CHAPITRE 2 - LES RISQUES NATURELS - 2 - LES RISQUES NATURELS DOCUMENT DPARTEMENTAL DES RISQUES MAJEURS – M ORBIHAN – A VRIL 2011 20/88 risque inondation risque tempte

  • View
    214

  • Download
    1

Embed Size (px)

Transcript

  • CHAPITRE 2 - LES RISQUESNATURELS

    DOCUMENT DPARTEMENTAL DES RISQUES MAJEURS MORBIHAN AVRIL 2011 20/88

    risque inondation risque tempte

    risques littoraux risque sismique

    risque feux d'espaces naturels

    risque mouvement de terrain

  • CHAPITRE 2 - LES RISQUES NATURELS / LE RISQUE INONDATION

    LE RISQUE INONDATION

    1. GNRALITS

    1.1. DFINITION DE L ' INONDATION

    Une inondation est une submersion plus ou moins rapide d'une zone avec des hauteursd'eau, des vitesses d'coulement et des dures de submersion variables. Le risqueinondation est la consquence de deux composantes :

    - l'ala : l'eau qui peut sortir de son lit habituel d'coulement ou lit mineur ou bienapparatre par rsurgence (remonte de nappe phratique),

    - Les enjeux l'homme qui s'installe dans la zone inondable pour y implanter toutes sortes deconstructions, d'quipements et d'activits voir enjeux.

    Lit mineur : constitu par le litordinaire du cours d'eau, pour ledbit d'tiage ou pour les cruesfrquentes (annuelles).

    Lit majeur : comprenant les zonesbasses situes de part et d'autre dulit mineur, sur une distance dequelques mtres plusieurskilomtres. Sa limite est celle descrues exceptionnelles.

    DOCUMENT DPARTEMENTAL DES RISQUES MAJEURS MORBIHAN AVRIL 2011 21/88

  • CHAPITRE 2 - LES RISQUES NATURELS / LE RISQUE INONDATION

    1.2. MANIFESTATION

    Trois grandes familles d'inondation au sens large peuvent tre distingues aux modalits deformation et de manifestation et aux frquences d'occurrence trs diffrentes :

    les inondations terrestresElles sont dues une augmentation du dbit d'un cours d'eau, en relation avec unepluviomtrie importante et durable, conjugue ventuellement une mare importante (casdes estuaires).

    3 types d'inondation terrestre : les inondations de plaine : monte lente des eaux en rgion de plaine par dbordement

    d'un cours d'eau ou remonte de la nappe phratique : la rivire sort de son lit mineurlentement et inonde la plaine pendant une priode relativement longue. La rivireoccupe son lit moyen et ventuellement son lit majeur,

    les inondations torrentielles : formation rapide de crues torrentielles conscutives desaverses violentes,

    le ruissellement pluvial : limpermabilisation du sol par les amnagements (btiments,voiries, parkings ) et par les pratiques culturales limite linfiltration desprcipitations et accentue le ruissellement. Ceci occasionne souvent la saturation et lerefoulement du rseau dassainissement des eaux pluviales. Il en rsulte descoulements plus ou moins importants et souvent rapides dans les rues.

    Les inondations sont tudies l'chelle du bassin versant qui est une entit physique degestion des coulements des eaux superficielles. C'est le territoire dalimentation dunerivire en un point donn ; toute leau qui scoule converge vers ce mme point de rivirequi est l'exutoire du bassin versant.

    les inondations par submersion marine voir risques littoraux

    les inondations par rupture de barrages ou de digues voir risques de rupturede barrage

    1.3. CONSQUENCES SUR LES PERSONNES ET LES BIENS

    Dune faon gnrale, la vulnrabilit dune personne est provoque par sa prsence enzone inondable. Sa mise en danger survient surtout lorsque les dlais d'alerte et

    d'vacuation sont trop courts ou inexistants pour des crues rapides ou torrentielles. Danstoute zone urbanise, le danger est d'tre emport ou noy, mais aussi dtre isol sur deslots coups de tout accs.

    L'interruption des communications peut avoir pour sa part de graves consquenceslorsqu'elle empche l'intervention des secours. Si les dommages aux biens touchentessentiellement les biens mobiliers et immobiliers, on estime cependant que les dommagesindirects (perte d'activit, chmage technique, etc.) sont souvent plus importants que lesdommages directs.

    Enfin, les dgts au milieu naturel sont dus l'rosion et aux dpts de matriaux, auxdplacements du lit ordinaire, etc.. Lorsque des zones industrielles sont situes en zoneinondable, une pollution ou un accident technologique peuvent se surajouter linondation.

    DOCUMENTS SUR LE WEB

    Pour en savoir plus : le risque inondationhttp://www.prim.net/citoyen/dfinition risque_majeur

    2. LE RISQUE DANS LE MORBIHAN

    2.1. LES INONDATIONS DANS LE DPARTEMENT

    Les phnomnes d'inondation dans le Morbihan sont principalement des inondations de plaine par dbordement de cours d'eau,

    Le rseau hydrographique : le Morbihan possde un rseau hydrographique dense(quelques 7000 km de cours d'eau) qui s'coule sur le bassin versant de la Vilaine (dontl'Oust), celui du Blavet et divers bassins ctiers de taille plus rduite, comme l'Ell, leScorff, le Loc'h, les cours d'eau dbouchant dans le Golfe et le Saint-Eloi.

    Les bassins versants (units gographiques naturelles recueillant travers les rseauxhydrographiques les prcipitations), sont dlimits par des lignes de partages des eaux(ligne de crte),

    les zones inondables cartographies dans le Morbihan sont synthtises paragraphe 2.4.

    DOCUMENT DPARTEMENTAL DES RISQUES MAJEURS MORBIHAN AVRIL 2011 22/88

  • CHAPITRE 2 - LES RISQUES NATURELS / LE RISQUE INONDATION

    carte n1 : les bassins versants et le rseau hydrographique morbihannais

    voir carte n1 format A4 dans Atlas DDRM

    2.2. L 'HISTORIQUE DES INONDATIONS

    Les crues les plus mmorables depuis 40 ans environ se sont produites : en fvrier 1974, affectant toute la rgion Bretagne, les 4, 7 et 12 fvrier 1988 sur l'Oust et le Blavet, en hiver 1990 avec ses temptes sur les plaines fluviales du Blavet,

    en janvier et fvrier 1995 : pisode climatique long et intense ayant provoqu desdgts spectaculaires en bordure de l'Oust et surtout du Blavet et en d'autres lieux dudpartement inonds et menacs pendant prs de 15 jours,

    fin dcembre 1999 sur l'Oust, en hiver 2000-2001 : inondations importantes touchant de

    nombreuses communes du dpartement (dans l'est atteinte possibledes hauteurs d'eau de la crue centennale). Suite aux vnements, unemission interministrielle d'expertise a t mise en place surl'ensemble de la Bretagne afin de tirer des enseignements et faire desprconisations,

    en janvier 2008 inondation sur le bassin versant de l'Oustprincipalement.

    crue janvier 2008 Malestroit

    DOCUMENT DPARTEMENTAL DES RISQUES MAJEURS MORBIHAN AVRIL 2011 23/88

  • CHAPITRE 2 - LES RISQUES NATURELS / LE RISQUE INONDATION

    2.3. LES ENJEUX EXPOSS

    Le dpartement du Morbihan a tdurement touch par les inondationsrcurrentes de ces dernires annes.

    Les enjeux : il n'y a pas de recensementexhaustif des enjeux touchs par lesinondations ces dernires annes.Toutefois, une estimation a t ralisedans l'tude dpartementale mene parBCEOM en 2004 pour le compte duConseil Gnral du Morbihan. Ce travail at complt par une analyse croise deszones inondables et du bti du cadastresous un systme d'informationgographique. Les lments sont rsumssur la carte n2.

    La vulnrabilit La vulnrabilit aux inondations peut tredfinie comme suit (source : tudedpartementale mene par BCEOM en2004 pour le compte du Conseil Gnral duMorbihan) :

    1) vulnrabilit forte (plus de 11enjeux inonds),

    2) vulnrabilit moyenne (de 6 10enjeux inonds),

    3) vulnrabilit faible (de 1 5enjeux inonds).

    sources :- tude dpartementale mene par BCEOM en 2004,- cadastre DGI bti 2006,- liste des arrts de catastrophes naturelles.

    carte n2 : estimation de la vulnrabilit aux inondations

    voir carte n2 format A4 dans Atlas DDRM

    DOCUMENT DPARTEMENTAL DES RISQUES MAJEURS MORBIHAN AVRIL 2011 24/88

  • CHAPITRE 2 - LES RISQUES NATURELS / LE RISQUE INONDATION

    2.4. LES ACTIONS PRVENTIVES ~ LA CONNAISSANCE DES RISQUES INONDATION

    principes La connaissance des risques s'appuie sur :- l'ala : les tudes hydrauliques et les analyses hydrogomorphologiques,- les enjeux : le reprage des zones exposes.Les documents disponibles sont :- les Atlas des Zones Inondables (AZI), cartographies des zones exposes l'ala inondation dtermines sur les zones inondes lors d'un vnementconnu ou par une approche hydrogomorphologique permettant de dfinirles contours du lit majeur du cours d'eau (plaine alluviale - chelle au1/10000me et 1/25000me),- les Plans de Prvention des Risques naturels prvisibles d'inondation(PPRi) dont la crue tudie est la crue des plus hautes eaux connues(PHEC) ou la crue centennale si la crue PHEC est infrieure. voirPPRi,- les modles de prvision des crues du service de prvision des crues(SPC).

    tat des lieuxL'tat actuel de la connaissance du risque inondation est synthtise sur lacarte n3.

    VENIR

    - Enqute publique et approbation du PPRi du bassin versant vannetais,

    - atlas des Zones Inondables (AZI) :

    le Clrigo et le Plessis, affluents de la rivire de Noyalo sur lesecteur de Theix,

    la rivire d'Etel, le Sal et le Loch.

    carte n3 la cartographie de la connaissance du risque inondation

    voir carte n3 format A4 dans Atlas DDRM

    DOCUMENT DPARTEMENTAL DES RISQUES MAJEURS MORBIHAN AVRIL 2011 25/88

  • CHAPITRE 2 - LES RISQUES NATURELS / LE RISQUE INONDATION

    ~ L' INFORMATION PRVENTIVE

    L'Information Acqureur Locataire (IAL) entre en vigueur ds prescription d'un PPRi.

    voir carte n15 format A4 dans Atlas DDRM

    Au-del des documents gnraux sur la prvention des risques, en zone inondable, le mairedoit tablir linventaire des repres de crue existants et dfinir la localisation de represrelatifs aux plus hautes eaux connues (PHEC) afin de garder la mmoire du