of 21 /21
IUT Bordeaux Département Génie Civil – Construction Durable Construction en Béton Armé Module SST8 Fascicule de Dimensionnement IUT Bordeaux Département GCCD Structure 2 ème Année

Fascicule Dimensionnement

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Cours sur la Construction B.A (université de Bordeaux Master GC)

Text of Fascicule Dimensionnement

  • IUT Bordeaux Dpartement Gnie Civil Construction Durable

    Construction en Bton Arm

    Module SST8

    Fascicule de Dimensionnement

    IUT Bordeaux Dpartement GCCD Structure 2me Anne

  • IUT Bordeaux Dpartement GCCD

    Module SST8 Fascicule Dimensionnement Page 2 Structure - 2me anne

    Table des matires

    Armatures en barres ........................................................................................................... 4

    Treillis souds ..................................................................................................................... 5

    Ancrage et recouvrement ...................................................................................... 6 Longueur dancrage de calcul: bdl ....................................................................................... 6

    Conditions dadhrence ...................................................................................................... 6

    Longueur dancrage de rfrence rqd,bl ............................................................................... 7

    Recouvrement des treillis souds ....................................................................................... 7

    Les poutres analyse structurale ......................................................................... 8 Analyse lastique-linaire .................................................................................................. 8

    Modlisation ...................................................................................................................... 8

    Portes utile (de calcul) des poutres et dalles dans les btiments ....................................... 9

    Cas de chargement ........................................................................................................... 10

    Dalles valuation des sollicitations ................................................................. 11 Dalles pleines uniques simplement appuyes sur ses 4 cts dont le rapport des portes

    50,y

    x >=

    ................................................................................................................... 11 Dalles isostatiques ........................................................................................................................................................... 11 Cas d'une charge uniformment rpartie p sur la surface du panneau. ................................................ 11 Dalles sur appuis continus dont le rapport des portes 50,

    y

    x >=

    ............................... 12 Mthode pratique propose ........................................................................................................................................ 12 Dimensionnement leffort tranchant ............................................................................. 13

    dispositions constructives : dalles portant dans un ou deux sens ...................................... 14 Armature de flexion ......................................................................................................................................................... 14 Armatures des dalles au voisinage des appuis .................................................................................................... 14 Armatures d'angle ............................................................................................................................................................ 14 Armatures des bords libres .......................................................................................................................................... 15 Armatures d'effort tranchant ...................................................................................................................................... 15 Compression simple Les poteaux .................................................................... 16 Mthode simplifie propose (recommandations professionnelles) ................................. 16 Conditions demploi ........................................................................................................................................................ 16 Organigramme poteaux rectangulaires ............................................................................. 17

  • IUT Bordeaux Dpartement GCCD

    Module SST8 Fascicule Dimensionnement Page 3 Structure - 2me anne

    Organigramme poteaux circulaires ................................................................................... 18 Espacement des cours t,cls .......................................................................................................................................... 19 Longueur de recouvrement des armatures en attente .................................................................................... 19 Calcul des semelles filantes et isoles sous charge centre ................ 20 Sol de fondation ............................................................................................................... 20

    Expression du moment rglementaire .............................................................................. 20

    Enrobage (semelles de fondation) .................................................................................... 21

    Dispositions constructives ................................................................................................ 21

    Ancrages des armatures ................................................................................................... 21

    Semelles sous poteaux circulaires ..................................................................................... 21

    tats limites de service vis vis de la fissuration (recommandations professionnelles) ..... 21

    Armatures minimales de chanage (recommandations professionnelles) .......................... 21

  • IUT Bordeaux Dpartement GCCD

    Module SST8 Fascicule Dimensionnement Page 4 Structure - 2me anne

    AARMATURES EN BARRESRMATURES EN BARRES

    "#1+,.#(#).1)%#%0%'1.*),(13))1#

    (( %(2.,#"/+'/-$,*-$,)/'.!$ ((

    Nombre maximal de barres pouvant tre places en un seul litdans une poutre ou une me de poutre de largeur bo

    *((

    ),* $#!

    &$( ((

    Sections pour n barres en cm!

    Caractristiques des armatures en barres pour bton arm

  • IUT Bordeaux Dpartement GCCD

    Module SST8 - Fascicule Dimensionnement Page 5 Structure - 2me anne

    TTREILLIS SOUDSREILLIS SOUDS

  • IUT Bordeaux Dpartement GCCD

    Module SST8 - Fascicule Dimensionnement Page 6 Structure - 2me anne

    ANCRAGE ET RECOUVREMANCRAGE ET RECOUVREMENTENT

    LLONGUEUR DONGUEUR D ANCRAGE DE ANCRAGE DE CALCULCALCUL:: bdl

    v La longueur dancrage bdl simplifies mesure le long de laxe de la barre quelle que soit la forme du trac.

    Armatures

    transversales Armatures tendues Armatures comprimes

    Barres droites non soudes rqd,bbd ll = rqd,bbd ll =

    soudes rqd,bbd l,l 70= rqd,bbd l,l 70=

    Crochets non soudes rqd,bbd ll = -

    soudes rqd,bbd l,l 70= -

    longueur minimale dancrage ( )mm;;l,maxl rqd,bmin,b 1001030 = ( )mm;;l,maxl rqd,bmin,b 1001060 =

    SF

    bdlmm15

    Dans le cas d'un appui direct, bdl peut tre infrieure ,minbl sous rserve qu'au moins un fil transversal soit soud l'intrieur de l'appui. Il convient que ce fil soit situ 15 mm au moins du nu de celui-ci.

    CCONDITIONS DONDITIONS D ADHRENCEADHRENCE

    A

    250

    A

    9045 a) c) mmh 250>

    A

    b) mmh 250

    h

    A

    d) mmh 600>

    300

    a) & b) conditions d'adhrence "bonnes" pour toutes les barres

    c) & d) zone non hachure = conditions d'adhrence "bonnes" zone hachure = conditions d'adhrence "mdiocres"

    & 8.4.4

  • IUT Bordeaux Dpartement GCCD

    Module SST8 - Fascicule Dimensionnement Page 7 Structure - 2me anne

    LLONGUEUR DONGUEUR D ANCRAGE DE RFRENCEANCRAGE DE RFRENCE rqd,bl

    bd

    sdrqd,b f

    l4

    = lb,rqd reprsente la longueur dancrage de rfrence ncessaire pour ancrer

    leffort : ssd A.

    sd est la contrainte de calcul dans la section de la barre partir de laquelle on mesure lancrage.

    Longueur totale dancrage pour MPa,ff sykydsd 8434=== mm32 Valeurs de rqd,bl 25 30 35 40 45 50

    bonnes conditions dadhrence 2,7 3 3,4 3,7 4 4,3

    rqd,bl S.500 40,5 36 32,5 30 28 26 conditions dadhrence autres cas 1,89 2,1 2,3 2,62 2,83 3

    rqd,bl S.500 58 51 46 42,5 40 38

    RRECOUVREMENT DES TREIECOUVREMENT DES TREILLIS SOUDSLLIS SOUDS

    a) Longueur de calcul simplifie de recouvrement armatures principales des treillis souds La longueur de recouvrement de calcul : min,rqd,b ll..,l 0620 70 =

    Rgle pratique : Pour les ST 10 50 1 maille + 50 mm Pour le ST 60 2 mailles

    b) Recouvrement des armatures de rpartition

    Toutes les armatures peuvent se recouvrir au mme endroit. Les valeurs minimales de la longueur de recouvrement sont donnes par le tableau ci-dessous ; il convient quau moins deux soudures soient situes sur la longueur de recouvrement (soit 2 armatures principales).

    Diamtre des fils de rpartition en mm

    mm6 586 ,< 1258 < , mm150

    au moins 1 maille soit 2 soudures dans la

    longueur de recouvrement

    mm250 au moins 2 mailles soit 3

    soudures

    mm350 au moins 2 mailles soit 3

    soudures

    0l

    & 8.4.3

  • IUT Bordeaux Dpartement GCCD

    Module SST8 - Fascicule Dimensionnement Page 8 Structure - 2me anne

    LES POUTRESLES POUTRES ANALYSE STRUCTURALEANALYSE STRUCTURALE

    Mthodes de calcul permettant de dterminer les sollicitations (moment de flexion, effort tranchant).

    AANALYSE LASTIQUENALYSE LASTIQUE--LINAIRELINAIRE Le calcul des lments (poutres dalles,..) aux E.L.S. ou aux E.L.U. peut tre effectu avec les mthodes classiques du calcul des structures (matriau lastique linaire).

    v On peut utiliser par exemple le thorme de Clapeyron (formule ou thorme des 3 moments) ou les mthodes nergtiques.

    v Pour les portiques on utilise la mthode des forces (dite aussi des coupures) ou des dplacements.

    v Utilisation de formulaires usuels de R.D.M. On adopte les hypothses suivantes :

    v Relations contraintes-dformations linaires v Sections non fissures : II en considrant pour simplifier uniquement la section de bton

    soit pour une section rectangulaire bwh312

    v Module dlasticit E : On peut adopter pour simplifier une valeur moyenne E = Ecm2 Les dalles et poutres continues peuvent gnralement tre analyses en considrant qu'elles reposent sur des appuis simples. Toutes les mthodes danalyse doivent vrifier les conditions dquilibre.

    MMODLISATIONODLISATION Pour les lments porteurs horizontaux b.a. suivants :

    poutres continues ; dalles pleines continues ( 50, ) ainsi que les dalles confectionnes partir de prdalles qui portent dans un sens :

    Dans le cadre dune dtermination manuelle, on utilisera une analyse lastique linaire.

    & 5.4

  • IUT Bordeaux Dpartement GCCD

    Module SST8 - Fascicule Dimensionnement Page 9 Structure - 2me anne

    PORTES UTILE (DE CAPORTES UTILE (DE CALCUL) DES POUTRES ETLCUL) DES POUTRES ET DALLES DALLES DANS LES BTIMENTSDANS LES BTIMENTS

    Diffrents cas sont envisags : a) lments non continus b) lments continus c) Appuis considrs comme

    encastrements parfaits d) Console isole e) Extrmit en porte faux f) Cas dappareil dappuis

    La porte utile effl dun lment peut tre calcule de la manire suivante ; 21 aall neff ++=

    nl distance libre entre les nus dappuis Les valeurs a1 et a2 chaque extrmit de la porte, peuvent tre dtermines partir des valeurs correspondantes ai ci dessous. Dans le cas du btiment, certaines mthodes de calcul simplifies sont bases sur les portes entre nus des appuis.

    Dtermination de la porte de calcul pour diffrents cas dappuis.

    h

    Lefft

    (a)

    Ln

    Elments isostatiques

    ai =min (t/2;h/2)

    Leffai = min (t/2;h/2)

    t

    Ln

    (c)appuis considrs comme

    des encastrements parfaits

    h

    h

    LnLeff

    ai

    (d) prsence d'un appareil d'appui

    h

    Lefft

    (b)

    Lnai = min (t/2;h/2)

    Elments continus

    Ln

    h

    Leff

    (e)t

    console

    ai = min (t/2;h/2)

    & 5.3.2.2

  • IUT Bordeaux Dpartement GCCD

    Module SST8 - Fascicule Dimensionnement Page 10 Structure - 2me anne

    CAS DE CHARGEMENTCAS DE CHARGEMENT

    Daprs larticle 5.1.3, les cas de chargement lE.L.U. envisager pour ltude des poutres continues sont : les cas 3, 4, 5 sont des cas de chargement simplifis permettant dobtenir les moments et efforts tranchants maximums aux appuis. Pour 2 traves les 3 premiers cas de chargement Pour 3 traves les 4 premiers cas de chargement Pour 4 traves les 5 premiers cas de chargement Pour n traves 1+n cas de chargement

    5.1.3

    0 i-2 i+1

    4

    0 i-2 i+1

    10 i-2

    i-1 i

    i+1

    20 i-2 i+1

    3

    g,351

    q,501

    q,501

    g,351

    g,351

    q,501

    q,501

    q,501 q,501

    0 i-2 i+1

    5q,501

    Li

    i-1 iLi

    i-1 iLi

    i-1 iLi

    g,351

    g,351

  • IUT Bordeaux Dpartement GCCD

    Module SST8 - Fascicule Dimensionnement Page 11 Structure - 2me anne

    DALLESDALLES VALUATION DES SOLLIVALUATION DES SOLLICITATIONCITATIONSS

    Domaine demploi : Dalles isostatiques ou sur appuis continus portant dans deux directions (recommandations professionnelles)

    DDALLES PLEINES UNIQUEALLES PLEINES UNIQUES SIMPLEMENT APPUYES SIMPLEMENT APPUYES SUR SES S SUR SES 44 CTS DONT LE CTS DONT LE

    RAPPORT DES PORTES RAPPORT DES PORTES 50,y

    x >=

    Dalles isostatiquesDalles isostatiques Les mthodes de dtermination des sollicitations voques dans ce chapitre sont gnralement bases sur la thorie des plaques en considrant un matriau lastique linaire. Les sollicitations sont values pour des bandes de dalle de 1,000 m de large : les moments sont dtermins au centre de la dalle, les efforts tranchants sur les appuis. On obtient donc :

    - 0xM et0yM en kN.m/m

    - 0axV et0ayV en kN/m

    Note : - Lexposant 0 indique que l'on considre les sollicitations dans une dalle simplement appuye sur son contour (isostatique).

    y

    x

    0yM

    !

    0xM

    !

    y

    x

    0ayV

    0ayV

    0axV

    Vax

    0axV

    Cas d'une charge uniformment rpartie Cas d'une charge uniformment rpartie p sur la sur la surface du panneau.surface du panneau.

    Les valeurs des moments de flexion sont dtermines au centre de la dalle en fonction de la valeur de la charge rpartie p et des portes

    x et y .

    20xxx .p.M =

    00xyy M.M =

    ( )+=2

    0 xax

    .pV 3

    0 xay

    .pV =

    0= bton fissur

    y

    x

    =

    x

    y 0,50 0,0965 0,2584 0,55 0,0892 0,2889 0,60 0,0820 0,3289 0,65 0,0750 0,3781 0,70 0,0683 0,4388 0,75 0,0620 0,5124 0,80 0,0561 0,5964 0,85 0,0506 0,6871 0,90 0,0456 0,7845 0,95 0,0410 0,8887 1,00 0,0368 1,0000

  • IUT Bordeaux Dpartement GCCD

    Module SST8 - Fascicule Dimensionnement Page 12 Structure - 2me anne

    DDALLES SUR APPUIS CONALLES SUR APPUIS CONTINUS DONT LE RAPPORTINUS DONT LE RAPPORT DES PORTEST DES PORTES 50,y

    x >=

    Les dalles rectangulaires encastres (totalement ou partiellement) peuvent tre calcules la flexion sur la base des efforts qui sy dvelopperaient si elles taient articules sur leur contour.

    Les valeurs maximales des moments en trave et sur appuis, dans les 2 directions sont values, des

    fractions, fixes forfaitairement, de la valeur maximale des moments de flexion 0xM et0yM dtermins dans le

    panneau associ suppos articul sur son contour ayant mmes portes et charges appliques.

    v En trave, les moments de flexion maximaux calculs dans lhypothse de larticulation peuvent tre rduits de 15% 25% selon les conditions dencastrement.

    v Les moments dencastrement sur les grands cots sont valus respectivement au moins 40% et 50% des moments de flexion maximaux valus dans lhypothse de larticulation.

    v Les moments dencastrement sur les petits cots sont gaux ceux valus pour les grands cots dans lhypothse que ces grands cots sont encastrs (totalement ou partiellement) dans les mmes conditions que les petits cots.

    v De part et dautre de chaque appui intermdiaire, que ce soit dans la direction x ou y, on retient la plus grande des valeurs absolues des moments valus gauche et droite de lappui considr.

    v Pour la dalle note i , lorsquil sagit de la porte principale, si on dsigne par 0ixM le moment maximal calcul dans lhypothse de larticulation, par xiM 1 et ixM les valeurs absolues prises en compte pour les moments sur appuis (de gauche et de droite) et par tixM le moment maximal considr en trave, on doit vrifier lingalit :

    01 2512 ix

    ixxitix M,

    MMM ++

    Mthode pratique proposeMthode pratique propose On choisit les moments sur les appuis et on en dduit les moments en trave.

    Dans le sens principal x En rive 150,k x,rive,a = , (attention, si en rive la dalle se prolonge en console, le moment sur lappui de rive est statiquement dtermin) sur tous les appuis intermdiaires la valeur du moment sera dtermine en multipliant par 0,5 la valeur la plus grande des moments isostatiques des 2 dalles encadrant cet appui.

    ( ) ( )0 10000 1011 5050 xiixx,iixixixxiixxixi M;Mmax.,MkMM;Mmax.,MkM + ==== On en dduit les diffrents coefficients ixk Puis on dtermine les coefficients des moments en trave :

    + 1

    2251750 1 ;kk,;,maxmink ixxitix

    Dans le sens porteur y

    Les moments sur appuis doivent tre gaux ceux des grands cots.

    Sur les appuis [ ]ixxiiy M;MmaxM 1= de 0iyiyiy MkM = on en dduit iyk En trave

    + 1

    2251750 1 ;

    kk,;,maxmink iyyitiy gnralement 750,ktiy =

    Pour simplifier, on pourrait considrer : 50,kix = sur tous les appuis intermdiaires et en rive 150,k x,rive,a = , En trave, les coefficients seront pris forfaitairement :

    F Pour une dalle de rive Mt1x =M1x0 et pour une dalle intermdiaire 0750 ixtix M,M = F Pour une dalle de rive Mt1y =M1y0 et pour une dalle intermdiaire 0750 iytiy M,M =

  • IUT Bordeaux Dpartement GCCD

    Module SST8 - Fascicule Dimensionnement Page 13 Structure - 2me anne

    DIMENSIONNEMENT LDIMENSIONNEMENT LEFFORT TRANCHANTEFFORT TRANCHANT

  • IUT Bordeaux Dpartement GCCD

    Module SST8 - Fascicule Dimensionnement Page 14 Structure - 2me anne

    DISPOSITIONS CONSTRUDISPOSITIONS CONSTRUCTIVESCTIVES : DALLES PORTANT : DALLES PORTANT DANS UN OU DEUX SENSDANS UN OU DEUX SENS

    Armature de flexionArmature de flexion Les rgles {relatives lpure darrt des barres longitudinales tendues, lancrage des armatures infrieures

    sur les appuis} donnes en 9.2.1.3 (1) et 4(1) (3) et 5 (1) (2) sappliquent. En particulier, pour les dispositions constructives concernant les armatures principales, l'article 9.3 est applicable, avec pour dcalage de la courbe des moments: al = d (dans l'article 9.2.13 armatures deffort tranchant non ncessaires).

    II convient de prvoir des armatures secondaires transversales dans les dalles portant dans un seul sens. (dalles uni-directionnelles)

    En rgle gnrale, la section d'armatures transversales secondaires (de rpartition) doit tre au moins gale 20% de la section d'armatures principales. Soit x le sens porteur, les armatures dans la direction y doivent vrifier

    5sx

    syAA (exprimes / m de largeur)

    Au voisinage des appuis, des armatures transversales aux barres principales suprieures ne sont pas ncessaires lorsquil nexiste aucun moment de flexion transversal. Le 9.2.1.1 (1) et (3) donnent les pourcentages d'acier minimal et maximal dans la direction principale.

    db,;db

    ff,maxA ttyk

    ctmmms 00130260

    2 css A,AA 04021

  • IUT Bordeaux Dpartement GCCD

    Module SST8 - Fascicule Dimensionnement Page 15 Structure - 2me anne

    Armatures des bords libresArmatures des bords libres

    Le long d'un bord libre (sans appui), une dalle doit normalement comporter des armatures longitudinales et transversales gnralement disposes de la manire indique ici. Les armatures propres de la dalle peuvent jouer le rle d'armatures de bord.

    h

    > 2h

    trier en Ubord libre

    armatureslongitudinales

    Armatures d'effort tranchantArmatures d'effort tranchant Vrification pour que les armatures dme ne soient pas ncessaires

    Si ( ) ( )[ ]dbfk.C;dbvmaxVV wcklc,Rdwminc,RdNEd 31100= en flexion simple Les armatures dme ne sont pas ncessaires

    Voir organigramme relatif la dtermination des armatures deffort tranchant

    & ..9.3.1.4

    & ..9.3.2

    &.. 6.2.2

    &.. 6.2.(4)

  • IUT Bordeaux Dpartement GCCD

    Module SST8 - Fascicule Dimensionnement Page 16 Structure - 2me anne

    COMPRESSION SIMPLECOMPRESSION SIMPLE LES POTEAUXLES POTEAUX

    MMTHODE SIMPLIFIE PRTHODE SIMPLIFIE PROPOSE OPOSE ((RECOMMANDATIONS PROFRECOMMANDATIONS PROFESSIONNELLESESSIONNELLES))

    Conditions demploiConditions demploi

    A

    B

    y

    x

    z

    EdN

    l

    bhb 4

    b

    [ ]mm;b,Min'd 10030

    mmb 150

    h

    z

    xy

    section rectangulaire [ ]h;b

    y

    z

    D

    x

    section circulaire diamtre [ ]D

    poteau bi-articul sous charges centres EdN lancement 120 MPafck 5020 MPaf yk 600400 paisseur dans le sens du flambement : D ou mmb 150 distance 'd de laxe des aciers la paroi la plus proche 2/c'd ltnom ++=

    [ ]mm;b,Min'd 10030 armatures symtriques, par moiti sur chaque face pour une section rectangulaire et au moins 6 barres pour

    une section circulaire chargement au moins 28 jours

    bhAs=

    42DAs

    = pourcentages darmatures limit %3

    Pour dterminer llancement max., il faut envisager les 2 directions

    orthogonales : max = max [y ; z]

    Avec : F y = ly / iy F z = lz / iz

  • IUT Bordeaux Dpartement GCCD

    Module SST8 - Fascicule Dimensionnement Page 17 Structure - 2me anne

    ORGANIGRAMME POTEAUXORGANIGRAMME POTEAUX RECTANGULAIRESRECTANGULAIRES Section minimale des armatures longitudinales

    = c

    yd

    Edmin,s A

    ,;fN,maxA

    10020100

    {9.12N} cA = aire de la section brute transversale de bton

    ydf limite lastique de calcul de larmature Le diamtre des barres longitudinales mmminl 8=

    Section maximale des armatures longitudinales

    en dehors des zones de recouvrement cmax,s AA 1004

    = dans les zones de recouvrement cmax,s AA 1008

    =

    Armatures transversales : [ ]46 max,lt ;mmmax

    espacement: [ ]b;.;mmminss min,lmax,clt,cl 20400= minl = diamtre de la plus petite armature longitudinale rsistante

    b = plus petite dimension transversale Les armatures transversales doivent maintenir toutes les barres prises en compte dans les calculs de rsistance

    tl

    t,cls

    Donnes :- Classe structurante ; Classe dexposition donnant un enrobage nominal

    - , effort normal centr aux ELU

    - , aire du bton , avec (ou en mtre, correspondant au sens du flambement)

    - Enrobage relatif avec

    - Classe du bton C ../.. donnant et (ge du bton > 28 jours)

    - Acier S500 donnant = 500 MPa et

    - Longueur de flambement note = longueur libre du poteau note

    lancement :

    NON : il faut redimensionner le poteau

    OUI

    OUI NON

    et

    avec et si alors sinon

    La valeur de As est obtenue en rsolvant lquation du 2nd degr suivante :

    avec o en m

    En premire approximation pour obtenir une valeur approche de :

    si , on peut poser : o en m sinon dans

    Si d est inconnu, prendre : 40 mm pour XC1 55 mm pour XC4

  • IUT Bordeaux Dpartement GCCD

    Module SST8 - Fascicule Dimensionnement Page 18 Structure - 2me anne

    ORGANIGRAMME POTEAUXORGANIGRAMME POTEAUX CIRCULAIRESCIRCULAIRES Section minimale des armatures longitudinales

    = c

    yd

    Edmin,s A

    ,;fN,maxA

    10020100

    {9.12N} cA = aire de la section brute transversale de bton

    ydf limite lastique de calcul de larmature Le diamtre des barres longitudinales mmminl 8=

    Section maximale des armatures longitudinales

    en dehors des zones de recouvrement cmax,s AA 1004

    = dans les zones de recouvrement cmax,s AA 1008

    =

    Armatures transversales : [ ]46 max,lt ;mmmax

    espacement: [ ]b;.;mmminss min,lmax,clt,cl 20400= minl = diamtre de la plus petite armature longitudinale rsistante

    b = plus petite dimension transversale Les armatures transversales doivent maintenir toutes les barres prises en compte dans les calculs de rsistance

    Donnes :- Classe structurante ; Classe dexposition donnant un enrobage nominal

    - , effort normal centr aux ELU

    - , aire du bton , D en mtres

    - Enrobage relatif avec

    - Classe du bton C ../.. donnant et (ge du bton > 28 jours)

    - Acier S500 donnant = 500 MPa et

    - Longueur de flambement = = longueur libre du poteau note

    lancement :

    NON : il faut redimensionner le poteau

    OUI

    NON

    et

    avec et si alors sinon

    La valeur de As est obtenue en rsolvant lquation du 2nd degr suivante :

    avec ou en m

    En premire approximation, pour obtenir une valeur approche de ,

    si , on peut poser : ou en m sinon dans

    Si d est inconnu, prendre : 40 mm pour XC1 55 mm pour XC4

    OUI

  • IUT Bordeaux Dpartement GCCD

    Module SST8 - Fascicule Dimensionnement Page 19 Structure - 2me anne

    EspacementEspacement des cours des cours t,cls

    Il convient dancrer convenablement les armatures transversales. Il convient de rduire lespacement dun facteur 0,6 (multiplier max,cls par 60, ):

    [ ]b,;.;mmmins,s min,lmax,clt,cl 601224060 = b petite dimension transversale du poteau dans les sections situes une distance au plus gale la plus grande dimension de la section

    transversale du poteau (h ) ; ces sections peuvent se trouver au-dessus et au dessous dune poutre ou dune dalle.

    dans les jonctions par recouvrement darmatures longitudinales lorsque le diamtre maximal des barres longitudinales est suprieur mm14 ( 14>l ), un minimum de 3 barres (cours darmatures) transversales rgulirement disposes dans la longueur de recouvrement est ncessaire.

    Lorsque la direction des barres longitudinales change (aux changements de dimensions du poteau par exemple), il convient de calculer lespacement des armatures transversales en tenant compte des efforts transversaux associs. Ces effets peuvent tre ignors si le changement de direction est infrieur ou gal 1 pour 12. Il convient que chaque barre longitudinale (ou paquet de barres longitudinales) plac dans un angle soit maintenue par des armatures transversales.

    Il convient dans une zone comprime, de ne pas disposer de barre non tenue moins de 150 mm dune barre tenue.

    Longueur de recouvrement Longueur de recouvrement des armatures en attente des armatures en attente v pour les poteaux bi-articuls en compression centre

    comme la proportion de barres avec recouvrement est suprieure %50 516 ,= Pour un recouvrement classique (armatures transversales non soudes) la longueur de recouvrement : 0l

    bd

    sd

    f,l 4510 = ( )mm;;l,maxl rqd,bmin, 2001530 60 >

    avec ctdbd f...,f 21252 = ( 12 = p o u r mm32 ) et ( 11 = bonnes conditions d'adhrence ) Pour un MPafck 25= MPasd 435= 600 =l Pour un MPafck 30= MPasd 435= 550 =l

    1

    & ..9.5.3(5)

    & ..9.5.3(4)

    & ..9.5.3(6)

  • IUT Bordeaux Dpartement GCCD

    Module SST8 - Fascicule Dimensionnement Page 20 Structure - 2me anne

    CALCUL DES SEMELLES CALCUL DES SEMELLES FILANTES ET FILANTES ET ISOLESISOLES SOUS CHARGE CENTRESOUS CHARGE CENTRE

    SSOL DE OL DE FONDATIONFONDATION

    soit dV la charge verticale de calcul (ELU) au niveau de la base de la fondation (assise) La charge ultime extrieure tient compte du poids de la semelle, du sol situ au-dessus, du dallage ventuel et de

    la charge variable sur le dallage. soit 'A aire de la surface effective de la fondation (en compression centre, aire totale de la surface horizontale de la fondation en contact avec le sol ; si le chargement est excentr, utiliser la mthode de Meyerhof) la valeur de calcul de capacit portante du sol de fondation est note : dR ; (soit la contrainte

    'ARq dd = ; la notation dq nexiste pas dans lEN 1997)

    critre de rsistance : dd RV

    EEXPRESSION DU MOMENT XPRESSION DU MOMENT RGLEMENTAIRERGLEMENTAIRE

    b

    EdN

    'b

    h d

    section de calcul

    b,150b,350

    semelle filante LEurocode NF EN 1992-1-1 propose de calculer le moment dans une section situe b,350 de laxe du poteau, en prenant en compte que les charges du sol sur la semelle. Pour une semelle filante sous chargement centr et pour un tronon de 1 m de longueur le moment de flexion a pour expression:

    [ ]2708

    b,'b'b

    NM EdEd =

    b

    EdN

    'b

    h

    section de calcul

    b,150b,350

    poteau b X c

    semelle b' X c'

    xy

    xdyd

    Semelle rectangulaire isole

    [ ]'bb,'bNb,'b

    'bNM EdEdEdx 8

    7035022

    22 =

    =

    [ ]'cc,'cN

    c,'c'c

    NM EdEdEdy 8

    70350

    22

    22 =

    =

    Lorsque la hauteur est inconnue, on admet que lorsque les dimensions de la semelle vrifient la condition de rigidit ci-dessous le cisaillement limite de poinonnement est implicitement vrifi (il ny a donc pas lieu de prvoir des armatures deffort tranchant) :

    soit pour une semelle rectangulaire 4b'bd x

    4c'cd y

  • IUT Bordeaux Dpartement GCCD

    Module SST8 - Fascicule Dimensionnement Page 21 Structure - 2me anne

    EENROBAGE NROBAGE ((SEMELLES DE FONDATIOSEMELLES DE FONDATIONN)) L'enrobage nomc , est de 30 mm pour un bton de semelle coul sur un bton de propret, ou bien 65 mm pour un coulage directement au contact du sol.

    DDISPOSITIONS CONSTRUCISPOSITIONS CONSTRUCTIVESTIVES

    AANCRAGES DES ARMATURENCRAGES DES ARMATURESS

    SSEMELLES SOUS POTEAUXEMELLES SOUS POTEAUX CIRCULAIRESCIRCULAIRES

    TATS LIMITES DE SERVTATS LIMITES DE SERVICE VIS VIS DE LA ICE VIS VIS DE LA FISSURATION FISSURATION ((RECOMMANDATIONS RECOMMANDATIONS PROFESSIONNELLESPROFESSIONNELLES))

    AARMATURES RMATURES MINIMALES DE CHANAGMINIMALES DE CHANAG E E ((RECOMMANDATIONS PROFRECOMMANDATIONS PROFESSIONNELLESESSIONNELLES))

    & 4.4.1.3(4) (3)