Guide pratique CG3P

  • View
    214

  • Download
    0

Embed Size (px)

Transcript

  • 1

    Guide pratique dutilisation du code gnral de la proprit des personnes publiques

    Le code gnral de la proprit des personnes publiques (CGPPP), pris par lordonnance n 2006-460 du 21 avril 2006 relative la partie lgislative du code gnral de la proprit des personnes publiques, et entr en vigueur au 1er juillet 2006, regroupe lensemble des dispositions lgislatives affrentes la gestion du domaine public et priv des personnes publiques. Le prsent guide a donc pour finalit de prsenter les innovations majeures apportes par ce nouveau code. Il sarticule, limage de lorganisation tripartite du code gnral de la proprit des personnes publiques, autour de trois thmes principaux, savoir les modalits de gestion des biens des collectivits territoriales, de leurs tablissements publics et de leurs groupements, les procdures dacquisition de ces biens et enfin leurs modes de cession.

  • 2

    Introduction Le code gnral de la proprit des personnes publiques (CG3P), pris par lordonnance n 2006-460 du 21 avril 2006 relative la partie lgislative du code gnral de la proprit des personnes publiques, regroupe lensemble des dispositions lgislatives affrentes la gestion du domaine des personnes publiques, et confre un fondement lgislatif aux jurisprudences successives, en permettant ainsi aux personnes publiques de bnficier dun document de rfrence, destin les aider dans la gestion domaniale de leur patrimoine. Le droit domanial sest fortement diversifi et complexifi au gr des modifications de lenvironnement juridique et conomique. Or, si le code du domaine de lEtat a t cre en 1957, les rgles applicables aux collectivits territoriales lui sont par dfinition trangres et celles rgissant les tablissements publics sont fragmentaires et empiriques. Par consquent, il a t propos de rassembler, dans un code gnral, lensemble des rgles affrentes la domanialit publique et prive des personnes publiques. Il tait donc ncessaire de redonner cohrence et unicit au droit domanial, dans le souci de conformit au principe valeur constitutionnelle daccessibilit au droit et de lisibilit des normes 1. Larticle 48 de la loi n2005-842 du 26 juillet 2005 pour la confiance et la modernisation de lconomie2, qui habilit le Gouvernement modifier et complter les rgles applicables au patrimoine priv et public des personnes publiques, a donc pour objectif premier de rassembler les rgles communes aux biens publics et privs de lEtat, des collectivits territoriales et des tablissements publics dans un code gnral. Le code gnral de la proprit des personnes publiques regroupe lensemble des dispositions lgislatives affrentes la gestion du domaine des personnes publiques, en intgrant les dispositions domaniales du code du domaine de lEtat, du code du domaine public fluvial et de la navigation intrieure, mais galement les dispositions affrentes au domaine maritime, routier et ferroviaire. Il sorganise, limage du code civil, autour de trois notions principales, savoir les procdures dacquisition, de gestion et de cession des biens des personnes publiques.

    1 Extrait du rapport au Prsident de la Rpublique relatif la partie lgislative du code gnral de la proprit des personnes publiques. 2 Article 48 de la loi du 26 juillet 2005 pour la confiance et la modernisation de lconomie Dans les conditions prvues par l'article 38 de la Constitution, le Gouvernement est autoris prendre, par ordonnance, les mesures lgislatives ncessaires pour modifier et complter les dispositions relatives la dfinition, aux modes d'acquisition, l'administration, la protection et au contentieux du domaine public et du domaine priv, mobilier comme immobilier, de l'Etat, des collectivits territoriales, des tablissements publics et des autres personnes publiques dotes de la personnalit morale, l'authentification des actes dtenus en jouissance par ces personnes publiques, au rgime des redevances et des produits domaniaux, tant en ce qui concerne leur institution que leur recouvrement, ainsi que celles relatives la ralisation et au contrle des oprations de prises en location, d'acquisition et d'alination poursuivies par ces personnes publiques, afin de les simplifier, de les prciser, de les harmoniser, d'amliorer la gestion domaniale et de les codifier.

  • 3

    Le Gouvernement a t habilit moderniser les rgles de la gestion domaniale, en les modifiant, les compltant, mais galement en crant de nouveaux dispositifs juridiques. Certaines de ces innovations mritent tout particulirement dtre soulignes. Le code gnral de la proprit des personnes publiques confre dsormais un fondement lgislatif dfinition jurisprudentielle du domaine public mobilier et immobilier. A cette occasion, le Gouvernement a souhait restreindre le champ dapplication de ce domaine, afin de permettre aux collectivits territoriales de saffranchir des rgles trs protectrices applicables au domaine public (inalinabilit et imprescriptibilit), pour valoriser plus aisment leur patrimoine, en recourant des modalits de gestion souples et innovantes. Dsormais, font partie du domaine public les biens appartenant une personne publique et qui sont : - soit affects lusage direct du public; - soit affects un service public pourvu quen ce cas ils fassent lobjet dun amnagement

    indispensable lexcution des missions de ce service public. Cette nouvelle dfinition a pour consquence de priver deffet la thorie de la domanialit publique virtuelle. De plus, le code donne une dfinition a contrario du domaine priv des personnes publiques, tout en prcisant que quatre catgories de biens relvent dsormais de ce domaine par dtermination de la loi : les rserves foncires, les biens immobiliers usage de bureau qui ne forment pas un bien indivisible avec ceux relevant du domaine public, les chemins ruraux et les bois et fort soumis au rgime forestier. Enfin, la DGCL a eu pour ligne directrice la volont de permettre une gestion optimale du domaine public des collectivits territoriales, en sappuyant sur le principe de libre administration et en valorisant le dveloppement de lintercommunalit. Pour ce faire, le code gnral de la proprit des personnes publiques autorise dsormais, par drogation au principe dinalinabilit du domaine public, les cessions et les changes de proprits publiques relevant du domaine public, entre personnes publiques, sans dclassement pralable. Ces mesures sont notamment de nature permettre une simplification des cessions de biens entre les collectivits territoriales et leurs groupements, notamment dans le cadre de lintercommunalit. Le code gnral de la proprit des personnes publiques comporte donc des dispositions ayant un impact direct sur les collectivits territoriales, leurs groupements et leurs tablissements publics et par consquent sur le code gnral des collectivits territoriales (CGCT), dans lequel figurent dj des dispositions relatives aux biens des collectivits, mais qui sont empiriques et fragmentaires. Ainsi, titre dexemple, le rgime des autorisations doccupation temporaire du domaine public constitutives de droits rels (AOT) a t tendu aux collectivits territoriales.

  • 4

    Le rgime dinalinabilit et dinsaisissabilit de la proprit publique constitue un frein au dveloppement du financement priv des ouvrages et des infrastructures publiques. A lorigine, le lgislateur a autoris deux drogations ces principes. Dune part, les collectivits territoriales peuvent conclure des baux emphytotiques administratifs (BEA), dont la dfinition est dsormais consacre larticle L.1311-2 du CGCT. Dautre part, lEtat est autoris confrer des autorisations doccupation temporaire du domaine public constitutives de droits rels (AOT). Il est dsormais prvu dtendre ce rgime aux collectivits territoriales, ce qui permettra de recourir au financement priv pour la construction dinfrastructures, sur lintgralit du domaine public. De mme, antrieurement la publication du code gnral de la proprit des personnes publiques, le CGCT prvoyait des dispositions relatives lacceptation des dons et legs uniquement pour les communes et les dpartements. Dsormais, cette possibilit sera galement ouverte aux rgions (article L.4221-6 du CGCT). Il tait donc souhaitable, en raison de limportance pour les collectivits territoriales de ces rformes, de prsenter les innovations majeures apportes par ce nouveau code. A limage de lorganisation tripartite du code, cette prsentation sarticulera galement autour de trois thmes principaux, savoir les modalits de gestion des biens des collectivits territoriales, de leurs tablissements publics et de leurs groupements, les procdures dacquisition de ces biens et enfin leurs modes de cession. Il convient de noter que le code gnral de la proprit des personnes publiques a pour vocation de regrouper lensemble des dispositions gnrales affrentes la gestion du domaine public et priv des personnes publiques. Ds lors, les dispositions domaniales particulires et drogatoires demeurent contenues au sein des codes techniques (code de lducation, code de la voirie routire, code des ports maritimes, code rural, code forestier). Art. L. 1 du CG3P- Le prsent code s'applique aux biens et aux droits, caractre mobilier ou immobilier, appartenant l'Etat, aux collectivits territoriales et leurs groupements, ainsi qu'aux tablissements publics.

  • 5

    Chapitre I : GESTION Les collectivits territoriales, leurs tablissements publics et leurs groupements disposent, comme toute personne juridique, dun patrimoine destin leur permettre de fonctionner, de remplir les missions qui leurs sont dvolues et de grer leurs investissements. Ce patrimoine, qui regroupe lensemble des biens appartenant la personne publique, est dailleurs appel se dvelopper avec lessor de la dcentralisation, qui confre de nouvelles comptences