Expose Geologie

  • View
    91

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of Expose Geologie

Le matriau composite est un assemblage d'au moins deux matriaux non miscibles (mais ayant une forte capacit d'adhsion). Le nouveau matriau ainsi constitu possde des proprits que les lments seuls ne possdent pas. Ce phnomne, qui permet d'amliorer la qualit de la matire face une certaine utilisation (lgret, rigidit un effort, etc.), explique l'utilisation croissante des matriaux composites dans diffrents secteurs industriels. Nanmoins, la description fine des composites reste complexe du point de vue mcanique. Le matriau de Composite = Matrice + Renfort. Par exemple, le bton arm = ciment et ossature en acier ou pierres dures comme le silex ou autres.

Matrice(Matrice du mot latin matrix (matricis), lui-mme driv de mater, qui signifie mre un lment qui fournit un appui ou une structure, et qui sert entourer, reproduire ou construire.), en gologie, le matriau d'une roche composite, constitu de petits grains englobant des grains de plus grosse taille.

Les brches sont, avec les poudingues et les tillites une des trois sortes de roches qui forment la famille des conglomrats. Les conglomrats sont des roches dtritiques, c'est--dire issues de la dgradation mcanique d'autres roches, gnralement sdimentaires, parfois volcaniques, constitues de fragments unis par un ciment naturel. Tandis que les poudingues agglomrent des lments arrondis (galets) qui traduisent un transport long avant sdimentation, les brches contiennent des lments anguleux (temps de transport court). Les tillites sont des conglomrats o coexistent les lments arrondis et les morceaux anguleux.Sommaire[masquer]

1 tymologie 2 Dfinition 3 Notes et rfrences 4 Article connexe

tymologie[modifier]Le terme proviendrait de l'ancien bas-francique *breka1. Ce terme proviendrait plus anciennement de la racine indo-europenne *bhrg : briser. On retrouve cette racine dans plusieurs langues d'Europe : en italien, breccia : pierre casse en allemand, brechen : rompre

Dfinition[modifier]

Une brche est une roche compose d'au moins 50% d'lments anguleux (dont la taille est suprieure 2 mm) pris dans un ciment naturel. La lithologie des lments permet de distinguer une brche monognique compose d'lments de mme nature et une brche polygnique compose d'lments de natures diffrentes. Il existe plusieurs types de brches : Une brche sdimentaire est une roche dtritique du groupe des conglomrats (classe des rudites sensu Grabau 1904), forme par l'accumulation d'lments anguleux ayant subi un faible transport. On peut diviser les brches sdimentaires en trois groupes en fonction de la nature des lments et du ciment : 1. brche de pente 2. brche intraformationnelle 3. brche luviale Une brche tectonique est issue de la fragmentation de fragments de roche crs dans un contexte tectonique. Il existe plusieurs sortes de brches tectoniques, suivant que la nature de la matrice et du ciment. On distingue ainsi les brches en milieu cassant, composes de fragments de taille variable, pouvant aller jusqu' la farine de roche, les brches co-sismiques, contemporaines des tremblements de terre, et marques par la fusion des petites particules, et les brches hydrothermales, cimentes par des dpts forms par des fluides hydrothermaux (eau, CO2, ...) Une brche volcanique est compose de fragments de roches magmatiques volcaniques et d'un ciment de cendres et de lapillis. Ces brches peuvent se former lors du volcanisme ou avec une reprise sdimentaire

LapilliCet article est une bauche concernant la gologie.Vous pouvez partager vos connaissances en lamliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Lapilli sur le Klauea.

Lapilli sur l'Etna

Les lapilli, pluriel du latin lapillus qui signifie en franais petite pierre et de l'italien lapillo, sont un type d'jecta, des fragments de lave jects par lesvolcans. La taille des lapilli est comprise entre 2 et 30 millimtres ou entre 2 et 64 millimtres selon les classifications1. L'empilement de lapilli forme des couches meubles appeles lapilli mais galement pouzzolane. La roche forme par compaction des lapilli se nomme tuf.

La lithologie est la nature des roches formant une couche gologique. Auparavant, la lithologie tait galement utilise pour dfinir la branche de la gologie qui tudie la nature des roches d'une formation. Elle est indispensable la comprhension des models et de l'rosion.BrcheOptions

Brche (n. f.) de l'italien breccia, pierre casse (cf. l'allemand brechen, briser) ; en anglais breccia : Roche forme pour au moins 50 % de fragments anguleux de roches d'une dimension suprieure 2 mm pris dans un ciment. (Voir Rudite). Types de brches :

Microbrche : Brche dont la taille des lments va de 1/16 mm 2 mm. Brche monognique : Brche dont tous les lments sont de mme nature. Brche polygnique : Brche dont les lments sont de natures diverses. Brche sdimentaire ; en anglais sedimentary breccia. Roche dtritique du groupe des conglomrats et de la classe des rudites, forme par accumulation d'lments rests anguleux car ayant subi un transport faible (ce qui les diffrencie des lments d'un poudingue. Roches dont l'aspect varie en fonction de la nature des lments, mais qui sont gnralement mal stratifies et qui se prsentent en dpts lenticulaires. On les diffrencie en :

o o

o

Brche luviale : agrgats ciments l'air libre, sur place, composs de fragments des roches sous jacentes. Brche intraformationnelle, fausse-brche, pseudo-brche : gnralement monogniques, le ciment et les lments sont de mme nature, ou de nature prs voisine. Le caractre brchique est peu visible. Ces brches rsultent le plus souvent de la fragmentation d'un bloc superficiel dj indur ; les lments, trs peu dplacs, sont ciments rapidement par des boues en cours de sdimentation. La fragmentation a des causes varies, dont : sismes, jeux de failles, glissements (slumping), fortes houles, squences de dessiccation de sdiments forms fleur d'eau, etc.. Brche de pente : boulis ciment. Voir aussi grze.

Brche tectonique; en anglais tectonic breccia - cataclastic breccia : Brche (non sdimentaire) qui rsulte de la fragmentation de roches dans un contact tectonique. Les dbris sont ciments sur place par un ciment - gnralement cristallin - rsultant d'une prcipitation chimique partir des eaux circulant avec facilit dans la zone broye). Voir mylonite. Brche volcanique ; en anglais volcanic breccia - igneous breccia : Brche constitue de fragments de roches magmatiques volcaniques, auxquels s'ajoutent, parfois, des fragments de roches encaissantes, ciments par des cendres et des lapillis. La fragmentation a des causes varies, explosions, remise en mouvement d'une lavedont la crote s'tait dj fige, croulement superficiel, etc. Voir Lahar et termes associs.

Brchification (n. f.) ; en anglais breccifiation : Processus de transformation d'une roche en brche. Brchifi, brchifie (adj.) ; en anglais brecciated : Qualifie ce qui est rduit l'tat de brche. Brchifier (se) (verb.) Brchique (adj.) ; en anglais brecciated : Qualifie ce qui prsente les caractristiques d'une brche. Brchode (adj.) ; en anglais breccioid : Qualifie ce qui a l'aspect d'une brche. Brche (n. f.) : En gographie, passage troit entaill dans une arte rocheuse. Exemple pris dans les Pyrnes : la Brche de Roland

Les roches sdimentaires sont des objets qui se forment ou se sont forms au voisinage de la surface de la lithosphre par transformation des sdiments qui s'y sont dposs : produits d'altration, composs d'origine biochimique ou matriel volcanique (pyroclastites). Le concept de roche sdimentaire reste donc assez vague, dans la mesure o il est impossible de fixer aux phnomnes en jeu des limites prcises. Il est ncessaire qu'un sdiment soit transform pour mriter le nom de roche sdimentaire, mais des modifications se produisent ds la formation d'un dpt : la diagense, qui groupe l'ensemble des processus responsables de la transformation d'un sdiment en roche sdimentaire, dbute avec la sdimentation. En outre, elle se poursuit jusqu'au moment du prlvement d'un chantillon en sondage ou en surface. Certains sdiments sont peu sensibles aux processus diagntiques et les roches rsultantes, mme longtemps aprs leur dpt, conserveront ventuellement la plupart des caractres sdimentologiques originels.

En fonction du parcours diagntique suivi et en fonction du temps, le mme sdiment fournira des roches varies. La limite suprieure de cette volution ne peut tre fixe, car il faut faire la part des apports extrieurs (hydrothermaux, par exemple) et celle des modifications lors du passage, par enfouissement, travers des domaines thermodynamiques qui peuvent perturber les paragenses. Certains composants ragissent plus vite que d'autres aux changements de temprature et de pression : c'est l le problme de la frontire entre diagense et mtamorphisme. Les roches sdimentaires forment ainsi un ensemble complexe dont chaque lment est le tmoin d'vnements multiples. Elles reprsentent une somme d'informations prcieuse et inpuisable, puisqu'elles constituent l'enregistrement de la plupart des faits qui ont marqu l'volution du globe depuis plus d'un milliard d'annes.

Une roche mtamorphique est une roche forme par la recristallisation (et gnralement la dformation) de roches sdimentaires ou de roches magmatiques sous l'action de la temprature et de la pression qui croissent avec la profondeur dans la crote terrestre ou au contact d'autres roches. Ces transformations se font l'tat solide, c'est--dire sans fusion de la roche (magmatisme). C'est grce au changement des conditions initiales de temprature (et parfois de pression) que le mtamorphisme se met en place. En effet, les composants chimiques perdent ou gagnent une molcule d'eau (H2O) ce qui entrane une rorganisation chimique, et donc minralogique, de la roche. Elles ont des caractristiques trs diffrentes selon leur composition, la temprature atteinte, la vitesse