EMF Article Julien Ottavi

  • View
    216

  • Download
    1

Embed Size (px)

DESCRIPTION

here it is!! On Electromagnetic derive

Transcript

Electromagnetic spectrum Research (code 0608/0115)

Considrations sur les drives audio-gographiques et autres coutes du spectre lectromagntique + Manuel de Construction d'antenne lectromagntique

Version 0.2 Par Julien Ottavi (juin 2008 - rvision janvier 2015)

Drive urbaine & spectre lectromagntique

L'important n'est plus le dit (contenu) ni le dire (un acte), mais la transformation, et l'invention de dispositifs, encore insouponns, qui permettent de multiplier les transformations..

Michel De Certeau L'invention du quotidien

Partir d'un point et se laisser mener travers les mandres des rues, croiser par hasard une personne, percevoir une ralit au del de la ralit, se perdre dans un quartier, retrouver le point de dpart... La drive est une dmarche qui t fortement dvelopp par le courant situationniste et notamment partir du livre de Guy DebordRapport sur la construction de situations o Debord propose de changer le monde travers le dpassement de toutes les formes artistiques par un emploi unitaire de tous les moyens de bouleversement de la vie quotidienne.La drive est une action qui consiste se laisser porter dans un espace urbain, un quartier, une rue, un immeuble, un parc... sans aucune prconception quand ce qui va se passer dans ce parcours. Il s'agit de vous laissez porter au gr d'un courant imaginaire qui vous pousse au del de situations que vous n'avez pas prvue sans avoir calcul un chemin l'avance. Depuis le dveloppement de la notion de drive men par les situationnistes, de nombreuses autres formes de drives sont apparus utilisant certains caractres originalement conceptualiss et raliss prenant comme point d'entre certaines contraintes (ligne droite, signes, cartographie...) ou en rvlant certaines choses qui peuvent se dessiner travers la drive (rencontre, dcouverte de chemin cach ou tout autre manifestation incongrue) .Il se dessine, en d'autre terme, une chose informelle de multiple conjoncture et de contextualisation en d-contextualisation o le driveur prend part un jeu qui le mnera, peut-tre, son point de non-retour, de fait il se sculpte une forme abstraite o la ralit est renvers en de nombreuses consquences incalculables et infinis. La gographie intervient l dedans en forme de continuum de l'action, en proposition de lecture o plutt d'criture de la matire, du mouvement, on cre le croquis de notre propre mouvement travers les spasmes impalpables de l'inconscient des gestes sur le goudron. Les cheminements possibles se droulent sous nos yeux et les transcriptions mentales et psychologiques se mettent en place sous la forme d'criture automatique des espaces.

Notre ide centrale est celle de la construction de situations, cest--dire la construction concrte dambiances momentanes de la vie, et leur transformation en une qualit passionnelle suprieure. La formule pour renverser le monde, nous ne lavons pas cherche dans les livres mais en errant. Ctait une drive grande journes, o rien ne ressemblait la veille [] surprenantes rencontres, obstacles remarquables, grandioses trahisons, enchantement prilleux []. La psychogographie est ltude des lois exactes et des effets prcis du milieu gographique consciemment amnag ou non, agissant directement sur le comportement affectif des individus. La nouvelle architecture dterminera une plastique sonore qui sidentifiera au dcor. On assistera alors la dcouverte de climats bouleversants. (Guy Debord)

Les situationnistes dveloppent aussi le concept d'ambiance, travers lequel ils vont proposer de dpasser la logique de planification urbaine et architecturale de la ville, chercher un autre mode de lecture, une autre manire de vivre l'espace urbain.Entre les divers procds situationnistes, la drive se prsente comme une technique du passage htif travers des ambiances varies. Le concept de drive est indissolublement li la reconnaissance deffets de nature psychogographique, et laffirmation dun comportement ludique-constructif, ce qui loppose en tous points aux notions classiques de voyage et de promenade.[...]Une tude approfondie des moyens de cration d'ambiances et de l'influence psychologique de celles-ci, est une des taches que nous entreprenons actuellement.L'ambiance ce sont donc ces choses qui nous influencent dans un espace donn, les murs, la lumire, le son, la matire, toutes ces composantes physiques qui sous-tendent un lieu et qui nous agissent, jouant de notre perception, pntrant la psych humaine de manire subtile. Ce que propose les situationnistes finalement c'est de djouer la construction des ambiances tel qu'elles ont t construitent par l'ordre tablis, re-construire d'autres ambiances avec les habitants, les rveurs... de ces lieux, pas seulement en dmolissant et reconstruisant les architectures o le paysage urbain tel qu'il est mais en prenant en compte le facteur de rception et de comprhension de notre psych face ces tats. Se propulser au del de l'esclavagisme incontrlable de notre inconscient ou plutt librer notre capacit imaginative, enlever les chanes de notre inconscient.

La proposition que nous faisons est celle de prendre comme objet de la drive l'coute du phnomne lectromagntique. Nous vivons un environnement lectromagntique naturel issu du champ magntique terrestre. Depuis plus de quarante ans de trs nombreux appareils de consommation courante ont vu le jour. Ils gnrent des ondes lectromagntiques (ou ondes EM).Une onde lectromagntique est la combinaison de deux "perturbations", l'une est lectrique, l'autre est magntique. Ces deux perturbations, qui oscillent en mme temps mais sur deux plans perpendiculaires se dplacent la vitesse de la lumire. Une onde EM peut donc se concevoir comme une perturbation lectrique de la matire qui se propage.Vous pouvez tout moment crer un champ magntique, utilisant les principes de base de l'lectricit, vous pouvez construire vous-mme votre propre gnrateur lectrique, vos amplificateurs et vos haut-parleurs, toujours en utilisant le mme phnomne lectromagntique, bobine de cuivre, aimant et surface de rception, de charge ou de vibration.Les ondes sont entretenues par un champ lectromagntique, qui rsulte lui aussi de l'association d'un champ magntique et d'un champ lectrique susceptibles de varier dans le temps et de se propager dans l'espace.

Pour gnrer un champ lectromagntique, il suffit la fois de produire :un champ lectrique par la prsence de charges lectriques,et un champ magntique en provoquant le dplacement de ces mmes charges lectriques. Les ondes EM ne sont alors que la propagation couple de ces deux champs ainsi crs. En D'autres termes l'onde lectromagntique est une variation priodique de champ lectrique et magntique. Cette onde peut tre absorbe par un rcepteur qui possde un moment dipolaire. Soumis une attraction sinusodale un diple peut se mettre tourner ou vibrer. Pour les nergies plus fortes la liaison peut tre rompue. Dans le cadre de l'utilisation d'une antenne (voir troisime partie pour la construction) nous allons oprer une boucle qui va recrer ce moment dipolaire. Avec les essais que vous effectuerez avec l'antenne vous allez pouvoir constater qu'il y a deux ples dans la rception. vous pourrez capter le phnomne sous deux angles diffrents et permettrent parfois une meilleur rception sur l'un des ples.Au del du phnomne physique, il y a une ralit que nous allons utiliser travers les drives, celle de la mise en vibration des ondes EM et par consquence du spectre lectromagntique que nous trouverons sur notre parcours. Une transposition de l'onde vers une une vibration sonore, utilisant simplement l'amplification et l'lectricit va permettre de rendre audible le phnomne.La drive se transforme alors en une coute du spectre EM, la ville tant un puits sans fin de frquences et de bruits gnrs par des centaines de machines et d'appareils lectriques, toute technologie utilisant l'lectricit se trouve de fait dans le champ lectromagntique (voir image du spectre EM). Il y a dplacement par rapport la position des situationnistes, ce n'est plus seulement les diffrentes ambiances qui vont mener la marche ou leur dconstruction mais l'action de rvler la vie invisible qui travaille la ville, celles des machines qui travaillent nos corps, qui sont les mcaniques sous-jacentes en activit permanente des espaces urbains. Les Drives Audio-gographiques et coutes du spectre EM peuvent tre comme une dimension parallle de notre quotidien, o se cache une gographie cach d'un monde invisible, celui des forces machiniques l'oeuvre, qui depuis plusieurs annes se sont dvelopps une trs grande vitesse dans notre environnement, construisant de nouvelles ambiances, de nouvelles manires de vivre la ville.Avec laccroisement de la vitesse de transmission de llectricit, la ligne droite se fait ton dfini, harmonisant le monde des frquences de 25 et 40, puis 50 et 60 cycles par seconde. Autre nouveauts [...] : la multiplication des sources sonores et laugmentation de leur porte grce aux techniques damplification (R. Murray Schafer Le paysage sonore - 1970).Ces nouveaux cycles construisent nos villes, influencent notre faon dentendre ou de vivre une certaine urbanit, nous sommes conditionn par cette pression lectrique. Il existe en dea du bton, des architectures invisibles, composs de champs lectriques qui reprsente un cadre dans lequel les individus voluent et se transforme, mutation venir, un corps expos long terme des flux continu de champ lectriques et lectroniques ragit de faon inattendu."Les effets des champs lectromagntiques sur lorganisme peuvent tre directs : ractions cutanes, malaises, troubles visuels (Article INRS, http://www.inrs.fr/accueil/risques/phenomene-physique/champ-electromagnetique/effets-sante.html - "Effets des champs lectromagntiques sur la sant - 2012).Une partie de la population est aussi rendue sensible ces champs lectromagntique, on appelle cela tre lectrosensible, ce type de raction hypersensible transforme nos ra