Click here to load reader

DOSSIER PÉDAGOGIQUE - ÉDUCATION · PDF fileDocument réalisé par l’équipe des conseillers pédagogiques départementaux artistiques de l’Isère (J. Biessy, E. Burlat Document

  • View
    212

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of DOSSIER PÉDAGOGIQUE - ÉDUCATION · PDF fileDocument réalisé par...

  • DOSSIER PDAGOGIQUE - DUCATION MUSICALE

  • Document ralis par lquipe des conseillers pdagogiques dpartementaux artistiques de lIsre (J. Biessy, E. Burlatet A.Pernot), en partenariat avec SZ : STARA ZAGORA 98 rue Abb Grgoire 38000 GRENOBLE/ 06 99 16 61 03.

    Design graphique : CIMN/Dtours de Babel

    2

    Document ralis par lquipe des conseillers pdagogiques dpartementaux artistiques de lIsre (J. Biessy, E. Burlatet A.Pernot), en partenariat avec SZ : STARA ZAGORA 98 rue Abb Grgoire 38000 GRENOBLE/ 06 99 16 61 03.

    Design graphique : CIMN/Dtours de Babel

    LA THMATIQUE 2017 : MyTHEs ET LGENDEs

    Les Grands Mythes, leur fonction.

    Un mythe est une construction imaginaire (rcit, reprsentation, ides) qui se veut explicative de phnomnes cosmiques ou sociaux et surtout fondatrice dune pratique sociale en fonction des valeurs fondamentales dune communaut la recherche de sa cohsion.

    Une lgende (de ladjectif verbal latin legenda , qui doit tre lue ) est, lorigine, un rcit mis par crit pour tre lu publiquement. Au XVIe sicle sopre un glissement de sens, la lgende devenant un rcit caractre merveilleux o les faits historiques sont transforms par limagination populaire ou linvention potique. Dans ce genre de littrature, la prcision historique passe ainsi au second plan par rapport lintention spirituelle. Une lgende tient de faits rels ; une histoire est raconte puis est transmise par oral do les modifications. On peut la dfinir comme un rcit qui mle le vrai et le faux.

    Aujourdhui les notions de mythe, de lgende, de conte et de fable sont gnralement confondues . Ce sont tous des rcits fictifs.Le rcit fictif est le plus souvent dorigine orale et fait appel au merveilleux. Une lgende est fortement lie un lment cl et se concentre sur un lieu, un objet, un personnage, une histoire, etc. Au fil du temps, la lgende devient un mythe pour les socits futures, car elle perd en prcision et gagne en fantaisie et en amplification.

    Dans la langue courante, le mot lgende est aujourdhui devenu synonyme de mythe, et renvoie quelque chose dont lexistence na jamais pu tre prouve. (Wikipedia)

    Les mythes et les lgendes existent de tous temps, et pour toutes les civilisations (Grecs, Egyptiens, Celtes, Africains, Scandinaves, Aztques, Amrindiens, Slaves, Aborignes). Le dpartement de lIsre compte une multitude de sites qui ont donn naissance des lgendes. (Cf : les plus belles lgendes du Dauphin , dEric Tasset , les contes et lgendes du Dauphin de Paul Berret, Contes et lgendes du Dauphin de Luce Bosquet)

    Voir aussi : https://www.youtube.com/watch?v=LSv7I4ZRG1U : le mythe dOrphe, racont par une classe de CM2.

  • Document ralis par lquipe des conseillers pdagogiques dpartementaux artistiques de lIsre (J. Biessy, E. Burlatet A.Pernot), en partenariat avec SZ : STARA ZAGORA 98 rue Abb Grgoire 38000 GRENOBLE/ 06 99 16 61 03.

    Design graphique : CIMN/Dtours de Babel

    Document ralis par lquipe des conseillers pdagogiques dpartementaux artistiques de lIsre (J. Biessy, E. Burlatet A.Pernot), en partenariat avec SZ : STARA ZAGORA 98 rue Abb Grgoire 38000 GRENOBLE/ 06 99 16 61 03.

    Design graphique : CIMN/Dtours de Babel

    3

    LA THMATIQUE 2017 : MyTHEs ET LGENDEs PIsTEs PDAGOGIQUEs

    Quelques pistes pdagogiques pour prparer et exploiter les concerts scolaires proposs :

    La musique qui raconte La musique, galement prsente de tous temps et en tous lieux, accompagne souvent les lgendes. Nous distinguons 3 formes musicales, que lon pourra retrouver dans la programmation du festival :

    La chansonVieille comme le monde, la chanson assure des fonctions diverses : rassurer (berceuses), encourager (chants guerriers) , rythmer les tches du quotidien (chants de marins, de rameurs, chants de cueillette, de lavandires), exprimer des motions (lamour, la colre, la peur), dnoncer (chanson satirique, politique), tmoigner ( chanson engage ), et raconter. Depuis plusieurs millnaires, la chanson a t le support privilgi pour raconter les grandes popes. (lpope dHlne, en Grce, les chants de troubadours et trouvres, puis le thtre du Moyen-ge, puis la chanson, de la renaissance nos jours).La chanson est une forme musicale dans laquelle le texte tient une place prpondrante. Elle est accompagne par un ou plusieurs instruments.Pour chanter en classe : rpertoire chanson Prim , disponible gratuitement sur le site : https://www.reseau-canope.fr/musique-prim/accueil.html (tlchargements gratuit de partitions, enregistrements des chansons et bandes instrumentales daccompagnement)Pour dautres rpertoires, vous pouvez contacter vos conseillers pdagogiques en ducation musicale

    La sonorisationAccompagnement sonore dun texte (par exemple Pierre et le Loup de S. Prokofiev), ou dimages, fixes ou animes. Cest essentiellement le principe de la musique de film, ou du cin concert .Pour raliser un projet de Cin concert en classe, voir document ci-joints : Cin concert et cin concert Annexes.Pour couter des musiques de Film, ou un extrait de Pierre et le Loup, voir le document coute que cote 1 : fiches en ligne :http://www.ac-grenoble.fr/educationartistique.isere/spip.php?rubrique57 (fichiers son sur demande auprs des conseillers pdagogiques en ducation musicale)

  • Document ralis par lquipe des conseillers pdagogiques dpartementaux artistiques de lIsre (J. Biessy, E. Burlatet A.Pernot), en partenariat avec SZ : STARA ZAGORA 98 rue Abb Grgoire 38000 GRENOBLE/ 06 99 16 61 03.

    Design graphique : CIMN/Dtours de Babel

    4

    Document ralis par lquipe des conseillers pdagogiques dpartementaux artistiques de lIsre (J. Biessy, E. Burlatet A.Pernot), en partenariat avec SZ : STARA ZAGORA 98 rue Abb Grgoire 38000 GRENOBLE/ 06 99 16 61 03.

    Design graphique : CIMN/Dtours de Babel

    PIsTEs PDAGOGIQUEsLa musique narrativeDaprs un document de travail de M.Clechet Acadmie de Crteil Anne scolaire 2009 2010.La musique narrative est gnralement compose daprs un lment extra-musical (un texte, un conte, une posie, une lgende) que la musique est charge de dcrire. Les formes peuvent tre trs varies.Pour guider lcoute des lves, on sattachera observer les diffrents paramtres du son qui sont perceptibles :

    I Le tempo Le tempo, cest la vitesse de la pulsation.Exercice : Debout, on peut se balancer de gauche droite afin de suivre la pulsation. Que se passe - til? Le Tempo est-il lent, rapide ? Est-ce quil varie ? (acclration, ralentissement)Exercice en pratique vocale, faire chanter les lves en utilisant diffrents tempi (vous pouvez aussi ralentir, acclrer). II Lintensit Exercice prparatoire : Le jeu de la boule de feu . Mettez vos mains comme si vous teniez un ballon. Le ballon grossit lorsque la musique est plus forte et diminue quand la musique est plus faible. Exercice sur un extrait musical : Que se passe - til ? Reprer les variations dintensit, ventuellement les coder. Exercice en pratique vocale, vous pouvez chanter en utilisant diffrentes intensits (vous pouvez aussi faire des crescendos, decrescendos). III La densit de lorchestre ou du groupeEst-ce que tous les instruments jouent tout le temps ? Que se passe - til entre le dbut et la fin du morceau ? (il est possible de coder la structure du morceau)Exercice en pratique vocale, vous devez chanter en utilisant diffrentes densits du chur (vous pouvez faire alternance filles/garons, tutti, de plus en plus de chanteurs, etc). IV Les registres de hauteur Quel est le (ou quels sont) registres utiliss (Grave, Medium, Aigu)Exercice en pratique vocale, faire chanter les lves en utilisant diffrents registres de hauteur. V Le thme Un thme est un motif mlodique court, qui revient plusieurs reprise dans luvre ; il est souvent facilement identifiable. Existe-t-il un thme, reprable ? Peut-on le chanter ?

    Exemple dune musique narrative : Llphant de Camille Saint-Sans extrait du carnaval des animaux. Par quels paramtres, le compositeur va reprsenter llphant ? - Le tempo lent. - Le registre trs grave. - Un gros instrument : la contrebasse.

  • Document ralis par lquipe des conseillers pdagogiques dpartementaux artistiques de lIsre (J. Biessy, E. Burlatet A.Pernot), en partenariat avec SZ : STARA ZAGORA 98 rue Abb Grgoire 38000 GRENOBLE/ 06 99 16 61 03.

    Design graphique : CIMN/Dtours de Babel

    Document ralis par lquipe des conseillers pdagogiques dpartementaux artistiques de lIsre (J. Biessy, E. Burlatet A.Pernot), en partenariat avec SZ : STARA ZAGORA 98 rue Abb Grgoire 38000 GRENOBLE/ 06 99 16 61 03.

    Design graphique : CIMN/Dtours de Babel

    5

    LE CIN-CONCERT OU PHOTO CONCERTDfinition Il sagit dune projection de film accompagne en direct par un ou plusieurs musiciens.Du dbut du XXme sicle jusquaux annes 20, les ralisateurs qui en avaient les moyens faisaient appel des orchestres qui jouaient devant la scne. Trs souvent, il ny avait quun pianiste. Cette pratique disparat dans les annes 30/40 avec le cinma sonore. Depuis les annes 70, se pratiquent diffrents mlanges de musique et cinma. Le cin-concert constitue un spectacle partag , un dialogue entre musique et cinma avec une dimension spectacle vivant.Quels sont les supports permettant ce type de cration ? film danimation, dessin anim, documentaire, film muet, film parlant (demande une gestion particulire de la bande-son originale) ou, plus simplement, des images fixes.Il convient de faire attention aux droits dauteurs. Un site o lon trouve des courts-mtrages libres de droit :http://www.larevuedesressources.org/des-films-dans-le-domaine-public,2408.htmlPour savoir si un film disponible sur le net (Youtube, etc...) est libre de droits :Rgle en France : 70 ans aprs la mort de tous les co-auteurs (scnariste, ralisateur...)Aux Etats-Unis, peu importe la date de dcs des auteurs. Cest la date de publication qui fait rfrence.Actuellement, les oeuvres y sont pr

Search related