GUIDE PRATIQUE livret

  • View
    213

  • Download
    0

Embed Size (px)

Transcript

  • 32

    Pour retrouver cette plaquette ainsi que des informations complmentaires, rendez-vous sur :

    http://orthoremedtechno.com/

    Juin 2014

    GGGGUIDEUIDEUIDEUIDE PRATIQUEPRATIQUEPRATIQUEPRATIQUE

    PPPPRCONISATIONRCONISATIONRCONISATIONRCONISATION DEDEDEDE LALALALA COMMUNICATIONCOMMUNICATIONCOMMUNICATIONCOMMUNICATION AAAALTERNATIVELTERNATIVELTERNATIVELTERNATIVE ETETETET AAAAUGMENTATIVEUGMENTATIVEUGMENTATIVEUGMENTATIVE

    Ralis par Priscille Cros dans le cadre dun mmoire dorthophonie Sous la direction de Cline Bra, orthophoniste

    Avec laide de Clarisse Patout, orthophoniste

  • 2

    31

    Centre de supplance la communication orale et criteQubec : http://www.cscoe.com/

    Partage de fichiers The Grid : https://grids.sensorysoftware.com/fr http://www.comautrement.com/ http://rnt.over-blog.com/ http://www.makaton.fr/article/materiel-a-telecharger.html Evaluation :

    COMVOOR : users.pandora.be/marc.claerhout

    Questionnaires des rseaux sociaux : http://www.constance-lethbridge.qc.ca/CRCL_WEB/Datas/Fichiers/crcl_160.pdf

    Hpitaux de Saint-Maurice, Unit dInformatique Thrapeutique 12/14 rue du Val dOsne 94410 Saint-Maurice Tel : 01 43 96 74 66 Mail : c.boulesteix@hopitaux-st-maurice.fr

    Socits : Protor : http://www.aides.electroniques.proteor.fr/

    Axelia : http://www.axelia.com/

    Tlchargement de matrielTlchargement de matrielTlchargement de matrielTlchargement de matriel

  • 30

    Cataix-Ngre, E. (2011). Communiquer autrement. Bruxelles : De Boeck Solal

    International society for Alternative and Augmentative Commu-nication : site francophone http://www.isaac-fr.org/

    Rseau Nouvelles Technologies : http://rnt.over-blog.com/

    FST (Fondation Suisse pour les tlthses ) : http://www.fst.ch/fr/conseils-et-services.html

    Formation Comautrement : http://www.comautrement.com/

    Plateforme Nouvelles Technologies http://www.handicap.org/?La-Plate-Forme-Nouvelles Pavillon Widal Hpital Raymond Poincar 104 Boulevard Raymond Poincar 92380 GARCHES Courriel : pfnt.garches@rpc.aphp.fr Tlphone : (33) 01 47 10 70 61

    CICAT : Centre dInformation et de Conseils sur les Aides Techniques : http://informations.handicap.fr/carte-france-cicat.php

    RessourcesRessourcesRessourcesRessources

    OuvrageOuvrageOuvrageOuvrage

    Sites de rfrenceSites de rfrenceSites de rfrenceSites de rfrence

    Organismes de conseilOrganismes de conseilOrganismes de conseilOrganismes de conseil

    3

    EVALUER P.6-9

    Les spcificits du bilan orthophonique

    Apport dune concertaon pluridisciplinaire

    Rle de lorthopste et de lergothrapeute

    SOMMAIRE SOMMAIRE SOMMAIRE SOMMAIRE

    OUTILS P.26-31

    Arguments pour convaincre les parents

    Conseils pour limplantaon et la gnralisaon

    A ne pas oublier...

    Ressources

    LES PRINCIPAUX MOYENS DE CAA : P.16-25 ATOUTS / LIMITES Les systmes de signes

    Les tableaux de communicaon

    Les Aides Techniques Technologiques

    QUEST-CE QUE LA CAA ? P.4

    Dfinion

    Principes gnraux

    Diffrents types de CAA

    ARBRES DCISIONNELS P.10-15

    Synthse des lments ncessaires au choix

    Communicaon augmentave ou alternave et rducaon

    Projet thrapeuque

    Dmarche

  • 4

    MULTIMODALIT

    PRCOCIT de la mise en place

    ADAPTATION en foncon des troubles et des objecfs

    SITUATIONS COLOGIQUES avec des partenaires mulples

    PrincipesPrincipesPrincipesPrincipes

    QuestQuestQuestQuest----ce que la CAA ?ce que la CAA ?ce que la CAA ?ce que la CAA ?

    COMMUNICATION ALTERNATIVE ET AUGMENTATIVE :

    tous les moyens humains et matriels permettant de com-muniquer autrement ou mieux qu'avec les modes habituels

    et naturels, si ces derniers sont altrs ou absents.

    (Cataix-Ngre, 2004, p. 36)

    DfinitionDfinitionDfinitionDfinition

    29

    NNNNEEEE PASPASPASPAS OUBLIEROUBLIEROUBLIEROUBLIER............

    Mme en cas de mobilit

    extrmement rduite,

    lergothrapeute peut trouver un accs !

    Guide-doigts, joystick, trackball, manette du fauteuil,

    Commande oculaire, occipitale, au pied, la joue, au menton,... Dfilement automatique et validation en dernier recours

    Lorsqu'on choisit une tablette, tre attentif :

    L'autonomie : prvoir deux batteries (inconvnient = transport) ou batteries durcies. (inconvnient = poids)

    La puissance des hauts-parleurs (baffle supplmen-taire)

    La protection de loutil (housse, protge cran, anti-virus)

    La qualit de la synthse vocale

    La performance du redresseur syntaxique selon les objectifs viss

    La compatibilit du logiciel choisi avec le systme dexploitation (la plupart des logiciels fonctionnent avec les

    dernires versions de Windows).

    Attention les logiciels ne sinstallent toujours pas sur les envi-

    ronnements Windows RT de certaines tablettes.

  • 28

    Renforcer lutilisation de loutil partout, tout le temps, avec tout le monde5

    En rducation:

    Multimodalit (signes+parole+pictos) afin de soutenir la comprhension du message

    Modliser lutilisation des outils

    Renforcement du sens par les verbalisations de ladulte, rduction du nombre de mots par message

    Phase dapprentissage des pictogrammes: appariements objet-picto, choix multiples, appariements image-picto

    Intgration des pictogrammes de faon progressive et respectant un gradient de progression : de lautocentr lhtrocentr

    Situations dchanges sur des situations quotidiennes : questions fermes / questions ouvertes, cahier de vie

    Dissocier les exigences selon les situations les objectifs: situations de communication (informativit) vs situation de

    rducation (aspects morphosyntaxiques)

    Limiter le nombre de manipulations ncessaires

    Mise en situation travers des groupes de communication

    De la situation de rducation

    la gnralisation en milieu cologique

    IMPLANTATION ET GENERALISATION IMPLANTATION ET GENERALISATION IMPLANTATION ET GENERALISATION IMPLANTATION ET GENERALISATION

    5

    TECHNOLOGIQUE = support informaque

    Ex: Logiciel de communicaon

    Tlthses ddies

    Entre : pictogrammes ou crit

    NON TECHNOLOGIQUE = support papier

    Ex : classeurs de picto-

    grammes ; tableaux de

    le3res

    CAA

    SANS AIDE TECHNIQUE = sans matriel

    Les systmes de signes

    AVEC AIDE TECHNIQUE

    Diffrents types de CAADiffrents types de CAADiffrents types de CAADiffrents types de CAA

    Objec*f de ce guide : vous aider prconiser les moyens de

    CAA adapts au profil du paent en explicitant la dmarche.

    Dmarche de prconisa*on :

    1) valuer

    2) tablir le projet en foncon des aspects cliniques

    3) connatre les moyens disponibles

    4) Obtenir ladhsion de lentourage

    5) Me3re en place et perme3re la gnralisaon de lulisaon

  • 6

    EvaluerEvaluerEvaluerEvaluer

    Anamnse : Quels moyens utilise-t-il avec son entourage pour communi-quer ? Etablir une liste des gestes, signes, vocalisations signifiants

    Comment lenfant ragit lorsquil nest pas compris ? Et les parents lorsquils ne

    le comprennent pas ?

    Qui sont ses partenaires de communication ? (Questionnaire des Rseaux so-

    ciaux)

    Recueil de vocabulaire pour la communication : Situation familiale, centres dintrt (animal de compagnie, loisirs, jouet prfr,

    missionsM), activits quotidiennes, besoins

    Praxies, phontisme Phonologie, intelligibilit lexique actif, construction morpho-syntaxique

    Gnosies auditivo-verbale Comprhension lexicale et syntaxique

    Versant production (as tjs valuable) Versant comprhension

    Evaluer la communication et les prrequis : Qualit de la relation : apptence communiquer, regard, attention conjointe Possibilit dun oui / non fiable Communication intuitive : vocalises, mimiques, regard, gestes, comportements

    (cris, rires, pleurs), mots intelligibles, phrases intelligibles

    Evaluation du Langage Oral

    Langage crit en fonction de lge Prrequis Encodage phontiquement correct ou non

    Spcificits du bilan orthophoniqueSpcificits du bilan orthophoniqueSpcificits du bilan orthophoniqueSpcificits du bilan orthophonique

    27

    Le classeur de pictos ou le logiciel ont considrablement amlior notre communication, parce qu'il

    n'y a plus de situation o nous ne comprenons pas ce qu'il

    veut nous dire. Nous sommes rellement bluffs par la ma-trise qua notre enfant de son classeur. Il tourne les pages

    avec une vitesse inoue car il sait trs bien o se trouve la

    page idoine pour expliquer ce qu'il veut.

    Axelia a permis notre enfant d'avoir un retour vocal, elle a l'impression de nous parler. A la maison, l'ordinateur est

    branch en permanence dans sa chambre, ce qui lui permet

    de nous interpeller pour des choses du quotidien, mais aussi

    de nous dire ce qu'elle veut faire, ce qui ne va pas. C'est un

    moyen d'tre autonome. Il fait partie intgrante d'elle-mme.

    En conclusion en tant que parents nous ne pou-vons qu'exprimer une profonde reconnaissance envers tous

    ceux et celles qui ont cr et dvelopp ces outils et envers

    ceux et celles qui ont permis et permettent notre enfant de

    mieux les apprivoiser chaque jour.

    La synthse vocale est