of 103/103
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche Direction de l'enseignement scolaire REPÈRES POUR LA FORMATION Baccalauréat Professionnel Maintenance des matériels . agricoles . travaux publics et manutention . parcs et jardins OCTOBRE 2003 Les guides d'équipements disponibles sont téléchargeables au format pdf sur le site www.eduscol.education.fr

Baccalauréat professionnel - Maintenance des matériels agricoles

  • View
    224

  • Download
    2

Embed Size (px)

Text of Baccalauréat professionnel - Maintenance des matériels agricoles

  • Ministre de la jeunesse, de l'ducation nationale et de la recherche Direction de l'enseignement scolaire

    REPRESPOUR LA FORMATION

    BaccalauratProfessionnel

    Maintenancedes matriels. agricoles. travaux publics et manutention. parcs et jardins

    OCTOBRE 2003

    Les guides d'quipements disponibles sont tlchargeablesau format pdf sur le site www.eduscol.education.fr

  • Ministre de la jeunesse, de l'ducation nationale et de la recherche Direction de l'enseignement scolaire

    DIRECTION DE L'ENSEIGNEMENT SCOLAIRE

    SERVICE DES FORMATIONS

    SOUS DIRECTION DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES

    Bureau du partenariat avec le monde professionnelet des commissions professionnelles consultatives_____________________________________________

    DESCO A5142 rue du Bac75357 PARIS S.P. 07

    01 55 55 15 37 01 55 55 10 49

    REPRESPOUR LA FORMATION

    BaccalauratProfessionnel

    Maintenancedes matriels. agricoles. travaux publics et manutention. parcs et jardins

  • Ministre de la jeunesse, de l'ducation nationale et de la recherche Direction de l'enseignement scolaire

    PREFACE

    Le corollaire de la mise en place des mesures de dconcentration et de dcentralisation estle rle de conseil et d'expertise assum, dans le domaine des quipements des tablissements,par l'administration centrale de l'ducation nationale. Ce rle est illustr, lors de la cration et de larnovation de diplmes, par l'laboration de guides d'quipements. Ces documents sont conuscomme des outils d'aide la dcision l'intention des responsables rectoraux et des personnesqui, au sein des instances rgionales, ont en charge ces questions.

    Par ailleurs, les volutions permanentes des diplmes et des formations correspondantes,qui rsultent des mutations des technologies et de l'organisation du travail, conduisent de plus enplus frquemment laborer des guides mthodologiques destins accompagner et faciliter lamise en uvre des rfrentiels crs ou rnovs.

    La ralisation du prsent document s'est faite en troite concertation avec l'inspectiongnrale de l'ducation nationale, au sein d'un groupe de travail constitu de spcialistes dudomaine concern. Cette dmarche, qui se veut exemplaire, s'est efforce de concilier desconsidrations pdagogiques, technologiques et conomiques dans les choix relatifs l'installationet l'quipement des locaux ncessaires la mise en place des formations.

    Ce document n'a pas pour vocation de constituer un modle dogmatique limitant la crativitet l'initiative des quipes pdagogiques. Il vise au contraire fournir des lments et des represpermettant de construire le dispositif de formation le mieux adapt. Dans tous les cas, uninventaire pralable s'impose car il est indispensable de prendre d'abord en compte l'existantavant d'examiner les ventuels investissements complmentaires ncessaires.

    Quant aux indications relatives aux locaux, d'autres solutions que celles proposes par ceguide peuvent tre retenues en fonction des configurations architecturales des tablissementsconcerns. Toutefois, il importe de mnager, autour des postes de travail, des zones decirculation et d'intervention garantissant des conditions de travail et de scurit optimales,conformment la lgislation en vigueur.

    Les utilisateurs de ce guide sont enfin vivement encourags faire part la direction del'enseignement scolaire de toutes les remarques de nature amliorer la qualit du document et faire progresser la rflexion sur les questions dont il traite.

    Le directeur de l'enseignement scolaire

    Jean-Paul de GAUDEMAR

  • Ministre de la jeunesse, de l'ducation nationale et de la recherche Direction de l'enseignement scolaire

    Ce guide a t labor par :

    Michel SAINT VENANT Inspecteur gnralde l'ducation nationale

    Jean-Jacques LARRIV Inspecteur d'acadmie -Inspecteur pdagogique rgional

    Denis DEFAUX Inspecteur de l'ducation nationale

    Jean-Louis BOUSQUET Professeur

    Jean-Claude DEBATTY Professeur

    Christian FIEVEZ Professeur

    Christian LEYRIS Professeur

    Raoul BALDACCIONI Expert professionnel

    et

    Jean-Michel NAQUIN Bureau du partenariat avec le mondeprofessionnel et des commissionsprofessionnelles consultativesDirection de l'enseignement scolaire

  • Ministre de la jeunesse, de l'ducation nationale et de la recherche Direction de l'enseignement scolaire

    2Bac Pro MAINTENANCE DES MATRIELS

    SOMMAIRE

    1. PRSENTATION Page Introduction 3 L'volution du diplme 3 Le champ professionnel 3 Les activits de maintenance 4

    2. LA FORMATION Organisation horaire 6 Les dmarches pdagogiques 10 Les savoirs dans les diffrentes options 14

    3. LES LOCAUX ET LES QUIPEMENTS Prsentation 18 Equipements communs aux options 19 Equipements par spcialit 20 Fiches descriptives 21 Les zones denseignement 33 Exemple d'implantation 34

    4. LA SCURIT Les savoirs associs 35 Les diffrents risques 38 Les formats d'attestations 46 Le carnet de formation 56

    5. LA CERTIFICATION Les preuves du domaine professionnel 59 Le contrle en cours de formation 65

    6. LES PRIODES DE FORMATION EN ENTREPRISE Objectifs et organisation 66 Le mmoire de stage 68 Livret de suivi et d'valuation 71 Les fiches rcapitulatives des activits 97

  • Ministre de la jeunesse, de l'ducation nationale et de la recherche Direction de l'enseignement scolaire

    3Bac Pro MAINTENANCE DES MATRIELS

    1- Prsentation

    1.1 - IntroductionLes recommandations contenues dans ce document s'adressent toutes les personnesintervenant pour la mise en uvre des formations du baccalaurat maintenance des matrielsdans ses trois options et plus particulirement :

    aux quipes et responsables pdagogiques : enseignants, quipe de direction,inspecteur acadmique responsable de cette formation ;

    aux responsables chargs d'laborer les projets d'quipement ; aux industriels ayant en charge la mise au point et la didactisation des matriels et des

    systmes ncessaires la formation.

    Ce document permet d'obtenir des renseignements et des conseils sur :

    les impratifs pdagogiques du diplme ; les impratifs pdagogiques sur la prvention des risques professionnels ; les quipements mettre en place pour la formation ; les caractristiques des locaux.

    1.2 - L'volution du diplme

    Le prcdent baccalaurat professionnel couvrait l'ensemble des activits de maintenance etexploitation des matriels agricoles, de travaux publics et de parcs et jardins.Son primtre d'influence tait trop important et, malgr tous les efforts des tablissements deformation, l'enseignement couvrait rarement tous les domaines et restait majoritairementspcialis sur un ou deux champs.

    Ce baccalaurat professionnel prsente dsormais trois options :

    maintenance des matriels agricoles ; maintenance des matriels de travaux publics et de manutention ; maintenance des matriels de parcs et jardins.

    La cration de trois options au niveau du baccalaurat professionnel maintenance du matrielrpond l'attente des professionnels qui souhaitaient une identification plus forte de chaquebranche et un meilleur quilibre dans les diffrents champs. Ce dcoupage a aussi pour butd'augmenter globalement le flux vers le baccalaurat professionnel.

    1.3 Le champ professionnel

    Les matriels concerns par le domaine de la maintenance du matriel sont :

    les tracteurs et le matriel agricole ; le matriel de rcolte et de chantiers agraires ; le matriel et les engins de travaux publics ; le matriel de manutention ; le matriel de levage ; le matriel d'entretien des espaces verts, des parcs et jardins ; le matriel forestier ; les sous-ensembles de tous ces engins (moteurs, boites de vitesses, ponts, transmissions...).

  • Ministre de la jeunesse, de l'ducation nationale et de la recherche Direction de l'enseignement scolaire

    4Bac Pro MAINTENANCE DES MATRIELS

    Il tait donc particulirement ncessaire, devant les volutions techniques et l'extension desgammes :

    d'actualiser l'enseignement vers les nouveaux matriels prsents sur le march et surleurs quipements ;

    de sensibiliser les futurs diplms sur l'importance de l'assistance informatique dans lagestion des ensembles mcaniques et son influence sur le diagnostic ;

    de spcialiser ce baccalaurat par grande filire professionnelle tout en prservant uneapproche gnrale et transversale de la matrise technique des systmes de puissance.

    Alors que la production rentre dans des cycles prvus et programms d'avance, pour lamajorit des interventions de maintenance, il est difficile de rpondre aux questions : o?quand ? quel prix ?

    Ces questions, pour lesquelles il n'y a pas de rponse priori, dfinissent l'esprit d'untechnicien-mainteneur qui doit possder :

    une bonne formation en mcanique et technologies de base. Ces acquis sontfondamentaux, l'assistance informatique ne peut seule rsoudre les problmes poss etpermettre une intervention efficace ;

    une adaptabilit aux volutions technologiques et aux diffrentes situations rencontressur le terrain;

    un esprit d'analyse et de synthse ; une capacit s'organiser et dcider. Parfois seul, il doit prendre les dcisions les

    meilleures pour remettre en tat le matriel et ce dans un temps rduit et dans le respectdes normes et rgles de scurit ;

    la conscience que la qualit des documents tablis est indispensable une bonnerelation avec le client.

    1.4 Les activits de maintenance

    La typologie des actes de maintenance en matriels est fortement influence par :

    - une saisonnalit trs marque sur certaines options, le matriel est utilis quelquessemaines seulement. Cette saisonnalit oblige la maintenance tre trs performantesur ces priodes de pointe.

    - une multiplicit des matriels qui utilisent toutes les technologies mcaniquesexistantes. Cette multiplicit impose aux agents de maintenance un champ deconnaissances et defficacit trs vaste.

    - une diversit de la clientle reprsente par des particuliers et des professionnelsavec des poids relatifs trs variables suivant les options. Les particuliers sont trsmajoritaires pour le matriel de parcs et jardins, les professionnels le sont pour lesengins de travaux publics. Cette diversit exige des personnels une approche trs cibledes clients et des problmes, ainsi que le besoin de prodiguer des conseils spcifiquesen matire dutilisation et de scurit aux particuliers.

    - les nouvelles directives europennes, les mcaniciens sont tenus de restituer unmatriel en tat de fonctionnement initial en assumant de plus la responsabilit de saconformit aux exigences des lois en vigueur.

  • Ministre de la jeunesse, de l'ducation nationale et de la recherche Direction de l'enseignement scolaire

    5Bac Pro MAINTENANCE DES MATRIELS

    On peut dgager plusieurs grands types dactes :

    LE MONTAGE ET LA MISE EN UVRE DES MATRIELS NEUFS qui exigent dtresoigneux, dutiliser les documents de montages / rglages / mise en uvre en ayant uneconnaissance suffisante des milieux dapplications.

    LES PETITS TRAVAUX DE MAINTENANCE PRVENTIVE ET CORRECTIVE DE FAIBLETECHNICIT, ne ncessitant pas ncessairement limmobilisation de la machine. Ce sontessentiellement des actes de station service comme les vidanges, les petits afftages, lespetits rglages, la vrification rapide des scurits obligatoires

    LES TRAVAUX DE MAINTENANCE PRVENTIVE ET CORRECTIVE A TECHNICITIMPORTANTE, qui ncessitent limmobilisation de la machine ou de l'engin avec laborationd'un devis. Ces travaux entranent la dpose et repose de sous-ensembles qui obligeront lemcanicien effectuer de nombreux rglages.

    LES TRAVAUX DE MAINTENANCE PRVENTIVE ET CORRECTIVE DE HAUTETECHNICIT qui ncessitent une longue immobilisation de la machine ou de l'engin, avecsouvent lintervention de plusieurs techniciens, tant pour les devis que les rparations, lesrglages, les remises en conformit. Cest le cas dune rfection de moteur, de boite devitesses mcanique ou hydrostatique, des systmes hydrauliques, lectriques ou ayant dellectronique embarque.

    LES TRAVAUX DADAPTATION ET DE REMISE EN CONFORMIT qui demandent autechnicien une excellente connaissance des matriels, des procds et des normes envigueur.

  • Ministre de la jeunesse, de l'ducation nationale et de la recherche Direction de l'enseignement scolaire

    6Bac Pro MAINTENANCE DES MATRIELS

    2 - LA FORMATION

    2.1 - Organisation et horaires des enseignements dispenss

    Larrt du 17 juillet 2001, paru au BO n 33 du 13 septembre 2001, fixe lorganisation et leshoraires denseignement dispenss dans les formations sous statut scolaire prparant auxbaccalaurats professionnels. Larticle 4 prcise que les enseignements dans les classes ducycle des baccalaurats professionnels peuvent tre dispenss en classe entire ou engroupes effectifs rduits. Chaque grille horaire indique par matire le volume horaire donnantlieu au doublement de la dotation horaire professeur lorsque les effectifs suivants sont atteints : partir du 11me lve dans les enseignements technologiques et professionnels desspcialits de lautomobile.

    Cette mme rgle est applicable en baccalaurat professionnel Maintenance des Matriels, dslors o ce seuil de 11 lves est atteint.

    Grille horaire n 1 du secteur de la production,correspondant au baccalaurat professionnel Maintenance des Matriels :

    PREMIERE PROFESSIONNELLE TERMINALE CYCLE

    Horaire annuel sur 28 semaines Horaire annuel sur 26 semaines 54 sem.

    ENSEIGNEMENTSOBLIGATOIRES Total

    dont enclasseentire

    dont engroupe

    effectifrduit (*)

    dontparticipation

    au PPCP(**)

    Horairehebdo-madaireindicatif Total

    dont enclasseentire

    dont engroupe

    effectifrduit (*)

    dontparticipation

    au PPCP(**)

    Horairehebdo-madaireindicatif

    HoraireGlobal

    Sciences et techniquesIndustrielles 336 112 168 56

    12(4+6+2)

    (b)299 104 156 39

    11,5(4+6+1,5)

    (b)635

    Mathmatiques 56 28 28 dfinir 2 (1+1) 52 26 26 dfinir 2 (1+1) 108

    Sciences physiques 56 28 28 dfinir 2 (1+1) 52 26 26 dfinir 2 (1+1) 108Economie gestion 56 28 28 dfinir 2 52 26 0 dfinir 2 108

    Franais 84 42 28 14 (a) 56(d)3

    (1,5+1+0,5)(b)

    78 39 26 13 (a) 39(d)3

    (1,5+1+0,5)(b)

    162

    Histoire gographie 56 56 0 dfinir 2 52 52 0 dfinir 2 108

    Langue vivante 56 28 28 dfinir 2 (1+1) 52 26 26 dfinir 2 (1+1) 108Education artistique arts appliqus 56 56 0 dfinir 2 52 52 0 dfinir 2 108

    Education physique etsportive 84 84 0 possible 3 78 78 0 possible 3 162

    Education civique,juridique et sociale 14 14 0 0,5 (c) 13 13 0 0,5 (c) 27

    TOTAL dont PPCP 854 112 (0+112) 30,5 780 78 (0+78) 30 1634

    ENSEIGNEMENTSFACULTATIFS

    Hygine prvention secourismeAtelier dexpressionartistique

    28

    56 56

    28

    0

    1

    2

    26

    52 52

    26

    0

    1

    2

    54

    108

    PRIODE EN ENTREPRISE 8 semaines 8 semaines 16 sem.

    * Horaire donnant droit au doublement de la dotation horaire professeur lorsque le seuil deffectif fix larticle 4 de larrt du 17 07 2001 est atteint.** Horaire donnant droit au doublement de la dotation horaire sans condition de seuil.(a) Horaire minimal.(b) Le 3me nombre entre parenthses est destin faciliter le calcul de la dotation globale. Il ne sagit nullement de le traduire en une organisation hebdomadaire du PPCP.(c) Cet horaire est destin faciliter le calcul de la dotation globale. Il ne sagit nullement de le traduire en une organisation hebdomadaire.(d) La part non affecte de ce volume est attribuer une ou plusieurs disciplines. Laffectation une discipline naugmente pas lhoraire global de celle-ci.

    Elle consiste diminuer lhoraire classe entire au profit dun horaire en groupe effectif rduit pour la ralisation des PPCP.

  • Ministre de la jeunesse, de l'ducation nationale et de la recherche Direction de l'enseignement scolaire

    7Bac Pro MAINTENANCE DES MATRIELS

    Projet Pluridisciplinaire Caractre Professionnel

    Le professeur de Sciences et Techniques Industrielles est obligatoirement partie prenante duPPCP. Le BO n 25 du 29 juin 2000 prsente diffrentes combinaisons pour organiser lesprojets.

    La dure totale de ces projets est d'une part de 112 h en premire et de 78 h en terminaled'autre part.

    Comme cit prcdemment, le BO n 33 du 13 septembre 2001 donne titre indicatif unhoraire hebdomadaire de 2 h en premire et de 1,5 h en terminale pour le professeur deSciences et Techniques Industrielles. Il sagit dun horaire minimal qui peut tre augment enfonction de la nature des projets conformment au BO n 25 du 29 juin 2000.

    Le site Eduscol (www.eduscol.education.fr) peut aussi complter utilement linformation.

    Rpartition de lhoraire par discipline

    BEP Baccalaurat ProfessionnelSeconde

    professionnellePremire

    professionnelle Premire TerminaleHoraire hebdomadaire

    indicatif 16,5 (3+12,5+1) 18 (4+12+2) 12 (4+6+2) 11,5 (4+6+1,5)

    Construction (1+2) (1+2) (2+1) (2+1)

    Technologie (2+0,5) (3+0) (2+0) (2+0)

    Atelier (0+10) (0+10) (0+5) (0+5)Projet pluridisciplinaire caractre professionnel

    17 (*) 56 (*) 39 (*)

    Modules 16,5 (*)

    (*) horaire global

    Simulation demploi du temps

    Elle prend en compte une section de seconde professionnelle et une section de terminale BEP,composes lune et lautre de trois groupes de 10 lves ainsi quune section de premire etune section de terminale de baccalaurat professionnel, galement composes de troisgroupes (un groupe de 10 lves par option).

    En cas dun dsquilibre numrique entre les trois options, il serait alors judicieux de composerun groupe mixte : exemple G1 : 10 lves MA ; G2 : 10 lves de TPM ; G3 : 10 lves (3 MAet 7 PJ).

    Les travaux pratiques et les activits lies la zone dintervention sur les engins utilisent desmoyens dont la mise en uvre suppose de passer un temps suffisant, notamment pour desraisons de scurit. Afin de donner du sens au travail demand llve, il convient dassurerune relle continuit dans les sances datelier. Ainsi, la gestion du temps de formation sera-t-elle pertinente et bnfique lacquisition des comptences.

  • Ministre de la jeunesse, de l'ducation nationale et de la recherche Direction de l'enseignement scolaire

    8Bac Pro MAINTENANCE DES MATRIELS

    Simulation avec une division de BEP et une division de Bac Pro

    8h 9h 10h 11h 12h 14h 15h 16h 17h 18h

    Synthses,structuration

    connaissances, TP,TD

    2nde BEP 2nde BEP G1, G2, G3 2nde BEP G1, G2, G3

    Analyse dessystmes 1re Bac Pro G1 G2 G3

    LUND

    I

    Synthses,structuration

    connaissances, TP,TD

    2nde BEP G1, G2, G3 Tle Bac Pro Tle Bac Pro G1, G2,G3

    Analyse dessystmes Tle BEP G1 G2 G3

    MARD

    I

    Synthses,structuration

    connaissances, TP,TD

    Tle Bac Pro G1, G2, G3

    MERC

    REDI

    Synthses, structuration 1re Bac Pro 1re Bac Pro G1, G2, G3 1re Bac Pro G1, G2, G3

    connaissances,TP, TD Tle BEP Tle BEP Tle BEP G1, G2, G3J

    EUDI

    Analyse dessystmes Tle Bac Pro G1 G2 G3

    Synthses,structuration

    connaissances, TP,TD

    Tle BEP G1, G2, G3 Tle BEP G1, G2, G3

    Analyse dessystmes 2nde BEP G1 G2 G3

    VEND

    REDI

    Continuit des squences de formation pour donner du sens aux activits

    La typologie des situations pdagogiques appliques en maintenance des matriels conduit leprofesseur de maintenance des vhicules et engins proposer aux lves des activits deformation sur des matriels de complexit croissante du fait de lintgration de diffrentsdomaines technologiques dont les interactions supposent dtre particulirement attentif auxrisques induits.

    Par ailleurs, de nombreuses activits se fondent ncessairement sur une prparation du postede travail et du matriel support de laction de formation, sur une mise en uvre dquipementsadapts pour raliser des mesures ou des contrles de paramtres fonctionnels et sur uneremise en ordre du poste de travail. Le relev des caractristiques du moteur dun tracteur avecun banc de puissance sur la prise de force est un exemple qui permet de mieux apprhenderles contraintes organisationnelles de la maintenance des matriels.

    Les activits sont consommatrices de temps et se traduisent la plupart du temps par uneimmobilisation du poste de travail, du matriel et des quipements utiliss.

    La simulation prsente ci-dessus, sans tre un modle, a pour objectif de rpondre auxspcificits de lenseignement en maintenance des matriels.

  • Ministre de la jeunesse, de l'ducation nationale et de la recherche Direction de l'enseignement scolaire

    9Bac Pro MAINTENANCE DES MATRIELS

    Simulation avec une division de BEP, une division de Bac Proet deux demi divisons de BTS

    8h 9h 10h 11h 12h 14h 15h 16h 17h 18h

    Synthses, structurationconnaissances, TP, TD 2nde BEP 2nde BEP G1, G2, G3 2nde BEP G1, G2, G3

    Analyse des systmes 1re Bac Pro G1 G2 G3Analyse des systmes

    BTS Agro Agro 1 Agro 2Synthses, structuration

    connaissances, TP, TD BTS TPM1, TPM2 TPM1, TPM2

    LUND

    I

    Synthses, structurationconnaissances, TP, TD 2nde BEP G1, G2, G3 Tle Bac Pro

    Tle Bac Pro G1, G2,G3

    Analyse des systmes Tle BEP G1 G2 G3Synthses, structuration

    connaissances, TP, TD BTS TPM

    MARD

    I

    Synthses, structurationconnaissances, TP, TD Tle Bac Pro G1, G2, G3Analyse des systmes

    BTS TPM TPM 1 TPM 2Synthses, structuration

    connaissances, TP, TD BTS Agro Agro1, Agro 2 Agro1, Agro2

    MERC

    REDI

    Synthses, structuration 1re Bac Pro 1re Bac Pro G1, G2, G3 1re Bac Pro G1, G2, G3

    connaissances, TP, TD Tle BEP Tle BEP

    Tle BEP G1, G2, G3JEUD

    I

    Analyse des systmes Tle Bac Pro G1 G2 G3

    Synthses, structurationconnaissances, TP, TD Tle BEP G1, G2, G3 Tle BEP G1, G2, G3

    Analyse des systmes 2nde BEP G1 G2 G3

    VEND

    REDI

    Analyse des systmesBTS Agro

    Atelier BTS : un groupe en zone intervention et un groupe en zone systme.

    Gestion de lquipe des professeurs de Sciences et Techniques Industrielles

    Compte tenu de lvolution des engins et des matriels et, plus particulirement, delimportance que revt la motorisation lectrique, un effort de formation significatif est assurer.

    Il est indispensable que les professeurs de la section du baccalaurat professionnelMaintenance des Matriels aient une relle comptence dans les diffrents domainestechnologiques. Une spcialisation trop marque des enseignants va lencontre de lapolyvalence qui doit tre recherche afin de garantir une couverture pertinente de la formationdes lves.

    Latteinte dun tel objectif suppose la mise en place dune veille technologique et duneformation permanente.

  • Ministre de la jeunesse, de l'ducation nationale et de la recherche Direction de l'enseignement scolaire

    10Bac Pro MAINTENANCE DES MATRIELS

    2.2 Les dmarches pdagogiques

    2.2.1 - Typologie des actes de formation

    Les sances de formation ont diffrentes formes et se droulent dans diverses zonesdenseignement adaptes aux besoins.Dans tous les cas il faudra veiller travailler sur des supports de formation adapts, c'est diredes matriels, des systmes ou composants rels de technologie actuelle ou des supportsdidactiss ou des outils de simulation favorisant l'observation et l'exprimentation.

    Diffrentes situations pdagogiques peuvent tre prises en rfrence :

    Les travaux pratiques (TP) dapprentissage, dapplication, d'valuation sommative ou decertification.

    Les travaux dirigs (TD) dapprentissage ou dapplication. Les cours de synthses et de structurations des connaissances.

    Les intentions pdagogiques lies ces situations et leurs principales caractristiques sontcommentes ci-dessous.

    La situation d'apprentissage :Elle est destine aider llve apprendre quelque chose quil ne sait pas ou ne sait pas faireencore.Dans ce cadre il faudra privilgier une dmarche inductive, la confrontation avec lactionprcde la rflexion qui permet ensuite de thoriser et structurer le nouveau savoir ou savoir-faire. La confrontation avec laction appelle, dans la plupart des cas, la prparation et la mise enuvre de situations problme, dobservations, dexprimentation, de manipulations, ollve doit agir sur un produit rel physiquement prsent.Ces situations sont des travaux pratiques dapprentissage, elles ncessitent des moyensmatriels qui se trouvent dans les diffrentes zones de latelier ou dans le laboratoire deconstruction et se droulent en groupe ou en division.

    La situation dapplication :Dans une situation dapplication llve se confronte la rsolution d'un problme auquel il at prpar loccasion de situations dapprentissage prcdentes. Cest un entranement quidoit lui permettre de consolider sa comptence et de situer sa performance au regard desacquis. Llve est appel exprimer des savoir-faire et des savoirs prcdemment acquis. Alissue dune application llve fait, avec laide de son professeur, des constats relatifs sonniveau de matrise en vue dagir en consquence dans le cadre dune valuation formative.

    Deux cas se prsentent :

    - Le TP dapplication, o llve agit sur un produit rel physiquement prsent. Commele TP dapprentissage, lactivit se droule en atelier ou dans le laboratoire deconstruction. Sur un cycle de formation les TP dapplication doivent tre minoritairesderrire les TP dapprentissage.

    - Le TD dapplication o llve est en activit sur la base de textes et modlisationsdiverses associs un ou des produits rels utilisant ou non une assistanceinformatique.

  • Ministre de la jeunesse, de l'ducation nationale et de la recherche Direction de l'enseignement scolaire

    11Bac Pro MAINTENANCE DES MATRIELS

    La situation de cours ou de synthse :Les synthses se ralisent en classe entire, le professeur conduit les lves rassembler deslments de connaissance (apports thoriques et pratiques) en un ensemble cohrent. Lessynthses sont situes lissue dun cycle de TP ou la fin dun thme dtude. Un documentadapt doit tre remis aux lves.Ces cours ne ncessitent pas la prsence des supports rels si ce nest pour desdmonstrations du professeur, ils se droulent en salle de cours et de travaux dirigs et enclasse entire.

    Structurations et synthses mettent la connaissanceen perspective et lui donnent du sens.

    Lvaluation :Tout acte de formation doit intgrer une valuation dont la forme est adapter lintentionpdagogique fondatrice. La notation est toujours souhaite par les lves, elle stablit enrfrence lapprentissage vis et des critres objectifs clairement affichs etcomprhensibles par les lves. La note affecte la situation dapprentissage conduite par unlve exprime le niveau dappropriation par llve des savoirs et savoir-faire viss etlengagement de llve dans la bonne conduite des activits qui sont des supportsdapprentissage.

    Les situations dapprentissage doivent tre menes bien par une grande majorit des lves.Pour une situation dapprentissage correctement situe dans la progression (pr requismatriss), il parat logique que les notes soient satisfaisantes pour la plupart des lves.La situation bivalente notation et apprentissage induit souvent chez l'lve une recherche de laperformance (note) au dtriment de l'approfondissement des savoirs ou savoir-faire.

    Les valuations caractre sommatif ponctuel ne sont pas trs frquentes. Dans la plupart descas elles ont la forme de travaux pratiques, de travaux dirigs dapplication construits cette fin.

    Proposition de rpartitiondes diffrentes situations

    La typologie prsente dans les pages prcdentes est un peu nuance. Dans la pratique unacte de formation comprend presque toujours une part dapprentissage, une part dapplicationet une stratgie dvaluation adapte. La rflexion pdagogique qui vise llaboration dun actede formation doit sinscrire demble dans une dominante choisie et affiche par le professeur.

    Situationsd'valuation

    10%

    Situationsd'application

    (dont synthseset structurations)

    30%

    Situationsd'apprentissage

    (dont cours de synthsesou de structurations)

    60%

  • Ministre de la jeunesse, de l'ducation nationale et de la recherche Direction de l'enseignement scolaire

    12Bac Pro MAINTENANCE DES MATRIELS

    2.2.2 - L'valuation d'un TPLes activits produites par les lves dans la phase apprentissage ne donnent pas lieu une note. Par contre, dans toute action formative il y a des pr requis valuables. Lavalorisation de la russite pour cette partie de lactivit propose peut tre trs motivantepour lapprenant.

    valuationpossible

    Non valuables,positionnement

    sur grilleseulement.

    Activit de TP

    Mobilisationde savoirs et

    de techniquesconnus

    Une valuationformative permet A lenseignant de savoir sisa progression et

    lorganisation de lactivitpropose sont adaptes,et denvisager une action

    corrective au planpdagogique.

    A llve de sapproprierltat de son savoir

    Nouvellesconnaissances

  • Ministre de la jeunesse, de l'ducation nationale et de la recherche Direction de l'enseignement scolaire

    13Bac Pro MAINTENANCE DES MATRIELS

    2.2.3 - Stratgie de formation et dexploitation du rfrentielen construction mcanique

    Les enseignements de construction mcanique dans cette section de baccalauratprofessionnel ont deux finalits principales. Ils doivent dvelopper d'une part, les aspectsfondamentaux lis une discipline transversale et d'autre part, les aspects appliqus lafinalit professionnelle du diplme.

    En ce sens, l'objectif de cet enseignement est double : tre l'outil de comprhension des systmes, afin de mener la dmarche de

    diagnostic la plus pertinente, tre une base de culture de la technologie mcanique, afin de permettre l'lve de

    suivre et de comprendre avec les innovations techniques.

    A l'issue de la formation en BEP, l'lve a acquis un certain nombre de comptences et savoirslis la lecture et au dcodage des diverses formes de reprsentation des systmesmcaniques.Ces comptences sont rfrences, entre autre, dans le guide "enseignement de laconstruction en BEP industriels". Ce document explicite l'organisation des apprentissages de laconstruction mcanique en privilgiant une dmarche de travaux pratiques qui associent lesystme rel son modle numrique et sa reprsentation graphique.Dans une logique de continuit, ces comptences et savoirs sont conforts et dvelopps dansles espaces de formations affects la construction au niveau du baccalaurat professionnel.

    L'analyse :Elle peut tre structurelle, fonctionnelle, temporelle, mais en tout tat de cause elle est l'un deslments essentiels de la dmarche de comprhension du fonctionnement d'un systme. Lesoutils qu'elle met en uvre, la structure de la dmarche et les comptences qu'elle requiert,sont des lments qui fondent le diagnostic.La reprsentation par les modles numriques est une aide prcieuse la comprhension del'organisation des structures et des liaisons qui les associent, pour un fonctionnement attenduou recherch.La simulation des mouvements possibles, simplement mise en uvre sur l'cranmais difficilement quantifiable sur le rel, complte avantageusement les prsentations duprofesseur.

    La reprsentation :Indispensable la dmarche d'analyse, elle est le moyen de communication du technicien dansles phases d'analyse (lecture dcodage) et de transmission ou d'changes d'informations(reprsentation).Complmentaire aux apprentissages traits en BEP elle s'appuiera sur des supports issusexclusivement de la filire.L'volution de la nature et des supports de reprsentation graphique induit des comptencesnouvelles et des dmarches d'apprentissages innovantes dvelopper.L'association interactive du modle numrique et de sa reprsentation 2D, les fonctionnalitsdes logiciels (arbres de cration et d'assemblage, esquisses, ) aident fortement lacomprhension de l'organisation des gomtries et structures constitutives des lments.

  • Ministre de la jeunesse, de l'ducation nationale et de la recherche Direction de l'enseignement scolaire

    14Bac Pro MAINTENANCE DES MATRIELS

    L'tude des comportements mcaniques :Participant de l'analyse et complmentaires de l'analyse fonctionnelle, les donnes et rsultatsde l'tude des comportements justifient les solutions existantes et aident la comprhensiondes phnomnes.C'est une partie des enseignements o traditionnellement le cours magistral est la formeretenue mais galement la moins accessible aux lves de la filire et plus gnralement deslves ce niveau de formation. Il est donc indispensable de rorienter radicalement cettedmarche dductive vers des dmarches fortement inductives o l'observation et la manipulationaident l'lve passer du rel au modle en identifiant les phnomnes mcaniques.

    Les constructions graphiques en cinmatique ne sont plus explicitement au programme. Nepermettant une tude que dans une position dun mcanisme, elles seront avantageusementremplaces par des analyses utilisant loutil informatique. Les logiciels actuels permettent desanalyses continues sur les mouvements qui fournissent lensemble des valeurs des paramtres.Les lves doivent tre capables de dcoder les courbes correspondantes et de dterminer lesvaleurs caractristiques (courses, dbattements, extremums).

    L encore, la mise en place de travaux pratiques auxquels est associe la simulationinformatique, est une aide prcieuse qui permet de construire les comptences attendues.

    2.3 Les niveaux de savoirs dans les diffrentes options

    Les savoirs associs (approche taxonomique)

    Les tableaux des pages suivantes prcisent, pour chacune des 3 options : le degr d'importance du savoir considr ; la rpartition du niveau des savoirs.

    Chaque savoir est caractris par un positionnement taxonomique. Cette formation estprincipalement caractrise par le niveau 2 et 3.

    Niveau Caractristiques Descriptif

    1 INFORMATION Le contenu est relatif l'apprhension d'une vue d'ensemble d'un sujet.L'lve a eu une information sur le thme trait ; ce niveau n'est pas valuable.

    2 EXPRESSION Le contenu est relatif l'acquisition de moyens d'expression et decommunication. L'lve est capable d'en parler ; il s'agit de matriser un savoir.

    3 MATRISED'OUTILSLe contenu est relatif la matrise de procds et d'outils d'tude etd'acquisition. Il s'agit de matriser un savoir faire.

    Consquences pour la formation et la validation des savoirs spcifiques chacune des options ; des savoirs communs toutes les options :

    - avec le mme degr dimportance ;- avec un degr dimportance diffrente.

    une mise en relation est tablir entre les savoirs associs (niveau et degr dimpor-tance) dfinis dans le rfrentiel et loption pour assurer la formation et la validation.

  • Ministre de la jeunesse, de l'ducation nationale et de la recherche Direction de l'enseignement scolaire

    15Bac Pro MAINTENANCE DES MATRIELS

    Option A Option B Option CAgri TPM PJ

    NiveauxS1 Fonctions opratoires des matriels 1 2 3 1 2 3 1 2 3

    S11 Milieux dintervention des matriels agricoles

    S12 Milieux dintervention des engins de travaux publics et de manutention

    S13 Milieux dintervention des matriels de parcs et jardins

    S14 Gammes des matriels agricoles et leurs fonctions opratoires

    S15 Gammes des matriels de travaux publics et de manutention

    S16 Gammes des matriels de parcs et jardins et de bcheronnage

    S2 Analyse, reprsentation et tude prdictive des systmes 1 2 3 1 2 3 1 2 3S21 Analyse des systmes

    S22 Reprsentations

    S23 Technologie de construction

    S24 Mcanique applique

    S25 Rsistance des matriaux

    S26 Pressions de contact

    S27 Cinmatique

    S28 Dynamique Energtique

    S29 Mcanique des fluides

    S3 Gnration de la puissance mcanique primaire 1 2 3 1 2 3 1 2 3S31 Le moteur thermique

    S311 Principe de fonctionnement

    S312 Moteur diesel

    S313 Moteur allumage command 4 temps

    S314 Moteur allumage command 2 temps

    S32 Motorisation lectriqueS321 Batteries de traction

    S322 Moteurs

    S323 Variateurs de vitesse lectroniques

  • Ministre de la jeunesse, de l'ducation nationale et de la recherche Direction de l'enseignement scolaire

    16Bac Pro MAINTENANCE DES MATRIELS

    Option A Option B Option CAgri TPM PJ

    NiveauxS4 Transmission et utilisation de la puissance primaire 1 2 3 1 2 3 1 2 3

    S41 Transmission de la puissanceS411 Transmissions mcaniques

    S412 Transmission hydrocintiques et power shift

    S413 Transmissions hydrauliques (quipement)

    S414 Transmissions hydrostatiques

    S42 Utilisation de la puissance primaireS421 Produire et grer lnergie lectrique embarque

    S422 Utiliser lnergie lectrique

    S423 Climatisation

    S424 Propulser les engins

    S425 Diriger lengin par braquage des roues ou du chssis

    S426 Diriger les engins par diffrenciation de vitesse

    S427 Freiner les engins

    S5 Automatisation des systmes 1 2 3 1 2 3 1 2 3S51 Architecture et classification des systmes automatiss

    S52 Acqurir des donnes

    S53 Traiter des donnes

    S54 Communiquer les donnes

    S55 Dialoguer

    S56 Commandes de puissance

    S57 Pr-actionneurs

    S58 Actionneurs

    S59 Systmes automatiques, rguls et asservis

  • Ministre de la jeunesse, de l'ducation nationale et de la recherche Direction de l'enseignement scolaire

    17Bac Pro MAINTENANCE DES MATRIELS

    Option A Option B Option CAgri TPM PJ

    NiveauxS6 Mise en uvre 1 2 3 1 2 3 1 2 3

    S61 Des matriels de loption choisie

    S62 Des techniques de manutention

    S63 Des appareils de mesure

    S64 Des techniques lmentaires dassemblage

    S65 Des techniques de rglage et de mise au point

    S66 Des techniques de maintenance

    S67 Des techniques de diagnostic

    S68 Des techniques dafftage

    S7 Organisation, gestion des interventions et communication 1 2 3 1 2 3 1 2 3S71 Equipements informatiques

    S72 Domaine de lorganisation

    S73 Domaine commercial

    S74 Domaine de la communication

    S8 Scurit, rglements et certification 1 2 3 1 2 3 1 2 3S81 Scurit dans lentreprise et sur le site

    S82 Rglementations et procdures applicables au matriel

    S83 Qualit

  • Ministre de la jeunesse, de l'ducation nationale et de la recherche Direction de l'enseignement scolaire

    18Bac Pro MAINTENANCE DES MATRIELS

    3. - LES LOCAUX ET LES QUIPEMENTS 3.1 - Prsentation

    Les systmes et les matriels proposs sont des quipements utilisables aussi bien au niveauBAC professionnel que BEP ou BTS. Bien entendu les objectifs pdagogiques sont adapteraux comptences attendues en fonction du diplme prpar.

    Les quipements conseills sont prsents ci-aprs suivant deux formes :

    d'une part la liste des quipements en privilgiant les technologies ncessaires pour la formation ; d'autre part des fiches faisant la relation entre les quipements privilgier (technologies),

    les utilisations pdagogiques et les matriels supports.

    Le nombre d'quipements proposs permet l'accueil simultan de deux groupes d'atelier dansune mme spcialit plus un groupe dans chacune des autres spcialit.

    3.2 - Choix des systmes et matriels de la spcialit

    Les diffrents systmes et matriels doivent tre reprsentatifs des diffrentes technologiesactuelles. Il faudra veiller l'acquisition de matriels rcents (- de 8 ans) en tat defonctionnement et en trs bon tat d'un point de vue esthtique.Les matriels doivent tre acquis avec le livret de conduite et d'entretien, les manuelstechniques, le catalogue des pices de rechange et les quipements de diagnostic ncessairespour les objectifs pdagogiques viss.Ce sont les besoins pdagogiques pour la formation qui doivent permettre de dfinir le matriel acqurir et non l'inverse. Les choix d'quipements doivent tre complmentaires afin decouvrir tout le champ professionnel.

    3.3 - Organisation

    Pour chaque systme et matriel il est souhaitable de lui affecter un nombre d'activitspdagogiques limites et bien cibles, comme prsent en exemple sur les fiches spcifiques chaque systme ou matriel. Cette gestion des quipements doit permettre une meilleureefficacit pdagogique en diminuant les risques de cumul des pannes ou dgradations lourdes.De plus il sera plus ais de disposer des documentations, des quipements de mesure et dediagnostic adapts et oprationnels.

    3.4 - Liste des quipements en privilgiant les technologiesncessaires pour la formation

    Cette liste se dcompose en trois parties :

    Les quipements ncessaires pour l'enseignement du tronc commun aux trois spcialits, Les quipements spcifiques chaque option, Les outillages

    Le choix judicieux des matriels permet de grouper plusieurs technologies sur un engin et ainsi,d'en diminuer le nombre.Par exemple : une chargeuse sur pneumatiques peut comporter une direction hydrostatique, unetransmission power shift et un circuit hydraulique d'quipement dtection de charge (load sensing).

  • Ministre de la jeunesse, de l'ducation nationale et de la recherche Direction de l'enseignement scolaire

    19Bac Pro MAINTENANCE DES MATRIELS

    3.4.1 - Equipements pour le tronc commun

    Types d'quipements ObjectifsSous systmes

    Organes mcaniques- Moteurs nus avec et sans turbocompresseur (4)- Transmissions de puissance mcaniques (3)- Transmissions de puissance power-shift (2)- Ponts directeurs, renvois d'angle, rducteurs (2)- Composants hydrauliques (pompes moteurs, vrins )

    Organes lectriquesAlternateurs, dmarreurs, moteurs lectriques .

    Ces quipements sont destins apprendre les techniques de

    dmontage, contrle, montage,rglage et de manutention en

    scurit

    Systmes et maquettesMoteurs tournants sur banc

    Circuit de chargeCircuit de dmarragePompe injection calage statique et dynamiqueSystme d'injection avec injecteurs pompeSystme d'injection rampe communeMoteur pour mesures et diagnostic sur circuit d'airMoteur pour mesures et diagnostic sur circuitd'alimentation en carburant

    Bancs hydrauliquesCircuit centre ouvert pourvu de 3 rcepteurs au moinsTransmission hydrostatique centre fermDirection hydrostatiqueCircuit signal de charge (L.S.)

    Electricit, automatisme et informatique industrielleCommandes et scurits par des dispositifs cblslectriquesCommandes et scurits par fonctions logiquesCircuit de signalisationCircuit de prchauffageRgulation (de position, d'effort, de puissance)Transmission de signaux multiplexs

    Les systmes sont destins effectuer :- l'tude fonctionnelle et

    structurelle des systmesproposs.

    - des mesures- des mises au point- des diagnostics

    Voir fiches de cahier des charges

  • Ministre de la jeunesse, de l'ducation nationale et de la recherche Direction de l'enseignement scolaire

    20Bac Pro MAINTENANCE DES MATRIELS

    3.4.2 - Equipements par spcialit

    Engins de travaux publics et manutention Apprentissage, appli-cation et valuationNcessaire Nacelle automotrice multidirectionnelle lectriqueSouhaitable Compresseur de chantierSouhaitable Rouleau compacteur

    Ncessaire Pelle hydraulique sur pneus avec rgulation de puissancehydrauliqueNcessaire Engin avec BV Power-shiftNcessaire Engin avec rgulation de puissance lectroniqueNcessaire Engin avec circuit signal de chargeNcessaire Chariot de manutention lectrique chargeur accompagnantNcessaire Chariot de manutention ou transpalette gerbeur lectrique

    Ncessaire Chariot de manutention fonctionnant au gaz avec accessoires(positionneur de fourches et dplacement latral)Ncessaire Engins "neufs" en prt ou location

    Matriels agricolesNcessaire Tracteur pour attelage d'outilsNcessaire Tracteur moderne (tableau de bord lectronique)Ncessaire Engin avec circuit L.S. (tlescopique)

    Ncessaire Machine de rcolte avec transmission hydrostatique et dispositiflectroniqueNcessaire Semoir de prcisionNcessaire Semoir en ligneNcessaire Pulvrisateur DPMNcessaire Charrue rversible

    Engins d'espaces vertsNcessaire Microtracteur 4 roues motricesNcessaire Tondeuse auto porte professionnelleNcessaire Tondeuse auto porte systme hlicodalNcessaire Vhicule de transportNcessaire Engin chenillesNcessaire Engin moteur 4 MIXNcessaire Groupe lectrogne insonorisSouhaitable Tondeuse autoporte rayon de braquage nulSouhaitable Robot tondeuse lectroniqueSouhaitable Pulvrisateur

    Souhaitable Dbroussailleuse autoporte professionnelle 4 roues motrices etdirectricesSouhaitable Pompe eauSouhaitable Tondeuse batterie

    Etudes fonctionnelles etstructurelles des

    systmes.

    Mise en uvre desmatriels, des techniquesde diagnostic et mise au

    point

    3.4.3 - Outillage

    - Outils de contrle et mesure conventionnels ;- Botier d'acquisition de mesures (lectriques, hydrauliques ) ;- Outils de diagnostics spcifiques aux engins ;- Banc d'essai la prise de puissance des tracteurs ;- Moyens de levage et de calage.

  • Ministre de la jeunesse, de l'ducation nationale et de la recherche Direction de l'enseignement scolaire

    21Bac Pro MAINTENANCE DES MATRIELS

    3.5 - Fiches pour les systmes

    3.5.1 - Fiches pour le tronc commun des matriels ncessaires

    Observations :Il est tout fait possible de substituer un moteur au banc par un moteur identique quipant un matriel.La ou les utilisations pdagogiques devront tre organises en consquence.

    MA ; TP ; PJ 01 Moteur au bancUtilisations pdagogiquesproposes

    Etude fonctionnelle et structurelle du moteur et de son systme dinjectionSynchronisation du moteur et du systme dinjection (calage statique etdynamique)Diagnostic de problmes lis au synchronisme et linjectionCircuit de charge, Circuit de dmarrage

    Equipements privilgier Moteur diesel quip dune pompe injection en ligne 3 ou 4 cylindresSur banc complet autonome et scurisTableau de bord reconstitu (tmoins, fusibles, contacteur)

    Documentation Documentation technique du moteur et du systme dinjection et des composantslectriques

    Outillage: Outillage conventionnel et spcifiqueMultimtre - Pince ampremtrique

    MA ; TP ; PJ 02 Moteur au bancUtilisations pdagogiquesproposes

    Etude fonctionnelle et structurelle du moteur et de son systme dinjectionSynchronisation du moteur et du systme dinjection (calage statique etdynamique)Diagnostic de problmes lis au synchronisme et linjection

    Equipements privilgier Moteur diesel quip dune pompe injection rotativeSur banc complet autonome et scuris

    Documentation Documentation technique du moteur et du systme dinjection

    Outillage: Outillage conventionnel et spcifique

    MA ; TP ; PJ 03 Moteur au bancUtilisations pdagogiquesproposes

    Etude fonctionnelle et structurelle du moteur, de son systme dinjection et deson systme daide au dmarrageSynchronisation du moteur et du systme dinjection (calage statique etdynamique)Diagnostic de problmes lis au synchronisme, linjection et au systmedaide au dmarrage

    Equipements privilgier Moteur diesel quip dun systme injection injecteurs / pompe et dunsystme daide au dmarrage (pr et post chauffage)Sur banc complet autonome et scuris

    Documentation Documentation technique du moteur, du systme dinjection, du systme daideau dmarrage

    Outillage: Outillage conventionnel et spcifique

  • Ministre de la jeunesse, de l'ducation nationale et de la recherche Direction de l'enseignement scolaire

    22Bac Pro MAINTENANCE DES MATRIELS

    MA ; TP ; PJ 04 Moteur au bancUtilisations pdagogiquesproposes

    Etude fonctionnelle et structurelle du moteur et de son systme dinjectionDiagnostic de problmes lis l'alimentation en carburant du moteur

    Equipements privilgier Moteur diesel quip dun systme Common-rail Sur banc complet autonome et scuris

    Documentation Documentation technique du moteur et du systme dinjection

    Outillage: Outillage conventionnel et spcifique

    MA ; TP ; PJ 05 Moteur au bancUtilisations pdagogiquesproposes

    Diagnostic de problmes lis l'alimentation en air du moteur. (colmatagede filtre, problme de turbocompresseur, rglage de soupapes, dfaut decompression)

    Equipements privilgier Moteur diesel quip dun turbo.Sur banc complet autonome et scuris

    Documentation Documentation technique du moteur et du systme dinjection

    Outillage: Outillage conventionnelCompressiomtre, contrleur de fuites

    Les quatre systmes suivants peuvent se trouver sur deux bancs didactiques du commerce

    MA ; TP ; PJ 06 Circuit hydraulique centre ouvertUtilisations pdagogiquesproposes

    Etude fonctionnelle et structurelle d'un circuit hydraulique.Rglage de limiteurs de pression et diagnostic simple

    Equipements privilgier Circuit hydraulique pourvu d'au moins deux rcepteurs indpendants(comprenant si possible, vrin et moteur hydraulique), d'une pompe cylindre constante, d'un limiteur de pression primaire et de limiteurs de pressionsecondaire.Cet quipement sera un banc didactique d'hydraulique ou une machine simpleregroupant ces diffrentes spcificits (Ecimeuse de vigne, dssileuse, minipelle,pareuse, fendeuse de bches )

    Documentation Documentation technique de la machine et des composants du circuithydraulique

    Outillage: Outillage conventionnel

    MA ; TP ; PJ 07 Transmission hydrostatique centre fermUtilisations pdagogiquesproposes

    Etude fonctionnelle et structurelle. (asservissement d'une vitesse derotation position de commande)Mesure de dbits et pressionsDiagnostic

    Equipements privilgier Transmission hydrostatique de puissance rduite (entrane par un moteurlectrique) avec circuit de gavage, valve d'change et limiteurs de pression.Le moteur hydraulique devra tre charg (pompe hydraulique dbitant dans unerestriction variable)

    Documentation Documentation technique de la machine et des composants du circuithydraulique

    Outillage: Outillage conventionnelDbitmtres sur circuit HP et de retour des fuitesManomtres

  • Ministre de la jeunesse, de l'ducation nationale et de la recherche Direction de l'enseignement scolaire

    23Bac Pro MAINTENANCE DES MATRIELS

    MA ; TP ; PJ 08 Direction hydrostatiqueUtilisations pdagogiquesproposes

    Etude fonctionnelle et structurelle. (assistance et asservissement d'uneposition par rapport au volant)Diagnostic, rglage limiteurs

    Equipements privilgier Centrale hydraulique alimentant un botier de direction hydrostatique et unvrin de braquage de roue.Prvoir diffrents botiers de direction en dysfonctionnement afin de raliser desdiagnostics sur des pannes relles.

    Documentation Documentation technique des composants du circuit hydraulique

    Outillage: Outillage conventionnelManomtres

    MA ; TP ; PJ 09 Circuit hydraulique signal de charge (L.S.)Utilisations pdagogiquesproposes

    Etude fonctionnelle et structurelle.Mesure de dbits et pressionsDiagnostic

    Equipements privilgier Pompe cylindre variable de faible puissance pourvue du dispositif LSalimentant deux distributeurs (avec clapets navette) qui dbitent vers deslimiteurs de pression rglables (1 par distributeur pour simulation de chargevariable)

    Documentation Documentation technique des composants du circuit hydraulique

    Outillage: Outillage conventionnelDbitmtre en sortie de pompeManomtres

    3.5.2 - Fiches matriels agricoles

    MA 01 TracteurUtilisations pdagogiquesproposes

    Mise en uvre, attelage d'outils (respect des rgles de scurit)Etude fonctionnelle et structurelle du tracteurDiagnostic sur circuit hydraulique et puissance la PdP

    Equipements de l'engin privilgier

    Apte la mise en uvre des diffrents outils de l'atelier

    Documentation Manuel d'utilisationManuel d'atelier

    Outillage: Outillage conventionnel

    MA 02 Tracteur moderneUtilisations pdagogiquesproposes

    Mise en uvre, attelage d'outils (respect des rgles de scurit)Etude fonctionnelle et structurelle du tracteurParamtrage des systmesDiagnostic sur systme lectro-hydraulique et puissance la PdP

    Equipements de l'engin privilgier

    Tableau de bord et relevage lectronique, bote de vitesse power shift, circuithydraulique LS

    Documentation Manuel d'utilisationManuel d'atelier

    Outillage: Outillage conventionnel

  • Ministre de la jeunesse, de l'ducation nationale et de la recherche Direction de l'enseignement scolaire

    24Bac Pro MAINTENANCE DES MATRIELS

    MA 03 Machine de rcolteUtilisations pdagogiquesproposes

    Mise en uvre (respect des rgles de scurit)Etude fonctionnelle et structurelle de la machineDiagnostic sur les systmes lectro-hydrauliques et la transmission hydrostatique

    Equipements de l'engin privilgier

    Machine de rcolte reprsentative de l'agriculture de la rgion (crales, vigne,ensilage, betterave ) quipe d'une transmission hydrostatique d'avancement,d'quipements hydrauliques commande lectrique.

    Documentation Manuel d'utilisationManuel d'atelier

    Outillage: Outillage conventionnel

    MA 04 Semoir de prcisionUtilisations pdagogiquesproposes

    Etude fonctionnelle et structurelle de la machineAttelage, rglages de densit/ha, paramtrage du systme lectronique decontrle de performance (respect des rgles de scurit)

    Equipements de l'engin privilgier

    Semoir monograine (4 rangs maxi) avec systme lectronique de contrle deperformance.

    Documentation Manuel d'utilisationManuel d'atelier

    Outillage: Outillage conventionnel

    MA 05 Semoir en ligneUtilisations pdagogiquesproposes

    Etude fonctionnelle et structurelle de la machineAttelage, rglages de densit/ha, adaptation aux critres agronomiques (respectdes rgles de scurit)

    Equipements de l'engin privilgier

    Semoir en ligne distribution centralise et transport pneumatique

    Documentation Manuel d'utilisationManuel d'atelier

    Outillage: Outillage conventionnel

    MA 06 PulvrisateurUtilisations pdagogiquesproposes

    Etude fonctionnelle et structurelle de la machineAttelage, rglages de dose/ha, adaptation aux critres agronomiques (respectdes rgles d'hygine et scurit)

    Equipements de l'engin privilgier

    Le type de pulvrisateur sera choisir en fonction des spcificits de l'agriculturede la rgion (grandes cultures, vigne)

    Documentation Manuel d'utilisationManuel d'atelier

    Outillage: Outillage conventionnel

  • Ministre de la jeunesse, de l'ducation nationale et de la recherche Direction de l'enseignement scolaire

    25Bac Pro MAINTENANCE DES MATRIELS

    MA 07 Charrue rversibleUtilisations pdagogiquesproposes

    Etude fonctionnelle et structurelle de la machineAttelage, rglages de l'quipage tracteur charrue (voie, dport), adaptation auxcritres agronomiques (respect des rgles de scurit)

    Equipements de l'engin privilgier

    Charrue rversible avec retournement hydraulique.

    Documentation Manuel d'utilisation, manuel d'atelier

    Outillage: Outillage conventionnel

    MA 08 Tracteur ou machine ou matrielcomplmentaireUtilisations pdagogiquesproposes

    Etude fonctionnelle et structurelle de la machineDiagnostic sur la technologie considre

    Equipements de l'engin privilgier

    La technologie qui n'a pu tre prise en compte sur les engins figurant dans lesfiches prcdentes, (par exemple circuit signal de charge, rgulationlectronique, transmission hydrostatique )

    Documentation Manuel d'utilisation, manuel d'atelierOutillage: Outillage conventionnel

    3.5.3 - Fiches engins de travaux publics et manutention : matriels ncessaires

    TP&Manut. 01 Compresseur de chantierUtilisations pdagogiquesproposes

    Mise en route hors production (respect des rgles de scurit)Etude fonctionnelle et structurelle du compresseur (circuit d'air, rgulation durgime, scurits lectriques )Diagnostic (moteur en puissance, circuit d'air, rgulation du rgime, scuritslectriques )

    Equipements de l'engin privilgier

    Compresseur vis en tat de fonctionnement

    Documentation Manuel d'utilisation, manuel d'atelierOutillage: Outillage conventionnel

    TP&Manut. 02 Rouleau vibrantUtilisations pdagogiquesproposes

    Mise en route hors production (respect des rgles de scurit)Etude fonctionnelle et structurelle du rouleau vibrant (systme de vibration,transmission hydrostatique d'avancement, direction hydrostatique, scuritslectriques)Diagnostic (circuits hydrauliques et scurits lectriques )

    Equipements de l'engin privilgier

    Engin conducteur port (articul) avec cylindres de 0,8 1,2 m de large

    Documentation Manuel d'utilisation, manuel d'atelier

    Outillage: Outillage conventionnel

  • Ministre de la jeunesse, de l'ducation nationale et de la recherche Direction de l'enseignement scolaire

    26Bac Pro MAINTENANCE DES MATRIELS

    TP&Manut 03 NacelleUtilisations pdagogiquesproposes

    Mise en route hors production (respect des rgles de scurit)Etude fonctionnelle et structurelle d'une nacelle (groupe lectro-hydraulique,scurits lectriques)Diagnostic (circuit lectrique de puissance, circuit hydraulique et scuritslectriques )

    Equipements de l'engin privilgier

    Nacelle automotrice multidirectionnelle

    Documentation Manuel d'utilisation, manuel d'atelier

    Outillage: Outillage conventionnel

    TP&Manut 04 Chariot de manutention et transpalettelectrique gerbeurUtilisations pdagogiquesproposes

    Mise en route hors production (respect des rgles de scurit)Etude fonctionnelle et structurelle d'un engin traction lectrique (batteries,gnration et rgulation de l'nergie mcanique)Diagnostic (lectricit de puissance)

    Equipements de l'engin privilgier

    Chariot lvateur ou transpalette lectrique, autonome avec vitessed'avancement variable, chargeur de batteries indpendant

    Documentation Manuel d'utilisation, manuel d'atelierOutillage: Outillage conventionnel

    TP&Manut. 05 Chariot de manutention mt verticalUtilisations pdagogiquesproposes

    Mise en route hors production (respect des rgles de scurit)Etude fonctionnelle et structurelle d'un chariot lvateur (moteur gaz, circuithydraulique d'quipement, transmission hydrostatique d'avancement, rgulationdu rgime moteur et gestion des puissances hydrauliques)Diagnostic (moteur gaz, circuits hydrauliques, rgulations)

    Equipements de l'engin privilgier

    Chariot lvateur au gaz avec rgulation de puissance sur la transmissionhydrostatique d'avancement

    Documentation Manuel d'utilisation, manuel d'atelierOutillage: Outillage conventionnel

    TP&Manut. 06 Pelle hydraulique sur pneuUtilisations pdagogiquesproposes

    Mise en route hors production (respect des rgles de scurit)Etude fonctionnelle et structurelle d'une excavatriceCircuit hydraulique d'quipement, transmission hydrostatique d'avancement,Gestion de la puissance hydrauliqueDiagnostic (circuits hydrauliques, rgulations, scurits lectro-hydrauliques)

    Equipements de l'engin privilgier

    20 tonnes max. ( une midi pelle suffit. Pompes jumelles avec sommation depuissance ou pompe unique avec circuit LS et rgulation de puissance)

    Documentation Manuel d'utilisationManuel d'atelier

    Outillage: Outillage conventionnel

  • Ministre de la jeunesse, de l'ducation nationale et de la recherche Direction de l'enseignement scolaire

    27Bac Pro MAINTENANCE DES MATRIELS

    TP&Manut. 07 Tractopelle ou chargeuse ou bouteurUtilisations pdagogiquesproposes

    Mise en route hors production (respect des rgles de scurit)Etude fonctionnelle et structurelle d'une chargeuseCircuit hydraulique d'quipement, boite de vitesse powershift Diagnostic (circuits hydrauliques, transmission power shift)

    Equipements de l'engin privilgier

    Bote de vitesse powershift commande lectrohydraulique avec circuithydraulique LS si la pelle hydraulique n'en est pas quipe

    Documentation Manuel d'utilisation, manuel d'atelierOutillage: Outillage conventionnel, outils de diagnostic spcifiques si ncessaire

    TP&Manut. 08 Engin complmentaireUtilisations pdagogiquesproposes

    Mise en route hors production (respect des rgles de scurit)Etude fonctionnelle et structurelle de l'enginDiagnostic sur la technologie considre

    Equipements de l'engin privilgier

    La technologie qui n'a pu tre prise en compte sur les engins figurant dans lesfiches prcdentes par exemple (circuit signal de charge, rgulationlectronique, transmission hydrostatique )

    Documentation Manuel d'utilisation, manuel d'atelier

    Outillage: Outillage conventionnel, outils de diagnostic spcifiques si ncessaire

    3.5.4 - Fiches engins de travaux publics et manutention : matriel souhaitable

    TP&Manut. 09 Moteur au bancUtilisations pdagogiquesproposes

    Etude fonctionnelle et structurelle du moteur, de son systmeRglages alimentation gazDiagnostic

    Equipements privilgier Moteur essence 4T injection quip dun systme gazSur banc complet autonome et scuris

    Documentation Documentation technique du moteur, du systme gazOutillage: Outillage conventionnel et spcifiqueNota : ce matriel est identique au matriel souhaitable "PJ 17"

    3.5.5 - Fiches matriels de parc et jardin : matriels ncessaires

    PJ 01 Microtracteur 4 roues motricesUtilisations pdagogiquesproposes

    Mise en route hors production, scurit, normes, homologation tracteur.Etude fonctionnelle et structurelle du microtracteur.Attelage "3 points", relevage AR et AV et contrle d'effort, entranementd'outils par prise de force, mesures, rglages et diagnostic.Changement d'embrayage sur un microtracteur.

    Equipements de l'engin privilgier

    Microtracteur 20/25 CV Moteur diesel, 4 roues motrices,(ventuellement pont avant bi-speed ) Relevage arrire troispoints avec contrle effort, Relevage avant trois points.

    Possibilits d'utilisationsmultiples

    Attelage, entranement et dplacement d'accessoires de travail etentretien du sol. Possibilits de passage au banc de puissanceCircuit de charge, circuit de dmarrageTechnologies : boite mcanique, diesel, lectricit, hydraulique

    Documentation Manuel utilisation, manuel d'atelier, support pices dtachesOutillage Outillage conventionnel et spcifique si existant

    Moyens de levage et calage

  • Ministre de la jeunesse, de l'ducation nationale et de la recherche Direction de l'enseignement scolaire

    28Bac Pro MAINTENANCE DES MATRIELS

    PJ 02 Tondeuse autoporte professionnelleUtilisations pdagogiquesproposes

    Mise en route hors production, scurit, normes, homologation vhiculeroutier. Etude fonctionnelle et structurelle de la tondeuse professionnelleTransmission hydrostatique d'avancement avec blocage. Hydraulique debennage en hauteur, direction assiste.Diesel avec injecteurs pompe. Systme de coupe lames indexes.

    Equipements de l'engin privilgier

    Tondeuse autoporte professionnelle avec carter lames indexes,quipe d'un bac de ramassage bennage hydraulique en hauteur,moteur diesel injecteurs pompe, transmission hydrostatique,direction assiste,

    Possibilits d'utilisationsmultiples

    Portage, entranement et dplacement d'accessoires d'entretien despelouses et de sols en dur (balayeuse)Circuit de charge, circuit de dmarrage.Technologies : diesel, lectricit hydrostatique, hydraulique

    Documentation Manuel utilisation, manuel d'atelier,Support pices dtaches informatis sur CD Rom

    Outillage Outillage conventionnel et spcifique si existantMoyens de levage et calage

    PJ 03 Tondeuse autoporte systme hlicodalUtilisations pdagogiquesproposes

    Mise en route hors production. Etude fonctionnelle et structurelle d'unetondeuse avec multicylindres hlicodaux.Contrle, entretien et rglage particulier d'un systme hlicodal.Entranement des cylindres.

    Equipements de l'engin privilgier

    Tondeuse autoporte systme hlicodal de "type triplex", transmission hydrostatique, entranement hydraulique oumcanique des cylindres.

    Possibilits d'utilisationsmultiples

    Incidence des pneumatiques basse pression sur le sol.Incidences d'une technologie de coupe sur pelouse sportiveTechnologies : hydrostatique sur 2, 3 ou 4 roues, hydraulique

    Documentation Manuel utilisationManuel d'atelier. Support pices dtaches

    Outillage Outillage conventionnel et spcifique (prvoir session externe pourles techniques d'afftages / rectification de cylindres)Moyens de levage et calage

    PJ 04 Vhicule de transportUtilisations pdagogiquesproposes

    Mise en route hors production. Scurit, rglements et certification. Etudefonctionnelle et structurelle d'un vhicule de transport.Transmission, propulsion, freinage assist, direction mcanique.Homologation et conformit au code de la route.

    Equipements de l'engin privilgier

    Voiturette sans permis homologue route.Ou quad de type industriel homologu route.Ou vhicule de transport sans permis homologu route.

    Possibilits d'utilisationsmultiples

    Attelage, entranement et dplacement de nombreux accessoiresautonomes pour le quad et le vhicule de transport.Technologies : boite mcanique, suspensions, lectricit, moteur 4Tou 2T essence.

    Documentation Manuel utilisation, manuel d'atelier, support pices dtaches

    Outillage Outillage conventionnel et spcifique si existant.Moyens de levage etcalage. (prvoir session externe pour les problmes de climatisation)

  • Ministre de la jeunesse, de l'ducation nationale et de la recherche Direction de l'enseignement scolaire

    29Bac Pro MAINTENANCE DES MATRIELS

    PJ 05 Engin chenillesUtilisations pdagogiquesproposes

    Mise en route hors production. Scurit, rglemention.Etude fonctionnelle et structurelle d'un engin chenilles.Diriger l'engin par diffrentiation de l'adhrence.

    Equipements de l'engin privilgier

    Transporteur automoteur chenilles, capacit de charge 250/300 kgou fraise neige automotrice chenilles.

    Possibilits d'utilisationsmultiples

    Impacts d'un systme chenilles sur les sols.Conduite particulire, changement et tension des chenilles.Technologies : boite mcanique, moteur 4T essence

    Documentation Manuel utilisation, manuel d'atelier, support pices dtaches microfiches

    Outillage Outillage conventionnel et spcifique si existantMoyens de levage et calage

    PJ 06 Engin moteur 4 MIXUtilisations pdagogiquesproposes

    Mise en route hors production. Pollution (normes CARB), bruit.Etude fonctionnelle et structurelle d'un moteur mixte 2 T / 4 T.Evolution des moteurs "deux temps nouvelles technologies".Renouvellement de la charge combustible.

    Equipements de l'engin privilgier

    Dbroussailleuse portable quip d'un micro moteur type 4-MIXavec un systme combin comme une perche d'lagage

    Possibilits d'utilisationsmultiples

    Cellule motrice pouvant tre adapte diffrents accessoires decoupe des vgtaux ligneux.Technologie : accessoire de coupe gouges

    Documentation Manuel utilisation, manuel d'atelier, Support pices dtaches intranetOutillage Outillage conventionnel et spcifique si existant + sonomtre

    Banc de puissance 2 T

    PJ 07 Groupe lectrogne insonorisUtilisations pdagogiquespropose

    Mise en route hors production. Scurit, rglementation.Etude fonctionnelle et structurelle d'un groupe lectrogne. Production etgestion d'nergie lectrique de puissance.Techniques d'insonorisation.

    Equipements de l'engin privilgier

    Groupe lectrogne insonoris avec technologie de rgulationlectronique du rgime moteur et du courant produit.

    Possibilits d'utilisationsmultiples

    Produire de l'nergie lectrique pour entraner des appareils etengins de la spcialit.Technologies : moteur 4T, courant alternatif et continu

    Documentation Manuel utilisationManuel d'atelier, Support pices dtaches microfiches

    Outillage Outillage conventionnel et spcifique si existant + sonomtreBanc de puissance lampes incandescentes

  • Ministre de la jeunesse, de l'ducation nationale et de la recherche Direction de l'enseignement scolaire

    30Bac Pro MAINTENANCE DES MATRIELS

    3.5.6 - Fiches matriels de parc et jardin : matriels souhaitables

    PJ 08 Tondeuse autoporte rayon de braquage nulUtilisations pdagogiquesproposes

    Mise en route hors production. Etude fonctionnelle et structurelle d'unetondeuse rayon de braquage nul.Diriger un vhicule par diffrentiation de la vitesse des roues.Intervention sur un embrayage lectromagntique des lames.Systme de tonte mulching.

    Equipements de l'engin privilgier

    Tondeuse autoporte de type rider rayon de braquage nulAvec carter mulching , moteur thermique OHV, embrayagelectromagntique des lames.

    Possibilits d'utilisationsmultiples

    Adaptation d'un systme de ramassage de l'herbe avec turbine.Technologies : hydrostatique, moteur mono-cylindre essence

    Documentation Manuel utilisationManuel d'atelier, support pices dtaches sur CD Rom.

    Outillage Outillage conventionnel et spcifique si existantMoyens de levage et calage

    PJ 09 Robot tondeuse lectroniqueUtilisations pdagogiquesproposes

    Mise en route hors production. Scurit, rglementation.Etude fonctionnelle et structurelle d'un robot tondeur.Automatisation d'un systme avec guidage enterr.

    Equipements de l'engin privilgier

    Robot tondeuse lectronique avec diagnostic de dpannageinformatis

    Possibilits d'utilisationsmultiples

    Les technologies d'lectronique de pointe permettent le diagnosticet la" programmation" manuelle ou informatise.

    Documentation Manuel utilisation, manuel d'atelier, support pices dtaches, CD Rom.Outillage Outillage conventionnel et spcifique si existant

    Micro-ordinateur pour le logiciel de dpannage

    PJ 10 PulvrisateurUtilisations pdagogiquesproposes

    Etude fonctionnelle et structurelle de la machine.Attelage, rglages de dose/ha, adaptation aux critres environnementauxet agronomiques (respect des rgles d'hygine et scurit).

    Equipements de l'engin privilgier

    Le type de pulvrisateur sera choisir en fonction de la spcificitd'utilisation en espaces verts.

    Possibilits d'utilisationsmultiples

    Moteur courant continu ou thermique, pompe.Utilisable avec microtracteur ou quad ou transporteur

    Documentation Manuel utilisation, manuel d'atelier, support pices dtaches

    Outillage: Outillage conventionnel et spcifique si existant

  • Ministre de la jeunesse, de l'ducation nationale et de la recherche Direction de l'enseignement scolaire

    31Bac Pro MAINTENANCE DES MATRIELS

    PJ 11Dbroussailleuse autoporte

    professionnelle 4 rouesmotrices et directrices

    Utilisations pdagogiquesproposes

    Mise en route hors production. Scurit, rglementation et conformitEtude fonctionnelle et structurelle d'une dbroussailleuse autoporte4 WD. Diriger l'engin par braquage des 4 roues. Motorisation 4 T bi-cylindres OHV. Transmission mcanique et hydraulique de la puissance

    Equipements de l'engin privilgier

    Dbroussailleuse autoporte professionnelle 4 roues motrices etdirectrices, moteur bi-cylindre essence, transmission mcanique ethydrostatique avec blocage de diffrentiel

    Possibilits d'utilisationsmultiples

    Incidence de ce type de structure en milieu naturel escarp.Technologies : boite compacte hydrostatique et mcanique, moteurbi-cylindre essence

    Documentation Manuel utilisation, manuel d'atelier, support pices dtaches

    Outillage Outillage conventionnel et spcifique si existantMoyens de levage et calage

    PJ 12 Fendeuse de bche hydrauliqueUtilisations pdagogiquesproposes

    Mise en route hors production. Etude fonctionnelle et structurelle d'unefendeuse de bches.Hydraulique de base, hydraulique de puissance.Moteur lectrique courant alternatif.Mise en uvre, scurit, rglements et certification .

    Equipements de l'engin privilgier

    Fendeuse de bche hydraulique pousse 7/10 tonnes moteur lec-trique alternatif (ou porte 3 points et entrane par prise de force).

    Possibilits d'utilisationsmultiples

    Technologies : moteur lectrique ou thermique ou entranement parprise de force, rsistance diffrents bois.

    Documentation Manuel utilisation, manuel d'atelier, support pices dtaches

    Outillage Outillage conventionnel et spcifique si existant

    PJ 13 Pompe eauUtilisations pdagogiquesproposes

    Mise en route hors production. Scurit, rglements.Etude fonctionnelle et structurelle d'une pompe eau.Problmatique de pompage des fluides.

    Equipements de l'engin privilgier

    Pompe eau charge avec un kit dinstallation dune irrigation parasperseurs.

    Possibilits d'utilisationsmultiples

    Cration de diffrentes situations d'arrosageTechnologies : moteur lectrique ou thermique

    Documentation Manuel utilisation, manuel d'atelier, support pices dtaches

    Outillage Outillage conventionnel et spcifique si existant. Cuve et espace extrieur.

  • Ministre de la jeunesse, de l'ducation nationale et de la recherche Direction de l'enseignement scolaire

    32Bac Pro MAINTENANCE DES MATRIELS

    PJ 14 Tondeuse batteriesUtilisations pdagogiquesproposes

    Mise en route hors production. Scurit, rglementation et conformit.Etude fonctionnelle et structurelle d'une tondeuse batteriesBatteries de traction, gestion de l'nergie embarque par variateur

    Equipements de l'engin privilgier

    Tondeuse lectrique conducteur marchant quipe de batteriesavec gestion lectronique du courant.

    Possibilits d'utilisationsmultiples

    Structure particulire d'un engin batterieTechnologies : moteur lectrique, batterie, traction mcanique.

    Documentation Manuel utilisation, manuel d'atelier, support pices dtaches

    Outillage Outillage conventionnel et spcifique si existant

    PJ 15 Moteur au bancUtilisations pdagogiquesproposes

    Etude fonctionnelle et structurelle du moteur, de son systme decarburation et de son systme dallumage par volant magntiqueRglages carburationCalage de lallumageDiagnostic de problmes lis la carburation et lallumage

    Equipements privilgier Moteur essence 4T bi-cylindres quip dun carburateur flotteur et dunallumage par volant magntiqueSur banc complet autonome et scuris

    Documentation Documentation technique du moteur, du systme de carburation et dusystme dallumage

    Outillage: Outillage conventionnel et spcifique

    PJ 16 Moteur au bancUtilisations pdagogiquesproposes

    Etude fonctionnelle et structurelle du moteur, de son systme dinjection etde son systme dallumage par batterie bobineRglages injection. Calage de lallumageDiagnostic de problmes lis linjection et lallumage

    Equipements privilgier Moteur essence 4T quip dun systme dinjection essence et dunallumage par batterie bobineSur banc complet autonome et scuris

    Documentation Documentation technique du moteur, du systme dinjection et du systmedallumage

    Outillage: Outillage conventionnel et spcifique

    PJ 17 Moteur au bancUtilisations pdagogiquesproposes

    Etude fonctionnelle et structurelle du moteur, de son systmeRglages alimentation gazDiagnostic

    Equipements privilgier Moteur essence 4T injection quip dun systme gazSur banc complet autonome et scuris

    Documentation Documentation technique du moteur, du systme gaz

    Outillage: Outillage conventionnel et spcifique

    Nota : ce matriel est identique au matriel souhaitable "TP&Manut. 09"

  • Ministre de la jeunesse, de l'ducation nationale et de la recherche Direction de l'enseignement scolaire

    33Bac Pro MAINTENANCE DES MATRIELS

    3.6 Les Locaux3.6.1 - Les zones denseignement en maintenance des matriels

    L'enseignement professionnel est articul autour de trois zones principales :

    la zone d'interventions de maintenance sur engins et matrielsDans cette zone, les lves ralisent des activits de maintenance sur engins oumatriels complets. Elle contient les engins et matriels spcifiques chacune desoptions.

    la zone d'tude technique de systmes et de sous-systmesCette zone permet des activits de travaux pratiques, de dcouverte et demaintenance de sous-systmes. Elle comprend des ples d'activits ddis au seind'une salle unique ce qui facilite le suivi du groupe d'lves par l'enseignant.

    le laboratoire d'tude fonctionnelle des systmesLaboratoire de travaux pratiques de construction et de mcanique.

    La zone de stockage permet la rotation des engins et du matriel. L'espace d'accueil et deressources informatiques complte cet ensemble.

    Zone de stockage

    Zone d'tude techniquede systmes etsous-systmes

    tude fonctionnelledes systmesLaboratoire deconstruction

    AccueilRessources

    informatiques

    Zone d'interventionsde maintenance sur

    enginset matriels

  • Ministre de la jeunesse, de l'ducation nationale et de la recherche Direction de l'enseignement scolaire

    34Bac Pro MAINTENANCE DES MATRIELS

    3.6.2 - Exemple d'implantation de l'atelier de maintenance du matriel

    Cet exemple d'implantation permet d'accueillir les quipements pour les 3 options.Suivant les options proposes, les espaces peuvent tre adapts et rduits.

    Zone de stockage des engins

    (~ 500 m) MA et TP(~ 300 m) PJ

    Lavage

    Batteries

    Mcanosoudure

    Petitesfabri-

    cations

    (~ 100 m)

    Zoned'changes

    Magasin

    Zoneextrieurecouverte

    Zone

    d'in

    terv

    entio

    n m

    atr

    iel

    Zone

    d'in

    terv

    entio

    nsu

    r eng

    ins

    (~ 6

    00 m

    )

    Zone

    d'c

    hang

    esMoteurset bancsd'essais

    lec

    trici

    t

    Hyd

    raul

    ique

    Auto

    mat

    ism

    eIn

    fo. i

    ndus

    .

    Mc

    anis

    mes

    AccueilVestiaires

    Documen-tation

    Ressourcesinformatiques

    Sallede

    lancement

    Salledes

    ensei-gnants

    Sallede

    lancement

    Zone de travauxpratiques (~ 200 m)

    Zoned'changes

    Zoned'essais

    Prvoir le stockageconforme de gaz l'extrieur.

    !

  • Ministre de la jeunesse, de l'ducation nationale et de la recherche Direction de l'enseignement scolaire

    35Bac Pro MAINTENANCE DES MATRIELS

    4- La scurit4.1 - IntroductionLa diversit et lvolution des matriels renforcent la problmatique de lintervention en scurit,que celle-ci se droule sur site ou hors site. Prparer, diagnostiquer, intervenir ou contrler sontdes fonctions primordiales dont le rsultat attendu doit tre synonyme de qualit totale. Dans uncontexte dconomie comptitive, les tches professionnelles et les mthodes dinterventionsont soumises, dune part, des contraintes de temps qui peuvent tre source de stress et,dautre part, des risques de plus en plus abstraits.

    En consquence, dans ltablissement et en entreprise, il convient de protger, de prparerllve identifier, valuer le risque et adopter les dcisions et les comportementsappropris aux situations relles de travail. Il faut amener llve penser dmarche etmthodologie au lieu du simple respect de rgles.

    Dans les diffrentes options du baccalaurat maintenance des matriels, les lves sontamens mettre en uvre des comptences fondes sur des savoirs associs dont une partierepose sur des dispositions rglementaires qui ne peuvent pas tre ignores. Sans treexhaustifs, les tableaux suivants prsentent les connaissances et les observations prendre encompte dans lorganisation des activits de formation des lves.

    Deux champs particuliers sont souligner :

    1- la motorisation lectrique2- la conduite hors du cadre de la production

    Bien que ces deux champs soient signals, d'autres, lexemple de lorganisation du poste detravail, de la manutention et du levage des charges, font galement lobjet dune attentioneffective et sont normalement intgrs dans les mthodologies dinterventions.

    Dune manire gnrale, les lments prendre obligatoirement en considration reposent surles conditions matrielles, lorganisation des lieux, les consignes donnes aux lves, lamatrise du droulement du cours et le caractre dangereux ou non des activits proposes.

    4.2 - Principaux savoirs concerns

    S3 GENERATION DE LA PUISSANCE MECANIQUE PRIMAIRES32 Motorisation lectrique

    S321 Batteries de traction :

    - Types de batteries, caractristiques- Principe de charge- Associations des accumulateurs

    Objectifs :

    - interprter les grandeurs caractristiques et leurs relations- identifier les tats caractristiques et leurs critres de

    conformit- identifier les composants, leurs fonctions et leurs

    interrelations- identifier les paramtres influant sur le fonctionnement et les

    lments qui permettent de le modifier- intgrer les procdures de prvention et de scurit- aborder lincidence de la batterie sur lquilibre du systme.

    S322 Moteurs :

    - A courant continu (shunt srie)- A courant alternatif (asynchrone)

    Dans un but de diagnostic, faire ressortir :

    - les grandeurs mesurables et les dysfonctionnementscaractristiques

    - les procdures dintervention et de maintenanceapplicables dans le respect de la scurit des personneset des biens.

  • Ministre de la jeunesse, de l'ducation nationale et de la recherche Direction de l'enseignement scolaire

    36Bac Pro MAINTENANCE DES MATRIELS

    S4 TRANSMISSION ET UTILISATION DE LA PUISSANCEPRIMAIRES42 Utilisation de la puissance primaire

    S421 Produire et grer l'nergie lectrique embarque :

    - Structure des diffrents circuits de charge

    - Alternateur- Rgulateur de tension- Batteries

    S422 Utiliser l'nergie lectrique :

    - Circuit de dmarrage- Circuit de prchauffage- clairage et signalisation- lments de confort ( renouvellement d'air stabilisation

    de temprature)

    Dcrire la structure fonctionnelle par lesrelations entres/sorties.

    Mesurer les principales grandeurs lectriques.

    Effectuer des relevs de caractristiques sur les engins.

    S6 MISE EN UVRES61 Des matriels correspondants l'option choisie

    - Identifier les diffrentes commandes et les expliciter- Dplacer et manuvrer l'engin- Tester en puissance- Mettre en uvre pour conseiller l'utilisateur

    Cette partie sera dveloppe partir :

    - de travaux pratiques ou de travaux dirigs.- dinformations sur linfluence des contextes

    dvolution des engins .- dapports sur les procdures de prvention et de

    scurit.

    S62 Des techniques de manutention

    - Identification des points de levage et de la masse manuvrer

    - Choix des moyens de levage adapts- Manutention de la charge dans le respect de la

    scurit- Calage et immobilisation

    Cette partie sera dveloppe partir :

    - de travaux pratiques ou de travaux dirigs.- dinformations sur les obligations de contrle

    de la conformit des accessoires utiliser.- dapports sur les procdures de prvention et de

    scurit.

    S63 Des appareils de mesure

    - Mcaniques ( dimensions, jeu, formes, dformations,vitesses, temprature)

    - Hydrauliques (pression, dbit)- lectriques (rsistance, tension, courant et frquence)- Des performances d'un moteur thermique (puissance

    PdP)

    Objectifs :

    - choisir les appareils de mesure selon les grandeurs mesurer ou contrler

    - mettre en uvre les appareils de mesure et deffectuerdes relevs pertinents

    - analyser les rsultats.

  • Ministre de la jeunesse, de l'ducation nationale et de la recherche Direction de l'enseignement scolaire

    37Bac Pro MAINTENANCE DES MATRIELS

    S8 SECURITE, REGLEMENTS ET CERTIFICATIONS81 Scurit dans l'entreprise et sur le site

    S811 Reprage :- Symboles, couleurs, signaux.

    S812 Procdures et consignes de :- Circulation,- Incendie,- vacuation,- Risques exceptionnels.

    S813 Mode d'utilisation des moyens de secours :- Extincteurs- Rseau incendie,- Couverture anti-feu,- Douches, lave-oeil...,

    S814 Protection individuelle et collective :- Tenues de travail et quipements de protection- Adaptation de la tenue de travail et des protections

    aux dangers encourus- Scurit du travailleur isol

    S815 Scurit lors de la manutention de charges :- Identification des points de levage- Identification de la masse lever- Choix des moyens de levage adapts- quilibrage de la charge- Dlimitation et identification de la zone de scurit

    Cette partie permettra :

    - didentifier les diffrentes reprsentations normalises- de consulter les donnes selon les sources dinformation- les plus pertinentes (Ministre du travail, CRAM, INRS,

    OPBTP )- de respecter les consignes de scurit, avis,

    instructions permanentes de scurit (IPS)- de sassurer que les impratifs de scurit sont bien

    respects- de crer sur laire de travail les conditions dhygine- et de scurit requises pour lintervention.

    S816 Scurit lie aux matriels et leurs quipements :- Mise en scurit avant intervention- Stockage et utilisation de produits (carburants, huiles,

    solvants )- Stockage, manipulation et charge des batteries- Capacits contenant des gaz sous pression (

    bouteilles de gaz, cuves air comprim,pneumatiques, accumulateurs hydropneumatiques)

    - Intervention sur les circuits carburant (G.P.L.,essence, gasoil )

    - Intervention sur les circuits hydrauliques (blocage m-canique des quipements, risques lis la pression )

    - Intervention sur un matriel ou environnementlectrique.

    - Intervention sur des systmes mcanique enmouvement (carters de protection).

    - Conduite et manuvre des matriels en scurithors du cadre de la production.

    Les procdures dintervention en scurit ncessitent :

    - de prsenter la rglementation en vigueur

    - de respecter les prconisations des constructeurs

    - de prsenter les devoirs et responsabilits dunconducteur dengin

    - dorienter la rflexion sur la technologie et laconnaissance de lengin

    - didentifier les risques inhrents au fonctionnement dumatriel (chariot, tracteur)

    - de dfinir les rgles de conduite .

    S82 Rglementations et procdures applicables auxmatriels

    S821 Conformit la lgislation en vigueur :- Matriels neuf- Matriels d'occasion

    S822 Vrifications gnrales priodiques :- Des engins de chantier- Des engins utiliss en levage de charge- Des chariots de manutention, des chariots

    tlescopiques- Des chargeurs frontaux- Des nacelles- Des engins de levage- Des presses balle

    Prsenter la rglementation en vigueur.

    Respecter les prconisations des constructeurs.

    S83 Qualit- Atelier agr ( par exemple : SEDIMA, DLR, BMTP )- Qualimat (par exemple : DLR)- ISO 9001: 2000- Certification de services (par exemple : SMJ)

    Objectifs :- dcrire le concept de la qualit et les procdures sous-

    tendues- prsenter les enjeux de la qualit et lincidence de la non

    qualit, de son cot- prsenter les outils de la qualit.

  • Ministre de la jeunesse, de l'ducation nationale et de la recherche Direction de l'enseignement scolaire

    38Bac Pro MAINTENANCE DES MATRIELS

    4.3 La motorisation lectrique et la prvention des risqueslectriques

    Dune manire gnrale, sur les engins, du fait de la Trs Basse Tension dalimentation (TBT),les risques lectriques encourus se limitent aux courts-circuits qui, pour autant, peuventprovoquer des brlures par projection de mtal en fusion ou par contact direct. En effet, la faiblersistance interne dune batterie daccumulateurs peut engendrer des courants de court-circuitde plusieurs centaines dampres. Lvolution de la motorisation, en loccurrence lectrique,oblige apprhender dune toute autre manire les interventions raliser. Les moteurslectriques sont aliments par des batteries de traction dont lassociation permet dobtenir unetension appartenant au domaine de la Basse Tension (BTA) dangereuse pour les intervenants.Sur un engin, notamment de manutention, la dconnexion des batteries de traction ne supprimepas compltement le risque lectrique : il subsiste gnralement des sources rsiduelles detension provenant de condensateurs de forte capacit.

    Si les accidents lis aux risques dorigine lectrique sont relativement peu nombreux, le niveaude gravit constat est souvent extrme. Ce constat fait de la formation des enseignants et deslves, qui relvent des champs professionnels concerns par les risques dorigine lectrique,une ncessit.

    La circulaire n 93-306 du 26 octobre 1993 insiste sur le rle formateur de lcole en matire descurit et laccord national pour la formation aux risques professionnels dorigine lectrique du11 avril 1995 fixe les objectifs et le calendrier du dispositif mettre en place.

    Dans ce cadre, la convention passe entre la Caisse Nationale dAssurance Maladie desTravailleurs Salaris (C.N.A.M.T.S.), lInstitut National de Recherche et de Scurit (I.N.R.S.) etle Ministre de lducation Nationale, indique les modalits de mise en place de cette formationdestine aux enseignants et aux lves des sections concernes.

    La formation la prvention des risques lectriques a pour objet de permettre aux lves quirelvent des champs professionnels concerns par les risques lectriques, dtre habilits parleur futur employeur pour lexercice de leur profession, conformment au dcret 88-1056 du 14nov