Gabon Code ‰lectoral

  • View
    226

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of Gabon Code ‰lectoral

  • REPUBLIQUE GABONAISE UNION TRAVAIL JUSTICE

    CODE ELECTORAL

    - Loi N07/96 du 12 mars 1996, portant dispositions communes toutes les lections politiques ;

    Modifie par la loi N10/98 du 10 juillet 1998 ; Modifie par la loi N13/2003 du 19 aot 2003 ; Modifie par la loi n015/2005 du 26 aot 2005;

    Modifie par lordonnance n002/2005/PR du 11 aot 2005.

    Edit par la Direction des Publications Officielles B.P. 563 Libreville _ Tlphone : 76 20 00

  • -1-

    REPUBLIQUE GABONAISE UNION-TRAVAIL-JUSTICE

    ----------------

    CODE ELECTORAL (Election Prsidentielle de Dcembre 2005)

    - Loi N07/96 du 12 mars 1996, portant dispositions communes toutes

    les lections politiques ; Modifie par la loi N10/98 du 10 juillet 1998 ; Modifie par la loi N13/2003 du 19 aot 2003 ; Modifie par la loi n015/2005 du 26 aot 2005;

    Modifie par lordonnance n002/2005/PR du 11 aot 2005. _______

    - Dcret N001122/PR/MI du 21 septembre 1998, fixant certaines attributions

    du Prsident de la Commission nationale lectorale ; Modifi par le dcret n000696/PR/MID du 26 aot 2005 ;

    - Dcret n000695/PR/MID du 26 aot 2005, fixant la parit des reprsentants des partis politiques et dterminant le nombre des reprsentants des ministres

    techniques au sein des bureaux des commissions lectorales ;

    - Dcret n000699/PR/MID du 26 aot 2005, fixant le nombre des Commissions lectorales consulaires ;

    - Dcision N018/CC du 5 aot 2005, relative la nomination du Prsident de la Commission nationale lectorale charg de llection prsidentielle de 2005 ;

    - Dcret N000708/PR du 8 septembre 2005, portant nomination

    des Prsidents des Commissions lectorales locales et consulaires.

    ------------------------------ -----------------------

  • -2-

    Loi N07/96 du 12 mars 1996, portant dispositions communes toutes les lections politiques modifie par la loi N10/98 du 10 juillet 1998.

    LAssemble nationale et le Snat ont dlibr et adopt, Le Prsident de la Rpublique, Chef de lEtat, promulgue la loi dont la teneur suit :

    TITRE PREMIER

    DES DISPOSITIONS GNRALES

    CHAPITRE PREMIER DE LLECTION EN GNRAL

    Article premier: La prsente loi, prise en application des dispositions de larticle 47 de la

    Constitution, porte disposition communes toutes les lections politiques en Rpublique gabonaise.

    Article 2 : Llection est le choix librement exerc par le peuple en vue de dsigner les citoyens appels la conduite et la gestion des affaires publiques de la nation ou des collectivits locales selon les principes de la dmocratie pluraliste.

    Article 3 : Sous rserve des dispositions des articles 10 et 37 de la Constitution, la prsente loi sapplique aux lections politiques et au rfrendum.

    Sont lections politiques : - llection du Prsident de la Rpublique, - llection des Dputs lAssemble nationale, - llection des Snateurs au Snat, - llection des membres des conseils municipaux et des conseils dpartementaux.

    Article 4 : Le suffrage est universel, gal et secret. Il peut tre direct ou indirect dans les conditions prvues par la Constitution ou par la loi.

    Article 5 : Le mode de suffrage et le mode de scrutin sont dtermins par la loi pour chaque catgorie dlection.

    Article 6 : Les rgles relatives aux lections nouvelles ou complmentaires en cas de vacance ou dempchement dfinitif sont dtermines par la prsente loi pour chaque catgorie dlections et sappliquent sans prjudice des dispositions spciales prvues par la Constitution en cas de vacance dfinitive de la prsidence de la Rpubhque. Sous rserve des dispositions constitutionnelles vises lalina premier ci- dessus, il nest pas pourvu au remplacement des lus en cas de vacance ou dempchement dans les six mois qui prcdent lexpiration de leur mandat.

    CHAPITRE DEUXIME DE LA PRPARATION

    ET DE LORGANISATION DES LECTIONS

    Article 7 : (Loi N10/98 du 10 juillet 1998). La prparation et lorganisation des lections incombent respectivement ladministration et aux commissions lectorales.

    SECTION I DE LADMINISTRATION

    Article 8 : (Loi N10/98 du 10 juillet 1998). Ladministration sous lautorit du Ministre

    charg de lIntrieur, a pour missions: - ltablissement des listes lectorales et des cartes dlecteur; - la distribution des cartes dlecteur; - la commande et la rception du matriel lectoral; - ltablissement et lexcution de programmes de formation des agents chargs des oprations lectorales; - ltablissement dun programme et la conduite dune campagne dducation civique des lecteurs;

  • -3-

    - la dtermination des centres de vote.

    Article 9 : (Loi N 10/98 du 10 juillet 1998). Les moyens financiers et matriels ncessaires laction de ladministration font lobjet dune inscription au budget de ltat.

    SECTION II DE LA COMMISSION NATIONALE LECTORALE

    Article 10 : Il est cr une commission nationale lectorale, en abrg CNE, laquelle sont

    confres les missions dfinies ci-aprs: - la centralisation des procs-verbaux des commissions lectorales locales, relatifs la dtermination des bureaux de vote et limplantation de ceux-ci; -la centralisation et lexamen des dclarations de candidature; - ltablissement des bulletins de vote et des formulaires des procs verbaux; - la distribution du matriel lectoral; - la supervision du droulement des oprations lectorales; - le recensement et la centralisation des rsultats lectoraux. La commission nationale lectorale a son sige Libreville. (Loi N 10/98 du 10 juillet 1998).

    Article 10 a : Les moyens financiers et matriels ncessaires laction de commission nationale lectorale font lobjet dune inscription au budget de lEtat. Ils sont grs selon les rgles de la comptabilit publique par un agent du trsor mis la disposition de la commission nationale lectorale. (Loi N10/98 du 10 juillet 1998).

    Article 11 : La commission nationale lectora est dpositaire de la liste nationale lectorale quelle reoit de ladministration, (Loi N 10/98 du 10 juillet 1998).

    Article 12 : (Loi N 10/98 du 10 juillet1998). La commission nationale ectorale est compose dun bureau comprenant: - un prsident, - deux vice-prsidents, - un rapporteur gnral, - un rapporteur gnral adjoint, - deux rapporteurs. Le prsident est choisi, pour chaque lection, par la Cour constitutionnelle, parmi les hauts magistrats en activit occupant les fonctions des groupes VI et VII de larticle 34 de la loi n12/94 du 16 septembre 1994 portant statut des magistrats. Les deux vice-prsidents sont choisis raison de un par les partis ou groupements de partis politiques lgalement reconnus de la majorit, un par les partis ou groupements de partis politiques lgalement reconnus de lopposition. Le rapporteur gnral est le Secrtaire gnral du Ministre de lintrieur ou Directeur gnral de ladministration du territoire. Le rapporteur gnral adjoint est le Directeur gnral de la statistique ou son adjoint. Les deux rapporteurs sont choisis raison de un par les partis ou groupements de partis politiques lgalement reconnus de la majorit, un par les partis ou groupements de partis politiques lgalement reconnus de lopposition.

    Article 13 : (Loi N 10/98 du 10 juillet 1998). La commission nationale lectorale comprend galement les membres reprsentant: - les Ministres techniques, - les partis politiques lgalement reconnus ou groupements de partis politiques lgalement reconnus, - les candidats, en cas dlection prsidentielle.

    Article 14 : (Loi N 10/98 du 10 juillet 1998). Les ministres techniques viss larticle 13 ci-dessus sont les suivants: - le Ministre charg de lIntrieur, - le Ministre charg des Affaires trangres, en cas dlection prsidentelle, - le Ministre charg de lEducation nationale,

  • -4-

    - le Ministre charg de la Justice, - le Ministre charg de la Communication, - le Ministre charg de la Dfense nationale, - le Ministre charg des Finances, - le Ministre charg de la Planification.

    Article 14 a : (Loi N10/98 du 10 juillet 1998). Les partis ou groupements de partis politiques sont reprsents parit, majorit et opposition, au sein de la commission nationale lectorale.

    Article 15 : Le mode de prise de dcision au sein de la commission nationale lectorale est le consensus ou, dfaut, le vote bulletin secret. Dans ce dernier cas, seuls les membres du bureau participent au vote, le prsident ayant voix prpondrante. (Loi N10/98 du 10 juillet 1998).

    Article 16 : Les procs-verbaux et documents divers sont signs par lensemble des membres de la commission avec inscription, par le prsident, des rserves ou des motifs de refus de signer. (Loi N10/98 du 10 juillet 1998).

    SECTION III : DES COMMISSIONS LECTORALES LOCALES

    Article 17 : Il est cr dans chaque province, chaque dpartement, chaque commune et chaque

    reprsentation diplomatique ou consulaire, une commission lectorale dnomme, selon le cas: - commission provinciale lectorale, - commission dpartementale lectorale, - commission communale lectorale, - commission consulaire lectorale. (Loi N 10/98 du 10 juillet 1998).

    Article 18 : Outre les missions dfinies larticle 10 ci-dessus: - la commission provinciale lectorale est dpositaire des listes lectorales dpartementales et communales; - la commission dpartementale lectorale reoit du prfet la liste lectorale dpartementale quelle affiche son sige. Elle procde ensuite laffichage dans chaque bureau de vote de la liste lectorale correspondante; - la commission communale lectorale reoit du prfet la liste communale lectorale quelle affiche son sige. Elle procde ensuite laffichage dans chaque bureau de vote de la liste lectorale correspondante; - la commission consulaire lectorale reoit de lautorit administrative locale comptente la liste lectorale consulaire quelle affiche son sige. Elle procde ensuite laffichag