Am©liorer la qualit© de vie au travail : des pistes pour ... Les cl©s pour r©ussir? ... jours

  • View
    214

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of Am©liorer la qualit© de vie au travail : des pistes pour ... Les cl©s pour...

  • CHANGEMENTCHANGEMENTTravail

    &Travail

    &

    Revue de la qualit de vie au travailNUMRO SPCIAL MAI/JUIN 2007

    Bimestriel du rseau Anactpour lamlioration des conditions de travailAvec le soutien du Fonds social europen

    Numro spcial

    Amliorer la qualitde vie au travail : des pistes pour agir

    En partenariat avec

    0518-MAQ.314_ANACT-03OK.qxd 10/04/07 13:59 Page 1

  • TRAVAIL ET CHANGEMENT numro spcial mai/juin 2007 ENJEUX

    La qualit de vie au travail :laffaire de chacun, le bien-tre de tous !

    Par Michel Weill (directeurgnral adjoint de lAnact) etGilles Heude (responsable delinformation-communicationde lAnact)

    Face aux nouvelles exigences du travail, comment construire la qualit de vie au travail ? Le rseau Anact, fort de son exprience de terrain, prsente dans ce numro spcial, dit loccasion de la Semaine pour la qualit de vie au travail, des expriences significativesdentreprises. Les cls pour russir ? Dialogue social et concertation.

    prises car le sens, sil est ncessaire, estrarement donn demble. Son laborationpasse par une meilleure prise en comptedes conditions de ralisation du travail etune interaction entre exigences des entre-prises et besoins des salaris en termes dereconnaissance, parcours professionnels,vie sociale au travail Une construction qui

    ne saurait saccomplir sans considrationde lenvironnement conomique, social,dmographique et technologique en perptuelle mutation.

    > Nouvelles exigences

    Premire grande volution dans les entre-prises : les exigences des clients pilotentdsormais lactivit. Dans un contexte hyper-concurrentiel, il est devenu indispensablepour lentreprise dadopter une nouvelledmarche centre sur le client. Pour durer,lentreprise recherche constamment dgager une valeur ajoute lui permettantde se dmarquer de ses concurrents. Lacroissance du secteur des services accen-tue aussi considrablement ce phnomne. I l y a donc maintenant de nouveaux prescripteurs du travail : les clients. La hirarchie ne matrise plus totalement lacharge de travail puisquil y a un rapportdirect entre salaris et utilisateurs finaux.Deuxime grand changement dans le contextede lentreprise : les volutions technolo-giques imposent lentreprise une rflexionpermanente pour rester performante. Lestechnologies de linformation et de la com-munication ont aussi largement facilit lamise en place dorganisations gomtrievariable o le lieu et le temps deviennent

    51 % des salaris considrent que leursconditions de travail sont plus importantesque leur niveau de rmunration Ce chiffrervl par notre baromtre 2006 dans lecadre de la 3e Semaine pour la qualit devie au travail(1) confirme une tendance obser-ve depuis 2004 (voir infographie). Il confortele rseau Anact dans sa mission daccom-

    pagnement de dmarches de changementet de diffusion de pratiques innovantes pouramliorer la qualit de vie au travail. Cenumro spcial veut tmoigner de ces actionset de la ralit du travail des salaris pourlesquels une question centrale se pose avecde plus en plus dacuit : mon travail a-t-ildu sens ? Le sens du travail : voil un fon-dement fort de la sant, de lengagement,de lpanouissement mais aussi de lef-ficacit collective et de la performance glo-bale. Voil aussi une qute complexe laquelle se livrent les salaris et les entre-

    La qualit des relations sociales et de travail : la reconnaissance du travail, le respect, lcoute, linformation, le dialogue social et la participation aux dcisions La qualit du contenu du travail :autonomie, varit des tches, degr de responsabilit La qualit de lenvironnement physique :scurit, ambiances physiques La qualit de lorganisation du travail :qualit de la prescription, capacit dappuide lorganisation dans la rsolution des dysfonctionnements, dmarches de progrs, rduction de la pnibilit,

    anticipation de la charge de travail Les possibilits de ralisation et dedveloppement professionnels : formation,acquis de lexprience, dveloppement des comptences La conciliation entre vie professionnelle etvie prive : rythmes et horaires de travail,accs aux services, transports, garde des enfants.Bien sr, leffet global de laction surchacune de ces dimensions nest pas le rsultat dune simple addition : cest la cration dun vritable cercle vertueuxde la qualit de vie au travail quil sagit de parvenir.

    La qualit de vie au travail se dfinit par

    Lamlioration des conditions de travail permet dassureraussi laccroissement de la comptitivit : un accordgagnant-gagnant pour tous les acteurs de lentreprise.

    page 2

    0518-MAQ.314_ANACT-03OK.qxd 10/04/07 13:59 Page 2

  • 51

    50

    45

    14

    51

    59

    40

    16

    52

    54

    40

    19

    Ensemble des salarismars 2006

    LES CONDITIONS DE TRAVAIL

    LE NIVEAU DE RMUNRATION

    LINTRT DU MTIER

    LE TEMPS LIBRE EN DEHORS DU TRAVAIL

    Rappelsalaris du priv

    mars 2005(1)

    Rappelsalaris

    mars 2004(2)

    Rponsesdonnes laidedune liste

    Le sondage du rseau Anact lors de la Semaine pour la qualit de vie au travail 2006 Pourquoi je vais travailler?

    QUESTION - QUAND ON A UN EMPLOI, QUEST CE QUI EST SELON VOUS,DANS LA LISTE SUIVANTE, LE PLUS IMPORTANT CONCERNANT LE TRAVAIL ?

    dun dialogue social qui ne soit pas formelmais se nourrisse de la volont dagir, et deconstruire collectivement, une volont managriale qui favorise la participation detous selon son niveau et ses capacits dansune vraie dynamique de changement concert,lacceptation des uns et des autres den passer par les ncessaires compromis ladhsion la plus large possible Autantde points communs aux entreprises que lerseau Anact a pu rencontrer.La parole leur est maintenant laisse. Noussommes heureux davoir pu les accompa-gner dans leurs dmarches de progrs, enleur apportant nos comptences pluridis-ciplinaires, dans une approche commune

    et globale de la place du travail dans lesorganisations. Quelles soient remerciesde nous avoir donn loccasion de contri-buer ces progrs et davoir accept detmoigner ! Merci aussi tous les interve-nants du rseau Anact pour leurs efforts,dans des contextes qui ne furent pas tou-jours non plus pour eux de longs fleuvestranquilles !

    (1) Ce baromtre (sondage CSA-France-Info-La Tribunepour lAnact) est ralis depuis 2002 dans le cadre de laSemaine pour la qualit de vie au travail. En 2006, il avaitpour thme Pourquoi je vais travailler ? . Il intervient enouverture de la Semaine pour la qualit de vie au travaildurant laquelle lensemble des associations rgionales du rseau Anact organisent localement diffrentes manifestations associant entreprises, partenaires sociauxet contributeurs experts.

    page 3

    virtuels par le nomadisme lectronique. Lesuccs de lentreprise dpend alors desfacults dadaptation de lensemble dessalaris et de leurs motivations.Troisime grand bouleversement : de nouvelles formes de division du travail impliquant des dlocalisations dactivit sedveloppent, et non plus seulement dansle secteur industriel. Nouveau contexte,nouvelles exigences mais aussi nouvellescaractristiques de la socit et aspirationsdes salaris mieux vivre leur travail travers le fonctionnement de lentreprise,les relations sociales, la reconnaissanceprofessionnelle Une toile de fond qui doittre prise en compte pour amliorer la qualit de vie au travail.

    > Construire la qualit de vie au travailAtteindre dans la dure les objectifs damlioration de la qualit de vie au travailsuppose de se poser la question de limpactdes solutions envisages sur la performanceet les personnes (en matire de sant, bien-tre, dveloppement professionnel). Celasuppose galement de faire des salaris etde leurs reprsentants des acteurs de laconstruction de ces solutions, au ct desdirections, de lencadrement et des experts.Cest donc une construction collective quiimplique dappuyer les projets sur uneconnaissance prcise de la ralit du tra-vail et des caractristiques des populationsconcernes. Il sagit galement de faire delvolution de lorganisation du travail et dumanagement le primat de la conduite duchangement, de favoriser par tous les moyenslinnovation participative. Enfin et surtout,de se placer dans une perspective de longterme o les contraintes deviennent desopportunits de dveloppement durable despersonnes, des organisations et des rsultats! Car lamlioration des conditionsde travail permet dassurer aussi laccrois-sement de la comptitivit : un accord gagnant-gagnant pour tous les acteurs delentreprise.La qualit de vie au travail ne se dcrte pas,elle se construit. Ses conditions de miseen uvre peuvent varier selon la taille, laculture, la prgnance des contraintes delentreprise. Mais quelles aient voulu agirpour prvenir les risques professionnels ouengager des dmarches de gestion prvi-sionnelles des emplois et des comptences,quelles aient choisi de grer les ges (ettous les ges!) ou de changer dorganisa-tion, les entreprises dont les expriencessont relates dans ce numro ont toutes joucette carte de la concertation. La ncessit

    QUESTION - DANS VOTRE ENTREPRISE, TES-VOUS SATISFAIT ?

    2005 200684%16%0%

    91%9%0%

    Satisfait

    Pas satisfait

    Ne se prononcent pas

    Satisfait

    Pas satisfait

    Ne se prononcent pas

    64%36%0%

    64%35%1%

    Satisfait

    Pas satisfait

    Ne se prononcent pas

    Satisfait

    Pas satisfait

    Ne se prononcent pas

    54%44%2%

    59%38%3%

    Satisfait

    Pas satisfait

    Ne se prononcent pas

    Satisfait

    Pas satisfait

    Ne se prononcent pas

    DE LAUTONOMIE ET DES RESPONSABILITS QUI VOUS SONT CONFIES

    DE LA RECONNAISSANCE DE VOTRE INVESTISSEMENT DANS VOTRE TRAVAIL

    DE VOS POSSIBILITS DVOLUTION PROFESSIONNELLE

    0518-MAQ.314_ANACT-03OK.qxd 10/04/07 13:59 Page 3

  • TRAVAIL ET CHANGEMENT numro spcial mai/juin 2007 ARGUMENTS

    page 4

    VVo