Click here to load reader

Les attentes des consommateurs en matiè · PDF fileDiminution inédite du pouvoir d’achat par ménage (-1,9% en 2012) ... Les générations vivent des évènements différents Plateaux-repas

  • View
    214

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of Les attentes des consommateurs en matiè · PDF fileDiminution inédite du pouvoir...

  • Les attentes des

    consommateurs en matire

    dalimentation sant

    Pascale HEBEL

    Ple Consommation et Entreprise

    25 fvrier 2016

  • 1259 enfants et adolescents gs de 3 19 ans

    1301 adultes de 20 ans et plus

    Volet Comportements &

    Attitudes Volet Consommation

    alimentaire En 2003, 2007, 2010 :

    - Carnets de consommation sur 7 jours

    (+ cahier photographique SU.VI.MAX)

    - Tous les aliments liquides et solides,

    - Occasions et lieux de consommation, contexte

    daccompagnement

    En 2013 : Carnets de consommation

    - Papier (54% dindividus)

    - Internet (46% dindividus)

    En 1988, 1995, 1997, 2000, 2003, 2007, 2010, 2013 :

    Questionnaire en face face

    - la mnagre (questionnaire mnage)

    - tous les membres du mnage

    (questionnaire individus)

    Note: les 3-14 ans sont presque tous inclus dans ltude, les sous-dclarants de 15 ans et plus ont t supprims de lanalyse.

    Choix de

    lenqut

    Comportements et Consommations Alimentaires en France

    2013 : Mthodologie

  • CREDOC - 22 fvrier 2010

    Les attentes des consommateurs

    en matire dalimentation sant

    Les nouvelles attentes des consommateurs

    Les consquences sur les changements de

    comportement

  • Lalimentation est plus que jamais le meilleur moyen

    de prserver sa sant

    F1. Pouvez-vous indiquer parmi les comportements suivants ceux qui, selon vous, sont les plus importants pour prserver sa sant ?

    1006 Franais

    Rappel 2013:

    78%

    46%

    55%

    27%

    15%

    18%

    31%

    16%

    Femme: 86% 65 ans et plus : 89%

    De 2000 moins de 3500 euros/mois: 57%

    3549 ans : 36%

    65 ans et plus : 29%

    65 ans et plus : 24% ST Inactifs : 24 %

    Diffrence significative positive/ngative vs. 2013

    Source : Baromtre ANIA

  • 5

    volutions du discours nutritionnel

    des annes 1970 nos jours

    Le discours alimentaire en France la fin du XXme sicle

    La dittique des prescripteurs des annes 70 manger moins

    La dittique thrapeutique des annes 80 manger vite puis manger sans

    Le discours cacophonique des annes 90 manger juste

    La poursuite de la cacophonie nutritionnel en ce dbut de XXIme sicle

    Une vision fonctionnelle restreint lalimentation au domaine de la sant

    Une vision humaniste de lalimentation refait surface : il ne suffit pas quun aliment soit bon manger, encore faut-il quil soit bon penser (Lvi-Strauss, 1964)

  • Des crises alimentaires :

    Les risques alimentaires

    remontent en 2me position

    aprs les accidents de la route

    Des risques rels qui

    naugmentent pas

    Une mortalit lie lalimentation qui a fortement

    diminue depuis le dbut du

    XXme sicle (20 000 50

    000 / 100 par an de nos jours)

    Un taux de mortalit qui est stable depuis 1980

    Dernire crise alimentaire trs fort impact

    Dates vnements

    1978 Huiles de colza

    1980 Colorants et additifs (tract de villejuif)

    1987 Listria dans le vacherin suisse

    1988 Veau aux hormones

    1989 clats de verre dans les petits pots pour bbs

    1990 Benzne dans leau Perrier

    1992-1993 pidmie de listriose (langue de porc en gele, rillettes, fromage et charcuterie la coupe)

    1993 Prsence de verre dans les bires Bavaria/Heineken

    1994 Salmonelle dans du jambon Marks & Spencer

    1995 Listriose (brie de Meaux)

    1996 Vache folle

    1999 Prsence de verre dans les bouteilles de Coca-Cola

    1999 Crise du poulet

    2001 Fivre aphteuse

    2005 Grippe aviaire

    Juin 2011 Escherichia Coli graines germes

    Mars 2013 Fraude avec de la viande de cheval

  • Hausse importante de la perception des risques sanitaires entre 1988

    et 2003

    puis la traabilit rassure, le risque important diminue (les franais

    sont ceux qui connaissent le mieux la traabilit)

    transfert sur les risques nutritionnels (mise en place du PNNS)

    Monte de la culpabilit (Pensez-vous que vous avez une bonne

    alimentation ? -12 points en 3 ans)

    Forte hausse de la perceptions de risques

    sanitaires importants

  • 8 8 CREDOC - 22 fvrier 2010

    Un glissement des reprsentations

    vers lalimentation restrictive

    Restrictif

    Eviter

    Sucre

    Equilibr

    Eau

    Faire attention

    Lgume

    Fruit

    Partage, got

    Produits-

    cuisine

    Rgime

    1995

    1988 2007

    36-45 ans

    18-25 ans

    + de 65 ans

    Saveur

    Ensemble Dguster

    Compagnie

    Vivre Agrable

    Prsentation

    Gourmand

    Poulet

    Mijoter

    Frite

    Servir

    Apptissant

    Prparation

    Caf

    Restaurant

    Copieux

    Plat de

    rsistance

    Cuisiner

    Raffines

    Dessert

    36-45 ans

    18-25 ans

    + de 65 ans

    Faim

    Rassasi

    Peu grossir

    Nourrir

    Sain

    Vari

    Si je vous dis bien manger quoi pensez-vous ?

    Source : Enqutes CCAF 1988, 1995 et 2007

    2013 (remonte du plaisir,

    la suite du PNA)

  • En 2013 : cuisin maison et sain

    21%

    25%

    11%

    20%

    15%

    8%

    2013

    Exemples de plats et daliments

    Manger quilibr

    Plaisir de manger satit

    Plaisir de manger et de lacte social

    Cuisin maison

    Discours nutritionnel

    Pour vous que signifie Bien manger ?

  • Pour les femmes salimenter cest le contenu du repas, pour les hommes cest manger sa faim les plats de sa femme

    Pour vous que signifie Bien manger ? 2013

  • Naturel pour les plus gs, petit-plats cuisins pour les 35-44 ans

    Pour vous que signifie Bien manger ? 2013

    Source : Enqutes CCAF, CREDOC

  • Aprs la baisse de la sant, transfert sur

    naturalit

    La naturalit progresse fortement entre 2007 et 2010

    Attention porte la naturalit, aux conservateurs et la

    composition en hausse

    Transfert du sant au produit naturel

    Puis plaisir avec la crise conomique

    13

  • Veuillez me dire dans quelle mesure vous tes inquiet ou pas pour chacun des problmes suivants. Comparaison

    France / Moyenne UE

    Les premiers risques qui inquitent les Franais : peur de ce qui nest pas naturel

    (polluants et rsidus de pesticides ou antibiotiques dans les produits)

    Source : Eurobaromtre Spcial 354 Risques lis aux aliments , 2010

    +12 pts

    +8 pts

    +7 pts

    +7 pts

    +2 pts

    +0 pts

    +3 pts

    +1 pts

    Diffrence par rapport

    la moyenne de lUE

    CREDOC

  • 11%

    17%

    15%

    25%

    36%

    32%

    31%

    36%

    43%

    45%

    46%

    37%

    47%

    49%

    51%

    63%

    28%

    25%

    32%

    36%

    30%

    36%

    37%

    38%

    33%

    31%

    34%

    43%

    34%

    33%

    33%

    32%

    Le produit est issu du commerce quitable

    Le produit est issu de l'agriculture biologique

    La marque du produit

    Le type de distributeur(march, commerce de proximit, grande distribution, hard discount)

    L'aliment est produit ct de chez vous

    L'existence d'un signe officiel de qualit(label rouge, AOC / AOP, IGP)

    L'existence d'une garantie de respect du bien-tre animal

    L'avantage sant du produit

    La dure de conservation

    Une information sur la traabilit du produit (dont le pays d'origine)

    La composition du produit (liste d'ingrdients)

    L'aliment est produit dans des conditions respectueuses del'environnement

    L'origine franaise du produit

    Le prix

    L'apparence de l'aliment

    Le got apprci lors d'un achat antrieur

    Beaucoup Plutt

    Le got : premier dterminant de la qualit

    alimentaire

    18 Baromtre alimentation 2013, Ministre de lagriculture, de lagroalimentaire et de la fort, CRDOC

    Pour vous faire une ide sur la qualit dun produit alimentaire, pour chaque critre que je vais vous citer, vous me direz

    si, pour vous personnellement, il compte beaucoup, plutt, pas vraiment ou pas du tout ?

    Base : N=966 en 2013

    94 %

    85 %

    83 %

    81 %

    80 %

    68 %

    74 %

    76 %

    76 %

    80 %

    68 %

    39 %

    42 %

    66 %

    47 %

    61 %

  • En 2015 : laliment de qualit est avant tout Bio, un produit brut (viande, lgume,

    poisson) et moins associ au got et la fraicheur quen 2007

    Question ouverte : Si je vous dis aliment de qualit , quels sont les mots qui vous viennent lesprit ?

    2007 2015

    Source : Enqutes Tendances de consommation , CREDOC

  • Aprs une priode du tout sant, en priode de crise conomique, la

    convivialit et le got sont de nouveau au cur des critres de choix

    du consommateurs

    les aliments sant diminuent (consquence de limage prix)

    les choix environnementaux (cot carbone) prennent de lampleur

    Les risques perus sont trs influencs par les vnements

    mdiatiques, doffre

    Important daller vers une amlioration de la confiance consommateur

    acteurs de lalimentation (les dpenses par habitant diminuent)

    Conclusions

  • CREDOC - 22 fvrier 2010

    Les attentes des consommateurs

    en matire dalimentation sant

    Les nouvelles attentes des consommateurs

    Les consquences sur les c

Search related