Click here to load reader

Économie droit

  • View
    97

  • Download
    0

Embed Size (px)

DESCRIPTION

REFORME STMG. Économie droit. Sciences de gestion. management. ECONOMIE DROIT Sélestat 10 avril 2012. ORGANISATION PRATIQUE. HORAIRES : Matin : 9h – 12 h Après-midi : 13h30 – 16h30 ATTENTION : aucune organisation prévue pour le repas de midi. VOS FORMATEURS. - PowerPoint PPT Presentation

Text of Économie droit

Diapositive 1

10/04/2012D. HOFFSTETTER E.MAGNE1conomiedroitSciences de gestionmanagement

REFORME STMGECONOMIE DROIT Slestat 10 avril 2012ORGANISATION PRATIQUEHORAIRES :Matin : 9h 12 hAprs-midi : 13h30 16h30ATTENTION : aucune organisation prvue pour le repas de midi10/04/20122D. HOFFSTETTER E.MAGNEVOS FORMATEURSHOFFSTETTER Daria, lyce Andr Maurois, 67240 Bischwiller

MAGNE Eric, lyce Robert Schuman,67500 Haguenau10/04/2012D. HOFFSTETTER - E. MAGNE3PROGRAMME DE LA JOURNEE9h 12hLa rnovation en DroitPrsentation gnralePrsentation du programmeExplication de la dmarcheEtude de casQuestions/rponses10/04/2012D. HOFFSTETTER E. MAGNE413h30 16h30La rnovation en conomie

Le programme en conomieLa dmarche en conomieLa mise en place de dbatsLa certificationQuestions/rponses10/04/2012D. HOFFSTETTER E. MAGNE5Les informations donnes aujourdhui sontdisponibles sur les sites suivants :http://eduscol.education.fr/ecogest/enseignements/STMG/programme-seminaire-national

10/04/2012D. HOFFSTETTER - E. MAGNE6https://sites.google.com/site/formationsstmgstrasbourg/Le programme de droitActuellement = STGRentre 2012 = STMG2h/semaine2h/semaine2 programmes (1re et terminale)2 programmes (1re et terminale)15 pages comportant Une introduction des tableaux en 3 colonnes des indications complmentaires10 pages comportant une introduction des tableaux en 3 colonnes10 thmes et sous-thmes sous forme de questions9 thmes sous forme de questions+ 100 notions et contenus (les contenus sont nouveaux par rapport STT)27 notions et contenus gnraux ( dcliner dans le cours)Aucun contenu nouveau10/04/2012D. HOFFSTETTER - E. MAGNE7MAIS

Une faon diffrente daborder les notions10/04/2012D. HOFFSTETTER - E. MAGNE8THEME 1 QUEST-CE QUE LE DROIT ?15 %Il plante le dcorIl vise trois objectifs :La citoyennet : principes fondateurs de notre dmocratieLa didactique : principes fondateurs lorigine des rgles de droitLa rgle de droit ne peut pas dcrire toutes les situations

10/04/2012D. HOFFSTETTER - E. MAGNE9THEME 2COMMENT LE DROIT PERMET-IL DE REGLER UN LITIGE ? 25 %On aborde uniquement les recours judiciairesDcouverte de la notion de litige (demandeur/dfendeur/contentieux)Dcouverte de la notion de preuveOn veille donner un fil conducteur llveOn nentre pas dans le dtail 10/04/2012D. HOFFSTETTER - E. MAGNE10THEME 3QUI PEUT FAIRE VALOIR SES DROITS ?15 %Le droit protge les personnes juridiques (physiques et morales) qui ont des capacitsOn naborde pas la notion de nationalitOn nentre pas dans le dtail des personnes morales10/04/2012D. HOFFSTETTER - E. MAGNE11THEME 4QUELS SONT LES DROITS RECONNUS AUX PERSONNES ?15 %Droits de la personne Droits sur les biens : droit de proprit avec 3 lments fondamentaux faire comprendre (usus abusus fructus)10/04/2012D. HOFFSTETTER - E. MAGNE12THEME 5QUEL EST LE ROLE DU CONTRAT ?25 %Le thme sur les contrats doit avant tout mobiliser des objets rels pour faire dcouvrir aux lves les obligations des partiesLe contrat est un outil de scurit juridique, un outil conomiqueContrat = fondement de lactivit dune socit10/04/2012D. HOFFSTETTER - E. MAGNE13CLASSE TERMINALETHEME 6QUEST-CE QUETRE RESPONSABLE ?25 %Dans le cadre de la responsabilit, il faut insister sur la qualification des faits et leurs consquencesLe raisonnement prend appui sur cette qualification10/04/2012D. HOFFSTETTER - E. MAGNE14THEME 7COMMENT LE DROIT ENCADRE-T-IL LE TRAVAIL SALARIE ?25 %On prend exclusivement appui sur le CDILe droit du travail rgule deux parties qui ont des intrts oppossLes clauses particulires peuvent apporter des modifications au contrat de travailAttention : on peut ici faire le lien avec les sciences de gestion et le management10/04/2012D. HOFFSTETTER - E. MAGNE15THEME 8COMMENT LE DROIT ORGANISE-T-IL LACTIVITE ECONOMIQUE ?15 %Le lgislateur intervient pour assurer la libert dentreprendreEtudier les limites cette libert (atteinte la concurrence10/04/2012D. HOFFSTETTER - E. MAGNE16THEME 9COMMENT ENTREPRENDRE ?25 %Entreprendre seul : EI EIRL auto entrepreneurEntreprendre plusieurs : socits coopratives - partenariat10/04/2012D. HOFFSTETTER - E. MAGNE17LES OBJECTIFS DU PROGRAMMEObjectif 1 : apporter des concepts fondamentaux afin de dvelopper les capacits danalyseObjectif 2 : contribuer la formation du citoyen, de lacteur conomique et socialObjectif 3 : participer la formation gnrale de llve10/04/2012D. HOFFSTETTER - E. MAGNE18LES RSULTATS ATTENDUS10/04/2012D. HOFFSTETTER - E. MAGNE19MOBILISER DES CONCEPTSQUALIFIER DES SITUATIONSDETERMINER LES REGLES APPLICABLESCULTURE JURIDIQUE FONDEE SUR LARGUMENTATIONComment ?Plusieurs mthodes pdagogiques sont possibles pour arriver lobjectif : cest une certaine libert pdagogique

Le recours frquent aux TICE est prconis

Se concentrer sur lessentiel permet de mmoriser le concept juridique et surtout de pouvoir le rinvestir

On constate une trop grande dperdition des savoirs entre la terminale et les tudes suprieures

10/04/2012D. HOFFSTETTER - E. MAGNE20Le but est dtudier moins de notions afin que les lves les retiennent mieux.10/04/2012D. HOFFSTETTER - E. MAGNE21LA DEMARCHECe quil faut faire :Eviter la drive technicienne : llve doit se poser des questionsEviter lexhaustivit : llve ne sera pas un juriste, inutile de faire retenir aux lves des concepts juridiques trop complexes pour euxSe poser la question de savoir ce que je peux rellement faire en 55 minutesOn expose une rgle juridique et on passe sous silence les exceptions sauf si elles sont pertinentesOn vite le cours magistral, on a recours aux TICE, cest un enseignement qui doit rester actif

10/04/2012D. HOFFSTETTER - E. MAGNE22On a recours des cas concrets puiss dans lenvironnement de llve : approcher lanalyse de la ralit (en lien avec les autres disciplines dconomie-gestion)On utilise le cas pratique ds la classe de premire (apprentissage) : on fait merger les rgles juridiques ( partir de ressources fournies), on amne llve les comprendre et les rinvestir sur des exemples simplesDans le cadre du cas pratique, on pose des questions claires et prcisesIl faut travailler lcrit , amener les lves rdiger10/04/2012D. HOFFSTETTER - E. MAGNE23Cas concret n1Le droit de proprit10/04/2012D. HOFFSTETTER - E. MAGNE24

NotionsMise en situationCas : Monsieur Henry, propritaire, demande la propritaire du dessous disoler son appartement car il entend trop de bruit provenant de chez elle.Ressources :

10/04/2012D. HOFFSTETTER - E. MAGNE2510/04/2012D. HOFFSTETTER - E. MAGNE26

Easy droit10/04/2012D. HOFFSTETTER - E. MAGNE27

DailymotionCODE CIVILArticle 544Cr par Loi 1804-01-27 promulgue le 6 fvrier 1804

La proprit est le droit de jouir et disposer des choses de la manire la plus absolue, pourvu qu'on n'en fasse pas un usage prohib par les lois ou par les rglements.

10/04/2012D. HOFFSTETTER - E. MAGNE28QuestionnementQuels sont les lments qui constituent le droit de proprit ?Appliquez ces lments au cas de Monsieur Henry et de son appartementRelevez les caractres du droit de proprit. Illustrez chacun de ces caractres dans le cas de Monsieur HenryQuels sont les faits ?......10/04/2012D. HOFFSTETTER - E. MAGNE29Formalisation/EvaluationLes lves crivent leurs rponses;

Ils crivent le cours, il ne faut pas avoir peur de leur faire crire du droit. Lcriture permet de les scuriser

Les lves doivent chercher une solution au cas de Monsieur Henry.

Le but est de faire rflchir les lves, de leur faire comprendre les rgles de droit et la ncessit de les faire appliquer.

Cette dmarche doit devenir naturelle pour les lves10/04/2012D. HOFFSTETTER - E. MAGNE30Le cas concret n210/04/2012D. HOFFSTETTER - E. MAGNE31

FaitsProblme juridique ?responsabilit10/04/2012D. HOFFSTETTER - E. MAGNE32

Article 1384 Code civilOn est responsable non seulement du dommage que l'on cause par son propre fait, mais encore de celui qui est caus par le fait des personnes dont on doit rpondre, ou des choses que l'on a sous sa gardeLe pre et la mre, en tant qu'ils exercent l'autorit parentale, sont solidairement responsables du dommage caus par leurs enfants mineurs habitant avec eux.

10/04/2012D. HOFFSTETTER - E. MAGNE33Rgle dedroitL'alina 7 de l'article 1384 dispose que:"La responsabilit ci-dessus a lieu, moins que les pre et mre et les artisans ne prouvent qu'ils n'ont pu empcher le fait qui donne lieu cette responsabilit."Dans un premier temps, la Cour de cassation admettait l'exonration de responsabilit des parents dans trois cas de figure:Une faute de la victimeLa force majeureLe dommage n'est pas d un dfaut de surveillance ou d'ducation des parentsPuis dans un second temps avec l'arrt Bertrand de la 2e Chambre civile de la Cour de cassation en date du 19 fvrier 1997, l'exonration de responsabilit des parents est prise en compte seulement pour les deux premiers cas de figure ci-dessus.

10/04/2012D. HOFFSTETTER - E. MAGNE34Rgle de droitexonrationSlectionner des lments de jurisprudenceSlection de jurisprudences relatives aux responsabilits des entreprises de transports en commun (SNCF, RATP) :

- un transporteur doit assurer la scurit de ses voyageurs (Cass. civ. 1re du 21 octobre 1997 ; Cass. civ. 1re du 12 dcembre 2000 ; CA d'Aix-en-Provence du 10 avril 2001 ; Cass. civ. du 1 juillet 1969),

- il est galement tenu de respecter les horaires prcis qu'il a lui-mme fixs (CA de Riom du 6 juillet 1995 ; CA Paris du 31 mars 1994 ; CA Paris du 4 octobre 1996),

- la SNCF et la RATP sont aussi responsables des accidents qui surviennent en dehors du train (Cass. civ. 1re du 7 mars 1989 ; Cass. civ. du 25 juin 1998 ; CA Paris du 12 juin 1998 ; CE du 4 novembre 1998 ; Cass. com. du 6 octobre 1998),

- un transporteur peut tre dgag de sa responsabilit s'il prouve la faute du passager (CA d'Orlans du 10 novembre 1997 ; CA Paris du 11 mars 1998 ; CA Paris du 15 octobre 1997),

- de mme, il n'est p

Search related