JIC : Journal Intime Collectif

  • View
    218

  • Download
    4

Embed Size (px)

Transcript

  • Lyce Technique la Cadenelle - Marseille - 2008

    VINAIGRE

    numro hors srie

    JournalIntimeCollectif

  • JournalIntimeCollectif

    Lyce Technique la Cadenelle - Marseille

    VINAIGRE

    numro hors srie

  • Journal Intime Collectif

    Sommaire

    Editos . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .1Le mode demploi officiel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .2Localisation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .3Les textes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .5Les auteurs de ce numro . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .30Direction de rdaction / Remerciements . . . . . . . . . . . . . .31

  • Caroline SarrionMarseille, mai 2008

    EditosC'est avec le plus grand plaisir que les lves de 2nde STG onttravaill sur ces textes trs personnels.C'est avec joie que nous les partageons avec nos lecteurs.C'est avec fiert que je vous les prsente.

    Mme Pilling

    Grce l'initiative de Madame Anne Pilling, nous avons ralisun Micro JIC au Lyce Technique de La Cadenelle.Les lves de seconde STG ont dcrit leur quotidien sur unespace partag : Lenceinte du Lyce et un peu plus loin...Il se sont prts aux rgles du JIC pendant deux mois.Par demi-groupe, nous nous sommes livrs lexercice difficile dun travail collectif.Les textes, dans un premier temps crits individuellement ontt ensuite passs au crible de la critique jicquienne sansconcession et avec bonne humeur.Ce petit recueil en est la trace.

    1

    Journal Intime Collectif

  • Le mode demploi officiel (04/2008)

    Le Journal Intime Collectif (dit "le JIC") a t cr par CarolineSarrion au sein de l'association Vinaigre en 1994 Paris. Les sessions du JIC sont ouvertes tous ceux qui souhaitentapporter au moins un texte. Il n'y a pas de spectateur. Pour yparticiper, il faut venir avec un texte (ou plusieurs) dcrivantune scne, avec dialogues (ou pas), observe dans un lieupublic de la ville.Les textes doivent :

    - dcrire des scnes ou paysages rels et non invents,des personnages anonymes sauf si cela est justifi dans la nar-ration;

    - tre crits de manire strictement descriptive, sans uti-liser le pronom je ;

    - tre prcds de la date, de l'heure et du lieu ; - tre compris entre 3 lignes et 3 feuillets ;- tre dactylographis pour plus de lisibilit.

    Quelques corollaires :Ces rgles immuables sont chaque fois rediscutes, interpr-tes par les participants.Il peut tre dcid par exemple dune liste prtablie de lieuxcomme cest le cas dans les coles.Le temps du JIC est le prsent car il permet de faciliter ledclenchement de la description ici et maintenant.Le JIC exclut linterprtation. La question majeure du JIC est : Comment tu le sais ? Il y a beaucoup de choses qu'il est impossible de dire avec le JIC.

    Journal Intime Collectif

    2

  • Localisation

    Hall daccueilLa penteParkingParking des professeursMachine caf InternatL'internatTerrain de sportRue des LibrateursDevant la salle 76Rfectoire - Le selfSalle 81Salle 82Machine cafLes couloirs

    3

    Journal Intime Collectif

  • Journal Intime Collectif

    4

  • Journal Intime Collectif

    5

    Les textes

  • Journal Intime Collectif

    6

    Date : lundi de septembre.Lieu : sur le parking des professeurs.Johana MorenoDans une chambre, des jeunes filles sont en train de rangerdes valises.Une voix stridente de femme crie. Les jeunes filles courentsur le balcon. Une femme blonde d'une cinquantained'annes se fait sortir violemment de la voiture par deuxjeunes hommes et tombe par terre. Ils dmarrent et partent toute vitesse.

  • Journal Intime Collectif

    7

    Date : un matin 04/09/2007.Lieu : la pente de l'entre.Elodie PastorelliDes jeunes gens grouillent un peu partout, deux lves parmid'autres grimpent la pente pour accder au lyce perch dansla nature au sommet d'une petite colline.La premire jeune fille est blonde le teint plutt clair petite detaille, la seconde plus petite encore, brune portant des sacs enbandoulire. Elles montent la pente, quand elles croisent uneautre jeune fille, plutt grande, chtain, portant un sac doset des lunettes, la brune l'aborde et lui dit " Toi tya la tt' d'unelve de S'conde Stg".

  • Journal Intime Collectif

    8

    Date : 20/09/07 10h20.Lieu : machine caf internat.Solne ForestasElle prend un caf avec deux filles. Dans la queue, une desfilles lance : Cest quand mme agrable davoir une machine caf, surtout pour cet hiver ! Cest alors quune autre fillesapproche. Celle-ci lui fait un grand sourire et lui dit : Saluttu te rappelles de moi au collge ?

  • Journal Intime Collectif

    9

    Mercredi 26 septembre aprs-midi.Terrain de sport.Maxime BourellyUne adulte est entour de jeunes gens, ils senvoient le ballonde chaque ct dun filet. Ladulte siffle et commente lesmatchs.Un garon boite, elle siffle et le jeu sarrte, elle luidemande : Quest ce qui tarrive ? Ben jai quelque chose qui me gne !!! En montrant le pied.Aprs dix minutes de pause, le match reprend son cours, legaron boite toujours et continue jouer. Il grimasse, ilsarrte, enlve sa chaussure, regarde dedans, il la secoue, laretourne.Un bout de verre est coinc dans la semelle, son pied saigne.Ladulte lui dit daller linfirmerie, il part en sautillant avecune chaussure la main.

  • Journal Intime Collectif

    10

    Date : un lundi d'octobre.Lieu : terrain de sport.Sophie CalvetUne fille parle dans un micro devant deux cents personnes :Je vais vous lire une lettre de Guy Moquet, ancien rsistant dela seconde guerre mondiale. Il a crit cette lettre sa mredans un camp avant quon le tue. La lettre se termine parune sonnerie. Le public se disperse.

  • Journal Intime Collectif

    11

    Date : le 09 octobre 2007 / 07h30 du matin.Lieu : bd Librateurs, en bas du lyce.Carine AubertUn homme vtu dune blouse blanche prend la monte dulyce puis descend quelques minutes plus tard vers le chantier.La rue est dserte. Il sapproche, elle dtourne la tte. Illaborde lui demande lheure. Elle lui rpond et lhomme luiprend la main, la secoue en lui disant bonjour plusieurs foisd'affile. La jeune fille retire schement sa main. Elle montealors la pente du lyce en acclrant le pas. Lhomme la suitjusqu ce quelle rentre dans le hall daccueil. Elle entenddeux filles dire quelles ont t suivies. La jeune fille les abordeet dune voix saccade dit : Vous avez aussi t suivie ? Unedes filles rpond Oui, on tait dans le lyce sur les bancsdehors et quand on a chang de chemin il nous a couru der-rire Elle dit : Il ma suivie dans la pente je vais prvenir lasecrtaire au bureau de la vie scolaire . Derrire son ordina-teur, la secrtaire dit quelle na pas vu lhomme rentrer dansle lyce. Elle part fermer les portes qui ouvrent le hall auxclasses et dit aux filles dattendre le directeur et daller tmoi-gner et identifier lhomme.A la rcration, un homme se dirige vers la jeune fille etlentrane vers le kiosque en lui dsignant une personne dedos. Est-ce que cest lui ? Oui ! Pars, ne tinquite pasil nest pas mchant, on va le ramener Valvert.

  • Journal Intime Collectif

    12

    Le 25 octobre 2007.A l'internat.Marie FerrignoElle est linternat. Par la fentre il neige.Du monde crie.Elle sort de sa chambre. Des filles montent linternat. Les professeurs nous ont laisses sortir Elles se dirigent vers la salle de tlvision et elles mettent unDVD Dreams Girls .Durant le film une fille ronfle.

  • Journal Intime Collectif

    13

    Date : le mercredi 12 novembre de 17h30 23h30.Lieu : internat, 1er tage.Julia GaillotElle et les autres filles dcident de fter l'anniversaire deMava. Sept matelas sont dplacs dans la chambre du fondcertains pousss, d'autres tirs. L'une d'entre-elles dit : Jesurveille, on fait un code si je fais biper Sophie, a veut direque la surveillante est l. Elle va la porte. Petit petit,toutes les autres portes s'ouvrent et en silence. Aprs avoirregard l'mission Prison Break , chacune va fermer unechambre et se retrouve dans la chambre A28. Elles discutentpuis s'endorment quelques minutes plus tard. Peu aprs, unedame tape la porte. Une fille ouvre et la dame entre et dit : O est Marie? La fille sort. La chambre est remplie defilles. La dame crie : Retournez toutes dans vos chambres et les menace d'une sanction future.

  • Journal Intime Collectif

    14

    Date : jeudi 15 Novembre.Lieu : salle 81.Fiorella MazzeiUne quinzaine de personnes sont assises. Le temps est plutthumide ; tout coup des flocons de neiges se mettent tomberdu ciel. Tout le monde sagite, certains se lvent bruyamment.Le lyce se vide, une foule se retrouve sous la neige.

  • Journal Intime Collectif

    15

    Date : lundi 19.11.07 vers 8h55.Lieu : devant la salle 76.Lisa OllivierIl y a un magnifique soleil. Un ciel bleu azur avec un froid glacial.Elle fait trois tours du Lyce en courant, avec dautres ados.Un garon lui dit quune jeune fille blonde, au long manteaunoir, quil ne connat pas est venue vers lui et sest effondreen pleurs dans ses bras tout en lui disant : Ma meilleure amie est morte samedi soir sous les arbressombres et serrs du parking.

    Vers 11 heures.Lieu : seft.

    Tous les jeunes du lyce sinterrogent sur cet vnement.Beaucoup dhistoires diffrentes, jamais la mme version desfaits.

  • Journal Intime Collectif

    16

    Date : lundi 20 novembre, matin.Lieu : accueil salle 82.Oceane GalvezLe lyce est silencieux et il y a peu de monde l'accueil. Unejeune fille entre dans le hall et apprend qu'une jeune fille de2me anne de BTS a eu un accident en rentrant d'une soiresamedi soir. Cette fille est au bord des larmes.

    Dans la salle 82, un adu