D©mographie et comp©tence

  • View
    46

  • Download
    0

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Démographie et compétence. Rapporteur: O. Goëau-Brissonnière. Journée d’Automne FSM 2004. Déroulement de l’atelier. Vaste sujet Thèmes transversaux par excellence 10 participants, 5 disciplines Synthèse et réflexions. Démographie médicale: état des lieux. - PowerPoint PPT Presentation

Text of D©mographie et comp©tence

  • Dmographie et comptenceRapporteur: O. Goau-BrissonnireJourne dAutomne FSM 2004

  • Droulement de latelierVaste sujetThmes transversaux par excellence10 participants, 5 disciplinesSynthse et rflexions

  • Dmographie mdicale: tat des lieuxBases de donnes (CNOM, CNAMTS, socits savantes)Livres blancs (HGE, neurologie, rhumatologie)DGS en 2001CNOM en 2001CREDES

  • Dmographie mdicale: rponses apporterProjections 5 ou 10 ansRflexion sur les besoins par spcialit et par zone gographiqueCombien dactes par praticien?Adquation entre la demande et loffre de soins

  • Dmographie mdicale: lments cls (1)Besoins de sant publique (vieillissement,.)Numerus claususAge des retraitesRemaniements ventuels des conditions dexerciceFminisation

  • Dmographie mdicale: lments cls (2)Temps de travail dsir ou impos (Directive)Typologie de lactivit dans une disciplinevolution des techniques et de lactivitEurope

  • Dmographie mdicale: efficacitSuivi en temps rel (annuaire actualis, etc.)RactivitAgir suffisamment en amontMesures incitatives pour assurer lquit dans loffre de soins

  • Comptence mdicaleFormation initialeFormation continuevaluationCertification

  • Formation initialeUniversitCollgesSuggestions: - adapter linternat qualifiant- filiarisation et maquettes individualises

  • Formation continueMotif initial de cration de la FSM (1997)Loi du 9 aot 2004 relative la politique de sant publique: obligation confirmeRle des conseils rgionaux de FMCDcrets paratre

  • valuation et certification: les faitsInluctableObjectif: qualit des soinsAccrditation de la qualit de la pratique (Loi du 13 aot 2004)Rfrentiels de pratique cliniqueActes risques srieux

  • Actes risques: Loi du 4 mars 2002Soumet la ralisation de certains actes susceptibles de prsenter des risques srieux des rgles relatives:- la formation et la qualification des professionnelspouvant les prescrire ou les mettre en uvre-aux conditions techniques de ralisationRgles de bonnes pratiques

  • valuation et certification: comment?A dfinirRle du CNOM pour la certificationvaluation commune aux diffrents modes dexercice dans une spcialit donneRle de la FSM comme interface entre les spcialits et les tutellesOrganisme indpendant

  • Haute Autorit de Sant (13 aot 2004)valuation du service attendu des produits, actes ou prestations de santConditions de prescription, ralisation ou emploi des actes, produits et prestationslaboration des guides de bon usage des soins et des RBP (avec AFSSAPS)

  • Haute Autorit de Sant (13 aot 2004)Procdures dvaluation des pratiques et daccrditation des professionnelsCertification des tablissements de santvaluation de la qualit de la prise en charge sanitaire de la population

  • Quelles structures au sein de la HAS?Comit Nomenclature de lex-ANAES (partenariat FSM)Commission de transparenceCEPP

  • Quels interlocuteurs pour la HAS?InstitutionnelsDiffrentes spcialits mdicalesSyndicats?Experts s qualitDcrets en Conseil dtat venir

  • Quelle place pour la FSM?Rle central possibleInterface possible entre la HAS et les spcialits (y compris la MG)Dfinition de procdures communesDiffusion de linformation auprs des spcialitsCoordination de lvaluation (RPC)

  • Pourquoi structurer les spcialits?Quatre types de structures: socits savantes, collges, associations de FMC, syndicatsFdrations dans plusieurs spcialits, efficaces mais sans rle institutionnelTrois modes dexerciceUnit indispensable

  • Comment structurer les spcialits?viter les usines gazGnraliser les fdrations sans empcher la diversit culturelle des socits scientifiquesObjectif: structure permanente de coordination au sein de chaque spcialit, intervenant notamment sur les problmes de dmographie, de comptence

  • ConclusionPriode de profondes mutationsDmographie et comptence au centre de la qualit des soinsNcessit de structures regroupant les diffrents modes dexercice avec un rle reprsentatif institutionnelRle central de la FSM