Click here to load reader

Jeudi 13 mars 2014 Intégrale sur clavecins historiques · PDF fileL ’intégrale de l’œuvre pour clavecin de Johann Sebastian Bach ... Sarabande (et son Double) ... BWV 823**

  • View
    217

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of Jeudi 13 mars 2014 Intégrale sur clavecins historiques · PDF fileL...

  • Roch-Olivier Maistre,

    Prsident du Conseil dadministrationLaurent Bayle,

    Directeur gnral

    Bach | Intgrale sur clavecins historiques

    Dans lecadre du cycle Les Tempraments du 11 au 21 mars

    La captation audiovisuelle de cette intgrale est produite par Ozango Productions, mezzo, Classicall TV

    en association avec France Tlvisions/Culturebox et la Cit de la musique.

    Vous avez la possibilit de consulter les notes de programme en ligne, 2 jours avant chaque concert, ladresse

    suivante : www.citedelamusique.fr Bac

    h |

    Int

    gra

    le s

    ur

    clav

    ecin

    s h

    isto

    riq

    ues

    | Je

    udi 1

    3 m

    ars

    2014

    Jeudi 13 mars 2014

    NPC BACH 13-03.indd 1 07/03/2014 15:34

  • 2

    Lintgrale de luvre pour clavecin de Johann Sebastian Bach (1685-1750)

    Sil est une uvre pour clavier dans lhistoire de la musique dont tout le monde peut citer de mmoire quelques courts extraits (sans savoir forcment quoi ils se rattachent), cest bien celle de Johann Sebastian Bach. Nest-ce pas parce que, pour beaucoup dentre nous, cette uvre se rapporte ces heures de nos enfances o nous tudiions tel menuet, telle invention ou tel prlude et fugue aprs le goter et les devoirs du soir?

    Depuis longtemps dj, javais ce rve: donner lintgrale de luvre pour clavecin de Bach en une vingtaine de concerts et autant de clavecinistes jouant sur des instruments historiques. Ce rve est aujourdhui devenu ralit grce la Cit de la musique et au Muse de la musique Paris.

    Cette intgrale sinsre dans la thmatique Nature et artifices de la Cit de la musique pour la saison 2013/2014. Ces concerts permettent de faire apprcier au public lart ou plutt les arts daccorder de temprer un instrument clavier. La rpartition ingale ou gale des douze sons de la gamme musicale a toujours fait lobjet de maintes discussions, peut-tre parce que laccord dun instrument clavier est comme le miroir, certes infime mais combien rflchissant, dune aspiration plus gnrale une sorte dharmonie du monde. Ilfaut se rjouir de ces changes passionns qui ne manqueront pas de survenir lors du colloque qui accompagne lesconcerts. Dans notre socit daujourdhui, ilest des dbats moins heureux

    Ce grand concert pris figurment comme laccord de plusieurs personnes en lexcution de quelque dessein (Dictionnaire dAntoine Furetire, 1690) est donn par des solistes de gnrations diffrentes, venus de pays varis et jouant plusieurs splendides clavecins anciens ou de facture rcente. Son desseinest denrichir par sonexhaustivit mme la perception de ce rpertoire nul autre pareil, et qui ne laisse dtre interrog.

    Comme pour dautres auteurs, la liste complte des uvres pour clavecin de Bach est toujours sujette discussion et controverse. Lattribution Bach de certaines pices (notamment celles de sa jeunesse) peut tre confirme puis infirme, ou linverse, au fur et mesure des avances musicologiques. Jai dcid de men tenir la liste tablie dans larticle sur Johann Sebastian Bach publi dans The New Grove Dictionary of Music & Musicians (Londres, Macmillan, 2001, t. I, p.370-373). Depuis sa parution, cette liste a reu une approbation internationale. Pour cette intgrale, les transcriptions faites par Bach de certaines de ses uvres pour violon (BWV 964 daprs BWV 1003 et BWV 968 daprs BWV 1005) ainsi que toutes ses fugues crites sur des sujets dAlbinoni, de Corelli, de Reinken et de Torelli sont jouesdans les diffrents concerts. En revanche, les sonates de Reinken, les concerti de Vivaldi, de Benedetto et dAlessandro Marcello, de Torelli, de Telemann et du duc Johann Ernest de Saxe Weimar, qui furent transcrits par Bach, ont t omis.

    NPC BACH 13-03.indd 2 07/03/2014 15:34

  • 3

    Ds lors, comment tablir les programmes des concerts et rpartir les musiques? Dans cet immense corpus, ilest possible de distinguer plusieurs groupes: les uvres composes en rfrence aux deux grandes nations musicales de lpoque (lItalie et la France), les uvres but pdagogique, et les uvres contrapuntiques. Plusieurs dentre elles, bien sr, peuvent appartenir plusieurs de ces groupes en mme temps.

    Les ensembles constitus par Bach (les volumes de la Clavier-bung, les Suites franaises, les Suites anglaises, lesInventions & Symphonies, les deux volumes de Das wohltemperierte Klavier, etc.) sont prsents tels quels, enun, deux ou mme trois concerts. Les uvres isoles sont regroupes par genre stylistique, formel, ouautre (les pices litalienne, la franaise; les fantaisies, les toccatas; les pices pour le Lautenwerk, etc.). La srie de concerts commence par les uvres publies et contrles par Bach lui-mme (les volumes de la Clavier-bung). Elle termine par sa dernire uvre Die Kunst der Fuge; ce concert final est loccasion dhonorer la mmoire du grand claveciniste Gustav Leonhardt, rcemment disparu.

    Ainsi donc, tout Bach et rien que Bach! Pour cette uvre unique, enfouie en partie dans notre mmoire collective comme je le disais au dbut, jaime me souvenir dune phrase de Marguerite Yourcenar propos de pomes grecs de lAntiquit. Dans La Couronne et la Lyre, elle crivit que ces uvres venues dun lointain pass taient enrichies, comme dune prcieuse patine, de lmotion et du respect avec lesquelles elles ont t redites aucours des sicles suivants. Y a-t-il plus belle dfinition de la destine des pices pour clavecin de Bach depuis leur cration jusqunos jours?

    Olivier Baumont

    NPC BACH 13-03.indd 3 07/03/2014 15:34

  • 4

    SOMMAIRE

    jeudi 13 mars - 19H p.5

    jeudi 13 mars - 21H p. 8

    iNsTrumeNTs p. 13

    BiOGraPHies p. 17

    NPC BACH 13-03.indd 4 07/03/2014 15:34

  • 5

    JEUDI 13 MARS 2014 19Hamphithtre

    Johann Sebastian BachSuite anglaise n 1 en la majeur BWV 806Suite anglaise n 2 en la mineur BWV 807Suite anglaise n 3 en sol mineur BWV 808

    Batrice martin, clavecin Ruckers/Taskin 1646/1780 (collection Muse de la musique)

    Patrick Ygre, accordeur Temprament Neidhardt

    jean-Claude Battault, prparation du clavecin de la collection du Muse

    Fin du concert (sans entracte) vers 20h.

    Ce concert fait lobjet dune captation audiovisuelle et sera disponible gratuitement sur les sites internet

    www.culturebox.fr et www.citedelamusiquelive.tv pendant douze mois.

    NPC BACH 13-03.indd 5 07/03/2014 15:34

  • 6

    Johann Sebastian Bach (1685-1750)Suite anglaise n 1 en la majeur BWV 806

    Prlude

    Allemande

    Courante I

    Courante II (et ses deux Doubles)

    Sarabande

    Bourre I et II

    Gigue

    Dure: environ 20 minutes.

    Suite anglaise n 2 en la mineur BWV 807

    Prlude

    Allemande

    Courante

    Sarabande (et son Double)

    Bourre I et II

    Gigue

    Dure: environ 21 minutes.

    Suite anglaise n 3 en sol mineur BWV 808

    Prlude

    Allemande

    Courante

    Sarabande (et son Double)

    Gavotte I et II ou la Musette

    Gigue

    Dure: environ 17 minutes.

    Les six Suites anglaises ont d tre composes vers 1720/1722. Mais on ignore tout de leur gense. Pourquoi sont-elles surnommes anglaises? La Premire Suite porte la mention, en franais, Suiteen la majeur avec Prlude pour le Clavecin, compose par Jean-Sbastien Bach - fait pour lesAnglois. Leseul tmoignage historique est celui de Forkel, le premier biographe de Bach, inform par lesdeux fils ans du compositeur, dressant une liste de ses uvres: Elles sont connues sous lenom de Suites anglaises, parce que le compositeur les crivit pour un Anglais dequalit.

    NPC BACH 13-03.indd 6 07/03/2014 15:34

  • 7

    Le Prlude de la Suite anglaise n1 en la majeur BWV 806 prsente la particularit de citer la Gigue de la premire des six Suites, elle aussi en la majeur, du compositeur franais Charles Dieupart, quivivait alors Londres. Lexemple des Suites de Dieupart aurait-il incit Bach crire des Suites son tour? Cest bien possible. Aprs un trait de toccata initial, le bref Prlude traite rigoureusement et de bout en bout un petit motif par imitations. La noble Allemande parat inspire par le modle des luthistes franais. Trs orne, la premire Courante voque elle aussi lamusique franaise; de mme la seconde, elle-mme suivie de deux Doubles. Vient laSarabande, mlodie rveuse intensment orne, soutenue daccords. Les deux Bourres emmnent lauditeur dans une danse rapide et tournoyante. Bondissante, une Gigue conclut laSuite en virevoltant.

    Cest un brillant Prlude en style concertant qui ouvre la Suite anglaise n2 en la mineur BWV 807. Iltraite un motif nergique et trs caractristique, gnrateur de longues arabesques. Paisible Allemande et Courante la franaise, avant une Sarabande grave et alanguie. La premire Bourre est anime dun mouvement perptuel de croches que se partagent les deux mains, tandis que laseconde adopte une allure rustique. Quant la Gigue finale, bien rsolue, elle offre la particularit, seule du recueil, de ntre pas crite en fugato.

    Compose dans lune des plus dramatiques des tonalits, la Suite anglaise n3 en sol mineur BWV808 est introduite par un grandiose Prlude de style concertant, trs voisin des transcriptions ralises par Bach partir de concertos italiens. Lalternance de tutti et de soli voque lorchestre cordes. Une Allemande paisible et chantante prcde une Courante que la tonalit de sol mineur ne parvient pas clairer. La Sarabande est assortie, comme celle de la deuxime Suite, duneindication note trs scrupuleusement pour lexcution foisonnante des Agrments. Decaractre une nouvelle fois trs franais, la premire Gavotte est suivie dune seconde sous-titre ou la Musette qui, en effet, stylise le son de cet instrument. La Gigue finale, de style fugu deux voix, voque le finale du Concerto pour violon en la mineur.

    Gilles Cantagrel

    NPC BACH 13-03.indd 7 07/03/2014 15:34

  • 8

Search related