Le futur de l’industrie automobile passe-t-il par la cv.essec.edu/var/f/nv/eu/nveuK0ogxBlXMTLb7-umGFae5AfInrQ... ·…

Embed Size (px)

Text of Le futur de l’industrie automobile passe-t-il par la...

  • Le futur de lindustrie automobile passe-t-il par la voiture connecte ? Mmoire de fin dtudes

    Romain Durlewanger 06 87 81 55 41

    B00402224@essec.edu 4/26/15 BBA ESSEC 2015

  • 1

    Introduction

    Lpoque de la voiture comme passion, comme passe-temps procurant un plaisir de conduite

    chaque sortie a bien chang. Nos voitures sont plus sres, plus silencieuses, plus spacieuses,

    plus respectueuses de lenvironnement. Nous sommes de plus en plus nombreux conduire

    sur nos routes, ce qui augmente le risque dembouteillages, daccidents, et de pollution. Perte

    de temps, dargent, et danger de mort : la voiture na plus la cte ! On estime le cot des

    embouteillages dans les trente plus grandes Mgacities 266 milliards de dollars en 2013.

    Nous vivons dans une priode de transition : la transition vers lintelligence. Tous nos appareils

    deviennent smart . Dabord les ordinateurs, ensuite nos tlphones, et maintenant mme

    nos maisons ou nos montres peuvent nous simplifier la vie. Les passions deviennent

    numriques, les passionns dautomobiles sont devenus des geeks . Que reste-t-il

    lautomobile pour retrouver la cte ? Passer au numrique elle aussi. De nos jours, qui

    voudrait dune voiture dans laquelle il ne peut mme pas brancher son portable pour couter

    sa propre musique ? La demande du march change, avec nos habitudes, obligeant nos

    voitures suivre ce changement technologique.

    Avec tout ce temps perdu dans les embouteillages, pourquoi ne pourrait-on pas tlphoner

    et en profiter pour prendre des nouvelles de sa famille ? Pourquoi ne pourrait-on pas lire ses

    mails professionnels ou checker ses rendez-vous de la semaine ?

    Mais cela serait bien sr dangereux. Cela tombe bien, on arrive maintenant faire des voitures

    qui conduisent toutes seules dans les embouteillages. Problme rsolu ! Et si nous arrivions

    faire que les voitures conduisent seules dans toutes les situations ? Fini la perte de temps ! La

    voiture deviendrait enfin intelligente, et nous faciliterait la vie, ou du moins loptimiserait.

    Rajoutez cela des moteurs lectriques propres et fiables, et vous obtenez la voiture du futur.

    Mais il faut savoir que les transports ne reprsentent que 13% des missions gazeuses

    polluantes (le premier tant la cration

    dnergie avec 26%). Mais en optimisant les

    trajets des conducteurs grce la voiture

    connecte, on pourrait rduire le temps de

    conduite (moins dembouteillages donc

    moins de consommation) et donc rduire

    lmission de ces gaz toxiques. Et peut-tre

    mme que nous trouverons un nouveau

    nom pour ce type de vhicule, qui ne

    ressemblera plus tellement au chssis

    contrlable et propuls par explosions que

    nous connaissions jusqu maintenant.

    Comment va donc se passer cette transition

    technologique ? Comment va-t-elle

    impacter les consommateurs, les acteurs

    Figure 1 Secteurs metteurs de gaz polluants

  • 2

    de lindustrie automobile, et quoi va ressembler ce march dans vingt ans ?

    Nous verrons que les nouveaux consommateurs daujourdhui attendent des voitures

    connectes, intelligentes qui amliorent leur vie de tous les jours, mais quun mauvais

    pressentiment les ronge. Ils ont peur pour leur vie prive et le vol de leur vhicule. Il faudra

    srement un temps dadaptation pour les consommateurs avant quils maitrisent pleinement

    toutes les possibilits proposes par leur voiture. Quand on voit que certaines personnes ne

    savent encore pas se servir dun rgulateur de vitesse, on peut se demander combien de

    temps va prendre la transition vers la voiture connecte, puis la voiture autonome.

    Ce nouveau monde automobile va ouvrir de nouvelles portes sur ce march le rendant trs

    juteux. Les oprateurs tlphoniques seront maintenant concerns, ainsi que les grands

    acteurs du monde connect comme Google. Vont-ils prendre le pouvoir sur ce march comme

    ils lont fait sur le leur ? Voici une des questions laquelle nous essaierons de rpondre tout

    au long de ce mmoire.

    Cest de cela que dcoule ma problmatique : Le futur de lindustrie automobile passe-t-il par

    la voiture connecte ? Va-t-elle tre un lment dclencheur dune nouvelle re pour la

    voiture ?

    Afin dtudier cette nouvelle technologie quest la voiture connecte, et analyser son impact

    sur le march, jai divis ce mmoire en trois parties.

    La premire se focalise sur le contexte du monde automobile dans lequel nous vivons. Quels

    sont les acteurs majeurs, que reprsente ce march, sa structure conomique. Nous

    tudierons aussi les proccupations principales des automobilistes daujourdhui que sont

    lEnvironnement, la Scurit, et le Confort. Cest aussi dans cette partie quest dfinie la

    voiture connecte, et en quoi elle rpond un changement de la demande et des attentes des

    automobilistes de notre priode. Une brve prsentation de quelques projets trs aboutis et

    futuristes sera aussi de la partie, comme la Google Car.

    La deuxime partie regroupe trois tudes de cas. Trois entreprises, diffrentes, sur lesquelles

    nous allons nous focaliser et rflchir concernant leur avancement et leurs projets concernant

    le vhicule connect. Ces trois groupes sont : Renault, un constructeur Franais, Tesla, un

    jeune constructeur amricain dont le business model est la voiture connecte, et Valeo, un

    quipementier dont linnovation est latout principal face ses concurrents. Nous verrons les

    similitudes de leurs stratgies respectives afin dentrer et de devenir des acteurs majeurs dans

    le monde de vhicules connects. Vous comprendrez pourquoi ils sont plus avancs que les

    autres acteurs, et dcouvrirez leurs projets rcents rvolutionnaires.

    Enfin, la troisime partie aborde les limites de ces vhicules connects et parfois autonomes,

    en termes de rglementation, pour linstant inexistante, de confidentialit des informations,

    et de piratage de ces vhicules. Vous verrez que le march nest peut-tre pas encore prt

    accepter ce type de nouveaux vhicules, contrairement ce que lon pourrait penser. Ces

    nouveaux produits soulvent de nombreux problmes, souvent inavous ou mal anticips. La

    connexion de nos vhicules faciliterait nos dplacements mais les rendrait aussi plus

  • 3

    vulnrables aux vols, quils soient physiques ou dinformations, et au contrle du vhicule

    distance, le transformant en un engin de mort.

    Dcouvrons tout dabord le contexte automobile actuel.

  • 4

    I. Contexte : Un march automobile en

    transition

    A. Lautomobile ces dernires annes et aujourdhui

    Afin dtudier le contexte et la structure conomique du march de lautomobile, nous allons

    procder une analyse PESTEL de celui-ci.

    Primtre tudi : Nous ne tiendrons compte que des vhicules automobiles lgers en France.

    Figure 2 Structure de la filire automobile franaise

  • 5

    Voici les principaux segments du march automobile :

    Segment B0 Vhicules trs petits, rservs un usage

    urbain.

    Exemple : Smart Fortwo

    Segment A

    Micro citadines dont la taille se situe entre 3,1 mtres et 3,6 mtres. 4

    places.

    Exemple : Renault Twingo

    Segment B

    Voitures la fois l'aise en ville et sur route (de

    3,7 4,1 mtres de longueur). Regroupe aussi les minispaces.

    Exemple : Peugeot 208

    Segment C

    Compactes allant de 4,1 4,5 mtres de

    longueur. C'est l'un des segments les plus

    porteurs en Europe et notamment en France.

    Exemple : Renault Megane

    Segment D Berlines de taille

    moyenne, entre 4,5 et 4,8 de longueur.

    Exemple : BMW serie 3

  • 6

    Segment H Les grandes et trs grandes berlines. Segment de luxe.

    Exemple : Tesla Model S

    Monospaces Grands vhicules

    capables de transporter beaucoup de voyageurs.

    Exemple : Chrysler Grand Voyager

    SUVs

    Sport Utility Vehicules. se destinent avoir des

    capacits de franchissement

    suprieures aux autres segments.

    Exemple : Range Rover

    La voiture particulire est

    le moyen de transport le

    plus utilis en France,

    reprsentant 82,7% des

    voyages, devant les

    transports en commun

    (dont le transport

    ferroviaire avec 10,6%).

    Avec prs de 84% des

    mnages tant

    motoriss, la France est

    un pays attach ce

    mode de transport.

    Figure 3 Structure du transport intrieur de voyageurs en France mtropolitaine

  • 7

    Cette tendance sessouffle de nos jours comme nous pouvons le voir sur le graphique ci-

    dessous.

    Nous avons de plus en plus

    de vhicules sur nos

    routes, comme le montre

    ce graphique. De 1991

    2013, le nombre de

    kilomtres par vhicules

    lgers nationaux ou

    trangers sillonnant nos

    routes a augment de 120

    milliards (+30%). Ce

    nombre tend rester

    stable depuis le dbut des

    annes 2000, avec lentre

    dans les murs de la

    pollution atmosphrique

    et de laugmentation du

    prix du ptrole, qui forcent les gens rduire et optimiser leurs dplacements en voiture.

    Analysons maintenant les diffrentes variables qui ont un impact important sur le march

    automobile franais.

    Politique et Lgal :

    Le nombre de jours de grve en France est moins lev aujourd'hui que dans les annes 70,

    mais la tendance est la hausse depuis quinze ans. La France est un pays o les grves sont