of 12/12
WWW.LAVENIR.NET ÉDITION RÉGIONALE MARDI 1 er SEPTEMBRE 2015 De jeunes Namurois n’oublieront jamais leur après-midi à Walibi. Ils se sont retrouvés coincés, la tête en bas, dans l’attraction « Le Vampire ». Par chance, il n’y a pas eu de blessés graves : les secours sont arrivés à temps. reporters 5 FAIT D’HIVER Ils chutent d’un télésiège 5 EPA ENQUÊTE Tout savoir sur les ovnis de Naninne Des phénomènes étranges se produisent près de Namur. Les extraterrestres ont-ils débarqué ? Notre enquête. 9 L’infiltration de l’eau dans les murs de la Citadelle de Namur a provoqué l’effondrement d’un mur. Les victimes sont nombreuses et les dégâts importants. CITADELLE DE NAMUR Des murs s’effondrent : douze tués et des blessés SPW, Moers-Balloide 3 Il ne l’avait plus vue depuis plus de vingt ans. Invité à son anniversaire, il se fait agresser et assomme son ancienne compagne âgée de 80 ans. TROISIÈME ÂGE La fête d’anniversaire tourne à la bagarre 6 JEUX VIDÉO Fan de GTA, il écrase un piéton 4 ÉdA Hermann NAMUR Le sosie de Poutine agressé dans la maison communale 4 AFP

Journal Natha A4.pdf

  • View
    18

  • Download
    2

Embed Size (px)

Text of Journal Natha A4.pdf

  • WWW.LAVENIR.NET WWW.LAVENIR.NET

    DITIONRGIONALE

    MARDI 1er SEPTEMBRE 2015

    Tl :

    081

    /248

    811 -

    info

    [email protected]

    aven

    ir.ne

    t

    Quot

    idie

    n - 9

    8e a

    nne

    N 2

    031,30

    De jeunes Namurois noublieront jamais leur aprs-midi Walibi. Ils se sont retrouvs coincs, la tte en bas, dans lattraction Le Vampire . Par chance, il ny a pas eu de blesss graves : les secours sont arrivs temps.

    repo

    rter

    s

    5

    FAIT DHIVER

    Ils chutentdun tlsige

    5 EPA

    ENQUTE

    Tout savoir sur les ovnisde NaninneDes phnomnes trangesse produisent prs de Namur. Les extraterrestres ont-ils dbarqu ? Notre enqute.

    9

    Linfiltration de leau dans les murs de la Citadelle de Namur a provoqu leffondrement dun mur. Les victimes sont nombreuses et les dgts importants.

    CITADELLE DE NAMUR

    Des murs seffondrent : douze tus et des blesss

    SPW

    , Moe

    rs-B

    allo

    ide

    3

    Il ne lavait plus vue depuis plus de vingt ans. Invit son anniversaire, il se fait agresser et assomme son anciennecompagne ge de 80 ans.

    TROISIME GE

    La fte danniversairetourne la bagarre

    6

    JEUX VIDO

    Fan de GTA, il crase un piton

    4 dA H

    erm

    ann

    NAMUR

    Le sosie de Poutine agressdans la maison communale

    4

    AFP

  • 2 LINFO DU JOUR MARDI 1er SEPTEMBRE 2015

    Helin INCE

    Lundi dernier, entre 23h et minuit, une fume sest dgage de la maison situe ruedu Prsident, dans le centrevillede Namur.

    Intoxication au monoxyde de carbone

    M. Yves Evrard, comateux, allong sur son divan ne se rendait compte de rien. Cest son chien qui a senti une odeur de fume dans lannexe de la proprit o se situe sa niche.

    Le chien, baptis Max, sestalors engag dans lhabitation principale. Il a vu son matre allong et endormi avec un nuagede fume audessus de lui.

    Il a aboy pour le rveiller. Maisses efforts taient vains car M. Y.Evrard, intoxiqu au monoxyde de carbone, tait donc compltement inconscient.

    Vigilant, le chien, qui avaitsuivi une formation de secouriste, na pas hsit faire preuvede courage et dhabilit.

    Il a tir son matre au sol, carctait le seul endroit ou celuicipouvait retrouver un peu dair frais pour rcuprer et retrouverconscience.

    Au bout de quelques minuteslhomme a commenc ragir. Ilsest rveill en toussant normment. Le chien la aid alors sortir de lhabitation car cette dernire tait envahie par les

    flammes.Cest lorsque M. Yves Evrard

    sest retrouv dans la rue avecson chien, quil a vu les servicesde secours arriver.

    Apparemment, les ambulances

    et les pompiers avaient t avertis par le voisinage.

    Les voisins taient sortis dansla rue mais nosaient pas pntrer dans la maison en feu. Ils avaient peur de rester dans les

    flammes. Encore une fois, on peut dire

    quun animal de compagnie fidle et courageux a sauv son matre de la mort.

    INCENDIE

    Le berger allemand sauve son matreSans Max, Yves Evrard ne serait sans doute plus en vie. Ce dernier tait inconscient dans lincendie de sa maison.

    Monsieur Evrard en compagnie de son fidle compagnon Max, qui lui a sauv la vie.

    EdA

    - 201

    2006

    4003

    3

    Tho STEVENS

    M ardi, un braqueur sestfait agresser par le vendeur de larmurerie deNamur ! Le vendeur a ensuite engag une folle coursepoursuite avec la police. Une agression trs particulire qui aura finalement fait un mort et un bless grave.

    Le braqueur agress

    Il devait tre environ 14 h 30quand Malik Broux, g de 29

    ans, a pntr dans larmurerie de Namur qui se trouve rue de Fer, non loin de la gare.

    Le braqueur, encagoul, a tirplusieurs fois avec son fusil, pour tre pris au srieux par le vendeur.

    Ce dernier, au sang trs chaudet pris dune grande rage, a empoign alors une arme qui se trouvait dans un rayon et a frapp violemment, coups de crosse, le voleur.

    Des policiers, prvenus par des

    passants, sont arrivs rapidement sur les lieux.

    Ils ont alors vu une scne asseztonnante : ctait le vendeurqui tait en train de tabasser le braqueur !

    Ils dcidrent alors darrter levendeur devenu fou mais aussi le voleur assomm, qui gisaitsur le sol.

    Une voiture incontrlable

    Malik Broux, se fit arrter sansaucun problme ds quil eut repris connaissance mais larmurier, lui, sest chapp en prenant la voiture qui avait t utilise quelques minutes plus tt par le braqueur !

    Aprs cela, une longue coursepoursuite sest engage de Namur Manage (prs de Mons).

    La voiture, qui avait dj vitquelques barrages de police sur la chausse, sest trouve face une herse dresse par la police

    sur la route N43, hauteur de Manage. Aprs plus de 50 kilomtres de course folle

    Les deux pneus avant de la voiture ont alors clat en passant la herse et le conducteur a perdu le contrle du vhicule qui est venu sencastrer dans une maison.

    Heureusement, cette follecoursepoursuite de plus de 50 kilomtres na fait aucun bless. Ni sur les routes, ni dans la maison qui ntait pas occupe.

    Par contre, le conducteur de lavoiture (larmurier donc) a perdu la vie quand la voiture estvenue se fracasser contre la faade de la maison.

    Le braqueur de larmurerie, lui,est gravement bless la tte eta t conduit aux urgences du CHR. Ses jours ne sont pas en danger. Il sera entendu dans les prochains jours pas les enquteurs.

    DRAME

    Le braquage de larmurerie tourne malBraqu, larmurier trouvera finalement la mort dans un accident. Un fait divers rocambolesque Namur.

    La voiture a termin sa course folle dans la faade dune maison de Manage, prs de Mons.

  • MARDI 1er SEPTEMBRE 2015 3LINFO DU JOUR

    M a r i e B U T E N DA B A DA P U

    L e 20 fvrier dernier, la famille Bordoux est partieen vacances. Et durantson absence, un individu ena profit pour sintroduiredans leur appartement et ydrober divers objets.

    leur retour, ils ont remarqu quon avait vol unegrande quantit de nourriture. Kitty, le chat des locataires de cette maison, auraitaussi disparu le mme jour.

    Quand ils sont revenus chezeux, la maison tait dvaste. Ils ont donc appel la police namuroise.

    Le voleur a t rapidementretrouv. Il se nomme TaoChung, il a 23 ans et est originaire de Core.

    Lors de fouilles opresdans la maison du Coren,on a retrouv les restantsdun chat cuit, dans une poubelle.

    On ne sait videmment paslidentifier. Mais on peutpenser quil sagit bien deKitty.

    Tao Chung a t jug etnous avons pu obtenir sontmoignage. Dans mon pays,les chats et chiens sont mangscouramment raconte

    M. Chung. Et celui quil yavait dans la poubelle tait unautre chat que Kitty, un chatque javais command unami.

    Pour ce qui est de sa condamnation pour vol domicile, Tao a cop dune lourdeamende mais aussi dunpeine de 15 jours de prison.

    Nous avons galement puentrer en contact avec sonavocat.

    Je pense quil ne faut pas sefier aux apparences et que cestun acte de racisme. Il sagit deprjugs. Nous ne pouvons lemettre en prison parce quil amang du chat ou duchien. Dans dautres rgions dumonde, ces animaux sont de laviande courante. Il ny aaucune preuve qui prouve quemon client soit le coupable.

    Beaucoup dAsiatiques vivant dans la rgion de Namur ont ragi propos decette affaire, que ce soit surles rseaux sociaux ou lors demanifestations.

    Car il a t condamn pourun acte quil na peuttre pascommis crit un de ses amissur une page Facebook.

    Souvent, nous accusons lestrangers alors quils ont djdu mal sintgrer et ont souvent des problmes financiers nous raconte un autre sympathisant.

    Le tribunal devra prochainement confirmer la peinede prison prononce lencontre de M. Tao Chung.

    Je pense que nous devons tousragir par rapport ces innocents qui ne font rien mais pourtant, quon met en prison. Laffaire nest pas encore clture etnous pouvons encore agir nous confie un reprsentantde Gaa, qui sest saisi decette affaire.

    INSOLITE

    Un chat mang par un Asiatique Namur, lors dun cambriolage, un chat a t vol dans un appartement. Visiblement, il aurait t mang par le voleur

    Dans de nombreux pays, les chiens, commes les chats, sont une viande trs apprcie.

    Web

    Axel GAILLEZ

    La Citadelle de Namur, cest2 000 ans dhistoire. Mais ellesubit aussi lattaque du temps. Ainsi, la pluie use particulire

    ment les murs depuis des sicles.On a beau rnover certains ouvrages, il nest pas rare de voir des pierres tomber.

    Et lundi dernier, deux heuresdu matin, la catastrophe attendue depuis des annes sest produite. Une partie des murailles donnant vers la Sambre sest effondre. Avec des consquences graves.

    Tout dabord, des blocs de pierre

    ont termin leur course sur la route et ont bloqu la circulation.

    Lune des grosses pierres sestaussi crase sur une habitation situe rue Reine Astrid, proximit du pont de lvch. Une maison qui compte de nombreuxkots. En effet, quinze personnes se trouvaient dans cet immeuble.

    Le compteur dlectricit de

    cette habitation a explos et a provoqu un incendie.

    Six morts dans lincendie

    Au total, cet incendie aura faitsix morts car un autre bloc de pierre est tomb devant la porteet a empch les occupants de limmeuble de schapper.

    3 heures 15, les pompiers sont

    enfin arrivs. Mais comme il y avait trop de fume, ils nont pas pu intervenir pour teindre lincendie.

    Ces fumes paisses, grises ounoires, ont envahi Namur. Il taittrs difficile de circuler en voiture. On ny voyait rien.

    Ces fumes ont donc provoqude nombreux accidents et caram

    bolages, particulirement Salzinnes.

    Les pompiers ont aussi obligles gens vacuer les lieux, car dautres murs de la Citadelle menaaient de seffondrer.

    Aprs une inspection des murs,les personnes vacues ont pu regagner leurs domiciles. Il ny avaitplus de danger.

    Les ouvriers ont d dtruire lesmaisons brles car cellesci taient trop fragiles. Non seulement il tait impossible dy habiter, mais elles menaaient aussi de seffondrer.

    Hier, vers 10 h du matin, la police a tabli un premier bilan officiel des victimes.

    Cette catastrophe aura tu 12personnes ! Trois voitures et deuxmaisons sont totalement dtruites.

    On compte aussi une cinquantaine de blesss.

    Il sagit notre connaissance dela plus grande catastrophe survenue Namur ces dernires annes.

    CITADELLE

    Douze personnes tues dans la catastropheUn mur de la Citadelle de Namur, infiltr par lapluie, sest effondr sur la ville. Douze personnes ont perdu la vie.

    La Citadelle durant la rparation des dgts.

    dA

    Flo

    rent

    Mar

    ot

  • 4 LINFO MARDI 1er SEPTEMBRE 2015

    Claire GERKENS

    I l tait 15 h 30 en ce vendredi 6mars quand un homme estentr dans la maison communale de Namur et sest dirig vers laccueil.

    L, une secrtaire la reu et lui aindiqu les dmarches suivre pour refaire sa carte didentit. Mais cet homme a une petite particularit : il est le sosie belge de Vladimir Poutine !

    Prise dotage

    Il sest dirig alors vers la salledattente et a patient, le temps que son numro soit appel.

    Une dame a alors surgi des bureaux et, une kalachnikov la main, a menac notre sosie. Celuici se nomme en fait Marc Merchun. Elle pronona alorsquelques mots et indications enukrainien. Larme pointe sur lefront, lhomme sest excut et sest dirig vers la cabine Photomaton.

    Elle le fait entrer en poursuivant ses cris et hurlements. Soudain, plusieurs coups de feu ontt tirs et quatre ou cinqdouilles de la kalachnikov sont tales sur le sol.

    Fuite et course-poursuite

    La femme se serait ensuite enfuie

    par une porte de scurit (du ct de lcole SaintLouis Namur), entranant le sosie en otage selon certains tmoignages.

    Elle sest ensuite enfuie par laporte arrire. Jai dailleurs eu trs peur pour mes trois enfants qui sontscolariss SaintLouis. Alerte par les quelques tmoins toujours sous le choc, la Police de Namur (situe deux pas de la maison communale) sest prcipite sur les lieux et a suivi lapiste de la prsume suspecte.

    Nous avons retrouv sur leslieux, ds notre arrive, deux bijoux, un sac dos scolaire, une cravate et les douilles dune arme de type kalachnikov.

    Cest ce quon peut lire dansune dclaration du commissaireXhoon la presse.

    Alertes par de nombreux pas

    sants, quatre voitures de police ainsi que deux motards, gyrophares allums, se sont lancs la poursuite de la terroriste dans Namur, vers le Grognon (confluent de la Sambre et de laMeuse).

    Nous avons eu dans le virage entre la rue de Fer et la rue BasdelaPlace un contact visuel avec la preneuse dotage (dorigine russoukrainienne) circulant dans une Volkswagen Polo noire de 2004 explique le commissaire.

    partir de ce moment, nousavons pu la suivre et nous orienterdans sa direction.

    La Polo noire a poursuivi sonchemin jusquau parking du Grognon, o elle sest immobilise. Malgr plusieurs armes braques sur elle, la femme est sortie du vhicule et sest enfuie encourant. Mais elle na pu faire que quelques pas, succombant aux balles tires par les forces delordre.

    Rtablissement de la circulation et identification

    La police scientifique est arrive une vingtaine de minutes plus tard et a embarqu le corps,jusqu ce moment dpourvu didentit.

    Le commissaire Xhoon ainsi quequatre de ses agents ont fouill lavoiture de fond en comble, et onttrouv une carte didentit du nom de Anya Petrovski .

    Quant au sosie (Marc Merchun),il a t amen au CHR de Namurafin de passer une srie de tests aprs les nombreux chocs subis dans laprsmidi. Il sera entendu par la Police de Namur dans les prochaines heures afin de livrer sa version des faits.

    NAMUR

    Le sosie de Poutine menac la kalachnikovLe sosie belge du Prsident russe a t pris en otage. Son agresseur, une Ukrainienne, a t tue par la police.

    Le Prsident russe de 62 ans ignorait totalement lexistence de son sosie belge.

    AFP

    Vladimir Poutine, le vrai, est apparu lundi en public, mettant fin dix jours dune absence qui a suscit un torrent de rumeurs sur son tat de sant ou un coup dtat. Il a ironis sur ces ragots sans lesquels on sennuierait .

    Le chef de ltat russe, 62 ans, est apparu dans un salon du palais Constantin, prs de Saint-Ptersbourg, aux cts de son homologue kirghiz Almazbek Atambaev.

    On sennuierait sil ny avait pas de ragots , a dclar M. Poutine devant la presse.

    Cette absence avait provoqu une hystrie de rumeurs. Des mdias russes, et certains mdias trangers, avaient tour tour voqu, sans prsenter le moindre lment tangible, un Poutine victime dun coup dtat, un Poutine mort ou bien malade, un Poutine pre dun enfant n en Suisse dune ancienne sportive qui aurait t sa matresse ou un Poutine participant un tournoi de judo en Core du nord. Poutine est donc bien vivant et ne tient pas du tout commenter cette affaire de sosie qui est arrive Namur.

    Poutine se moque des ragots

    Ananda DIOMANDE

    H ier, vers 15 h, un jeunehomme de 20 ans, connucomme schizophrne, parla police a percut et cras unebonne et brave vieille dame.

    Cette dernire, appele Josette, tait occupe traversertranquillement la rue de Fer,face lEldorado, Namur.

    Josette, qui habite Belgrade,tait venue dans le centre de

    Namur pour faire quelquescourses avec une de ses copines.

    Le jeune homme, lui, se trouvait chez lui, devant son ordi

    nateur, quand il a eu une crisede schizophrnie.

    Aux dires de ses voisins, il estsorti de chez lui comme un dingue avant dentrer dans sa

    voiture et de la faire dmarrer toute allure.

    Selon des tmoins de la scne,il roulait plus de 70 km/hquand il est entr dans la rue deFer.

    Par chance, il a russi viterune camionnette et deuxautres promeneurs avant devenir percuter la brave Josettequi tait occupe traverser lachausse. Il a ensuite pris lafuite mais a t identifi.

    Addiction GTA

    La police de Namur a menune enqute de voisinage danslimmeuble appartements dujeune homme.

    Chaque jour, il passait des heures et des heures devant le jeuGTA. On lentendait jurer etcrier racontent des voisins.

    Quand les policiers ont fouill

    lappartement et analys sonPC, ils ont vu quil comptaitplusieurs milliers dheures de jeu sur GTA.

    Je suis Trevor

    Un peu plus tard dans laprsmidi, lhomme a t arrt. Quand la police lui a demand son nom, il a dclarquil sappelait Trevor, le prnom dun personnage de GTA.

    Il a t priv de libert et risque jusqu 18 mois de prison,dont deux avec sursis.

    Josette est tombe dans lecoma aprs cet accident. Elle at conduite au Centre Hospitalier Rgional de Namur parune ambulance des pompiers. Selon nos dernires informations, les jours de cettebrave dame ne seraient plus endanger.

    JEUX VIDO

    Un fan de GTA crase une vieille dameIl disait quil sappelait Trevor et pensait tre un personnage du jeu GTA. Ce schizophrne a renvers une vieille dame avec sa voiture.

    Trvor le personnage de ce jeu vido violent qui a inspir ce jeune namurois.

    Roc

    ksta

    r Gam

    es

  • MARDI 1er SEPTEMBRE 2015 5LINFO

    B a p t i s te F R I P P I AT

    D e jeunes Namurois ontt les principales victimes dun accident quisest produit Valmeinier,une station de sport dhiverdes Alpes franaises. Selon lespremires informations, cestle cble principal du tlsigequi navait pas t remplacdepuis quatre ans qui auraitlch.

    Lincident sest pass ce samedi vers 15 h 10. Les secoursse sont dploys trs rapidement et les premires victimes ont t prises en chargeune douzaine de minutesaprs laccident.

    Deux enfants dans le coma

    Mais le plus inquitant concerne deux enfants de 13 et 14ans, des Namurois qui taienten voyage avec des amis. Ilssont dans le coma.

    Ltat de sant du premier,Pieter P., est mme trs inquitant puisquil est entre lavie et la mort selon le directeur de lhpital. Les infirmiers se battent pour quil puissesortir un jour du coma a dclar le directeur.

    Pour Pieter P. , tout a dabordcommenc par une simplecommotion crbrale lors duchoc, quand il est tomb de 8mtres de haut.

    Pendant le dplacement enhlicoptre jusqu lhpitalle plus proche, il a perduconscience et a fait une hmorragie interne. Les chosesse sont vite aggraves.

    Pour lautre victime, Paul W.(14 ans), le constat mdicalest un peu moins alarmant. Ilest tomb lui aussi de 8 mtres de haut mais par chance,dans la neige. Il a t enseveli,

    dans une zone horspiste. Iltait donc en manque doxygne.

    Les services de maintenance mis en cause

    Les services de maintenancedu domaine skiable avaientdj t prvenus plusieursfois que le vieux tlsige de26 ans ainsi que le cble (luiaussi non remplac depuis 4ans) taient dangereux.

    Certains skieurs se plaignaient dentendre des bruitspeu rassurants dans certains

    tronons du remontepente.Les propritaires prtendentavoir envoy une quipe surplace lt dernier pour contrler toute la station, maislquipe en question avait dfaire ses bagages plus tt queprvu cause du mauvaistemps

    Une enqute sera ouverteprochainement par le tribunal en charge de laffaire.

    Quelles consquences pour les familles ?

    La plupart des familles se disent trs choques par cet ac

    cident et ne comprennent pascomment cela a pu se passer.Les enfants les moins touchs(ils sont une trentaine de victimes) sont dj sortis de lhpital aprs une visite de contrle.

    Ils seront rapatris demainen dbut de matine.

    Un vol spcial a t proposaux parents des enfants plusgravement touchs et qui doivent rester en clinique jusquce que leur sant samliore.

    Les parents arriveront dansles prochaines heures Valmeinier.

    FAIT DHIVER

    Des enfants chutent du tlsigeUn accident grave et rare sest produit ce samedi sur les pentes de Valmeinier (France). Des enfants namurois ont t blesss.

    Les Namurois posant quelques minutes avant laccident.

    BEL

    GA/A

    FP

    G a b r i e l l e C L A E S

    D e jeunes namuroisnoublieront pas leursortie Walibi ! Ils sontrests coincs plus de 20 minutes dans une attraction, latte en bas.

    Les faits se sont produitsmercredi dernier. Six adolescents (Mathilde, Jean, Daniel, Karine, Juliette et Antoine), gs entre 13 et 15ans, avaient dcid de se rendre Walibi.

    Ils taient bien videmmenttrs excits lide de passerune belle aprsmidi Wavre, dans ce parc bien connupour son attraction phare : leVampire.

    La joyeuse bande a tout

    dabord fait tout le tour duparc. Ils avaient dcid degarder le meilleur pour la finet donc, de se faire le Vampire en fin de journe, afinde conserver un souvenirinoubliable de cette journe.

    Comme cette attraction estrenomme, elle connat pasmal de succs. Nos jeunes namurois ont donc d passer1 h 50 dans la file dattenteavant de pouvoir accder au Vampire .

    La tte en bas

    Ils taient donc fous dejoie Mais peine une minute aprs le dpart, lattraction sest bloque en laissantles adolescents la tte en bas.

    Ils ont alors t pris de panique. Dautant que tout lemonde sest mis crier en appelant laide.

    Mais aprs 10 minutes trsangoissantes, rien ne staitpass. Les techniciens nesont pas parvenus remettreen ordre lattraction. Touttait toujours bloqu.

    Le directeur a alors dciddappeler les pompiers au se

    cours. Il tait temps. Troispersonnes staient dj vanouies ! Il faut en effet savoirquune affluence de sangdans le cerveau peut provoquer un vanouissement.

    Les pompiers sont donc arrivs rapidement sur les lieuxet ont pu vacuer les jeunesqui taient bloqus dans le Vampire. Ils ont ensuiteaid les techniciens pour remettre en bon tat de marchele Vampire .

    De la chance

    Ils ont eu beaucoup dechance car lambulance estarrive rapidement sur leslieux pour embarquer verslhpital les enfants plus srieusement blesss. Une minute de plus la tte lenversaurait pu avoir des consquences trs dramatiques selon les mdecins.

    FR AYEUR

    Ados coincs dans les griffes du VampireDe jeunes Namurois, qui staient rendus Walibi, se sont retrouvs coincs dans une attraction, la tte en bas.

    Lattraction a t bloque une dizaine de minutes. Les pompiers ont d intervenir.

    BEL

    GA

  • 6 LINFO MARDI 1er SEPTEMBRE 2015

    Antoine CHEVAL

    la suite dune bagarre gnrale, dclenche dansun caf de la Place du March aux Lgumes (pour des raisons qui restent encore nbuleuses), des jeunes, provenant de la banlieue ligeoise, se sontacharn sur les voitures qui setrouvaient parques le long dela rue de Fer, proximit de lendroit o la bagarre avait commenc.

    Ils ont dtruit toutes les vitreset ont mme russi crever les pneus de certaines voitures laide de couteaux.

    Course-poursuiteLa police est rapidement arri

    ve sur place. Mais il tait bien trop tard. Elle na pu que constater lampleur des dgts. Au total, plus de 30 voitures ont tdgrades par la bande.

    Deux mineurs ont t arrts

    mais les vrais meneurs de ces actions ont russi prendre la fuitegrce aux voitures quils avaientgares au pied de la Citadelle.

    Une coursepoursuite a alorsdbut entre les voyous et la police. Mais cette dernire a d abandonner hauteur dgheze. Il na pas t possiblede retrouver les auteurs de ces faits qui ont donc russi semerla police. Ils sont activement recherchs et leur signalement a t communiqu lensembledes polices du pays.

    Dbut denqute

    Le parquet namurois est descendu sur les lieux afin de collecter un maximum dinformations.

    Une enqute a t ouverte etles propritaires des voitures esprent que celleci permettradidentifier les auteurs au plusvite. En attendant, chacun a priscontact avec son assureur pour voir sil tait possible de se fairerembourser pour les rparations.

    VANDALISME

    30 voitures saccages en pleine rueDans la nuit de samedi dimanche, des jeunes, arms de battes de base-ball, se sont attaqu aux voitures qui taient

    gares rue de Fer.

    Voiture gare Rue de Fer et saccage suite la bagarre de la Place du March aux Lgumes.

    dA

    204

    2608

    9505

    8

    J r m e T RO U I L L E T

    J eudi un lve sest arrang avec des amis de saclasse pour reporter uneinterrogation en math

    matique. Pour cela, llve amis deux bombes, de sa propre confection, dans la classeet ce, durant la rcration de10 h.

    Lors de la reprise des cours,le professeur de mathmatique a remarqu un objettrange en dessous de sonbureau et audessus de laporte de la classe.

    Lide que ces objets tranges soient des bombes lui atoute suite saut lesprit.Lenseignante a eu le rflexedactiver lalarme incendieafin dvacuer rapidementles lves de lcole.

    cole vacue

    Lors de lvacuation, la directrice de ltablissement acontact la police et les pom

    piers afin quils viennent scuriser le btiment.

    leur arrive, ils ont t enpremier lieu dans la classementionne par lenseignante de mathmatiques. Ils ont rcupr lesbombes artificielles qui heureusement ntaient pas bienralises et donc ne risquaient pas dexploser.

    Lcole a tout de mme dtre ferme afin que les services de scurit inspectent lereste du btiement et vrifient quil ny ait pas dautresbombes caches dans desclasses. La police, avec laidede la direction, a retrouv leslves incrimins.

    En plus dtre renvoys deltablissement, ils devronteffectuer un sjour de 6 moisen IPPJ.

    Lenseignante de mathmatique a, quant elle, pris uncong indtermin causedu choc motionnel vcuavec cette histoire.

    ENSEIGNEMENTAlerte la bombe Sainte-Marie Namur

    Merlin MICHALSKI

    La surprise a t grande pourGrard Warner, exmari dePaulette Binot, lorsquil a lu lecarton dinvitation de son ancienne pouse quil navait plus vue depuis son divorce en 1990.

    Curieux, il a dcid nanmoinsde se rendre cet anniversaire, dans une jolie maison situe Jambes, dans la rue de Dave, au numro 28.

    Ce mardi 16 h 30, lorsquil afrapp la porte, Grard Warner se rjouissait de revoir la famille de son exfemme.

    Malgr les invitables questionsdu genre Cest qui, lui ? posespar les enfants, tout se passait merveille

    Jusquau moment du repas

    Aprs quelques verres

    En effet, vers 20 h, au momentdu repas, la situation a dgnr. Il est vrai que tout le mondeavait forc un peu sur lapro. La fte aussi, videmment.

    Ainsi, en plein repas, Paulette Binot a commenc lancer des bla

    gues insultantes lgard de Grard.

    la fin du repas, les enfants, unpeu fatigus, se sont rendus dans un petit salon pour regarder La reine des Neiges jusqu la fin de

    la soire. Les enfants taient fatigus et se

    sont endormis pendant le film. Ils nont fort heureusement rien vu ni entendu de la fin de la soire , tmoigne Marie Binot, une des filles de

    la vieille dame. Paulette donc continua ses mauvaises plaisanteries tout au long de la soire, donnantune mauvaise ambiance et une certaine tension la fte.

    Je nosais plus rien faire dautre

    que de parler avec mon beaufrre , dit Mathieu Henry, le mari de Marie binot.

    La goutte qui fait dborder le vase

    Cest au moment du dessert, 22 h 15, quest arriv le drame. Lavieille dame venait de traiter son ex de chiffe molle , quand celuici sest lev de table avec un hurlement et sest prcipit sur Paulette.

    Son but tait de la frapper latte rapidement pour la faire taire.

    Objectif pleinement russi puisque Paulette scroula ds le premier coup.

    Je nai jamais voulu la tuer, monacte a t commis sous le coup de lnervement , plaide Grard Warner.

    Peter Debot, un des beauxfils dela dame, a directement ragi aprsle premier coup.

    Il a pris le plateau des mains deGrard et la matris pendant queMarie appelait la police.

    Jai fait ce quil me semblait tre leplus important, cestdire carter lagresseur de sa victime , expliqueceluici.

    Jug pour tentative de meurtre

    La police de Namur a vite prislaffaire en mains.

    Paulette a t prise en charge parles urgentistes du CHR de Namuret Grard sera jug pour tentativede meurtre par le tribunal correctionnel de Namur en septembre 2015.

    JAMBES

    Il assomme son ex de 80 ansAu cours de lanniversaire dune vieille dame auquel son ex tait invit, la fte sest mise linsulter. Sa raction ? Lassommer.

    Cette fte devait tre un moment de retrouvailles. Mais la situation a dgnr.

    Pho

    to N

    ews

  • MARDI 1er SEPTEMBRE 2015 7LINFO

    Alexandre MINGEOT

    Aprs avoir fait un plongeon la piscine de Salzinnes, le jeune Jacques, quiavait des difficults pour nager, sest vite retrouv sans air. Il a perdu la vie dans des circonstances qui devront tre claircies.

    Le petit Jacques, 6 ans, tait arriv la piscine au dbut daprsmidi. Celuici tait inscrit une sortie spciale organise avec sa classe de lcole SainteMarie Namur.

    Aprs avoir effectu quelqueslongueurs dans le petit bassin, lesinstitutrices croyaient bon de lenvoyer dans le plus grand bassin afin que le jeune garon puisse effectuer quelques plongeons.

    Malheureusement, le petit afait un plat .

    Ayant trs mal au ventre, Jacques a quand mme essay de semaintenir hors de leau. Il avaitbeau crier et sagiter, personne ne sest aperu que le petit taitoccup se noyer.

    En effet, alors que Jacques appelait laide, le matrenageur et les institutrices taient distraits par des btises dautres lves. Et Jacques nest jamais remont.

    Les pompiers alerts

    un moment donn, le matrenageur a vu le petit dansleau. Il a alors appel directement les pompiers.

    Ceuxci sont arrivs rapidement la piscine et ont tout essay pour ranimer le garon.

    Pendant lintervention, le sauveteur a dcid de faire vacuer la piscine. Les autres enfants se rendaient compte du drame quitait en train de se jouer : ils allaient perdre un de leurs copains de classe.

    Un procs ?

    Les pompiers ne russissantpas ranimer le petit Jacques, ils dcidrent de lemmener au Centre Hospitalier de Namur.

    Ses parents, arrivs la piscine,ont pu accompagner leur enfant, toujours inconscient, danslambulance.

    La piscine fermera ses portespour une dure indtermine.

    Selon nos dernires informations, un procs devrait avoir lieu dans quelques mois.

    En effet, la mre de lenfant estscandalise.

    Elle na pas peur de dire que lesseuls responsables sont les institutrices et le matrenageur qui nont pu veiller sur la scurit de son enfant.

    Mais elle accuse aussi le directeur de la piscine et la directricede lcole. Le pre, quant lui, dit que la piscine est trs mal organise et quil manque cruellement de matresnageurs.

    Les parents esprent que ce procs permettra de dterminer qui est responsable de la mort de leurenfant. Ils esprent aussi que des mesures seront prises pour quuntel drame ne se reproduise pas.

    DRAME

    Un enfant noy la piscine de SalzinnesLe petit Jacques ne savait pas trs bien nager et sest noy aprs un plongeon dans le grand bassin. Le matre nageur est mis en cause.

    Aprs le plongeon du petit, le matre-nageur distrait na rien su faire.

    dA

    203

    0440

    6049

    4

    M. Lambert, vous tiez le matre-nageur qui tait de garde lors du drame. Vous sentez-vous coupable ?

    Oui, un peu, mais javoue quand mme qutre seul grer des enfants difficiles qui crient et qui courent dans tous les sens, cest compliqu. La piscine manque de matres-nageurs. Cest sr que si javais eu un collgue, je pense que le petit serait encore en vie.

    Quest ce qui vous a empch de le sauver ?

    Trois enfants de sa classe faisaient des btises lautre bout de la piscine. Les institutrices tant occupes, elles ne pouvaient pas leur dire de se calmer. Je suis donc all le faire moi-mme.

    Quelles consquences cela va-t-il engendrer ?

    Normalement, une enqute sera mene et la piscine devra fermer pendant un moment. Nous aurons bien videmment moins de clients surtout si cest pour apprendre nager

    Je me sens un peu responsable

    Pauline ALLARD

    S amedi, la famille Duboisdcide de se rendre au restaurant. Ils sont donc allsmanger tranquillement au Roide la cuisine , un restaurantquils connaissent bien.

    En recevant leur plat, ilstaient trs mcontents et ont fait la grimace.

    Le pre a dcid alors de se

    plaindre au serveur. Mais celuici na pas compris ce qui sepassait , tout est organis commedhabitude .

    Il va alors en parler directe

    ment au cuisinier qui lui aussi assure quil na rien se reprocher. Il conseille le pre de se rendre chez un traiteur car lui, il na fait que rchauffer le plat.

    Le pre est donc all chez letraiteur limproviste.

    Il ntait pas le seul! De nombreux autres clients, scandalisspar ce quils avaient mang, setrouvaient aussi chez ce traiteurvisiblement trs mal laise.

    Dans un premier temps, il leura dit quil navait rien se reprocher.

    La rponse inattendue

    Cette rponse na pas satisfaitdu tout le personnel du restaurant Le roi de la cuisine . Ilstiennent leur rputation et ont donc dcid daller chez ce traiteur pour vrifier euxmmes la qualit de la nourriture fournie.

    Ils ont bien vite compris leproblme : ce traiteur remplaait la viande de buf par de la

    viande de chat !Ils ont t trs choqus et

    curs davoir fait manger du chat leurs clients.

    Le cuisinier du restaurant cuisinait donc du chat sans le savoir. Dgotant.

    Fermeture

    Cette affaire a laiss des tracesdans les commerces namurois puisque plusieurs restaurants avaient recours ce traiteur.

    Le restaurant Le roi de la cuisine a d fermer ses portes.

    Il a t repris par un nouveaupropritaire.

    Quant au traiteur qui remplaait la viande de buf par de laviande de chat, il a t condamn une peine de prison.

    Mais il nie et a fait appel. Affaire suivre donc.

    SANT

    Du chat dans les plats du traiteurSamedi, une famille tait au restaurant. Tous ont trouv leur repas un peu inhabituel. Plus tard, ils ont compris pourquoi

    Les gens sont choqus davoir du chat comme viande.

    dA

    Corin

    ne M

    arli

    re

  • 8 LINFO MARDI 1er SEPTEMBRE 2015

    C h r i s to p h e d e W I L D E D E S TM A E L

    H ier matin, un accidentsest produit rue deBruxelles Namur. Leconducteur de la voiture, Michel R., 32 ans, domicili ruede Ninave Vedrin se rendait sur son lieu de travail,dans le centre de Namur.

    Soudain, il a aperu unchien au beau milieu de laroute.

    Voulant lviter, Michel R. adonn un coup de volant enun mouvement brusque quia compltement projet lavoiture. En effet, elle aheurt la bordure de la routeet sest retrouve sur le trottoir.

    Par chance, il ny avait pas

    de pitons cet endroit habituellement noir de monde lematin, au moment de la rentre des classes.

    Par chance aussi, le conducteur na pas t bless.

    Pour la petite histoire, Mi

    chel R., lorsquil est sorti desa voiture, na pens qu unechose : voir si le chien allaitbien ! Puis, il a tlphon lapolice et au dpanneur Chalier, de Namur, qui est venuenlever le vhicule.

    Pendant que les secours arrivaient, le propritaire duchien, Marcel V., est venuprsenter ses excuses Michel R.

    Au final et pour conclurecette histoire qui se termine

    plutt bien, la police a dcid que Marcel V. devrarembourser la moiti du prixde la rparation de la voiturede Michel R. Quant au chien,il a eu la frayeur de sa vie.

    INSOLITE

    Un chien provoque un accidentVoulant viter un chien, le conducteur est venu heurter la bordure. Sa voiture sest retrouve sur le trottoir.

    M. Michel R. sest retrouv en plein trottoir aprs avoir voulu viter un chien.

    dA

    203

    8465

    8439

    3

    Ce nest pas la premire fois quun accident se produit cet endroit.

    En effet, le 15 mars 2010, un petit appareil avec quatre parachutistes son bord explosait dans des conditions qui restent encore bien mystrieuses, cinq ans aprs le drame.

    Ce premier accident avait cr une vive polmique.

    On a parl lpoque dinterdire aux avions de dcoller ou datterrir cet endroit.

    Le propritaire du petit terrain daviation a fait appel cette dcision et la justice na toujours pas pris de dcision.

    Avec ce nouvel accident qui a cot la vie deux personnes, le dbat est relanc. Et la justice devracette fois prendre une dcision rapidement, avant un autre accident.

    Pas la premire fois

    Fanny L E L EU

    V ers 19h30, hier soir, la famille Stevens, de Maillen(prs de Namur) sest rendue larodrome pour prendre des photos originales du coucher de soleil.

    Cette famille possde un petitavion.

    Au moment de monter danslappareil, le pre, qui venait derecevoir son permis de pilote, aoubli de vrifier le rservoirqui, la base, avait dj quelques dfauts

    seulement 7 mtres daltitude

    Aprs le dcollage, seulement 7 mtres daltitude, le rservoir a soudainement explos, cause dun fillectrique mal branch.

    Le zinc a alors pris immdiatement feu. Lincendie sest rapidement propag au cockpit.

    Le pilote, ne matrisant pluslappareil, a pris peur et ateint toutes les commandes.

    Lavion est tomb alors enchute libre et sest cras dansla fort situe en face de la piste.

    Le feu de lavion sest propagaux alentours. Il tait trs urgent dintervenir.

    La mre et la fille sortent de lappareil

    Les parents, gs de 37 et 43ans, sont gravement brls autroisime degr. Le pre est

    rest coinc dans lappareilmais la mre et sa fille, ge de12 ans, ont russi schapperde lavion en feu.

    La jeune fille, qui souffredune petite srie de brluresmineures, a russi appeler lespompiers. Pendant ce temps, lamre rendait malheureusement lme en laissant sa filleseule, son pre, coinc dans lecockpit, ayant lui aussi perdula vie dans datroces souffrances.

    Une miracule

    Quelques minutes plus tard,la courageuse jeune fille a alorsaperu les pompiers et les ambulances.

    Malheureusement, il taittrop tard pour la pauvre demoiselle qui avait perdu sesdeux parents dans cet accident.

    Lincendie a pu tre matrisavant quil ne se propage auxhabitations voisines.

    La jeune orpheline, quant elle, a t accueillie chez sagrandmre maternelle o ellersidera dans les prochainsmois.

    CR ASH ARIEN

    Un enfant de 12 ans unique survivantHier soir, un avion, appartenant un particulier, a explos peu aprs son dcollage. Il ny a quuneseule survivante.

    Lappareil sest cras quelques secondes aprs le dcollage. Le pilote et son pouse sont morts. Leur fille est une miracule.

    Eda

    Flo

    rent

    Mar

    ot

  • MARDI 1er SEPTEMBRE 2015 9LINFO

    E l i s e F O U R N I R E T

    L es extraterrestres existentils vraiment ? Nous avonsmen notre propre enqute.

    Une vague dovnis (des objetsvolants nonidentifis) a tsignale il y a deux ans dans leNamurois, particulirementprs de Naninne.

    On a ainsi pu recueillir denombreux tmoignages.

    En gnral, les tmoins dclarent avoir observ uneforme triangulaire aux anglesarrondis. Chaque fois, ils disent avoir aperu un clairageidentique, avec trois phares.

    Dautres tmoignages relatent plutt des objets nonidentifis qui ressembleraient des avions militaires.

    Le dernier avoir vu un ovniest Jacki, un fermier qui habite du ct de Naninne.Ctait ce mardi. Il nous confie ne jamais avoir vu unechose pareille.

    Au dbut, je prenais tout lgre Mais ensuite, jai eu trspeur de toutes ces choses bizarresauxquelles je ne pouvais pas apporter de rponse.

    Il nous parle de sa premiredcouverte trange.

    Je faisais mes rcoltes de bldans des champs prs de maferme quand jai aperu une lumire au beau milieu du ciel raconte le fermier. Ensuite, unedeuxime ct et aprs une troisime. Ces trois lumires formaient un triangle, je croyais rver. Mais non, ctait bien rel.

    Il poursuit Le lendemain matin, comme

    tous les matins, je me suis levvers 4 h 30. Et puis, vers 5 h 30,

    je suis parti pour nourrir mesanimaux. Je me suis ainsi dirigvers les curies, l o se trouventles chevaux. Jai d donc passerpar les prairies et mon champ debl.

    Je me suis alors aperu que plusieurs pis taient crass au sol.

    Dans un premier temps, jaipens que des jeunes taient venus samuser les pitiner. Puis,en y regardant de plus prs, je mesuis rendu compte que ces piti

    nements formaient des dessinsassez troublants. Je nai fait attention que quand jai remarquque cela faisait des dessins trstroublants.

    Naturels ou surnaturels ?

    Des photos de ces phnomnes ont t prises. On peut yvoir un cercle avec plusieurspetits dessins lintrieur,comme des formes gomtriques. Un peu comme des petites plantes qui se rejoignent.

    Certains croient reconnatredans ces cercles des influences mayas, dautres des reprsentations du systme solaire,dautres encore y lisent desmessages symboliques.

    Mais encore une question sepose : ces traces sontellesmises par des humains oupar des extraterrestres ?

    Un tmoin rvle mmeavoir vu une sorte de tube delumire qui serait descendu etaurait trac ses dessins toujours inexplicables.

    Certains disent mme queles dessins pourraient dsigner la plante de ces individus ou un message faire passer.

    MYSTRE

    Des ovnis dans le ciel de Nannine ?Des phnomnes tranges se droulent autour de Namur. Les extraterrestres ont-ils dbarqu ? Notre reportage.

    Photo prise par des tmoins qui auraient vcu les mmes phnomnes que Jacki.

    REP

    ORT

    ERS

    El ian RARY

    La nuit de vendredi samedi, 2 h 30, trois jeunes filles sortaient du NightClub situface la gare de Namur.

    Un homme, visiblement, les attendait. Mais les jeunes filles lont ignor et ont continu leur chemin en papotant, comme si de rien ntait.

    Lune dentre elles sest ensuiteretourne. Elle a vu lhomme et aprvenu ses amies de courir.

    Elles ont ainsi toutes couru jusqu un hangar et y sont entres.

    Un dangereux assassin

    Lhomme, qui tait en fait undangereux assassin, a essay douvrir la porte du hangar, que les trois filles avaient bloque.

    Lassassin a nanmoins russi ouvrir la porte. Il est entr et a attrap une des filles par sa robe, cequi la fait tomber.

    Il a ensuite poursuivi les deux

    autres filles. Linconnu a dailleurs attrap la main de la deuxime en la forant se retourner.

    Lhomme a ait alors tombercette fille sur le sol et la poignar

    de dans le dos et dans la cuisse.La troisime victime sest ca

    che derrire le tas de palettes empiles larrire du hangar.

    Ladolescente a pu observer lassassin travers un trou.

    Elle a ainsi vu que lhomme encagoul tait sa recherche

    Pas de chance pour elle : lorsdun mouvement de son pied, elle a fait tomber une bche et lassassin a devin sa prsence

    derrire les palettes.Effraye, elle sest mise pleu

    rer. Mais, elle a essay, dans une dernire tentative, de prendre la fuite. Pas de chance, elle sest faiteattraper, comme ses deux copines et recevra un coup de couteau dans le ventre.

    Vers 4 heures du matin, unefemme qui passait prs du hangar a remarqu des traces de sanget a appell les secours.

    La police est intervenue trs rapidement et a mn une premire enqute.

    Elle a trouv rapidement lestrois corps blesss des jeunes filles qui ont t amenes lhpital.

    Le mobile de ces agressions estassez flou. Elles nont pas t violes ni voles.

    Lagresseur a simplement prissoin de leur voler leur carte didentit.

    Durant son transfert vers lhpital, une des jeunes filles, moins souffrante que les autres, a pu raconter les faits la police.

    Son tmoignage sera prcieuxpour retrouver rapidement lagresseur, un homme compltement dsquilibr et dangereux.

    La police va diffuser un portraitrobot. Par contre, il sera difficile de retrouver des empreintes de lagresseur car ce dernier portait des gants.

    JEUNESSE

    Agresses la sortie dune bote de nuitTrois jeunes filles ont t suivies par un individu trange la sortie dune bote de nuit. Elles ont t agresses dans un hangar.

    Les jeunes filles ne se doutaient pas de la fin de soire qui les attendait.

    dA

    213

    6462

    675

  • 10 LINFO MARDI 1er SEPTEMBRE 2015

    Victoria CHAUMONT

    Nayant pas trouv de placepour sa grandmre dansune maison de repos, unhomme de 30 ans a utilis les grands moyens pour en librer une.

    En effet, il aurait empoisonnune des retraites !

    Syndrome de la Tourette

    Sa grandmre est atteinte dusyndrome de la Tourette . Il sagit dune maladie mentale qui se traduit par des tics et des grimaces incontrles.

    Il tait donc trs difficile de luitrouver une place dans une maison de repos spcialise.

    Dimanche dernier, Madame ElaWinnas a t retrouve morte dans la chambre dune maison deretraite namuroise trs rpute.

    Cest une des infirmires qui adcouvert le corps de la vieille dame de 83 ans.

    Elle a dans un premier tempspens que le dcs de la dame taitd son grand ge.

    Mais en se penchant prs de celleci pour contrler son pouls, elle a trouv un morceau de chocolat suspect qui avait t croqu une

    extrmit.Elle a donc appel la famille de

    Madame Winnas en lui expliquant son intuition. Elle pensait que son dcs ntait pas naturel. La famille est donc venue sur place et a dcid de prvenir la po

    lice.

    Empoisonne la mthadone

    Le corps de la vieille dame a donct pris en charge par des expertspour une autopsie.

    Aprs plus de cinq heures de di

    verses analyses, les spcialistes ont pu affirmer que ce dcs taitd un empoisonnement la mthadone.

    Une enqute a t ouverte et lecriminel identifi. Il avait laiss ses empreintes digitales sur le morceau de chocolat.

    Le criminel est un horrible jeunehomme de 30 ans, appel EdwardWantto. Il tait la recherche dune place dans une maison de retraite pour sa grandmre qui souffrait du syndrome de la Tourette.

    Elle devait tout prix tre priseen charge rapidement par des spcialistes.

    Edward Wantto harcelait mchamment depuis plusieurs mois dj la direction de la maison de repos pour obtenir une place.

    Et depuis plusieurs jours, il venait rendre visite Madame Winnas en lui apportant des chocolats.

    La grandmre de M. EdwardWantto a finalement obtenu une place dans une maison de repos, mais pas dans celle quil convoitait.

    Le petitfils a t plac en dtention prventive dans lattente de son passage devant une cour dassises.

    On sattend une peine lourdepour meurtre avec prmditation.

    TROISIME GE

    Il tue pour sa grand-mreIl a empoisonn une patiente dune maison de repos afin de librer une place pour sa grand-mre qui souffrait dune grave maladie.

    Trouver une place dans une maison de repos et de soins est de plus en plus difficile.

    BEL

    GA/A

    FP

    Noline ZSCHAU

    Lundi dernier, Sovimont(commune de Floreffe) sestproduit un vol dargent insolite : celui de collecte de la messe !Selon notre enqute, il semble que ce soit le pasteur luimme qui tait le voleur.

    En effet, plusieurs lments laissent penser que ce soit le pasteurde ce petit village de Sovimont qui dtournait largent de la collecte.

    Lucille Nottet, une jeune femmequi travaille la commune et quisoccupe des comptes de ce temple, a remarqu que largent de lacollecte, logiquement destin amliorer lcole du petit village, ntait plus vers sur le compte enbanque habituel.

    Elle a alors demand ses collgues de la banque de vrifier les

    diffrents mouvements raliss sur ce compte.

    On sest alors rendu comptequaucune somme navait t verse depuis plus dun mois.

    Par contre, on sest aussi aperuque de largent vers arrivait sur un compte qui avait pour nom Vacances Tahiti .

    Lucille Nottet est ensuite alleprvenir la police qui sest immdiatement rendue chez le pasteur.

    Une surprise de taille attendaitla police. Laccus avait pris la fuite et ntait pas son domicile.

    Ils ont finalement retrouv lepasteur avec ses bagages laroport. Il attendait son avion avec impatience.

    Le pasteur a t rapidement entendu par un juge dinstruction.

    Il a tout dabord d rendre la totalit des sommes voles.

    Il a aussi prsent ses excuses tous les fidles du temple et aux habitants du village.

    Il devra prochainement aller enprison pour une dure de douze mois. Il ne pourra plus jamais exercer ce mtier de pasteur.

    Durant son absence, il sera remplac par autre pasteur, bien plusjeune. En esprant quil ne soit pas lui aussi un voleur

    RELIGION

    Le pasteur tait un voleurLe pasteur de Sovimont dtournait largent des collectes pour soffrir de belles vacances Tahiti. Il a t arrt et emprisonn.

    Zlia GERARD

    Durant le mois de janvier, unado g de 16 ans a t recueilli Lige par JeanClaude, un SDF.

    Thomas avait disparu depuisplusieurs semaines.

    En effet, souffrant dune situation familiale difficile, lado avaitquitt le domicile le 3 janvier dernier. Ce jourl, prs de la gare deLige, Thomas cherchait un abri pour la nuit.

    Un SDF aimable lui a alors propos de partager son abri.

    Au fil des jours des liens damiti se sont tisss entre le SDF et lejeune.

    Ses talents de batteur

    Mais tout na pas toujours trose. Il y a eu aussi des jours difficiles, o il ny avait rien pour

    manger. Rien pour se rchauffer. Le jeune namurois a ainsi pu se rendre compte quil pouvait fairequelque chose pour le SDF.

    En effet, grce ses talents debatteur, Thomas a jou sa musique sur des tonneaux. Cela leur amme permis de gagner assez dargent pour manger pendant plusieurs jours.

    Aprs de longues discussions, leSDF a permis Thomas de prendre conscience de la chance quilavait.

    Finalement, Thomas a appelson pre et ils ont discut pendant un long moment.

    Finalement, Thomas a expliqu ses parents o il se trouvait pour que ceuxci viennent le re

    chercher.Avant de retourner dans sa mai

    son, Thomas a remerci vivement JeanClaude, le SDF, pour sagnrosit et son amabilit.

    Pour la vie

    Aprs son retour la maison,Thomas a demand ses parentsdouvrir un compte en banque pour JeanClaude.

    Suite plusieurs rencontres, ilsont mme russi le convaincre dentrer dans une maison de repos de Lige o il a t soign et pris en main.

    Depuis, Thomas lui rend visitechaque weekend.

    Jamais il noubliera les liensdamiti tisss entre lui et le SDF.

    SOLIDARIT

    Un jeune en fugue recueilli par un SDFUn Namurois de 16 ans, qui avait disparu ces dernires semaines, a t recueilli par un SDF au grand cur.

    Le jeune namurois et le SDF de Lige sont dsormais potes pour la vie.

  • MARDI 1er SEPTEMBRE 2015 11LINFO

    Jean-Jacques Dubernet tait au match. Il est un fidle supporter de Namur et se trouvait dans la tribune qui sest effondre.

    Par chance, il na pas t bless.

    Son tmoignage permet de comprendre quil sagit bien

    dun acte criminel.

    Jtais au match avec mon fils. Lambiance tait tendue puisque Namur menait 9-0 la mi-temps.

    En revenant de la buvette, jai vu un supporter de Rhisnes avec des outils (scie, foreuse, etc). Aprs nous tre

    assis, lURN ouvrait tout de suite les hostilits et marquait un dixime but.

    Cest au moment o les joueurs ftaient leur but que le toit du stade sest effondr. Heureusement, nous tions ct de lendroit o le gradin sest croul.

    Je lai vu avec une scie et une foreuse

    Franois PERROT

    L e match se droulait pourtant sans acte de violence.Par malheur, Rhisnes encaissait sur chaque action et taitinefficace devant le but linverse de lUR Namur.

    Les supporters de Rhisnescommenaient snerver et lambiance sest tendue.

    la pause, lUR Namur menait 90 face Rhisnes, qui taitcompltement dpit.

    Lorsque les supporters sont revenus dans le stade, les joueurstaient dj sur le terrain pour lancer la seconde mitemps.

    Seulement trois minutes aprsla reprise, lUR Namur marquait dj son dixime but. Lesjoueurs ftaient leur but devantla tribune de leurs supportersquand le drame sest droul.

    Le toit de la tribune sestcroul sur les joueurs et lesspectateurs.

    Arrive des pompiers

    Les pompiers sont arrivs

    quelques minutes aprs sur les lieux. Ils ont remarqu, aprs plusieurs heures de dblayage, que le toit avait t sabot ! Malheureusement pour Namur, unde ses joueurs est dcd sous les dcombres des gradins.

    Aprs quelques heures de recherche, les pompiers ont dcouvert 10 autres personnes quiavaient succomb sous les dbris.

    Aux dix morts viennentsajouter trois blesss graves et 63 autres supporters plus lgrement blesss.

    Stade dtruit

    Le stade a t totalement dtruit. La ville de Namur va devoir investir de largent pour lereconstruire.

    Les pompiers ont aussi dcouvert que lacte avait t provoqu par un Rhisnois.

    Ce pauvre spectateur ne supportait pas que Rhisnes soit lamin. Il a t arrt et inculp pour homicide volontaire.

    FOOTBALL

    La tribune de lUR Namur seffondreDimanche, lors du match UR Namur Rhisnes, la tribune sest croule sur les supporters et les joueurs la 48e minute de jeu. Il y a plusieurs morts.

    Les supporters ftaient djla victoire avant que la tribune ne seffondre.

    dA

    Flo

    rent

    Mar

    ot

    Amina VISAYEVA

    Lundi dernier, aux alentours de3 h 40 du matin, un SDF a tattaqu par cinq jeunes lagare de Namur.

    Dans cette bande se trouvaienttrois garons et deux filles. Tous sont gs entre 16 20 ans.

    La bande tait sortie pour se rendre une soire.

    Lagression sest produite sur lechemin de retour.

    Alors quils sapprtaient rentrerchez eux, lun du groupe aurait eulide folle dagresser le SDF pour samuser .

    Cette ide naurait pas tout desuite enchant les deux filles. Mais elles se sont bien vite prises au jeuau jeu en filmant la scne avec leurtlphone.

    Arme blanche

    Alors que les trois malfaiteurstaient en train dattaquer le pau

    vre homme, une femme est passenon loin de l.

    la vue de lagression, la bravefemme na pas hsit intervenir,avant de courir vers le poste de police le plus proche.

    Les cinq adolescents ont tout demme eu le temps de donner de violents coups de pied et poings la victime et nont pas hsit sortir un couteau.

    Malheureusement, la police estarrive trop tard. Les trois jeunes ont malencontreusement touch le SDF la colonne vertbrale.

    Il a fait un malaise sur le coup.

    Course-poursuite

    larrive de la police, les jeunesont pris la fuite. Ils ont cependantt rattraps par les agents. Ils ontt prsents devant le juge de la Jeunesse.

    Ils nient tous les faits. Mais descamras de surveillance ont filmla scne. PAr ailleurs, elles avaientaussi film la scne avec leur GSM...

    Le SDF a t trs rapidementtransport aux urgences de lhpital. On y a constat que la colonnetait atteinte par la lame de couteau. Les filles qui ont film la scne devront prester 20 heures detravaux gnraux.

    Les trois garons, majeurs, ironteux en prison.

    DLINQUANCEDe jeunes ados attaquent un SDFUn SDF a t attaqu par un groupe de jeunes laide dune arme blanche. Lhomme sen sort avec les deux jambes paralyses..

    Zacharie BONJEAN

    C ette agression dun parentcontre le directeur de lcoleSaintLouis, Namur, sestpasse hier dans les alentours de 16 h et dans la plus grande discrtion. La raction de ces parents ausang chaud serait due un acte que leur fils aurait commis pendant les cours, mais dont ils ne croyaient pas un mot.

    Un lve brillant

    Arthur B. est un lve brillant de4e secondaire, qui na jusquici aucun problme lcole. Pourtant, ce mercredi 11 h, Arthur B.a piqu une crise de colre et a agress son professeur de science visiblement antipathique et son camarade de classe en leur lanant tous les deux une chaise, nous raconte un lve tmoin des faits.Lducateur, mis au courant tout

    de suite, est arriv quelques minutes aprs et a constat que des chaises avaient t lances et que le professeur tait touch la mchoire. Il a emmn alors immdiatement Arthur B. chez le directeur.

    Lducateur nous a expliqu que,une fois arriv chez le directeur, Arthur a expliqu son geste car son professeur et son camarade semoquaient de son physique depuis le dbut de lanne. Javais beau leur dire darrter, ils nen avaient rien faire.

    Le directeur a pris ensuite la parole et lui a dit quil pourrait tre renvoy dfinitivement de SaintLouis suite son comportement.

    Mais quil fallait rflchir encore

    la sanction prendre.En attendant, les parents avaient

    t prvenus et ces derniers taient incrdules. Pour eux, leur fils tait incapable davoir un tel comportement. Ils ont donc demand une rencontre avec le directeur. Le rendezvous a t fix 16 h, aprs les cours.

    Les parents entrent en scne

    Les parents se sont donc rendus 16 h SaintLouis pour rencontrer le directeur. Le concierge les avus entrer dans son bureau avec lducateur.

    Lducateur a d nanmoinssabsenter quelques minutes plus tard pour un autre problme.

    Vers 16 h 45, les parents sont ressortis de leur entretien chez le directeur. Cest 17 h 30 que le concierge a commenc sinquiter de ne pas encore avoir vu le pauvre directeur sortir de son bureau. Il sest empress donc de sy rendre. Cest alors quil a dcouvert ledirecteur couch sur le sol, souffrant atrocement. En effet, il tait bless au ventre et la joue.

    Les pompiers sont arrivs deuxminutes aprs sur les lieux, pour prendre le directeur en charge.

    La police a entendu les parents,qui ont avou lagression. Ils seront prochainement jugs.

    ENSEIGNEMENT

    Le directeur de Saint-Louis agressCe mercredi, les parents dun lve de Saint-Louis Namur ont attaqu le directeur de lcole, car ils ntaient pas daccord avec lui.

    Des parents furieux ont attaqu le directeur de linstitut Saint-Louis de Namur.

  • 12 LINFO MARDI 1er SEPTEMBRE 2015

    Nat ha na l JACQM I N

    L e journal que vous tenezentre les mains nest pasun journal comme lesautres. Il est mme assez unique dans son genre. Cest lejournal des fausses nouvellespuisque tous les faits qui ysont prsents ne se sont en

    fait jamais produits. Les lves de seconde de Julie

    Bazelaire et Rebecca Devilleont ralis ce journal dans lecadre des cours de franais. Dans trois mois, lors de leurvaluation pour le CE1D, ils

    seront amens rdiger un article. Alors, pourquoi ne passy prparer pour du vrai ?

    Leur titulaire, Julie Bazelairea donc pris contact avec lejournal LAvenir afin de visiter les locaux et poser desquestions des journalistessur les ficelles du mtier.

    Mais ce qui ne devait trequune simple visite sest, aufil des rencontres et des affinits, transform en ralisationdu vrai faux journal que voici.

    La rgle des 5 W + 1

    Bien avant de commencer rdiger leurs articles, les lves ont tout dabord dcouvert, par la thorie, le stylenarratif : comment rapporterun vnement de la vie courante en donnant lillusion aulecteur de participer laction.

    Pour ne rien oublier dansleur rcit, ils ont ainsi appliqu la rgle de base des journalistes, celle des 5 W , + 1 ,qui fera plir les fervents dfenseurs de la langue franaise. Nempche, elle constit u e u n m o y e nmnmotechnique (ou checklist !) pour traiter le minimumdune information. Car unefois rpondu aux questionswho (qui), what (quoi), when

    (quand), where (o), why(pourquoi) et souvent how(comment), on est sr davoirdgag le message essentiel dusujet ou du moins de ne rienoublier dessentiel.

    Ae, la conjugaison

    Une fois la thorie comprise,restait videmment le plusdifficile : crire. Mais aussi etavant tout trouver son sujeten imaginant les situations lesplus scabreuses, les plus improbables et rocambolesques.

    Cest ainsi quun chat sest retrouv dans un plat dun restaurant asiatique ou quun sosie de Poutine a t pris pourcible lors dune visite ladministration communale de Namur. Car limagination nemanque pas chez ces lves deseconde.

    Ensuite, ce travail ne sestvidemment par fait sans desallersretours entre le prof,llve et le journaliste pourdiffrentes corrections.

    Le plus difficile pour euxtant de situer les faits danslespace et dans le temps (utilisation du pass compos, delimparfait et de la voix passive). Mais le rsultat est tout fait probant et encourageantcomme vous aurez pu en juger.

    ENSEIGNEMENT

    La plus jeune rdaction de Belgique

    Comment rdiger un bon papier ? Comment interpeller avec un bon titre ? Comment rendre le texte vivant, dynamique ? Ce journal est le cahier dexercices dlves de Sainte-Marie, Namur.

    Contrairement aux vrais journalistes, les lves de JulieBazelaire et Rebecca Deville ont invent des faits divers plutt que de les relater.

    Eda

    Ce journal a t ralis par une des rdactions les plus jeunes de Belgique. Ils ont tous entre 13 et 15 ans. Ils ont dcouvert le mtier de journaliste et certains dentre eux comptent bien en faire leur profession. Pauline AllardZacharie BonjeanMarie ButendaVictoria Chaumont Antoine ChevalGabrielle ClaesChristophe de Wilde DestmaelAnanda DiomandeElise FourniretBaptiste FrippiatAxel GaillezZelia GerardClaire GerkensHelin InceFanny LeleuMerlin MichalskiAlexandre MingeotFrancois PerrotElian RaryTho StevensJerme TrouilletAmina VisayevaNoline Zschau

    La plus jeune des rdactions

    crire un journal avec des jeunes de 1415 ans, en quelquesheures de cours, est un fameux dfi. Mener pareil projet avec des lves sourds nest passpcialement plus compliqu. Du moins linstitut SainteMarie de Namur o lintgrationdenfants malentendants dans lapprentissage ou dans les projets pdagogiques est intgredepuis plus de 15 ans.

    Julie Bazelaire, prof de franaisreligion, travaille en tandemavec Rebecca Deville qui donne

    le mme cours mais en langue des signes. Attention. Il ne sagitpas dinterprtariat. Il sagit de deux cours de franais simultan, car un enfant sourd apprend diffremment.

    Un projet qui tend assurer auxenfants sourds et malentendantsune intgration dans lcole semblable celle qui sera la leur dansla socit : une minorit sourdedans une majorit entendanteo chacune des deux parties estreconnue par lautre dans ses diffrences et ses similitudes.

    Imagin en langue des signes