Cours Droit Gestion Portuaire

  • View
    492

  • Download
    0

Embed Size (px)

Transcript

  • 1

    Master Logistique portuaire

    et transport international

    COURS DROIT DE

    GESTION PORTUAIRE

    Anne scolaire 2013/2014

    Professeur Kaoutar MERBOUH

  • 2

    SOMMAIRE INTRODUCTION

    Chapitre I - LES SOURCES DU DROIT PORTUAIRE

    Chapitre II - LES DIFFERENTS REGIMES JURIDIQUES DE GESTION DUN PORT MARITIME

    Chapitre III - LAUTORITE PORTUAIRE

    Chapitre IV - LA GESTION DU DOMAINE PUBLIC PORTUAIRE

    INTRODUCTION

    Notre pays, Etat de vieille civilisation, se rattache au milieu marin par une situation gographique privilgie en raison de ses 3 500 km de ctes maritimes et son positionnement au dtroit de Gibraltar.

    Sa double faade maritime permet au Maroc davoir un lien tant avec la civilisation mditerranenne quavec les courants conomiques Atlantiques.

    Compte tenu de ces donnes gographiques et conomiques, le Maroc a intgr graduellement le secteur maritime dans la planification conomique globale. Cette intgration correspond une prise de conscience de plus en plus forte du rle du secteur maritime et notamment celui des ports dans le dveloppement conomique et social du pays.

    Assurant le transit denviron 98% des changes extrieurs, les ports sont dune importance vitale pour lconomie du Maroc.

    Quelques chiffres :

    Lactivit portuaire globale a enregistr au terme du troisime trimestre 2013, un volume global de 75,1 millions de tonnes, marquant ainsi une hausse de 11% par rapport la mme priode de lanne prcdente, tire essentiellement par la forte hausse de 41% de lactivit de transbordement des conteneurs au port de Tanger Med.

    Lactivit globale des conteneurs sest chiffre 2,6 millions EVP, en hausse de 24,1% par rapport au 3me trimestre 2012.

  • 3

    Tanger Med (transbordement) : 1.791.501 EVP, soit +41%,

    Trafic national (Import - Export) : 772.759 EVP, soit -2,8%

    Les importations des crales se sont chiffres 3,7 millions de tonnes, marquant ainsi une baisse de 21,3% par rapport au 3me trimestre 2012.

    Le trafic national TIR a atteint un volume de 143.922 units.

    Le trafic des hydrocarbures a atteint 13,3 millions de tonnes, marquant ainsi une hausse de 16,8%, tire essentiellement par la forte progression de ce trafic au port de Tanger Med, qui a atteint 1,9 millions de tonnes. Sagissant des ports grs par lANP (Mohammedia, Jorf Lasfar et Agadir) ils ont enregistr un volume de 11,3 millions de tonnes, en hausse de 2,9% par rapport au 3me trimestre 2012.

    Les importations du charbon se sont leves 4,2 millions de tonnes, en rgression de 8,2% par rapport au 3me trimestre 2012.

    Le trafic des phosphates et drivs a atteint 16,5 millions de tonnes, soit une baisse de 3,7% par rapport au 3me trimestre 2012.

    Notion de Port Selon larticle premier de la loi 15-02 relative aux ports et portant cration de lAgence nationale des ports et de la Socit dexploitation des ports, Le port est l'ensemble des espaces terrestres, eaux maritimes ou fluviales, des infrastructures et des superstructures runissant les conditions physiques et d' organisation permettant l'accueil des navires pour qu'ils s 'y abritent, y accostent, y effectuent les oprations d'embarquement et de dbarquement des marchandises ou des passagers, s'y approvisionnent ou y effectuent des rparations.

    Le port peut tre de commerce, de pche, de plaisance ou de plusieurs de ces activits la fois. Le port fait partie du domaine public de l'Etat et constitue le domaine public portuaire .

    Aux termes de larticle 2 de la loi 15-02, le port est compos des lments suivants : - L'enceinte portuaire, qui est la zone terrestre clture, attenante aux bassins et amnage pour les oprations d'embarquement, de dbarquement et d'entreposage des marchandises ainsi que pour l'embarquement et le dbarquement des passagers et soumise au contrle de

  • 4

    l'Agence nationale des ports, vise l'article 31 de la prsente loi, de la douane et de la police des frontires conformment la lgislation et la rglementation en vigueur ;

    - la rade, zone maritime ou fluviale du port, constitue de :

    la zone de pilotage obligatoire ;

    la zone de mouillage, dans laquelle le stationnement des navires est soumis au contrle de lAgence nationale des ports;

    - Le chenal d'accs, qui est l'espace maritime ou fluvial rserv la navigation pour les oprations d'entre ou de sortie du port ;

    -Les infrastructures portuaires, qui sont l'ensemble des ouvrages terrestres, maritimes et fluviaux construits et amnags pour l'accueil des navires. Elles comprennent notamment :

    les ouvrages de protection tels que les digues et les jetes ;

    les ouvrages d'accostage tels que les quais et les appontements ;

    les bassins ;

    les terre-pleins ;

    -Les superstructures portuaires qui sont l'ensemble des constructions, installations et amnagements affects au service des navires, des marchandises ou des passagers.

    Les ports peuvent tre classs selon leur localisation et leur(s) activit(s).

    Selon leur localisation, on distingue les ports maritimes, lacustres, fluviaux et sec.

    Les Ports maritimes sont situs sur la cte d'une mer ou d'un ocan.

    Les ports fluviaux, ou ports intrieurs, sont situs sur le bord d'un fleuve, d'une rivire ou d'un canal.

    Les Ports lacustres sont situs en bordure d'un lac. Ils comprennent les petites marinas, mais galement des ports de commerce, comme sur les Grands Lacs nord-amricains.

    Les ports sec permettent le stockage terre des marchandises ou de petites units telles que les voiliers de plaisance et les yachts. Ces ports sont situs proximit d'un port maritime ou dun port de plaisance ou au moins d'une cale de mise l'eau.

    Selon leurs activits

  • 5

    On distingue les ports de commerce, de pche, de plaisance, et les ports militaires. Un port peut combiner plusieurs activits, spares gographiquement, par exemple, avec diffrents bassins.

    Les ports de commerce sont destins accueillir les navires de commerce assurant le trafic de passagers et le transport ou le transbordement de marchandises.

    Les ports de pche sont les plus nombreux dans le monde, et sont souvent ceux dont les dimensions sont les plus rduites.

    Les ports de plaisance accueillent les bateaux de plaisance, de loisir et de comptition, voile et moteur.

    Actuellement, le Maroc dispose de :

    13 ports ouverts au commerce extrieur (Nador, Al Hoceima, Tanger, Tanger-Med, Knitra, Mohammedia, Casablanca, Jorf Lasfar, Safi, Agadir, Tantan, Layoune et Dakhla) ;

    10 ports de pche vocation rgionale (Ras Kebdana, El Jebha, Mdiq, Larache, Mehdia, El Jadida, Essaouira, Sidi Ifni, Tarfaya et Boujdour) ;

    9 ports de pche vocation locale (Cala Iris, Sidi Hssaine, Chmaala, Fnideq, Ksar Sghir, Assilah, Sal, Souiria Lakdima et Imesouane) ;

    6 ports de plaisance (Saidia, Kabila, Marina Smir, Bouregreg, Sables dor et Marina dAgadir).

    Lorganisation portuaire marocaine Lorganisation portuaire marocaine a connu quatre grandes tapes :

    Une premire tape, caractrise par la gestion de ports sous le rgime de concession des socits prive jusquau dbut du XXe sicle.

    Une deuxime tape, marque par la cration dune rgie du Port de Casablanca, qui s'est ensuite progressivement occupe de lexploitation des principaux ports de commerce du Royaume.

    Une troisime tape, de 1984 2005, marque par la rorganisation du secteur portuaire et par la cration de ltablissement public Office dExploitation des Ports (ODEP).

  • 6

    La quatrime tape, celle qui a dmarr dbut 2006, marque par la refonte du mode de gestion et dorganisation du secteur portuaire et notamment par la dissolution de lOffice dExploitation des Ports, dont les missions dautorit sont dvolues lAgence nationale des ports et les activits commerciales la Socit dexploitation des ports.

    En 1984, Le secteur portuaire au Maroc tait plac, sous la tutelle du ministre de lquipement. Ce ministre intervenait au niveau des ports par lintermdiaire de trois entits diffrentes :

    La Direction des Ports et du Domaine Public Portuaire, qui prend en charge toutes les questions de planification et de rglementation.

    La Direction des Ports de Casablanca et Mohammedia, dont les missions sont similaires, mais nous avons distingu cette entit eu gard limportance de ces deux ports dans lappareil.

    LOffice dExploitation des Ports, tablissement public qui constitue la pice matresse ayant caractris lorganisation adopte en 1984.

    Les deux premires entits prenaient en charge le volet concernant la planification, la rglementation et disons, le dimensionnement de linfrastructure portuaire, lODEP prenait en charge lexploitation commerciale des ports.

    Lorganisation portuaire initie en 1984 ne rpondait plus aux impratifs nationaux et internationaux et notamment ceux relatifs :

    la libralisation des changes commerciaux (conventions de libre change avec UE, USA, Turquie et Pays Arabes et adhsion du Maroc lOMC).

    lvolution technologique rapide qui ncessitent des adaptations systmatiques de linstallation portuaire et en temps rel.

    Au Manque de perspectives de dveloppement du secteur dans le cadre de son organisation et de visibilit stratgique pour le secteur

    La rforme portuaire sest marque par une refonte Institutionnelle, Organisationnelle,

    Financire et Rglementaire du secteur portuaire. Elle touche tant LAdministration que Les Oprateurs Publics et Privs

    La rforme portuaire Vise principalement :

  • 7

    LActualisation et la mise niveau du cadre juridique portuaire;

    La clarification des