‰valuations des besoins ©ducatifs dans les situations d'urgence et cartographie des capacit©s

  • View
    111

  • Download
    7

Embed Size (px)

Text of ‰valuations des besoins ©ducatifs dans les situations d'urgence et cartographie des...

  • Page 1
  • valuations des besoins ducatifs dans les situations d'urgence et cartographie des capacits
  • Page 2
  • Objectifs Utiliser un outil de cartographie des capacits pour le secteur/Cluster ducation au niveau national afin didentifier les capacits des partenaires prparer une intervention partir des lments techniques de l'ducation dans les situations d'urgence. Dcrire quoi servent l'valuation multisectorielle, l'valuation rapide conjointe des besoins ducatifs et les autres valuations continues et quel moment les raliser. Identifier les informations requises pour crer ou adapter un outil d'valuation rapide conjointe des besoins ducatifs. Identifier des mcanismes de gestion bidirectionnelle de l'information afin d'analyser, de communiquer et de transmettre efficacement les donnes d'valuation du terrain au niveau national, et du Cluster/ secteur de lducation (y compris du gouvernement) d'autres clusters et au Bureau de la coordination des affaires humanitaires. INEE et Cluster ducation mondial
  • Page 3
  • Urgence !!! Le Momaland touch par de graves inondations Le gouvernement demande l'aide de la communaut internationale. Les autorits locales et le personnel des ONG sont mobiliss. INEE et Cluster ducation mondial
  • Page 4
  • Inondations au Momaland Les dernires 72 heures Le Momaland est un pays enclav bord au sud et l'est par le Romaland. La rivire Bobama longe la frontire entre les deux pays. La rivire Bobama est sortie de son lit et des inondations catastrophiques se sont produites dans la province de Jabuma au Momaland. Les districts les plus gravement touchs sont le District 1, le District 2 et le District 3. INEE et Cluster ducation mondial
  • Page 5
  • Inondations au Momaland Les dernires 72 heures L'inondation a galement affect la province de Mutatu, situe en aval, dans le sud-est du Romaland. On annonce encore de fortes pluies au cours des deux prochaines semaines. 200 000 personnes ont t touches par l'inondation au Momaland et au Romaland. Environ 100 000 d'entre elles ont perdu leur maison et ont t dplaces. INEE et Cluster ducation mondial
  • Page 6
  • Inondations au Momaland Les dernires 72 heures District 1 : 50 000 personnes sont alles s'installer sur des terrains plus levs dans la Zone 1 du District 1. La plupart ont trouv refuge dans des coles. La Croix-Rouge a dj distribu 4 000 tentes et l'on construit rapidement des centres d'hbergement. District 2 : 30 000 personnes du District 2 ont t touches. On estime que 15 000 d'entre elles sont alles s'installer sur des terrains plus levs dans le District 3 et la plupart occupent des coles. Les 15 000 autres sont restes dans le District 2 mais se sont installes sur des terrains plus levs. District 3 : 10 000 personnes se sont installes sur des terrains plus levs. District 3 : 10 000 personnes du Romaland ont galement travers la frontire jusqu' D3 et se sont installes dans des camps de fortune sur des terrains plus levs. INEE et Cluster ducation mondial
  • Page 7
  • Carte du Romaland INEE et Cluster ducation mondial
  • Page 8
  • Cartographie des capacits par secteur d'ducation d'urgence Agent de coordination d'urgence du ministre de l'ducation Responsable de l'ducation de la province de Jabuma Agent de coordination pour l'ducation d'urgence de l'UNICEF Agent de coordination pour l'ducation d'urgence de Save the Children ONG dans la province Croix-Rouge dans la province INEE et Cluster ducation mondial
  • Page 9
  • valuations d'urgence O sont les personnes/ camps ? Dans quel tat sont les coles ? La situation s'amliore-t- elle ou empire-telle ? Combien d'enfants y a- t-il ? Ont-ils des livres ? Quelles sont les personnes les plus touches et qui courent le plus de risques ? INEE et Cluster ducation mondial
  • Page 10
  • Outils d'valuation 1.valuation rapide multisectorielle 2 premires semaines aprs la catastrophe 2.valuation conjointe rapide des besoins ducatifs 4 premires semaines et au-del 3. valuation continue des besoins ducatifs selon les donnes supplmentaires requises INEE et Cluster ducation mondial
  • Page 11
  • Pourquoi des valuations conjointes ? Optimiser lutilit et rduire l empreinte des secteurs/organisations, c'est--dire le temps, l'nergie et les ressources ncessaires. Le Cluster ducation est le principal mcanisme de coordination pour organiser les valuations conjointes le ministre de l'ducation doit faire partie intgrante du Cluster (voire dans certains cas, le diriger). Il y a des obstacles courants surmonter. INEE et Cluster ducation mondial
  • Page 12
  • Dfauts courantsStratgies de coordination Les donnes d'valuation ne rpondent pas aux besoins d'information. Diversifier les donnes des valuations afin de rpondre aux besoins. Les informations de plusieurs valuations ne sont pas comparables. Normaliser les mthodes d'valuation, les indicateurs, les outils et les formats. Prennent trop de temps et recueillent plus d'informations que ncessaire. Ne dfinir et recueillir quun minimum dinformations ; privilgier les informations essentielles et pertinentes. Inefficaces, la qualit et la crdibilit des donnes sont incertaines. Collaborer avec dautres agences ; utiliser au mieux les ressources d'expertise limites ; recouper et vrifier les donnes. Duplication et survaluation de certaines populations ou questions par de multiples organisations. Mettre en place des dispositifs d'valuation coordonns et complmentaires au sein du cluster et avec d'autres secteurs/clusters. Tableau extrait du Manuel du coordinateur du Cluster ducation, 2010
  • Page 13
  • valuation multisectorielle rapide Une valuation initiale multisectorielle rapide est mene pendant les premires 48 - 72 heures par des intervenants humanitaires, l'UNDAC et OCHA. Une valuation multisectorielle rapide est mene au cours des 2 premires semaines aprs la catastrophe par des clusters. Si possible le gouvernement et d'autres acteurs humanitaires tels que la Croix-Rouge y participent. Recueille des informations gnrales comme le nombre approximatif d'enfants et d'adultes tus, blesss et dplacs. Pour le secteur de l'ducation elle doit inclure la disponibilit et l'tat des coles et des quipements de l'tablissement ; le nombre d'enfants et les enseignants disponibles. L'valuation initiale multisectorielle rapide forme la base de l'valuation ultrieure des besoins d'ducation. INEE et Cluster ducation mondial
  • Page 14
  • Le rle de l'ducation dans une valuation multisectorielle Identifier les membres de l'quipe d'valuation multisectorielle. Identifier les donnes relatives l'ducation qui doivent tre recueillies dans l'valuation et vrifier qu'elles sont incluses dans le formulaire d'valuation. Participer la formation de l'quipe d'valuation sur le recueil des donnes relatives l'ducation. Identifier les membres du secteur de l'ducation prsents sur les lieux de la catastrophe (ex. agents de l'ducation, membres de conseils d'cole) qui peuvent fournir des informations. Recueillir des donnes secondaires et des donnes d'valuation pour : analyser les capacits du secteur de l'ducation ; dterminer les besoins initiaux ; commencer planifier l'intervention du Cluster/secteur Transmettre ces informations d'autres secteurs et organisations. INEE et Cluster ducation mondial
  • Page 15
  • Calculs et suppositions Ce chiffre peut tre utilis comme un indicateur approximatif pour : Les besoins en matire de matriel pdagogique Les besoins en matire despaces d'apprentissage provisoires Tenez compte des consquences de l'occupation des coles par les personnes dplaces y compris celles concernant les enfants de la communaut d'accueil dont l'accs l'ducation est affect. Le nombre d'enfants (garons/filles) peut tre donn en pourcentage du nombre total de personnes dplaces INEE et Cluster ducation mondial
  • Page 16
  • valuation rapide des besoins ducatifs De quelles informations avez-vous besoin ? Nombre et emplacement des personnes dplaces Nombre d'coles occupes par les personnes dplaces Nombre d'coles dtruites et endommages Nombre d'enseignants dans la communaut d'accueil, les zones touches et les zones o se trouvent les personnes dplaces Quoi d'autre ? INEE et Cluster ducation mondial
  • Page 17
  • Matrice des informations requises Domaines fondamentaux Domaines transversauxDomaines communs plusieurs clusters Accs et environnement dapprentissage Enseignement et apprentissage Enseignants et autres personnels de lducation Politique ducative Genre Protection de lenfance/soutien psychosocial Dveloppement de la petite enfance Jeunes ducation inclusive Droits de l'homme et de l'enfant VIH/sida Attnuation des conflits Rduction des risques de catastrophe Protection Eau, Assainissement et Hygine (WASH) Sant Abris durgence Coordination et gestion des camps Relvement prcoce INEE et Cluster ducation mondial
  • Page 18
  • Partialit On parle de partialit lorsque les donnes contiennent une erreur d'chantillonnage involontaire et systmatique. Cela peut conduire des donnes trompeuses ou errones. Causes : Politique Genre Culturel Moment de la journe/du programme Groupes de parties prenantes spcifiques non inclus (p. ex. enfants, parents) INEE et Cluster ducation mondial
  • Page 19
  • thique Les valuations ne sont pas neutres. Elles constituent des interventions part entire qui font natre l'espoir qu'une intervention aura lieu. Pour raliser les valuations de manire thique, il faut : Prendre des mesures de suivi, si ncessaire ; viter de prendre le contrle des oprations si les communauts ou l