Bronchite aiguë

  • View
    208

  • Download
    2

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Bronchite aigu. La bronchite aigu est une maladie banale, bnigne. Son diagnostic est purement clinique. Signes vocateurs de bronchite aigu: - toux, parfois prcde d'infection des voies respiratoires suprieures, - PowerPoint PPT Presentation

Transcript

  • Bronchite aigu

    La bronchite aigu est une maladie banale, bnigne.Son diagnostic est purement clinique.Signes vocateurs de bronchite aigu: -toux, parfois prcde d'infection des voies respiratoires suprieures, -quelquefois accompagne d'une sensation de brlure rtrosternale -fivre inconstante, gnralement peu leve -auscultation normale ou signes bronchiques diffus(ronflants et/ou sibilants)

  • Bronchite aiguETIOLOGIEBronchite aigu : chez le sujet sain virale -dans prs de 90 % des cas (rhinovirus surtout) ; quelquefois due Mycoplasma Pneumoniae ou Chlamydia Pneumoniae )Surinfection (fumeur +++) :-pneumocoque

  • Bronchite aiguANATOMO-PATHOLOGIEtat inflammatoire aigu (souvent descendant : rhino-pharingo-laryngo-tracho-bronchique) de la muqueuse des voies ariennes, de la trache aux bronchioles qui se traduit : au niveau des bronches larges destructions pithliales pouvant aller jusqu' l'ulcration de la membrane basale hyperscrtion sro-muqueuse dme inflammatoire avec infiltration de polynuclaires restitution ad integrum dans pratiquement tous les cas,mais en quelques semaines

  • Bronchite aiguANATOMO-PATHOLOGIEau niveau des bronchioles-obstruction lie difficults d'puration de scrtions visqueuses -dme inflammatoire

    Bronchite aigu : consquences pratiques -augmentation de la sensibilit bronchique aux agressions extrieures, en particulier bactriennes, avec risque de surinfection -augmentation de la ractivit bronchique - rles sibilants surtout chez l'enfant

  • Bronchite aiguFORMES CLINIQUES-les bronchites aigus surviennent plutt au printemps ou en automne, en cas isols ou en petites pidmies commencent le plus souvent par une atteinte des voies ariennes suprieures puis "descendent sur les bronches" voluent habituellement en deux phases

    A. La phase sche, initiale:signes gnraux -fivre (> 38C) constante si virus grippal ou adnovirus, rare si rhinovirus-cphales ; -myalgies ; -malaise gnral

  • Bronchite aiguA. La phase sche, initiale:2. signes fonctionnels respiratoires toux sche, quinteuse, quelquefois puisante (insomniante) dyspne douleurs rtro-sternales type de brlures, exagres par la toux3. signes physiques : -rares, quelquefois des rles sibilants;

  • Bronchite aiguB. La phase humide: 1.disparition des signes gnraux et de la dyspne2.toux grasse avec expectoration sro-muqueuse puis quelquefois muco-purulente 3.quelques rles ronflants (ronchi)BRONCHITE AIGU : EXAMENS COMPLMENTAIRES : Habituellement aucun Radiographie thoracique normale (bronchite pure) Bactriologie inutile Virologie n'a d'autre intrt qu'pidmiologique EFR : normale/rduction frquente du VEMS;hyper-ractivit bronchique se normalisant en 5 6 semaines

  • Bronchite aiguLE PROGNOSTIC: bon, mais il sont longues a guerir, surtout chez les tabagiques;Elles peuvent par leur gravite et leur repetition, favoriser lapparition dune bronchite chronique.

  • ASTHMEL'asthme est une maladie chronique inflammatoire des voies ariennes. Cette inflammation -rend les voies ariennes sensibles (hyper ractives) des stimuli tels que les allergnes, les irritants chimiques, la fume de tabac, l'air froid ou l'exercice. -provoque des pisodes rcidivants de toux, sifflements, blocage (oppression) thoracique, difficults respiratoires.

  • ASTHMEQuand elles sont exposes ces stimuli les voies ariennes peuvent se contracter, s'dmatier, se remplir de mucus, et progressivement, se remodeler

  • ASTHMEL'obstruction bronchique qui en rsulte est rversible soit spontanment, soit avec un traitement.Quand le traitement de l'asthme est adquat, l'inflammation peut tre rduite dans le long terme, les symptmes peuvent habituellement tre contrls et la plupart des problmes lis l'asthme prvenus.

  • ASTHMECrise d'asthme simple (lgre modre) Signes cliniques:-TOUX SCHE -ESSOUFFLEMENT PAROXYSTIQUE-SIFFLEMENTS

  • ASTHMEDroulement habituel de la criseTOUX SCHE DYSPNE, SIBILANTE- TOUX GRASSE -EXPECTORATION (PERLEE) -FIN DE LA CRISELa crise peut s'arrter chacune de ces tapes.C'est pourquoi la toux sche, quinteuse, paroxystique peut tre une crise d'asthme.

  • ASTHMECrise d'asthme svre-malade gn pour se lever ou parler, -avec orthopne, -mise en jeu des muscles respiratoires accessoires ; -frquence respiratoire suprieure 25/mn-frquence cardiaque suprieure 110/mn ; - dbit de pointe infrieur 40% de la valeur thorique ou de la meilleure valeur connue du malade (150L/mn chez l'adulte si le meilleur n'est pas connu).

  • ASTHMEEvolutionOn distingue 2 types d'volutionType 1 : -progression lente (> 6h ; habituellement sur plusieurs jours) ; -80-90 % des cas , -souvent d'origine infectieuse (voies ariennes suprieures) ; -rponse progressive au traitement ; -inflammation dominante.

  • ASTHMEvolutionType 2 :progression rapide (< 6h) ; 10-20 % des cas ; souvent d'origine allergique ; souvent svre ; rponse rapide au traitement ; bronchospasme dominant.

  • ASTHMEETIOLOGIEAsthme allergiqueAsthme non-allergique25 asthme professionnel50 asthme ncessitant de fortes doses de corticothrapie inhale. Inflammation neutrophiles observe aprs stimulation virale, bactrienne, (par endotoxines), srum sal hypertonique, ozone, fume de cigarette, irritants professionnels et autres polluants.

  • ASTHMEPRONOSTICChez lenfant: environ 50% des enfants asthmatiques voient leur asthme disparatre la pubert ; en fait, la majorit de ces asthmes disparat vers l'ge de 7 8 ans. Chez ladolescentet ladultejeune (13-44 ans) : les des adolescents asthmatiques qui ont peu de symptmes restent dans la mme situation ou voient disparatre leur asthme lge adulte; linverse 70% de ceux qui ont un asthme permanent restent asthmatiques lge adulte. Au del : le taux de gurison diminue avec l'ge pour atteindre moins de 1 % par an, plutt chez ceux qui ont un asthme lger et qui ont arrt de fumer.

  • ASTHMELe diagnostic doit tre-voqu devant les symptmes : sifflements aigus -antcdents toux (aggrave la nuit) sifflements rcurrents difficults respiratoires rcurrentes blocages respiratoires rcurrents

  • ASTHME-contexte d'apparition des symptmes -exercice -infection virale -irritants (tabac, produits chimiques) -changements climatiques - rires ou pleurs violents -stress-examen clinique -habituellement normal en tat stable;- en crise: le thorax est distendu, comme bloque en inspiration forcee;-de nombreux rales sibilant, diffus dans les deux champs, de temps essentiallement expiratoire.

  • ASTHMEtay par les examens complmentairesBiologiques: -osinophiles sanguins ou dans l'expectoration (asthme allergique)-neutrophiles sanguins et VSH acclere (observe aprs stimulation virale, bactrienne)VEMS : -la mesure des dbits bronchiques :VEMS
  • ASTHMEtay par les examens complmentairesImagerie thoracique: -poumon normal (entre les crises)-poumon distendu (au moment de la crise) -elargissement des espaces intercostaux;-abaissement et aplatissement des coupoles diaphragmatiques;-augmentation de la tranparence pulmonaire.Bilan allergologique : voir recherche des facteurs d'entretien et d'aggravation;

  • ASTHMERadiographie thoracique poumon distendu

  • ASTHME

  • ASTHMEDiagnostic positifA/ La reconnatre Retrouver de la toux scheDyspne Sibilante B/ valuer la gravit (clinique, dbit-mtrie, gazomtrie) C/ Rechercher un facteur dclenchant/aggravant de la crise (clinique, radiologie, biologie)

  • ASTHMEDiagnostic diffrentielLa question se pose surtout devant la premire apparition d'une manifestation voquant une crise d'asthme.A/ Dyspnes paroxystiques non bronchiques -OAP (Asthme cardiaque) -Embolie pulmonaire -Pathologie des cordes vocales -Anxit, attaques de panique, syndrome d'hyperventilation

  • ASTHMEDiagnostic diffrentielB/ Dyspnes bronchiques avec paroxysmes possibles Obstruction localise -corps trangers intra-bronchiques -compressions et tumeurs trachales -stnose post-chirurgicale Obstruction diffuse -bronchite aigu, bronchiolite (enfants) -exacerbation de bronchite chronique -dilatation des bronches (DDB)

  • Dilatations des bronches D.D.B. ou Bronchectasies

    DfinitionLa dilatation des bronches (bronchectasies ; DDB) est une augmentation permanente et irrversible du calibre des bronches sous-segmentaires.Il s'agit donc d'un diagnostic morphologique.La dilatation des bronches ou bronchectasie appartient au champ des maladies broncho-pulmonaires obstructives

  • Dilatations des bronches D.D.B. ou Bronchectasies

    Anatomo-pathologieLa dilatation des bronches (bronchectasie) porte sur les bronches de diamtre > 2mm.Elle se traduit par : -destruction de l'armature fibro-cartilagineuse de la sous-muqueuse bronchique - raction inflammatoire du chorion avec paississement et infiltration cellulaire -novascularisation angiomateuse

  • Dilatations des bronches D.D.B. ou Bronchectasies

    Anatomo-pathologieTOUTES CES LSIONS VOLUENT : La destruction bronchique est un processus DYNAMIQUE Aprs la lsion bronchique initiale: -baisse des dfenses immunitaires de l'appareil respiratoire -de la capacit de drainage bronchique -augmentation de la sensibilit des bronches aux infections -colonisation bactrienne - rptition des infections bronchiques -dveloppement progressif de lsions permanentes du tissu lastique de la paroi bronchique

  • Dilatations des bronches D.D.B. ou Bronchectasies

    tiologie:1.Mcaniques Corps tranger Tumeur bnigne Compression ganglionnaire2.Squelles d'infections pulmonaires localises (tuberculose)3.Pachypleurite5.Inhalation de produits toxiques6.Maladies gntique

  • Dilatations des bronches D.D.B. ou Bronchectasies

    Circonstances de dcouverte -toux grasse rcidivante (90% des patients) -broncho