Click here to load reader

Gestion des flux de matières premières et de déchets … · Gestion des flux de matières premières et de déchets de chantier ... des carrières, planification déchets, …)

  • View
    217

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of Gestion des flux de matières premières et de déchets … · Gestion des flux de matières...

  • Lapprovisionnement en matriaux naturels

    Gestion des flux de matires premires et de dchets de chantier

    Perspectives et scnarios

    Pascale MICHEL [email protected] ROUVREAU [email protected]

    BRGM / Direction Eau, Environnement, Ecotechnologies

    Laurent ROUVREAU, Pascale MICHEL, Anne-Lise GAUTIER, Daniel MONFORT-CLIMENT, Stphane VAXELAIRE, Maud SERRAND

  • BRGM / Direction Eau, Environnement, Ecotechnologies

    Pnurie programme des matriaux de construction

    La tendance la hausse de la demande de matriaux se poursuit

    Evolutions macroconomiques : Dmographie : population augmenteCroissance conomiqueMutations sociales :

    Vieillissement de la populationDiminution de la taille des mnages

    Bton = > Matriau dominant

  • Carrires en Rgion Centre

    Disponibilit des ressources naturelles se rduit

    Nouvelles autorisations et prolongations dexploitation difficiles obtenir

    Pression sociale croissante depuis 1960

    Photos: Brgm

    Aujourdhui, il faudrait une crise majeure et une remise en cause radicale des quilibres socio-conomiques pour que les habitants des pays riches acceptent sans mot dire que des installations de type carrires, dchetteries, centre de traitement des matriaux de construction ou lignes haute tension simplantent proximit de leur lieu de rsidence .

    Dominique Bourg

    2010

    2020

    2030

    Pnurie programme des matriaux de constructionExemple Loiret

  • Flux

    de

    Gra

    nula

    ts e

    n R

    gio

    n C

    entr

    eConsquences sur lapprovisionnement

    Augmentation du rayon dapprovisionnement distances de transports

    Le prix de la tonne de granulats double tous les 30 km

    2010 2020 2030

    Flux granulats entrantsFlux granulats sortants

    daprs donnes UNICEM 2012

    Pnurie programme des matriaux de construction

  • Photos: Brgm

    CARRIERE DE GYSPSE

    Cormeilles en Parisis

    Photos: Brgm

    Usine pltrire

    Pnurie programme des matriaux de construction

    Pnurie spcifique et territorialePnurie diffrencie selon les matriaux

    Pnurie diffrencie selon le territoire

  • Dchets de chantier

    Quelles perspectives pour demain ?Comment estimer les quantits de dchets de chantiers qui seront produites demain ?

    Dpend composition et dure de vie du stock : le bti et les infrastructuresRecours la modlisation pour tablir des projections

    Traitement et stockage :Les capacits seront-elles suffisantes ?Valoriser les techniques disponibles (up-cycling)Pnurie de plateformes de traitement / stockage prs des lieux de production et de valorisation des dchets

    Exemple du Grand Paris Express2015-2030 : 30 40 millions tonnes (15 20 millions m3) de dchets inertes et terres pollues en plus de ceux produits habituellement (32 millions t/an)Saturation des exutoires existants (ISDI, carrires) prvoir dici 2020

    Le recyclage : Economiser ressources ET capacits dexutoires

    CHANTIER DEMOLITION LOIRET

    GRANULATS DE DECHETS DE BETON ET

    DENROBE

    Photos: Brgm

    Photos: Brgm

  • Perspectives pour demain : scnarios et projections

    Evolution de la demande en 2030

    Effet de lvolution des modes constructifs ?VerticalisationMatriaux alternatifsAmlioration des techniques constructives

    Effet du recyclage ?

  • Etude prospective : Cas dtude Ville dOrlansRappel : Chiffres chantiers 2004 2006

    Perspectives pour demain : scnarios et projections

    Chantiers de construction

    + 358 000 tonnes+ 1,3%

    Chantiers de dmolition

    - 166 000 tonnes- 0,6%

    Matriaux (bton)

    Ville dOrlansSTOCK

    + 0,7 % en 2 ans2004-2006

    Dchets BTP

    Evolution de la demande en 2030

    Effet de lvolution des modes constructifs ?VerticalisationMatriaux alternatifsAmlioration des techniques constructives

    Effet du recyclage ?

  • Perspectives pour la Ville dOrlans pour la priode 2004 - 2030 :

    Chantiers de construction

    (?m2 SHOB)+ ? tonnes+ ? %

    Chantiers de dmolition

    (? m2 SHOB)+ ? tonnes- ? %

    Ville dOrlansSTOCK

    + ?%2004-2030

    Dchets du BTPMatriaux

    (btons)

    Circuit court

    ? t (Rutilisation)

    Recyclage

    ? t

    12

    3

    Perspectives pour demain : Scnarios et projections

  • Hypothses et scnarios

    Hypothses : Construction neuve de+ 600 logements par an

    Pour chaque scnario :

    % construction individuelle /collective

    Matriaux de construction

    Taux de recyclage des dchets

  • Scnarios

    Hypothse : Construction neuve de+ 600 logements par an

    Type de logement

    Qtgranulats/ an / hab

    Continuit Verticalisation de lhabitat

    INDIVIDUEL 0,1 t 30% 0%COLLECTIF 0,2 t 70% 100%

    Total 0,3 t

  • Hypothses et scnarios

    Hypothse : Construction neuve de+ 600 logements par an

    Continuit : 95% Bton et maonnerie5% de structures bois

    Recours aux matriaux alternatifs au bton :85% Bton et maonnerie15 % de structures bois

  • Hypothses et scnarios

    Hypothse : Construction neuve de+ 600 logements par an

    Continuit : 95% Bton et maonnerie5% de structures bois

    Recours aux matriaux alternatifs au bton :85% Bton et maonnerie15 % de structures bois

  • Hypothses et scnarios

    Hypothse : Construction neuve de+ 600 logements par an

    statu quo : Taux de recyclage : rfrence 2004

    Hypothse Grenelle Taux de recyclage : conforme aux objectifs Grenelle : 70% de valorisation des dchets du BTP

  • Scnario A Continuit Construction neuve

    + 600 logements par an

    Recyclage Hypothse statu quo

    Taux de recyclage : rfrence 2004

    Hypothse Grenelle Taux de recyclage : conforme aux objectifs Grenelle : 70% de valorisation des dchets du BTP

    Matriaux (non prsent)Bton et maonnerie + 5% de structures bois Bton et maonnerie + 15 % de structures bois

    Type de logement Proportion

    Qtgranulats/ an / hab

    INDIVIDUEL 30% 0,1 t

    COLLECTIF 70% 0,2 t

    Total 0,3 t

  • Scnario B Verticalisation

    Construction neuve+ 600 logements par an

    Recyclage Hypothse statu quo

    Taux de recyclage : rfrence 2004

    Hypothse Grenelle Taux de recyclage : conforme aux objectifs Grenelle : 70% de valorisation des dchets du BTP

    Matriau Bton et maonnerie

    Type de logement Proportion

    Qtgranulats/ an / hab

    INDIVIDUEL 0% _

    COLLECTIF 100% 0,3 t

    Total 0,3 t

  • Rsultats

    Matriaux (Bton / Bois (5%))

    Ville dOrlansSTOCK

    2004 - 2030

    Matriaux (Bton)

    Ville dOrlansSTOCK

    2044 - 2030Chantiers de construction

    + 2 295 000 tonnes

    Chantiers de construction

    + 2 763 281 tonnes

    SCENARIO CONTINUITE

    SCENARIO VERTICALISATION

    85 000 t / an

    Gain 17 344 t / an

    102 344 t / an

  • Rsultats recyclage : Statu Quo

    Matriaux (Bton / Bois (5%))

    Ville dOrlansSTOCK

    2004 - 2030

    Matriaux (Bton)

    Ville dOrlansSTOCK

    2004 - 2030Chantiers de construction

    + 2 295 000 tonnes

    Chantiers de construction

    + 2 763 281 tonnes

    SCENARIO CONTINUITE

    SCENARIO VERTICALISATION

    Dchets BTP

    Chantiers de dmolition

    - 988 000 tonnes

    Chantiers de dmolition

    - 988 000 tonnes

    Dchets BTP

    455 000 t

    Exutoires533 000 t

    455 000 t

    Exutoires533 000 t

    16 850 t / an

    36 595 t / an19 740 t / an

    16 850 t / an

    36 595 t / an 19 740 t / an

  • Rsultats recyclage : Grenelle

    Matriaux (Bton / Bois (5%))

    Ville dOrlansSTOCK

    2004 - 2030

    Matriaux (Bton)

    Ville dOrlansSTOCK

    2004 - 2030Chantiers de construction

    + 2 295 000 tonnes

    Chantiers de construction

    + 2 763 281 tonnes

    SCENARIO CONTINUITE

    SCENARIO VERTICALISATION

    Dchets BTP

    Chantiers de dmolition

    - 984 000 tonnes

    Chantiers de dmolition

    - 984 000 tonnes

    Dchets BTP

    639 000 t

    Exutoires345 000 t

    639 000 t

    Exutoires345 000 t

    23 670 t / an

    36 445 t / an12 770 t / an

    23 670 t / an

    36 455 t / an12 770 t / an

  • Bilan Matires par anSCENARIO CONTINUITE

    SCENARIO VERTICALISATION

    Recyclage Statu Quo Recyclage Grenelle

    TOTAL 102 000 tdont ressources primaires 85 150 t 78 330 tdont MPS 16 850 t 23 670 t

    Recyclage Statu Quo Recyclage Grenelle

    TOTAL 85 000 tdont ressources primaires 68 150 t 61 330 t

    dont MPS 16 850 t 23 670 t

  • PROSPECTIVE Orlans 2030

    21

  • FLUX SORTANTS

    Matres douvrages

    Etudesprospectives(besoinsquipements)

    Agenda21RapportDv.Durable

    Profilvulnrabilit duterritoire5,10,20ans

    Cahierdesorientationspolitiques

    Hirarchisationterritorialecritres

    Fabricants,distributeurs,fournisseurs

    CaractristiquesproduitsProcess defabrication

    EntreprisestravauxProduitsetmatriaux

    MatirespremiressecondairesDchets,excdentschantier

    GestionnairesdchetsProduitsetmatriauxliminsMatirespremiressecondaires

    Acteurs de la construction

    Dconstruction, maintenance - Production MPS potentielle

    Profilenvironnementalduterritoire

    SchmadchetsBTP

    SchmadesCarrires

    Construction Amnagement Rutilisation possible de MPS

    STOCKMatriaux accumuls

    dans le bti

    CHANGER DE PARADIGME

    Gouvernance concerteRflexion prospective

    FLUX ENTRANTS

  • Comment agir ?

    Quelles perspectives ?

    lhorizon 2030

    volutions structure de la demandeEvolution des techniques constructivesAnticiper les contraintes dapprovisionnement

    Assurer une cohrence territorialeentre les diffrents schmas et plans(urbanisme, amnagement, schmades carrires, planification dchets, )Amliorer lobservation des flux ausein des territoires : vers undveloppement des observatoires etbourses aux matriauxTenir compte des acteurs, ducontexte, des moyens : gouvernancemulti-acteurs et rle primordial desMOA.

    Dveloppement de plateformes (qui comment o ?)

  • Le Rle essentiel de la concertation

    Contexte :

    Multiplicit des acteurs de la filire

    Morcellement et perte dinformations entre les diffrents acteurs

    Rle cl du matre douvrage public dans les changements de pratiques via le cahier des charges

    BRGM / Direction Eau, Environnement et Ecotechnologies

  • METHODOLOGIE La mthode PAT-MIROIR

    Issue dune approche systmique :Oriente objectif, travaille sur les interactions entre acteurs

    Permet de modliser le systme pour identifier les acteurs influents

    Objectif :Susciter la coopration entre acteurs aux intrts et aux contraintes divergents

    Mthodologie :Runion sur 2 ou 3 jours des parties prenantes en lien avec lobjectif

    Rsultat : Elaboration conjointe dun plan dactions concrtes pour atteindre lobjectif

  • LE CAS DORLEANS Objectifs

    Contact : Dlgation Dveloppement Durable et Evaluation de la Mairie

    Evolution et dfinition de lobjectif au fil des changes :

    De lide dun panel inter-acteurs sur le recyclage des matriaux

    lobjectif de runir les services de la Mairie autour dune rflexion sur le cahier des charges en tant quoutil de changement des pratiques

  • LE CAS DORLEANS Mise en uvre

    Le panel de participants : Direction du Patrimoine

    Direction des Espaces publics

    Direction de lUrbanisme

    Service des marchs

    Dlgation Dveloppement Durable et valuation

    SIGOR (Systme dInformation Gographique dOrlans)

    BRGM

    Temps imparti : 2 demi-journes temps trs court

  • LE CAS DORLEANS Mise en uvre

    Objectif commun propos :

    Comment susciter la coopration entre les services pour llaboration dun nouveau cahier des charges en

    vue dinciter au dveloppement du recyclage des matriaux issus de la dconstruction?

  • RESULTATS Reformulation objectif commun

    laboration dun cahier des charges permettant de fixer des objectifs prcis et mesurables et des moyenspour augmenter la rutilisation des matriaux dans des

    circuits courts en impliquant tous les acteurs concerns

  • RESULTATS Les thmes incontournables

    Thmes incontournables Intensit Danger

    Traabilit des matriaux 309 138 (45%)

    Recyclage des matriaux 245 129 (53%)

    Impact environnemental et socital 387 142 (37%)

    Coopration entre acteurs 298 233 (78%)

  • Impactenvironnemental

    etsocital

    Traabilitdesmatriaux

    Cooprationentreacteurs

    Les thmes

    CrationdunComitTechniqueinternelaville

    Les axes dactions

    Dfinitiondobjectifsprcisetprogressifsselonleurfaisabilitconomiqueettechniqueenconcertation

    aveclesacteurs

    IntgrationdenouvellesexigencesentermedetraabilitetdcomatriauxdansleCdC(BPU,

    CCTP)

    Recyclagedesmatriaux

    Crationdunebasededonnesetdunlogicielpourtraiterlesdonnes

    Gnralisersesexigencestouteslesactivitsdeconstruction/dconstructionetauprsdes

    dlgataires

    A court terme : la mise en marche

    A plus long terme : l amplification

    Accompagnementparlavilledudveloppementdesfilires(repragedesitesdestockages,

    communication,etc.)

    Valorisationdesactionsmenesetdesimpactsenvironnementauxetsocitauxavecdesindicateurs

    concrets

    RESULTATS Elaboration du plan dactions

  • Rsultats du projet ASURET

    > Tous les rapports sont disponibles sur > https://drive.google.com/folderview?id=0

    B2MSkXPEVuZoLXdkT25SRnFXNlE&usp=sharing

    BRGM / Direction Eau, Environnement et Ecotechnologies

    > 32