Click here to load reader

Dyskaliémies Hyperkaliémie : Augmentation de la concentration plasmatique du potassium. Hypokaliémie : Diminution de la concentration plasmatique du potassium

  • View
    120

  • Download
    2

Embed Size (px)

Text of Dyskaliémies Hyperkaliémie : Augmentation de la concentration plasmatique du...

  • Page 1
  • Dyskalimies Hyperkalimie : Augmentation de la concentration plasmatique du potassium. Hypokalimie : Diminution de la concentration plasmatique du potassium.
  • Page 2
  • Kalimie normale comprise entre 3,5 et 5 mmol/l Avec variations des chiffres en fonction du labo.
  • Page 3
  • HYPERKALIEMIE On parle dhyperkalimie pour des chiffres > 5mmol/l Une kalimie > 6,5 peut tre responsable de troubles du rythme cardiaques donc GRAVE. Hyperkalimie > 8 : PRONOSTIC VITAL MIS EN JEU.
  • Page 4
  • RETENTISSEMENT Cardiaque :- Arythmie cardiaque ( pouls ++) - Modifications ECG :.Onde T ample,diffuse.Allongement PR.largissement du QRS au del de 7,5..Stade ultime : arrt circulatoire en asystolie ou en fibrillation ventriculaire. Neuro-Musculaire : tardif et exceptionnel : paresthsies distales des membres de la langue et des lvres voire paralysie flasque.
  • Page 5
  • TIOLOGIES 1.Fausses hyperkalimies : Garrot trop serr et/ou trop longtemps. Manuvres de pompage avec la main pour faire gonfler les veines. Hmolyse in vitro du prlvement veineux : en principe indiqu par le laboratoire. En cas de doute refaire un prlvement sans garrot et sans faire pomper avec la main en prvenant le laboratoire. On peut galement si le doute persiste prlever en artriel.
  • Page 6
  • TIOLOGIES 2.transferts extra-cellulaires du potassium : -Acidoses mtaboliques -Rhabdomyolyse -Traumatiques ou toxiques, effort musculaire intense, -Lyse tumorale : chimiothrapie, -Carence en insuline, -Mdicaments : intoxication digitalique et bta- bloquant.
  • Page 7
  • TIOLOGIES 3. Dfaut dlimination rnale du potassium -Insuffisance rnale svre aigu ou chronique - Insuffisance surrnale - Mdicaments :. Diurtiques pargneurs de potassium type spironolactone.. IEC. AINS
  • Page 8
  • TIOLOGIES 4. Surcharge exogne en potassium : -Aliments riches en potassium ( fruits secs) -Sels de rgime -Iatrogne ( par apport de KCl)
  • Page 9
  • Bilan biologique Ure et cratinine plasmatique ( insuf. Rnale?) Ionogramme sanguin et urinaire (natrmie natriurse, kaliurse) Glycmie capillaire et veineuse, glycosurie, ctonurie : Acido-ctose diabtique. GAZ DU SANG ARTRIEL : Acidose mtabolique. Uricmie : la recherche dun syndrome de lyse tumorale. Digitalinmie : intox. digitalique.
  • Page 10
  • TRAITEMENT Hyperkalimie non complique < 6 mmol/l et sans signe lectrique Supprimer les aliments riches en potassium : banane, chocolat, fruits et lgumes secs, pommes de terre, champignons, pinard. Arrt des mdicaments hyperkalimiants Kayexalate par voie orale ou en lavement. Eau de Vichy clestin si acidose mtabolique modre associe.
  • Page 11
  • TRAITEMENT Hyperkalimie menaant pour le cur : Hospitalisation scope en ranimation. Gluconate de calcium en INTRA-VEINEUSE sous contrle ECG. Salbutamol en INTRA-VEINEUX. Si acidose associe : bicarbonate de sodium en IVL sur 1 heure. Insuline rapide ( actrapid) + G 30% ou G 10%.
  • Page 12
  • TRAITEMENT Hyperkalimie svre et fortiori si insuffisance rnale associe : Hmodialyse.
  • Page 13
  • SURVEILLANCE Pouls Pression artrielle Diurse Signes neuro-musculaires ECG et scope dans les formes svres
  • Page 14
  • HYPOKALIEMIE K < 3,5 mmol/l valuer la gravit et traiter immdiatement les complications qui mettent en jeu le pronostic vital. Rechercher ltiologie en fonction du caractre aigu ou chronique et de la volmie extra-cellulaire. Traiter.
  • Page 15
  • EVALUER LA GRAVITE En gnral, seules les hypokalimies < 3 mmol/litre entranent des complications graves touchant alors : Les muscles, le myocarde+ + + La conduction nerveuse Le rein.
  • Page 16
  • Le Cur On recherche linterrogatoire la prise concomitante de digitaliques. Recherche darythmie cardiaque : pouls + + ECG : - Dpression du segment ST - Apparition dune onde U. - Extrasystoles auriculaires - Tachycardie auriculaire - Fibrillation auriculaire - Extrasystoles ventriculaires - Tachycardie ventriculaire voire torsade de pointe avec risque de mort subite.
  • Page 17
  • LES MUSCLES Les dsordres neuromusculaires sont rares. - Douleurs musculaires, fatigabilit voire paralysie respiratoire. - Constipation.
  • Page 18
  • NEUROLOGIQUE Abolition des ROT. Paresthsies.
  • Page 19
  • REIN Polyurie : augmentation de la diurse journalire avec une perte de poids.
  • Page 20
  • DIAGNOSTIC ETIOLOGIQUE Les hypokalimies aigus sont le plus souvent dues un transfert intracellulaire rapide du potassium. Alors que les hypokalimies chroniques sont secondaires des pertes soit dues une pathologie digestive soit une pathologie rnale.
  • Page 21
  • Hypokalimie par carence dapport Exceptionnelle : Ranimation parentrale sans supplmentation potassique. Administration abusive de rsines changeuses dions. Grand tat de dnutrition.
  • Page 22
  • Hypokalimie par pertes digestives Si kaliurse < 10 mmol/24 h, on soriente vers une fuite potassique extra-rnale, c d gastro-intestinale : Fistules digestives, Diarrhes :.aigus infectieuses( staph, shigelle, salmonelle).Chroniques et abus des laxatifs
  • Page 23
  • Hypokalimie par pertes rnales Chiffre lev de kaliurse associ hypokalimie -causes mdicamenteuses : Diurtiques de lanse ( amaigrissement) -Maladies endocriniennes avec hyperaldostrnisme primaire ou secondaire. -Polyurie du diabte sucr
  • Page 24
  • Hypokalimie sans dpltion potassique Pas de perte digestive ni rnale Captation cellulaire de potassium : - lvation du pH sanguin - Pntration cellulaire du potassium sous linfluence de linsuline et des bta 2 stimulants.
  • Page 25
  • Traitement Hypokalimie modre : -Alimentation riche en potassium -Changement de diurtique -Apport de chlorure de potassium : Diffu K, Kalorid. -Correction dune hypomagnsmie.
  • Page 26
  • Traitement Hypokalimies svres ( < 2,5 mmol/l) et/ ou anomalies lECG : -Chlorure de potassium ( ampoules de 1 gramme) en dilution. -Dbit maximum 1 gramme par heure. -Surveillance continue de lECG et de la kalimie toutes les 2 heures. -Injection IVD de KCl contre-indique en raison de sa veinotoxicit. De plus, en cas dinjection massive, risque dhyperkalimie iatrogne et donc de mort subite.
  • Page 27
  • Surveillance Pouls Pression artrielle Diurse Signes neuro-musculaires ECG et scope dans les formes svres

Search related