2012 Bodmer Rois Hellenistiques

  • View
    14

  • Download
    2

Embed Size (px)

DESCRIPTION

READER

Transcript

  • LES MOTSET LES

    . MONNAIESDe la Crece ancienne

    a Byzance

    +MER

  • LES MOTS ET LES MONNAIESde la Grece ancienne Cl Byzance24.11.2012 - 17.03.2013

    Exposition organisee par la FondationMartin Bodmer en collaboration avecle Musee Benaki, Athenes

    COMITE D'HONNEUR

    Pour la CreceAimilia YEROULANOU, Presidente duConseil d'administration, Musee Benakiloannis FIKJORls, President, WelfareFoundation for Social & Cultural AffairsHelene MOLOKOTOS, Vice-presidente,Relations publiques, Association desDames Grecques de CenevePro]. Dusan SIDIANSKJ,Professeur honorairede l'Universite de Ceneve, President duComite suisse pour le retour des marbresdu Parthenon

    Pour la SuisseLaurence GROS, Presidente de laFondation Martin BodmerProf Andre HURST, Ancien Recteur,Professeur honoraire de l'Universite deCeneveProf Pierre DucREY, Ancien Recteur,Professeur honoraire de l'Universite deLausanne, Directeur de la Fondation HardtMario BOTTA, Architecte

    COMITE SCIE 'TIFIQUE DE L'EXPOSITIONCharles MELA, Professeur honoraire del'Universite de Ceneve, President duCentre europeen de la culture, Directeurde la Fondation Martin BodmerAngelos DELIvoRRIAS, Professeur honorairede l'Universite d'Athenes, Directeur duMusee BenakiVasiliki PENNA, Professeur assistante,Universite du Peloponnese, Conseillernumismatique de la Fondation KIKPESylviane MESSERLI, Docteur de l'Universitede Ceneve, Fondation Martin Bodmer

    CONCEPTVasiliki PENNA

    COM~IISSAIRE DE L'EXPOSITlONVasiliki PENNA en collaboration avecSylviane MESSERLI

    COMMISSAIRE ARTISTIQUE DE L'EXPOSITlONElisabeth MACHERET, Conseil artistique,Responsable de la scenographie du Muscede la Fondation Martin Bodmer

    PREPARATIONDE L'EXPOSITlONJean-Michel LANDECY, Architecte,collaborateur pour la scenographieFlorence DARBRE, Conservatrice-restauratrice, FMB

    Patrizia RONCADI, Responsable de lagestion du Musee, FMBStasha BIBIC, Collaboratrice scientifique,FMBClaire DUBOIS, Secretaire de direction, FMBStephanie CHASSOT, Responsable de laCommunication, FMBYal1I1is STOYAS, Numismate, Chercheur,Collection numismatique KIKPEEvangelia GEORCIOU, Numismate,Collaborateur scientifique, Collectionnumismatique KIKPEElectra GEORCOULA, Archeologue,Departernent des expositions etpublications, Musee Benaki

    Catalogue edite par Vasiliki PENNA,Editeur en chef, avec la contribution deCecile MORRISSON et publie parMER Paper Kunsthalle, Gent

    EQUIPE EDITORIALEYannis STOYASEvangelia GEORCIOUNicolas DUCIMETIERE

    ESSAISProf Charles MELAProf Angelos DELIVORRIASPro]. ass. Vasiliki PENNASylviane MESSERLIProf Andre HURSTUte WARTENBERC KACAN, Directriceexecutive, American umismatic SocietyYannis STOYAS, Chercheur, Collectionnumismatique KIKPEAndrew MEADOWS, Directeur adjoint,American Numismatic SocietyPro]. Fran~ois DE CALLATAY, Chef dudeparternent des cabinets museologiquesde la Bibliotheque royale de Belgique,Professeur it l'Universite libre de Bruxelles,Directeur d'etudes a I'Ecole pratique deshautes etudes, ParisCharikleia PAPACEORCIADOU-BANIS,Directeur des recherches, FondationNationale de la Recherche Scientifique,AthenesProf loli KALAVREZOU,Dumbarton OaksProfesseur d'histoire de l'art byzantin,Universite HarvardCecile MORRISSON, Directeur desrecherches ernerite, Centre National de laRecherche Scientifique, Paris, Conseillernumismatique de Dumbarton Oaks

    NOTICESProf ass. Vasiliki PENNAYannis STOYAS

    icolas DUCIMETIERE, Directeur adjoint,responsable de la Bibliotheque de laFondation Martin Bodmer

    TRADUCTIONadia COUTSINAS (anglais-francais)

    PHOTOCRAPHES DE L'EXPOSITlONLaziz HAMANIKostas MANOLIS (Essai x, figs 1, 7)Leonidas PAPADOPOULOS(exhibit cat. 46)

    CONCEPTION CRAPHIQUEStudio Luc Derycke, Luc DERYCKE,Jeroen WILLE

    ASSISTANCE CONCEPTION CRAPHIQUEJan RUTTEN, El/en DEBUCQUOY

    IMPRIME PARPrinter Trento, Italy

    Droits reserves. Aucune partie de ce livrene peut etre reirnprirnee, reproduite ouutilisee par des moyens electroniques,rnecaniques, ou d'autres moyens, connusa l'heure actuelle ou inventes par la suite,incluant la photocopie et I'enregistrement,ni dans aucun stysterne de stockaged'information ou d'extraction de donnees,sans la permission sous forme ecrite desediteurs et du directeur de publication.

    ISBN: 978-94-9069-384-8012012/785211 33

    MER Paper KunsthalleMolenaarsstraat 29B-9000 GentBelgiumt +32 (09) 329 31 22f +32 (09) 329 31 23info@merpaperkunsthalle.orgwww.rnerpaperkunsthalle.org

    FONDATION MARTIN BODM[R

    BIBLlOTH~QUE ET MUS~E

    BENAKI ~ MUSEUM

  • CATALOGUE D'OBJETSi -l

    PLA CHES

    5 Charles Mela8 Angelos Delivorrias10 Manos Dimitrakopoulos

    13 ProcemiumMonnaies et mots : Perception et metaphoreVasiliki Penna

    21 Les mots et les monnaiesSylviane Messerli

    39

    53

    v

    VI

    VII

    VIII

    IX

    X

    II Ecrire et monnayet : egalite, legalite?Andre Hurst

    III Eclats du passe: les emissions monetaires des hommes illustresVasiliki Penna

    IV La perception des mythes antiques: recits et representationsUte Wartenberg Kagan

    Reflets de la terre et du cosmos sur les monnaies antiques et medievalesYannis Stoyas

    Le monnayage et l'ecriture de l'histoire grecque antiqueAndrew Meadows

    Les fabuleuses richesses des rois hellemstiques : monnayages etWeltmachtpolitikFrancois de Callatay

    Ecrire et monnayer l'hisioire du monde remainCharikleia Papageorgiadou-Banis

    Images du sacre a ByzanceIoli Kalavrezou

    Kharakter : l'histoire de Byzance et ses voisins par le texte et l'imageCecile Morrisson

  • VIILES FABULEUSES RICHESSESDES ROIS HELLENISTIQUES

    MONNAYAGES ETWELTMACHTPOLITIK

    Francois de Callatay

    Que l'argent soit le nerf de la guerre, c'est ce que dit nettement Plutarque dans saVie de Cleomene .

    Cependant le premier qui a dit que I'atgent est le ner] des affaires parait l'avoir dit surtout ensongeani aux affaire~ de la guerre ... De meme que les athletes bien entraines ierrassent et batteniau bout du compte leurs adversaires meme souples et admits, ainsi Antigone, pourvu d'immensesressources pour la guerre, epuisa et vainquit Cleomene, qui avait peine Cl [oumir une maigre soldeCl ses tnercenaires et leur nourriiure aux ciioyens',

    L'histoire des monnayages royaux hellenistiques deroge peu souvent a cet adage. En par-ticulier, les deux figures majeures, celle qui l'ouvre, Alexandre le Grand de Macedoine,et celle qui la ferme, Mithridate VI Eupator du Pont, l'illustrent de facon privilegiee-.Quand Alexandre s'elanca a l'assaut de l'Empire perse au printemps 334 ay. I.-c.,

    les caisses de I'Etat macedonien etaient vides. En quelques annees, il va de-thesauriserles richesses immenses accumulees depuis des siecles par les grands rois des rois ache-menides'. Deja la prise du camp de Darius apres la victoire d'Issos en novembre 333ay. I.-C. avait permis aux Macedoniens de s'approprier des richesses etonnantes". Maisle comble s'etait produit avec le sac de Persepolis ainsi que le decrit Quinte-Curce:

  • fig. 1: voir cat. n? 32

    Francois de Callatay

    Soil par prise d'assaut, soit par reddition, il avait conquis bien des villes remplies de tresors royaux ;mais les richesses de cette ville-ci eclipserent tout le passe. C'esi la que les Barbares avaient eniassetous les tresors de la Perse eniiere : accumulation d'or et d' argent, quantites d' etoffes et amas demobilier non pour l'usage, mais pour un luxe ostentatoire ... Ifs dechiraieni le vestiaire royal, chacuntirant de son cote; ils cassaient a la hache des vases travailles avec art; rien n'etait a l'abri, rienn'etait emporte intact; on brisait les membres des statues, et chacun tirait celui qu'il avait attache ...L'argent qui, dit-on [ut. pris, monte a une telle somme qu'on a peine a y croire. Cependant, a moinsde douter de tout le reste, on admettra que le tresor de cette ville [ut de cent vingt mille talents. Letransport l'obligea - car il avait decide d'emporter le tresor pour les besoins de la guerre - a [auevenir de Suse et de Babylone un contingent de betes de somme et de chameauxi.

    Cent vingt mille talents representent en effet une masse jamais vue [usque-la dans lemonde grec ou mediterraneen : quelque 3 100 tonnes d' argent, c' est-a-dire a peu prestout ce que les gisements du Laurion ont livre en plus de deux siecles d'exploitation(estimes quant a eux a pres de 3 500 tonnes), ou encore 720 millions de drachmes,soit de quoi payer une drachme par jour a 100000 hommes durant 20 ans.

    Car c'est bien a payer les soldats que le metal precieux fut d'abord converti enmonnaies, ainsi qu'il nous est rapporte dans le cas de Philippe, son pere, lorsque cedernier mit la main sur les mines de Crenides:

    Apres cela, il se rendit dans la cite de Crenides et ayant accru grandement sa population, il enchangea le nom, lui donnan: son propre nom: Philippi; et alors, se toumant vers les mines d'or surson territoire qui etaieni petites et insignifiantes, il augmenia tellement leuts productions par sesameliorations qu'il [ut. en mesure d'en obienir un revenu de pillS de mille talents. If en tira bient6tune fortune et comme11(;:aa constammeni elever le toyaume de Macedoine en le placani dans uneposition de superiorite grace aces richesses abondantes; une fois qu'il eut frappe le monnayage d'orqui est appele philippique d'apres lui, il rassembla une impressionnante force de mercenairesau moyen de quoi il parvint a faire en sorte que de nombreux Grecs devinrent traftres a leut pays".

    fig. 1

    Double statere d'or, Alexandre III le Grand (336-323 av, J.-c.),Aigeai(?), 336-323 av. J.-C.

    F'ondation lartin Bodmer, Cologny

    Alexandre qui avait inaugure un nouveau monnayage d'argent a son nom au lende-main de la victoire d'Issos, put frapper des quantites immenses de son vivant merneavant que les Diadoques, ses successeurs, ne prolongent e