Dossier Presse 2013

  • View
    219

  • Download
    3

Embed Size (px)

Transcript

  • 1nature takes care of you

    Dossier Presse

    2013

  • 2nature takes care of you

    Et si les personnes allergiques devaient leur salut

    aux ufs de cailles ?

    Qui sommes-nous ?

    Loeuf de caille

    Historique

    Allergies

    Traitements actuels

    Ovogenics innove

    Mode daction

    Conclusion

    Annexes

  • 3nature takes care of you

    Qui sommes-nous ?

    OVOGENICS est une socit belge active dans le secteur de la sant, elle cherche et dveloppe des produits novateurs base denzymes spcifiques contenues dans luf de caille (souche ovogenica). OVOGENICS allie technologie de pointe et savoir faire ancestral pour laborer, selon un processus rigoureux, des produits lefficacit scientifiquement dmontre ; un recours exceptionnel pour lutter contre toute forme dallergie, ayant le triple avantage dtre 100% naturel, optimalement efficace et sans effets secondaires !

    Lactivit de notre laboratoire se concentre sur le traitement des allergies (IgE). Son expertise et sa connaissance dans le domaine des mcanismes de la raction allergique la rendent unique. Tant au niveau du processus de mise au point que du dveloppement de ses produits, OVOGENICS dispose dun savoir-faire riche de 30 annes de recherches.Notre laboratoire rpond aux normes HACCP et dispose dun certificat BIO ainsi quune certification ISO 22000.

    Cest au cur de la nature quOVOGENICS puise ses principes actifs

    Mais sengager pour la sant cest galement prserver la nature et lenvironnement, cest pourquoi Ovogenics favorise, chaque tape de production, lutilisation dingrdients naturels dment certifis. Lobjectif est clair : Amliorer durablement et naturellement la qualit de vie des personnes allergiques .

    Un comit scientifique de pointe : voir annexe 1

  • 4nature takes care of you

    Luf de caille, une arme puissante contre les allergies !

    Nos anctres avaient dj saisi tout le potentiel de ce petit oeuf merveilleux, puisque les applications thrapeutiques de loeuf de caille sont connues depuis lantiquit. On retrouve des traces de leur consommation dans les tmoignages laisss par les anciennes civilisations chinoise et gyptienne, qui y recourraient pour lutter contre lasthme, par exemple.

    LE.S.O.C., Extrait Standardis dOeufs de Cailles

    LExtrait Standardis dOeufs de Cailles (E.S.O.C.) contient diffrentes enzymes appeles : ovomucodes et ovoinhibiteurs. Celles-ci ont le pouvoir, scientifiquement dmontr, dinhiber les protases humaines responsables du phnomne dinflammation et donc du dclenchement de la cascade allergique.

    Un peu dhistoire

    La formidable aventure scientifique de luf de caille dbute en 1960, lorsquun un leveur de cailles franais (R. Cordonnier) observe la disparition progressive de lasthme et de la dyspne de son pouse (allergie : plume, poussires, poils de chien), aprs labsorption rgulire dufs de caille. Cette observation se confirme par un autre leveur qui exprimente avec succs la mme thrapeutique dans son entourage. Un double constat qui veille tout lintrt du docteur Truffier

    Historique complet : voir annexe 2

  • 5nature takes care of you

    Lallergie, un flau croissant

    On dplore actuellement une vritable explosion pidmique mondiale des maladies allergiques. En 1995, lOrganisation mondiale de la sant (OMS) considrait que lallergie tait le sixime flau sanitaire mondial. Cinq ans plus tard, lalarmisme est de mise : lallergie passait en deuxime position dans le classement, tout de suite aprs lhypertension artrielle et les maladies cardio-vasculaires.

    Aujourdhui, les maladies allergiques touchent plus de 20% de la population des pays industrialiss et ont connu une progression inexorable de 25% en 10 ans. Leurs manifestations les plus frquentes sont : la pollinose, lasthme, les rhinites, les conjonctivites, lurticaire, ldme de Quincke, leczma atopique et le choc anaphylactique.

    Pour contrer ce flau, le recours allopathique le plus couramment utilis est la gamme des antihistaminiques. Malheureusement, ceux-ci ne conviennent pas tous et saccompagnent souvent dune srie deffets secondaires pour le moins dplaisants : une somnolence diurne et des troubles cognitifs. Lhomopathie, la naturopathie, la phytothrapie et lacuponcture peuvent savrer tre des recours intressants mais cest surtout du ct de la nutrithrapie que les regards se tournent aujourdhui, grce aux dernires dcouvertes issues des exprimentations sur luf de caille.

    Lallergie, kesako ?Lorsquune substance trangre de type antigne sintroduit dans lorganisme, une raction se produit. Chez tout individu normalement immunis, lantigne est absorb soit par la respiration, soit par lingestion, le corps dlivrant des anticorps provenant des lymphocytes B, protgeant lorganisme de lagression.

  • 6nature takes care of you

    Chez une personne tendance allergique, le corps va surproduire limmunoglobuline E qui va se fixer sur les mastocytes et provoquer une sensibilisation exacerbe par la libration, entre autres, de lhistamine. Ces manifestations peuvent se traduire par des ternuements rpts, des trachites, de lasthme, des rougeurs aux yeux, un coulement nasal, de leczma, des rhinites de printemps et posent un problme quotidien leurs victimes.Les allergies les plus frquentes sont respiratoires. Elles sont provoques par les pneumallergnes : poussires, pollens, phanres de lanimal, fermentations provoques par les moisissures, acariens. Ces derniers, eux seuls, sont responsables de plus de 65% des allergies respiratoires.Les allergies alimentaires sont provoques par les trophallergnes. Elles concernent principalement les enfants en bas ge, et si elles sont moins frquentes chez les adolescent(e)s, en revanche, elles gagnent en puissance et en dure. Leur forme la plus courante est leczma.

    Les diffrents types dallergies : voir annexe 3

  • 7nature takes care of you

    Le phnomne de lallergie, une affection la banalit trompeuse

    Le mot allergie dcrit plusieurs ractions qui peuvent se manifester en diffrentes rgions du corps : la peau, les yeux, le systme digestif ou les voies respiratoires. Les types de symptmes et leur intensit varient selon lendroit o lallergie se dclare, et en fonction de chaque individu. Les symptmes peuvent tre lgers, comme un coulement nasal ou potentiellement mortels, comme le choc anaphylactique.

    Une des ractions allergiques les plus connues est la rhinite allergique. Cest une des principales causes de consultation chez le gnraliste ou chez le pharmacien. Elle fait suite une inflammation des IgE (immunoglobulines) et la libration de lhistamine par les mastocytes.

    La rhinite allergique nest pas une infection banale et une personne qui en souffre a trois fois plus de risque de dvelopper un asthme. Il est donc impratif de se soigner promptement.Dans les pays industrialiss, les maladies respiratoires allergiques (allergie aux pollens, aux acariens) connaissent une progression exponentielle. Actuellement on estime que prs de 30 % de la population occidentale est concerne par la maladie allergique.Les traitements traditionnels prescrits par les mdecins ont pour objectif de diminuer lintensit des symptmes et de combattre linflammation cause par lallergie, mais ne sont pas prventifs et nont que peu de bnfice long terme. La premire chose faire en cas dallergie est lviction des allergnes, ce qui nest pas ais si lon na pas identifi formellement lallergne responsable des symptmes.

    Liens vers les calendriers polliniques : Belgique :

    http://www.meteo.be/meteo/view/fr/123501-Allergie+aux+pollens+et+rhume+des+foins.htmlFrance :

    http://www.pollens.fr/bulletin-alerte/bulletin-alerte-modification.php?key=4d95bdb1074caSuisse :

    http://www.creapharma.ch/calendrier-polinique.htm

  • 8nature takes care of you

    Les traitements actuels

    Attention : aucun mdicament ne soigne les allergies elles-mmes. Leur seul pouvoir, quand ils en ont, est de rduire quelque peu les symptmes. Ds leur arrt, les troubles reprennent

    Les antihistaminiques H1 de seconde gnration. Rduisent laction de lhistamine sur les rcepteurs cellulaires H1 pour les rhinites, urticaires, conjonctivites. Selon la Haute Autorit de Sant (HAS), leur service mdical rendu (SMR) est modr.

    Les corticodes. Anti-inflammatoires, ils sont trs efficaces contre les symptmes de lasthme, sauf chez les fumeurs, mais peuvent entrainer des effets secondaires, long terme et forte dose : acn, vergetures, prise de poids, ostoporose, hypertension Pour le rhume des foins, leur efficacit par voie nasale est toutefois suprieure celle des antihistaminiques H1.

    Les dermocorticodes. Appliqus sur la peau ou les muqueuses, ils traitent le plus efficacement leczma atopique (gntique). Avec en effets secondaires : retards de cicatrisation, troubles pigmentaires, eczmas ; et plus rarement : insuffisance surrnalienne, hypertension, troubles oculaires.

    Les antileucotrines. Ils sopposent aux effets des leucotrines, mdiateurs immunitaires librs lors de la raction allergique, dans le traitement de lasthme et de la rhinite.

    Les stabilisateurs de mastocytes. Ils agissent en inhibant la libration de substances par certaines cellules inflammatoires (mastocytes) qui provoquent les symptmes de lasthme ou le bronchospasme (rhinites allergiques, asthme et conjonctivites allergiques. De SMR faible et moins efficaces que les prcdents, ils conviennent aux enfants ou pendant une grossesse.

    Les antiasthmatiques. Il sagit des bronchodilatateurs, anticholinergiques, anti IGE, mucolytiques prescrits en cas dhyperscrtion de mucus bronchique. Et le seul traitement en cas de choc anaphylactique.

  • 9nature takes care of you

    Ceux qui sont jugs par la HAS comme dpourvus dintrt scientifique pour leur SMR faible, voire nett