of 34 /34
CORDE CHF 5.— Euro 3.50 $ 3.—

les cordes [document Mammut]

  • Upload
    lyque

  • View
    241

  • Download
    1

Embed Size (px)

Citation preview

Page 1: les cordes [document Mammut]

CORDE

CH

F 5.

— E

uro

3.5

0 $

3.—

Page 2: les cordes [document Mammut]

Mammut fait partie des leaders mondiaux parmi

les fournisseurs d’équipement complet pour les

sports de montagne. L’assortiment très complet

de Mammut va de l’habillement, en passant par

les sacs à dos et les sacs de couchage, jusqu’aux

harnais, chaussons et aux cordes.

Les cordes Mammut sont depuis plus de 150 ans

les meilleurs exemples de notre aspiration à une

qualité sans compromis dans la fabrication d’équi-

pement de montagne. Nous ne pouvons être satis-

faits que par la satisfaction de nos clients.

Cependant, nous pensons que le service à la

clientèle ne s’arrête pas avec la fabrication du

meilleur produit possible. Les informations sur

l’utilisation correcte de nos produits et les ren-

seignements sur les dangers possibles sont tout

aussi importants. C’est la raison pour laquelle

nous avons conçu cette brochure pour vous. Avec

de nombreux conseils sur l’achat, pour l’entretien

et l’emploi corrects dans la pratique – bref, pour

tirer le meilleur d’un produit de valeur. Les con-

naissances techniques sur le matériel, sur

sa construction, les tests et les normes, tout est

expliqué de façon simple. De plus, afin que ces

informations soient encore plus claires, toutes les

notions désignées > ainsi peuvent être consul-

tées dans le lexique à partir de la page 30.

Votre team Mammut

phot

o: T

hom

as U

lric

h

Page 3: les cordes [document Mammut]

TA B L E D E S M AT I È R E S

AID

E À

L'A

CH

AT

MA

NIE

ME

NT

RIO

RA

TIO

NS

N

OR

ME

SL

EX

IQU

EQ

UA

LIT

É

QUALITÉLa qualité suisse 2

Où se cachent les différences? 4

AIDE À L'ACHATQuelle est la corde la mieux adaptée? 8

Quelle emploi ferai-je de ma corde? 10Quels sont les types de corde existants? 12

MANIEMENTConseils pratiques 14

DÉTÉRIORATIONS DE L A CORDEEviter les détériorations 20

Durée de vie – quel est le moment pour remplacer la corde? 24

NORMESLes exigences des différentes normes 25

Ce qui est testé 26

LEXIQUEA–Z 30

Page 4: les cordes [document Mammut]

Chaque mètre est contrôlé par des moyensélectroniques sur d'éventuelles irrégularités.Les performances de nos cordes sont régu-lièrement testées sur l’installation de chutepropre à Mammut. Il va sans dire qu'ellesrépondent aux plus sévères >exigences desdifférentes normes – qu’elles offrent mêmedes réserves de performance les dépassantde loin. Un système de >management de laqualité selon la >norme ISO 9001 garantit laqualité exceptionnelle et régulière de chaquecorde. Et c’est naturellement que, lors dudéveloppement, nous gardons en vue l’utilitépour la pratique alpine. Des guides de monta-gne issus des teams d’instruction des asso-ciations alpines, des grimpeurs professionnelset de pointe, et enfin nos collaborateurs fana-tiques d’escalade, tous vérifient sans com-plaisance les cordes Mammut lors d’une utili-sation très poussée, et cela bien avant qu’unecorde n’apparaisse sur le marché.

L A Q U A L I T É S U I S S E

Celui qui confie sa vie à une corde de Mammut, en attend avec raison la meilleure qualité. Nousnous sentons entièrement liés par cette attente. Toutes nos cordes sont fabriquées en Suisse.Jour après jour, Mammut utilise une quantité de fibres polyamide (>filaments) qui permet-traient, en les mettant bout à bout, de faire le tour du monde.

Installation de chutede Mammut SA

Balanced Rope ConceptLa fabrication d'une corde constitue toujours

un compromis entre un nombre élevé de chutes

normées et un faible poids, respectivement en-

tre une force de choc modérée et un faible

allongement. Mammut applique depuis des

années la philosophie des Balanced Ropes:

Une corde exceptionnelle ne se distingue pas

que par une seule valeur à la pointe, mais

plutôt par la somme des différentes carac-

téristiques de qualité dans un équilibre optimal.

Page 5: les cordes [document Mammut]

La fabrication des cordes

1.Mammut utilise des fils en polyamide 6(nylon) de haute qualité comme matière pre-mière pour la production des brins.

2.Dans un premier temps, deux à six de cesbrins sont tordus pour former un fuseau.

3.Dans un second temps, quatre à six de cesfuseaux sont entortillés pour former un toron,plusieurs de ces torons formeront plus tardl’âme. Lors du processus de torsion, cestorons prennent l’aspect de ressorts à boudin– toronnés en terme technique – c’est ce quidonne à la corde une partie de son élasticité.

4.Un supplément d’élasticité est obtenue parl’étape suivante, le processus d’affinage. Lestorons sont alors traités avec des substanceschimiques et rétractés thermiquement.

5.Sur la machine à tresser, l’âme de la corde estenfin enserrée par les fuseaux de la gaine.

2 · 3

QU

AL

ITÉ

1

2

3

4

5

Page 6: les cordes [document Mammut]

OÙ SE C A CHENT LES D I F FÉRENC ES?

Un exemple en est le processus >Coating Finish, développé et appliqué exclu-sivement par Mammut. Le processus CoatingFinish est une illustration de la force innovatri-ce qui confère souvent aux cordes Mammu tl’avantage technologique décisif, en se faisanttoujours et encore les révélateurs de tendan-ces pour la sécurité et pour l’utilité pratique.Par le processus Coating Finish, les différentes>fibres de la corde sont par un revê-tement de PTFE. Ainsi, le frottement entre lesfibres est minimisé, ce qui améliore leur capa-cité de glissement. La charge, résultant parexemple d’une chute , sera répartie de façonégale sur toutes les es;fibr chacun des >fila- ments (filament = élément le plus fin) partici-pant de manière optimale à la performance del'ensemble. Ceci permet la construction de cor-des nettement plus légères avec un >nombrede chutes égal, ou des cordes supportant descharges considérablement plus élevées avecun même poids >Sharp-Edge-Resistance.

En plus d'une meilleure performance dans letest normalisé, le Coating Finish confère à noscordes de pointe encore d'autres avantages:elles souff rent moins du frottement sur le rocher;elles absorbent moins de saleté et moins d’hu-midité; elles sont particulièrement agréable àmanier; elles conservent leurs performancesplus longtemps. La technologie des cordes dedemain: nous la maîtrisons aujourd'hui déjà.

Nos cordes ne sont pas seulement caractérisées par la qualité de pointe suisse et par une bilité à long terme de 100%. Nos ingénieurs à la recherche développent en permanence dessolutions novatrices, faisant de nos cordes toujours et encore des «State of the Art» parmi lescordes de montagne, ce qui nous a valu de nombreuses distinctions par le passé, obtenues àl’occasion de tests neutres.

sans Coating Finish

avec Coating Finish

fia-

d’affinage

affinées

Page 7: les cordes [document Mammut]

4 · 5

QU

AL

ITÉ

Duodess

Un marquage durable du milieu de la cordeest utile pour le rappel, pour plier la corde etpour évaluer la longueur de corde restante.Les marquages effectués avec les rubansadhésifs risquent de se décoller lors de l’uti-lisation et de gêner les manœuvres. En cas deperte du ruban adhésif, le marquage de substi-tution avec un feutre peut éventuellementendommager chimiquement les fibres de lacorde. Avec le design Duodess patenté deMammut, le motif change au milieu de lacorde – les deux moitiés de la corde sont entous temps clairement reconnaissables pen-dant toute sa durée de vie et sans aucunedégradation de la maniabilité.

Page 8: les cordes [document Mammut]

Les extrémités de la corde

L’âme et la gaine d’une corde peuvent sedéplacer entre elles à l’usage. Le problèmedevient dérangeant quand elles se séparenten bout de corde en s’effilochant. Un soucique les cordes Mammut ne connaissent pas.Les extrémités de nos cordes sont soudées aumoyen >d’ultrasons, de manière parfaite etdurable. Ainsi, l’âme et la gaine de la cordesont solidarisées solidement, une fois pourtoutes.

Superdry

Les cordes mouillées sont plus difficiles à mani-puler; lorsqu'elles gèlent, leur performancedynamique diminue rapidement. Pour ces rai-sons, les cordes imprégnées signifient plus desécurité dans les courses alpines, particulière-ment en glace, en terrain mixte et en hiver. Siavec les procédés «Dry» courants le traitementse limite en général à la seule gaine, chezMammut, nous imprégnons la gaine et l'âme,donc l'ensemble du corps de la corde. Par là,l'imprégnation Superdry est plus efficace etdure plus longtemps – tout en optimisant enmême temps le >handling, la résistance à >l'abrasion et à l'absorption de saleté, lalongévité.

Marquage du milieu

Toutes les cordes dynamiques de Mammutsont dotées d'un marquage du milieu à lapeinture résistant à l'abrasion. Lors du choixdu procédé, l'objectif a été d'éviter que lapeinture utilisée ne puisse affaiblir les fils dela gaine ou les torons formant l'âme.

Le pourcentage de gaine

Les moulinettes fréquentes, comme parexemple dans les salles d’escalade ou dansles écoles d’alpinisme, et le travail intensifdes voies d’escalade sportive signifient uneabrasion accrue de la gaine et usent plus vitela corde. Pour ce genre de sollicitation, nousproposons des cordes spéciales dotées d’unpourcentage de gaine plus élevé. Dans unecorde équilibrée, la proportion des fibres dela gaine et de l’âme varie de 35 à 45% dupoids. Nos cordes de pointe de la ligneEndurance possèdent une proportion de lagaine d’au moins 45% et, par là, une durée devie nettement plus élevée.

O Ù S E C A C H E N T L E S D I F F É R E N C E S ?

Page 9: les cordes [document Mammut]

Info-Tex

Celui qui achète une corde Mammut reçoitune qualité d’origine qui peut être prouvée.Chacune de nos cordes renferme dans sonâme un ruban d’identification contenant lesplus importantes données de la corde: fabri-cant, norme de test, période de fabrication,certificat UIAA et instance de contrôle CE. Uncertificat de garantie imperdable qui attested’un travail de qualité suisse.

Coating Finish

Au moment où une corde classique doit sup-porter une charge, par exemple lors d’unechute, les fibres absorbent la charge en s’al-longeant. Il se produit alors un frottemententre les Fibres, et la charge n’est pas répar-tie uniformément sur toutes les fibres – lepouvoir de performance n’est pas utilisé en-tièrement. Le revêtement au PTFE de notretechnologie exclusive du Coating Finish dimi-nue le frottement entre les fibres de la corde.La charge se répartit alors de façon plus uni-forme, la construction est allégée et la cordeplus solide.

Longueur de la corde

Conditionnée par la construction, toute cordegaine-âme se rétrécit lors de l’utilisation. Enfonction des conditions météorologiques(chaleur, humidité), terrain (poussière, sable)et de la manière de l’utiliser, (corde de guide,moulinette), une corde peut perdre dans lescas extrêmes jusqu’à 5 – 10% de sa longueur.Afin de garantir la longueur de la corde spé-cifiée, nous débitons nos cordes de 2,5% pluslongues qu’indiqué.

6 · 7

QU

ALIT

É

Tara
Schreibmaschinentext
Tara
Schreibmaschinentext
Tara
Schreibmaschinentext
Tara
Schreibmaschinentext
Tara
Schreibmaschinentext
Tara
Schreibmaschinentext
Tara
Schreibmaschinentext
Tara
Schreibmaschinentext
Page 10: les cordes [document Mammut]

Collection de l'été 11

quelle e st l a Corde l a mieux adaptée?

Ligne

Terrain d'action

TWIN

HALF 1

2

112

COATINGfinish™Light & Strong

superDRY™Clean & Dry

CLASSICMAMMUTStandard

8

ROPES OVERVIEW

Linien / Line

Einsatzgebiet /Activity

Kollektion / Collection

TWIN

Teflonisierung für leichte und widerstandsfähige SeileIm COATINGfinish™-Prozess werden die einzelnen Seilfasern durch eine Teflonbeschichtung veredelt. Dadurch wird die Reibung zwischen den Fasern minimiert und ihre Gleitfähigkeit verbessert. Die Belastung wird gleichmässig auf alle Fasern verteilt und das Seil kann höheren Belastungen standhalten. Dies erlaubt es uns, sowohl die leichtesten wie auch die widerstands-fähigsten Seile auf dem Markt anzubieten. Zusatznutzen sind hohe Schmutz- und Wasserresistenz.

Maximale Imprägnierung gegen Wasser und SchmutzWährend bei üblichen Imprägnierungen meist nur der Seil mantel behandelt wird, versiegeln wir Mantel und Kern, also den gesamten Seilkörper. Das macht die superDRY™-Imprägnierung wirksamer und langlebiger – und optimiert gleichzeitig Handling, Abriebfestigkeit, Schmutzabweisung und Lebensdauer.

Teflon coating adds durability to lightweight ropesWith Mammut’s COATINGfinish™ process, the Teflon coating reduces friction within the fibers and improves their ability to glide against each other – each is able to contribute its maximum to the ropes overall strength. Therefore the load is more equally distributed and this enables Mammut to produce lighter and stronger ropes. The COATINGfinish™ also provides the maximum possible protection against water and dirt, and results in extremely good handling characteristics.

Maximum protection against water and dirtsuperDRY™ treatment provides both core and sheath with lasting, maximum protection against water and dirt, thereby increasing the durability of the rope under harsh conditions, as well as improving handling characteristics over the life of the rope.

Alpine ClimbingKlassische Hochtouren; Eis und Mixedklettern, ExpeditionenClassical Alpinism, Mixed and Ice Climbing; Expeditions

50/60 50/60

7.5 Twilight

50/60 50/60

30/40/50/60/70/80 50/60/70

40/50/60/70/80

40/50/60/70/80/500 40/50/60/70/80

40/50/60/70

40/50/60/70/80

40/50/60/70/80/320 Duodess: 50/60/70/80

40/50/60/70/80 Duodess: 50/60/70

40/50/60/70

30/40/50/60/70/80/100 Duodess: 50/60/70

30/40/50/60/70/80 Duodess: 50/60/70

40/50/60/70

40/50/60/70

40/50/150/300 40/50/150/300

8.3 Meteor

50/60/70 50/60/70

8 Phoenix

50/60 50/60

8.3 Obsession

50/60 50/60

8.5 Genesis

HALF 1

2

Alpine ClimbingMultipitch RockclimbingSportsclimbing PerformanceSportsclimbing AllroundGym Climbing

Alpine ClimbingMultipitch RockclimbingSportsclimbing PerformanceSportsclimbing AllroundGym Climbing

Alpine ClimbingMultipitch RockclimbingSportsclimbing PerformanceSportsclimbing AllroundGym Climbing

Multipitch RockclimbingMehrseillängenklettern, Big Walls (ohne Eis und Schnee)Multipitch Rock Climbing, Big Walls (without ice and snow)

Sportsclimbing PerformanceWenn jedes Gramm zähltIf every gramm counts

Linien / Lines

Gute Handhabung / Good Handling

Schmutzabweisend / Repels Dirt

Wasserabweisend / Repels Water

Erhöhte Lebensdauer / Aided Durability

CLASSICMAMMUTStandard

superDryClean & Dry

COATING finishLight & Strong

8

ROPES OVERVIEW

Schweizer Qualität seit 1862Mammut® Seile werden zu 100% in der Schweiz hergestellt. Ein Qualitätsmanagement-System nach ISO 9001 stellt vom Rohwareneingang bis hin zum fertig verpackten Seil die gleich-bleibende, ausser gewöhnliche Qualität sicher. Jeder produzierte Meter wird bei der Schlusskontrolle elektronisch auf etwaige Unregelmässigkeiten geprüft. In unserem firmeneigenen Testlabor mit Sturzanlage werden die Seile aus jedem Produktionslos auf alle relevanten Werte hin getestet und kontrolliert.

«Lap Coiled» – Krangelfreie Seile.Dank der ersten vollautomatischen «Lap Coiled»-Seilver-packungsmaschine haben Mammut® Seile einen zusätzlichen Sicherheits- und Komfortvorteil. Das aufwendige Abrollen gehört der Vergangenheit an, und lästige Krangel werden von Anfang an unterbunden. Mit der neuartigen Wickeltechnologie werden die Seile nicht gespult, sondern mit einem siebenachsigen Roboter-arm zu einer Achterform gelegt.

Myclimate – Klimaneutrale Seile.Mammut® Seile sind klimaneutral. Dies bedeutet, dass die Emissionen, welche bei Herstellung und Vertrieb der Seile ent stehen, kompensiert werden. Dies erfolgt durch «myclimate», eine internationale Initiative mit Schweizer Wurzeln. Mit dem Bau von 500 solaren Treibhäusern im indischen Himalaya soll die kurze Vegetationsperiode verlängert und der Anbau lokaler Nahrungs-mittel ermöglicht werden.

Swiss Quality since 1862Every Mammut® rope is produced in Switzerland. An ISO 9001-compliant Quality Management System ensures the same exceptional quality from raw materials receipt through to the finished, packaged rope. Every single meter that is produced is checked electronically for any inconsistency during the final control. In our in-house test laboratory with its fall facility, we test and monitor ropes from every production batch to make sure all the relevant values are complied with.

Lap-coiled – Tangle-free ropes.Thanks to the first fully automatic lap-coiling ropepacking machine, Mammut® ropes feature additional benefi ts in terms of safety and convenience. The time-consuming uncoiling of a new rope to keep it from becoming twisted is now a thing of the past: Ropes now come tangle-free. The key to the new process is a new technique for coiling the rope: Instead of spooling it as in the past, a seven-axis robot arm is programmed to lay the rope in a figure-of-eight pattern.

myclimate – Climate-neutral ropes.Mammut® ropes are climate-neutral. This means that the emissions generated by the manufacture and distribution of the ropes are compensated for through myclimate, an international initiative with Swiss roots. The construction of 500 solar greenhouses in the Indian Himalayas is designed to prolong the short vegetation period and to enable the cultivation of local food.

Sportsclimbing AllroundIdeale Balance zwischen Gewicht, Lebensdauer und HandlingPerfect balance between weight, durability and handling

Gym ClimbingGutes Handling und lange Lebensdauer bei intensivem Gebrauch in der HalleGood Handling and Durability for intensive use in Gyms

SINGLE

Alpine ClimbingMultipitch RockclimbingSportsclimbing PerformanceSportsclimbing AllroundGym Climbing

Alpine ClimbingMultipitch RockclimbingSportsclimbing PerformanceSportsclimbing AllroundGym Climbing

Alpine ClimbingMultipitch RockclimbingSportsclimbing PerformanceSportsclimbing AllroundGym Climbing

Kollektion / Collection Einsatzgebiet /Activity

9.6 Climax 10 Vertex 10.5 Apex

9.5 Spark 9.8 Tusk 10 Galaxy 10.2 Gravity

9.5 Infinity8.9 Serenity 9.2 Revelation 10.2 Supersafe Evo 10.5 Superflash

1

10.1 Gym Rope

9

Ro

pes

COATINGfinishTM

Light & Strong

superDRYTM

Clean & Dry

CLASSICMAMMUTStandard

Choisir la bonne corde

Quelle sera l'utilisation de ma corde?

Quel type de corde est le mieux adapté?

Quelle propriété est dominante?

Le choix de la bonne corde.

1

2

3

4

1

2

3 4

Ligne

> Page 4

Types de corde

> Page 12

Page 11: les cordes [document Mammut]

8 · 9

AID

E À

L '

AC

HA

T

Collection de l'été 11

SINGLE 1

8

ROPES OVERVIEW

Linien / Line

Einsatzgebiet /Activity

Kollektion / Collection

TWIN

Teflonisierung für leichte und widerstandsfähige SeileIm COATINGfinish™-Prozess werden die einzelnen Seilfasern durch eine Teflonbeschichtung veredelt. Dadurch wird die Reibung zwischen den Fasern minimiert und ihre Gleitfähigkeit verbessert. Die Belastung wird gleichmässig auf alle Fasern verteilt und das Seil kann höheren Belastungen standhalten. Dies erlaubt es uns, sowohl die leichtesten wie auch die widerstands-fähigsten Seile auf dem Markt anzubieten. Zusatznutzen sind hohe Schmutz- und Wasserresistenz.

Maximale Imprägnierung gegen Wasser und SchmutzWährend bei üblichen Imprägnierungen meist nur der Seil mantel behandelt wird, versiegeln wir Mantel und Kern, also den gesamten Seilkörper. Das macht die superDRY™-Imprägnierung wirksamer und langlebiger – und optimiert gleichzeitig Handling, Abriebfestigkeit, Schmutzabweisung und Lebensdauer.

Teflon coating adds durability to lightweight ropesWith Mammut’s COATINGfinish™ process, the Teflon coating reduces friction within the fibers and improves their ability to glide against each other – each is able to contribute its maximum to the ropes overall strength. Therefore the load is more equally distributed and this enables Mammut to produce lighter and stronger ropes. The COATINGfinish™ also provides the maximum possible protection against water and dirt, and results in extremely good handling characteristics.

Maximum protection against water and dirtsuperDRY™ treatment provides both core and sheath with lasting, maximum protection against water and dirt, thereby increasing the durability of the rope under harsh conditions, as well as improving handling characteristics over the life of the rope.

Alpine ClimbingKlassische Hochtouren; Eis und Mixedklettern, ExpeditionenClassical Alpinism, Mixed and Ice Climbing; Expeditions

50/60 50/60

7.5 Twilight

50/60 50/60

30/40/50/60/70/80 50/60/70

40/50/60/70/80

40/50/60/70/80/500 40/50/60/70/80

40/50/60/70

40/50/60/70/80

40/50/60/70/80/320 Duodess: 50/60/70/80

40/50/60/70/80 Duodess: 50/60/70

40/50/60/70

30/40/50/60/70/80/100 Duodess: 50/60/70

30/40/50/60/70/80 Duodess: 50/60/70

40/50/60/70

40/50/60/70

40/50/150/300 40/50/150/300

8.3 Meteor

50/60/70 50/60/70

8 Phoenix

50/60 50/60

8.3 Obsession

50/60 50/60

8.5 Genesis

HALF 1

2

Alpine ClimbingMultipitch RockclimbingSportsclimbing PerformanceSportsclimbing AllroundGym Climbing

Alpine ClimbingMultipitch RockclimbingSportsclimbing PerformanceSportsclimbing AllroundGym Climbing

Alpine ClimbingMultipitch RockclimbingSportsclimbing PerformanceSportsclimbing AllroundGym Climbing

Multipitch RockclimbingMehrseillängenklettern, Big Walls (ohne Eis und Schnee)Multipitch Rock Climbing, Big Walls (without ice and snow)

Sportsclimbing PerformanceWenn jedes Gramm zähltIf every gramm counts

Linien / Lines

Gute Handhabung / Good Handling

Schmutzabweisend / Repels Dirt

Wasserabweisend / Repels Water

Erhöhte Lebensdauer / Aided Durability

CLASSICMAMMUTStandard

superDryClean & Dry

COATING finishLight & Strong

8

ROPES OVERVIEW

Schweizer Qualität seit 1862Mammut® Seile werden zu 100% in der Schweiz hergestellt. Ein Qualitätsmanagement-System nach ISO 9001 stellt vom Rohwareneingang bis hin zum fertig verpackten Seil die gleich-bleibende, ausser gewöhnliche Qualität sicher. Jeder produzierte Meter wird bei der Schlusskontrolle elektronisch auf etwaige Unregelmässigkeiten geprüft. In unserem firmeneigenen Testlabor mit Sturzanlage werden die Seile aus jedem Produktionslos auf alle relevanten Werte hin getestet und kontrolliert.

«Lap Coiled» – Krangelfreie Seile.Dank der ersten vollautomatischen «Lap Coiled»-Seilver-packungsmaschine haben Mammut® Seile einen zusätzlichen Sicherheits- und Komfortvorteil. Das aufwendige Abrollen gehört der Vergangenheit an, und lästige Krangel werden von Anfang an unterbunden. Mit der neuartigen Wickeltechnologie werden die Seile nicht gespult, sondern mit einem siebenachsigen Roboter-arm zu einer Achterform gelegt.

Myclimate – Klimaneutrale Seile.Mammut® Seile sind klimaneutral. Dies bedeutet, dass die Emissionen, welche bei Herstellung und Vertrieb der Seile ent stehen, kompensiert werden. Dies erfolgt durch «myclimate», eine internationale Initiative mit Schweizer Wurzeln. Mit dem Bau von 500 solaren Treibhäusern im indischen Himalaya soll die kurze Vegetationsperiode verlängert und der Anbau lokaler Nahrungs-mittel ermöglicht werden.

Swiss Quality since 1862Every Mammut® rope is produced in Switzerland. An ISO 9001-compliant Quality Management System ensures the same exceptional quality from raw materials receipt through to the finished, packaged rope. Every single meter that is produced is checked electronically for any inconsistency during the final control. In our in-house test laboratory with its fall facility, we test and monitor ropes from every production batch to make sure all the relevant values are complied with.

Lap-coiled – Tangle-free ropes.Thanks to the first fully automatic lap-coiling ropepacking machine, Mammut® ropes feature additional benefi ts in terms of safety and convenience. The time-consuming uncoiling of a new rope to keep it from becoming twisted is now a thing of the past: Ropes now come tangle-free. The key to the new process is a new technique for coiling the rope: Instead of spooling it as in the past, a seven-axis robot arm is programmed to lay the rope in a figure-of-eight pattern.

myclimate – Climate-neutral ropes.Mammut® ropes are climate-neutral. This means that the emissions generated by the manufacture and distribution of the ropes are compensated for through myclimate, an international initiative with Swiss roots. The construction of 500 solar greenhouses in the Indian Himalayas is designed to prolong the short vegetation period and to enable the cultivation of local food.

Sportsclimbing AllroundIdeale Balance zwischen Gewicht, Lebensdauer und HandlingPerfect balance between weight, durability and handling

Gym ClimbingGutes Handling und lange Lebensdauer bei intensivem Gebrauch in der HalleGood Handling and Durability for intensive use in Gyms

SINGLE

Alpine ClimbingMultipitch RockclimbingSportsclimbing PerformanceSportsclimbing AllroundGym Climbing

Alpine ClimbingMultipitch RockclimbingSportsclimbing PerformanceSportsclimbing AllroundGym Climbing

Alpine ClimbingMultipitch RockclimbingSportsclimbing PerformanceSportsclimbing AllroundGym Climbing

Kollektion / Collection Einsatzgebiet /Activity

9.6 Climax 10 Vertex 10.5 Apex

9.5 Spark 9.8 Tusk 10 Galaxy 10.2 Gravity

9.5 Infinity8.9 Serenity 9.2 Revelation 10.2 Supersafe Evo 10.5 Superflash

1

10.1 Gym Rope

9

Ro

pes

COATINGfinishTM

Light & Strong

superDRYTM

Clean & Dry

CLASSICMAMMUTStandard

Terrain d'action

Alpine ClimbingAlpinisme classique, Escalade sur glace et mixte Expéditions

Sportsclimbing AllroundRésistance élevée, faible poids, ma‑ niement agréable et longue durée de vie sont ici combinés à la perfection

Multipitch RockclimbingEscalades grande voie, Escalade de grandes parois

Gym ClimbingEscalade en salle, Entraînement / escalade de réchauffement, Escalade en moulinette

Sportsclimbing PerformanceLe nec‑plus‑ultra lorsque chaque gramme compte

Page 12: les cordes [document Mammut]

Alpinismepar ex. Aig. du Moine arête S, Salbitschijen Sitôt que du rocher difficile entre en jeu etque les difficultés sont suffisamment homo-gènes pour que des chutes soient possiblesen tout temps, on assure de manière classi-que, soit de relais en relais. Que l’on choisissedes cordes à simple, à double ou jumelées,dépend en premier lieu de la descente, enrappel ou à pied. Dans un terrain accidenté,les >longueurs de corde plus courtes sontsouvent plus pratiques.

Longues courses en glace et en terrain mixtepar ex. Pilier Walker, face N des Droites,Divine ProvidenceSeules les cordes à double ou jumelées of-frent la plus grande réserve de sécurité, touten permettant des longues descentes en ter-rain difficile. Imprégnation, maniabilité et fai-ble poids assurent une manipulation aisée etsans trop de fatigue. Les longueurs de cordeimportantes contribuent à faire l’économie dutemps consacré à l’installation de relais, par-ticulièrement dans les faces de glace.

Escalade de cascades de glace / Drytoolingpar ex. Délivrance, Nuit Blanche, White Out,Flying CircusLes exigences sont proches de celles de l’es-calade sportive, cependant l’imprégnationprend une importance décisive. Dans lesitinéraires «dry-tooling » équipés de gollots,une corde à simple peut offrir une manipula-tion plus facile; dans le terrain rocheux aux>arêtes vives, la réserve de sécurité d’unecorde jumelée est appréciée. Dans les itiné-raires mixtes mal assurés, du type écossais, la >technique de corde double diminue lessollicitations subies par la chaîne d’assurage.

Courses de haute montagnepar ex. Jungfrau, Dent Blanche, Cervin, arêtedu BiancoDans les courses classiques en terrain mixtecomportant des passages d’escalade jusqu’au4ème ou 5ème degré, on descend le plus sou-vent à pied, non en rappel. Ici, l’utilisation decordes à simple légères est avantageuse, àmoins de prendre un brin d’une corde àdouble, mais dans ce cas on ne peut utiliserque la moitié de la longueur de la corde. Lacorde à simple est plus facile à manipuler quedeux brins de cordes à double ou jumelées. Làaussi, une imprégnation est recommandée.

Q U E L E M P L O I F E R A I - J E D E M A C O R D E ?

Le genre d’utilisation détermine la corde optimale. Il peut s’avérer parfaitement sensé d’ac-quérir plusieurs cordes différentes qui seront engagées en fonction de la course. Ainsi, pour uneutilisation à abrasion intense, telles que le >travail intensif de voies ou la >moulinette, unecorde disposant d’un plus fort pourcentage de gaine est indiquée; pour un usage alpin, dans laglace particulièrement, une corde imprégnée est recommandée; lorsqu’une >sollicitation surarêtes vives est possible ou pour les longues lignes de rappel, les cordes jumelées ou à doubleseront le meilleur choix. Ci-dessous, quelques exemples d’applications typiques sont men-tionnés, avec les exigences spécifiques envers la corde pour chaque cas:

Page 13: les cordes [document Mammut]

Escalade sportive alpinepar ex. Gramusset, Sanetsch, WendenstöckeLa technique de corde jumelée offre uneréserve de sécurité optimale ainsi que lapleine longueur en rappel. L'imprégnations'avère utile lorsque le temps se détériore. La >résistance aux arêtes vives est garantiepar l'utilisation de cordes jumelées ou àdouble.

Escalade sportivepar ex. Kalymnos, Midi de la France, ThaïlandeLes chutes occasionnelles rendent la corderobuste indispensable. La >force de chocpeut être limitée par >l’assurage dynami-que. La maniabilité et le poids devraient êtreoptimisés pour les performances à la limite.L’emploi de >renvois dans de nombreusesrégions modernes d’escalade sportive néces-site des cordes plus longues (70 / 80 m)

Escalade en salleLes résines synthétiques des salles d’esca-lade usent la corde plus vite; les cordes plusrésistantes dotées d’une gaine plus épaissesont un avantage.

«Workout» avec des chutes fréquentespar ex. entraînements en site d’escaladeLes chutes fréquentes usent singulièrementles cordes. Pour cette raison, les bêtes de tra-vail parmi les cordes sont particulièrementdemandées dans ce domaine. Le poids y estmoins important que la longévité.

Moulinette / écoles d’escaladeBeaucoup de frottement, forte usure; les con-structions plus fermes de la gaine sont avan-tageuses. Tant que seules les chutes du deu-xième sont à envisager, on peut sous certai-nes conditions également assureravec une corde à double.

Escalade de «Bigwall»par ex. El Capitan, Val di MelloDans la technique «Bigwall», on utilise le plussouvent une corde à simple pour monter entête et une >corde statique pour hisser lesac de matériel. Une grande réserve de sécu-rité et une gaine résistante à l’abrasion sontsouhaitables. La >résistance aux arêtesvives est un avantage.

Sauvetagepar ex. dans les Secours alpinsPour les cordes destinées aux actions desauvetage, les grandes réserves de sécuritéet un faible allongement à l’usage sont lesqualités les plus importantes.

10 · 11

AID

E À

L'A

CH

AT

Page 14: les cordes [document Mammut]

En principe, on distingue trois types dif-férents parmi les cordes de montagne dyna-miques, convenant pour des activités distinc-tes et testées selon des normes spécifiques.

Cordes à simple

Les cordes à simple représentent la forme«classique» de cordes pour l’escalade. Selonleur diamètre et longueur, elles peuvent êtreutilisées dans la plupart des domaines d’ap-plication. L’avantage principal réside dans lemaniement simple. Il est à noter que les voiesne peuvent être escaladées que jusqu’à lahauteur correspondant à la moitié de la lon-gueur de la corde s’il faut redescendre en rap-pel ou en moulinette.

Les cordes à simple sont proposées endiamètres allant de 9,4 jusqu’à 11 mm, pesantentre 57 et 84 grammes par mètre. Elles sup-portent en brin simple au moins cinq chutesnormées avec un poids de 80 kg.

Q U E L S S O N T L E S T YP E S D E C O R D E E X I S TA N T S ?

1

Les cordes à simple sonttrès faciles à manipuleret possèdent un domained’utilisation très large (à l’exception des coursesde plusieurs longueursavec descente en rappel).

Des rubans d'identifica-tion au bout de la cordeindiquent à quelle caté-gorie une corde dynami-que appartient.

Page 15: les cordes [document Mammut]

Cordes jumelées

Les cordes jumelées sont utilisées exclusive-ment avec deux brins, toujours mousque-tonnés ensemble dans chaque point d’assu-rage intermédiaire (= technique de cordejumelée). Les deux brins offrent une >redon-dance, et par là, une sécurité accrue lors d’une chute sur arêtes vives. Elles conviennentdonc particulièrement pour les escaladesalpines ou les courses sérieuses avec possi-bilités de retraite. Elles offrent le maximum enréserves de sécurité, et elles permettent depratiquer le rappel sur la longueur totale de lacorde. Avec un diamètre de 7,5 jusqu’à 8 mil-limètres et un poids par mètre de 38 à 45grammes, elle pèsent en double brin approxi-mativement la même chose que les >cordesmultichutes à simple. Lors du test normalisé,elles doivent retenir 12 chutes normées avec80 kg en brin double.

Cordes à double

La résistance et le poids des cordes à doublese situent entre les cordes à simple et les cor-des jumelées. Elles n’offrent une sécuritéconforme aux normes que si elles sont uti-lisées en double brin. Pour cela, on a cepen-dant le choix entre la technique de cordejumelée en faisant passer simultanément lesdeux brins dans les assurages intermédiaires,et de la technique de corde à double enmousquetonnant le brin «gauche» et le brin«droit» séparément dans des assuragesdistincts. Cette dernière technique autoriseune disposition de corde produisant moins defrottement lorsque les points d’assuragesintermédiaires sont fortement décaléslatéralement, tout en réduisant la force dechoc – particulièrement intéressant dans leterrain « aventure » où l’on ne s’assure quepar des coinceurs et ancrages similaires. Lescordes à double sont testées en brin simpleavec un poids de chute de 55 kg, et elles doi-vent retenir cinq chutes normées. Elles ontdiamètre compris entre 8 et 9 millimètres etun poids par mètre de 42 à 55 grammes. Ellessont utilisables pour assurer les deuxièmesde cordée chacun sur un brin.

12 · 13

AID

E À

L'A

CH

AT

12

Les cordes à double per-mettent une dispositionrectiligne des cordeslorsque les points d'as-surages intermédiairessont fortement décalés.

Les cordes jumeléesoffrent une grandesécurité.

Page 16: les cordes [document Mammut]

Depuis plus de 150 ans chez Mammut, nous engageons toute notre expérience et notre compé-tence pour produire les meilleures cordes possibles. Chaque corde qui quitte notre usine a étéfabriquée dans des conditions qualitatives contrôlées sévèrement et a été jugée exempte dedéfauts lors du contrôle final. Notre sphère d’influence s’arrête à la livraison aux commerçantsspécialisés sélectionnés. Par son achat, c’est la vie d’une corde qui commence, elle va enfin pou-voir faire ses preuves dans la pratique. Et en même temps débute aussi la responsabilité del’utilisateur. Car la meilleure corde ne peut fournir une performance optimale que si elle estutilisée correctement et traitée avec soin. Les cordes Mammut ne demandent pas des soins très poussés. Cependant, quelques règles de base devraient être observées par tout grimpeuret tout alpiniste, afin d’avoir longtemps du plaisir avec son plus important moyen d’assurage.

Traitements ménageant la cordeToute corde de montagne est un objet utili-taire qui s’use lors de son utilisation. Maisl’usure peut être différente en fonction dugenre d’utilisation. C’est lorsqu’elle n’est passollicitée que la corde souffre le moins, donc enescalade classique en tête ou en deuxième,sans chute. Dans ce cas, seule la gaine estusée par le frottement sur le rocher ou la gla-ce, perdant de son épaisseur au fil des ans.Un fort tirage à cause d’une disposition decorde accusant des angles ou un tirage obli-que sur des angles renforcent l’abrasion etrisquent de provoquer des vrilles. Le rappelpassif, par exemple en moulinette, augmentefortement l’usure. Lors du rappel actif, unevitesse modérée est plus «saine» pour lacorde qu’une descente rapide et saccadée.

C O N S E I L S P R AT I Q U E S

›Une corde neuve doitêtre déroulée avant lepremier emploi afind'éviter la formation devrilles.

››Un sac à corde protègela corde des salissuresde la façon la plus sim-ple et la plus efficace.

Page 17: les cordes [document Mammut]

Dérouler la corde – la première foisLors de la fabrication, la corde est enrouléesans vrilles sur un tambour. Elle sera égale-ment livrée dans cet état enroulé. Il faut doncla dérouler avant la première utilisation,sinon des vrilles désagréables se produi-raient. Pour ce faire, on défait le laçage de lacorde et on passe les deux avant-bras en lescroisant dans le rouleau de la corde. Sousconstante traction vers l’extérieur, on exerceun mouvement rotatif avec les avant-bras, desorte que le bout de la corde glisse par terre.On veillera à ce que le deuxième bout de lacorde ne s’enroule pas autour d’un poigneten gênant la rotation. Après avoir été dévi-dée, on peut encore passer la corde deux outrois fois dans les mains, mètre par mètre, enle secouant légèrement afin de supprimerd’éventuels boucles. En effectuant cesmanœuvres sur le sac à corde ou dans l’ap-partement,on protégera sa corde dès le débutde toute salissure inutile. Après quoi, la cordesera pliée pour le transport ou rangée dans unsac à corde.

Sac à corde – protection et transport en mêmetempsEn escalade sportive, le sac à corde constituele meilleur moyen pour transporter aisémentla corde, tout en la protégeant de la saleté eten la tenant prête à l'emploi. Le bout de lacorde est noué dans une des boucles du sacà corde, puis on dispose la corde librementmètre après mètre sur la toile du sac.L'extrémité se trouvant dessus peut donc sedégager sans accroc et sera utilisée pour lamontée en tête; pour le transport, on la fixeradans la deuxième boucle du sac. Effet secon-daire mais utile du sac à corde: pour autantque l'extrémité de la corde soit fixée correc-tement, par exemple par un nœud simple, ellene peut pas s'échapper par mégarde lorsqueque l'on fait descendre le grimpeur en mou-linette – malheureusement une cause fré-quente d’accident en escalade sportive.

14 · 15

MA

NIE

ME

NT

Page 18: les cordes [document Mammut]

Gestion de la corde au relaisIl est important de ne pas laisser pendre lacorde en boucles sous le relais, surtout encascade, mais également dans les coursesalpines rocheuses et par fort vent, car celles-ci pourraient s’accrocher derrière des blocsde rocher ou des glaçons. Les spécialistes dis-posent la corde en boucles une fois à droite,une fois à gauche par-dessus leur auto-assu-rage, la cuisse ou le pied, en la gardant ainsien permanence sous contrôle. Si c’est lemême grimpeur qui poursuit en tête dans lalongueur suivante, il faut alors repasser lacorde entièrement afin qu’elle se déroule pro-prement vers le haut.

Temps de récupération après une chuteAprès une chute en escalade sportive, la cordetirera profit d'un moment de repos. Suite à uneforte sollicitation par une chute dure, il faudraaccorder à la corde un temps de repos et sipossible intervertir les extrémités. Ainsi, lesfibres synthétiques étirées par la chute pour-

ront se régénérer – la durée de vie sera sen-siblement augmentée. On peut égalementménager la corde, lors du travail intensifd'une voie, en se fixant après une chute direc-tement dans le piton au lieu de rester sus-pendu dans la corde.

Disposition de la cordeUn mousquetonnage réfléchi de la corde mini-mise le frottement et ménage en même tempsles nerfs. Dans la mesure du possible, la cordene devrait pas passer sur des angles vifs etrugueux, dans des fissures ou derrière desblocs; elle risque de se coincer, subit une forteusure et pourrait être cisaillée lors d'une chute.Les assurages intermédiaires placés habilementaident à éviter ces écueils. Il est recommandéde mousquetonner les points d'assurages con-sidérablement éloignés de la ligne d'escalade àl'aide de longues sangles. Si la disposition de lacorde ne peut pas être rectifiée suffisammentpar ce moyen, on peut recourir à la technique dela >corde double – en particulier dans lesvoies en «terrain d’aventure», telles qu’on lesrencontre en Angleterre, par exemple.

C O N S E I L S P R AT I Q U E S

‹Une gestion claire de la corde au relais faciliteles manipulations

›Lorsque l'on raccourcitla corde, la finition cor-recte en attachant lepoint d'encordement estd'importance vitale.

››Dans certaines situationsparticulières, fairedescendre le partenaireen rappel passif est plussûr qu'un rappel auto-nome.

Page 19: les cordes [document Mammut]

La corde raccourciePour de brefs passages faciles exempts de dan-ger de chute, on peut raccourcir la corde pourle transport en anneaux sur l’épaule. Pour cefaire, chaque partenaire de la cordée placeautant d'anneaux que désiré sur l'épaule, en fixant le paquet d'anneaux avec un tour de la corde, terminé par un nœud de guide,que l'on réassure ensuite avec un mousque-ton à vis dans le point d'encordement. Ennégligeant cette précaution, les anneauxpourront se resserrer en cas de chute etétrangler le grimpeur. Pour défaire la réserve,on l’enlèvera anneau après anneau de l'épauleafin d'éviter la formation de vrilles et denœuds. Parcourir des passages difficiles enmarchant ensemble «à la corde raccourcie»est une technique réservée aux guides demontagne, avec des possibilités d'applicationrestreintes, qui cache cependant un dangermortel pour les amateurs. Pour eux, la deviseest: assurer correctement ou alors marchersans corde.

Le rappelDans les >rappels en terrain étagé ou parfort vent, il y a un risque que la corde lancéecomplètement traîne ou s'accroche quelquepart; en la pliant sans précision avant le lan-cement, des nœuds peuvent se former facile-ment. Pour l'éviter, mais aussi lors d'un rap-pel en oblique, il peut s'avérer plus avanta-geux de faire descendre le partenaire en>rappel passif. Si, en cas d'urgence, on uti-lise le demi-nœud d'amarre pour le rappel, ilfaut tenir les brins de corde en parallèle afind'éviter la formation de >vrilles.

16 · 17

MA

NIE

ME

NT

Page 20: les cordes [document Mammut]

Rappeler (retirer) la cordeLe brin avec lequel on veut retirer la cordedevrait se trouver du côté du rocher dans l’an-crage, afin d’éviter que son extrémité ne soitcoincée par l’anneau lorsqu’il appuie sur lerocher.

La cordée à troisLes courses plus longues sont souvent effec-tuées en cordées à trois. Le grimpeur de têteassure alors les deux suiveurs en mêmetemps. Si l'on utilise pour cela deux cordes àsimple, le grimpeur de tête ne doit en aucuncas mousquetonner les deux brins parallèle-ment dans les assurages intermédiaires.Sinon, une force de choc dangereusementélevée pourrait se produire. Pour la cordée àtrois, on peut également utiliser des cordes àdouble, mais jamais des cordes jumelées.

ContrôlePar intervalles réguliers et après des sollici-tations extraordinaires (chutes de pierre, tou-cher par crampon, chute importante), ondevrait accorder un contrôle à la corde. Pourcela, on la fait passer dans les mains, mètrepar mètre, en l'examinant au toucher avec lesdoigts sur d'éventuelles enflures, zones dur-cies et indices semblables, en vouant sonattention aux blessures visibles de la gaine.En présence d'irrégularités mécaniques, d'en-droits minces ou ouverts de la gaine, ilfaudrait remplacer la corde. En cas de doute,un bon commerçant spécialisé peut rensei-gner sur l'ampleur des dégâts.

C O N S E I L S P R AT I Q U E S

›Plier la corde selon laméthode du «LapCoiling» évite la produc-tion de vrilles.

Pour rappeler la cordesans problèmes, lenœud doit se situer ducôté du rocher.

Lors d'un contrôle régu-lier, on examine la cordeavec les yeux et lesmains.

‹ ‹

Page 21: les cordes [document Mammut]

Plier la corde – une fois à gauche, une fois àdroiteOn plie une corde (autrefois: rouler une corde)pour permettre son transport sans sac àcorde. Afin d’éviter la formation de vrilles, laméthode du «Lap Coiling» est recommandée.Il est sans importance si la corde est saisie àdouble à partir du milieu ou par les deux bouts, ou encore en brin simple à partir d’unbout. De même si l’on récolte le faisceau decorde naissant dans une main, sur la nuqueou sur les cuisses en position assise. Ce quiest décisif, c’est de ne pas enrouler la cordesous forme d’anneau, mais en boucles tom-bant en alternance à gauche et à droite. Unefois toute la corde pliée, on saisit le faisceauen son milieu et on l’entoure quelques foisavec le reste de la corde d’une à deux lon-gueurs de bras. Puis on enfile une boucle dela corde dans l’œil ainsi créé, on coiffe la têtede la poupée et on resserre la boucle. Enappliquant cette méthode avec les deuxbouts de la corde, on pourra porter la poupée

de corde sur le dos tel un sac à dos. Lors dela prochaine utilisation de la corde, on seprémunira contre une «salade de corde» endéposant à nouveau les boucles de la cordeune à une et éventuellement en faisant passertoute la corde dans les mains.

Lavage de la corde – même dans la machineLa saleté diminue les performances de lacorde et rend son maniement moins aisé. Si la corde est devenue sale malgré le sac àcorde, on peut la laver à la main avec de l'eautiède dans la baignoire ou même dans unemachine à laver domestique habituelle. Unlavage occasionnel assure une bonne mania-bilité et prolonge la vie d'une corde. Un pro-duit de lessive doux pour tissus synthétiquesconvient le mieux. Afin de ménager la corde,utiliser le programme pour lainages et ne ja-mais essorer! Pour la sécher, on étale la cordelargement à un endroit frais et sombre, sans la pendre.

Entreposage Afin de retarder au maximum le vieillissementde la corde, il faudra l'entreposer dans unendroit frais, sombre et sec; de préférencecouchée. Ne pas la suspendre par une bouclede la corde, tout au plus au moyen d'unesangle ou d'une cordelette. L'éloigner danstous les cas des produits chimiques, et sur-tout des >acides (batteries de voiture)!

18 · 19

MA

NIE

ME

NT

Page 22: les cordes [document Mammut]

E V I T E R L E S D É T É R I O R AT I O N S D E L A C O R D E

Lésions chimiques

Les rares ruptures de corde de nos jours –abstraction faite des chutes sur arêtes vives– sont la conséquence de lésions chimiquespar des >acides. En particulier, l’acide sul-furique des batteries de voiture attaque lesfibres synthétiques de la corde et peut mêmeles dissoudre. Sournoisement, une tellelésion n’est pas perceptible de l’extérieur. La gaine présente des altérations de la cou-leur à peine visibles, mais l’âme sensée sup-porter la charge peut être détruite. Pour cetteraison, il ne faut jamais entreposer des cor-des à proximité de produits chimiques. Lepotentiel de lésion des solvants est difficile àévaluer, raison pour laquelle il ne faut jamaismarquer le milieu de la corde avec un feutreou avec des moyens semblables.

La corde est un objet d'utilisation. Toute utilisation entame sa longévité. A un certain moment,même la meilleure corde atteint un état où ses >réserves de sécurité deviennent trop petites.Mais le plus souvent, elle perdra déjà plus tôt suffisamment de son confort de manipulationpour inciter à son élimination. Des sollicitations extrêmes peuvent rendre une corde inutili-sable, entièrement ou par endroits. Si les dégâts se limitent à un endroit proche de l'extrémitéde la corde, on peut naturellement couper ce bout – il faudra néanmoins songer à ce que le mar-quage du milieu ne joue dorénavant plus. Afin de décider de l'ampleur de la perte en réservesde sécurité d'une corde, il faut pouvoir juger de la dangerosité des différentes influences.

Sollicitation par une chute

Les petites chutes en escalade sportive n’al-tèrent que très peu une corde, elle peut ensupporter des centaines. Même des vols dedix ou quinze mètres de haut ne signifient pasforcément la fin d’une corde, sous conditiond’un >assurage dynamique correct. Ce quiest décisif pour la sollicitation d’une corde, cesont le >facteur de chute et la >force dechoc. Une longue chute dépassant le facteur1 qui est stoppée brusquement peut dimi-nuer sensiblement les réserves de sécurité dela corde. Elle sera encore capable de retenirde simples chutes d’escalade sportive, en re-vanche, elle risque de se rompre lors d’une>sollicitation sur une arête, déjà en présen-ce d’une arête moins vive qu’avec une cordeneuve. Il ne faudra alors plus du tout l’utiliseren terrain alpin et dans les sites d’escaladeprésentant des angles vifs; les grimpeursparticulièrement attentifs à leur sécurité éli-mineront une corde après une aussi «méchan-te» chute.

Page 23: les cordes [document Mammut]

20 · 21

RIO

RA

TIO

NS

Lésions mécaniques

Les angles rocheux vifs, les chutes de pierreou un «contact» avec un outil à glace peuventinfliger à la corde une blessure fatale loca-lisée. Si la gaine est abîmée au point de lais-ser entrevoir l’âme, ou à plus forte raisonlorsque des fibres de l’âme sont section-nées, il faut éliminer la corde. Une prudenceparticulière s’impose avec une corde à sim-ple, où il n’y a pas de second brin permettantune >redondance.

Conseil pratique: Dans l’exercice de la mouli-nette sur cascades de glace, il arrive parfoisque la corde soit touchée par l’engin à glace;avec une panne en demi-tube la corde peutmême être sectionnée. Pour plus de sécurité,on peut s’attacher doublement à la corde:nouer une «queue de vache» de deux mètresque l’on croche dans le harnais avec une autreboucle et un mousqueton à vis. La vieille règle«ne pas marcher sur la corde» reste toujoursvalable. Cependant, des lésions ne sont à craindre que dans des circonstances particu-lièrement malheureuses; en revanche par lapression du pas, la saleté risque de pénétrerdans l’âme de la corde et l’endommager.

Abrasion

Le frottement sur le rocher et dans les mous-quetons use la gaine sur toute la longueur dela corde. La détérioration est plus rapide dansla mesure où la sollicitation est plus impor-tante et les arêtes plus vives. Les cristaux degranite et de grès usent la gaine plus forte-ment que le calcaire; le rocher ciselé par l'eauplus vite que les dalles; la sollicitation par lepoids du corps lors du >rappel ou du >rap-pel passif endommage la corde plus forte-ment que l'escalade en tête ou en secondsans traction sur la corde. Un point de re-père: le rappel accélère le >vieillissementd'une corde deux à trois fois plus par rap-port à l'escalade normale, le rappel passif et la moulinette l'accélère cinq à dix fois plus. Le frottement déchire des petites fibresde la gaine, qui devient plus rugueuse et secouvre de «fourrure». Celle-ci peut gêner lemaniement et augmenter l'absorption d'eaupar la corde. Au plus tard au moment où lagaine est amincie au point de se déchirer oude laisser apparaître l'âme par endroit, il fau-dra remplacer la corde.

Conseil pratique: La sollicitation par frotte-ment dans le point de renvoi est moindredans le rappel passif en faisant passer lacorde dans deux mousquetons. Si le piton de renvoi se trouve derrière un angle rocheux,il devrait être rallongé avec des longuessangles, de sorte que la corde ne doive pascoulisser sur l’angle.

Page 24: les cordes [document Mammut]

E V I T E R L E S D É T É R I O R AT I O N S D E L A C O R D E

Brûlures de fusion

Les brûlures de fusion représentent un casextrême de détérioration par le frottement.Elles peuvent se produire avant tout quandune corde frotte contre une autre, par exem-ple dans le dispositif d'assurage lors du frei-nage d'une chute extrême, ou quand parerreur deux cordes sont placées dans un seul>renvoi. On reconnaît les traces de fusionaux changements de couleur d'aspect vitreuxet translucide ou aux brûlures noirâtres de lagaine. A ces endroits, la corde est un peu plusrigide, plus difficile à manipuler et moins apteau travail. En cas de dommages de fusion plusimportants, il faudra éliminer la corde. Lorsque l'on exagère la vitesse du >rappel,le descendeur «huit» peut atteindre une telletempérature que la corde risque de fondreponctuellement, en perdant de sa résistanceà cet endroit précis. Pour cette raison, unevitesse modérée dans le rappel relève du bonsens. La prudence s’impose dans les sites d’esca-lade très fréquentés: Si deux cordées ne peu-vent pas éviter d’utiliser le même renvoi, lescordes ne doivent en aucun cas être passéesdans le même mousqueton, afin d’empêcherqu’une des deux cordes ne fasse fondre l’au-tre. L’une des deux cordées doit alors aména-ger un propre renvoi dans le même point fixe,par exemple avec deux dégaines crochées ensens opposé. De même, les cordes venant dubas ne doivent pas se croiser.

Salissures

La saleté des cordes est avant tout un pro-blème pour leur maniement, les rendant plusrigides, plus grasses, plus collantes. Si unecorde est extrêmement sale, par exemple parde l’huile, de la graisse ou du goudron, etqu’elle ne redevient pas propre même aprèsun >lavage, son élimination ne sera passeulement une question d’esthétique. Lapoussière de granite et de sable se révèlentspécialement dangereuses; les cristaux dequartz peuvent éroder les fibres à l’intérieurde l’âme, diminuant ainsi la résistance de lacorde, en particulier si on l’utilise pour desrappels ou rappels passifs. Des irrégularitésdans le diamètre de la corde et des endroitsramollis peuvent être un indice pour desdégâts internes de ce genre.

Cordes mouillées

Une corde qui se mouille devient plus lourdeet perd en maniabilité. Si en plus elle gèleencore, ses performances diminueront égale-ment. Les cordes gelées ne tiennent parfoisplus que la moitié de >chutes normées parrapport à une corde sèche; et passer par laforce des «câbles» complètement gelés dansun dispositif d’assurage relève de la torture.La neige ramollie par le soleil, les intempé-ries et les zones de ruissellement d’eau encascade de glace sont des situations où l’hu-midité risque de geler.

Page 25: les cordes [document Mammut]

22 · 23

RIO

RA

TIO

NS

Vrilles

Les >vrilles sont des contorsions dans lacorde sous forme de spirales. Une corde avecune forte tendance aux vrilles est peu agréa-ble à manier, et lors du rappel, le dangerexiste que les brins s’entortillent au pointd’empêcher le rappel de la corde. Certainescordes ont une tendance naturelle plus pro-noncées que d’autres à former des vrilles;une tendance qui se renforce souvent avec levieillissement. Mais le plus souvent, les vril-les sont provoquées par des erreurs de mani-pulation. Rouler une corde en anneau luiimprime forcément des vrilles. Le rappel pas-sif en oblique passant par des angles mar-qués ou sur un mousqueton qui s’est mis detravers provoque une torsion dans la corde.Une manipulation attentive contribue à con-server une corde agréable à manipuler.

Conseil pratique: Veiller au positionnementlibre et sans coudes de la corde, et appliquersi possible exclusivement la méthode du>«Lap Coiling» pour la plier. En travaillantavec le demi-nœud d’amarre, maintenir à toutprix parallèles les brins de la corde! Pour sup-primer les vrilles dans une corde, le mieux estde la laisser pendre librement. La faire passerplusieurs fois dans les mains peut aussi aider(faire attention à un passage sans provoquerde torsions).

Radiations UV

Les rayons UV du soleil font pâlir les couleurset accélèrent le vieillissement des cordes.Toutefois, les radiations auxquelles une cordede montagne est exposée par son utilisationne l’affaiblissent que peu – bien que les fi-bres perdent leur élasticité, rendant la cordeplus rigide. En revanche, les anneaux de rap-pel et de lunule rencontrées dans les parois,aux couleurs complètement défraîchies, peu-vent apparaître bien plus douteuses. Maismême celles-ci peuvent en principe résisteraux sollicitations statiques se présentantdans la pratique. Toutefois, la prudence s’im-pose si ces anneaux présentent des traces debrûlures de fusion. Dans le doute, ne pashésiter à les changer!

Page 26: les cordes [document Mammut]

DURÉE DE VIE – QUEL EST LE MOMENT POUR REMPLACER LA CORDE?

Même une très vieille corde peut encoreenrayer une «petite» chute en escaladesportive. En revanche, même une corde touteneuve peut se casser sur une arête vive. Pourcette raison, la durée de vie d'une corde estsi difficile à définir. Elle dépend du temps etdu genre d'utilisation, de la sollicitation pardes chutes et encore de bien d'autres influ-ences négatives encore. Dans le cas de l'utili-sateur privé, c'est finalement sa perceptionpersonnelle de la sécurité qui décide – auplus tard quand la confiance dans sa «ficelle»devenue velue et récalcitrante diminue – quele moment est venu pour l'éliminer ou ladéclasser, par exemple en ne l'utilisant plusque pour la moulinette. Aux utilisateurs pro-fessionnels, on recommande la tenue d'un>journal de corde.

Le tableau ci-dessous donne des valeursindicatives pour la durée de vie des cordes:

Indépendamment de la fréquence d'utilisa-tion, une corde devrait être éliminée si:1. elle a été en contact avec des produits

chimiques, en particulier des acides2. la gaine est endommagée, laissant appa-

raître l'âme3. la gaine est extrêmement usée ou inhabi-

tuellement velue4. la gaine est déplacée dans une mesure

extrême5. elle présente de fortes déformations 6. elle a dû supporter des sollicitations

extrêmes (par exemple violentes chutesdépassant clairement le facteur de chute 1)

7. elle est extrêmement sale (graisse, huile,goudron)

8. elle a subi des brûlures de fusion par cha-leur ou frottement.

Fréquence d'utilisation Durée de vie approximative

Jamais utilisée 10 ans maximum

Rarement utilisée: une ou deux fois par an jusqu'à 7 ans

Utilisée occasionnellement: une fois par mois jusqu'à 5 ans

Utilisée régulièrement: plusieurs fois par mois jusqu'à 3 ans

Souvent utilisée: chaque semaine jusqu'à 1 an

Constamment utilisée: presque quotidiennement. Moins d'un an

Page 27: les cordes [document Mammut]

24 · 25

L E S E X I G E N C E S D E S D I F F É R E N T E S N O R M E S

Des normes valables internationalement garantissent que seuls des équipements sûrs peuventêtre vendus. Il va sans dire que chacune de nos cordes remplit la norme UE pour les cordes EN 892 et également les normes UIAA, plus sévères, en dépassant même la plupart des exi-gences des différentes normes. Mais que signifient ces différentes normes et différents sigles?

Le label de conformité CE

Ce label est appliqué par le fabricant sous sapropre responsabilité; il ne représente pasune garantie de qualité, mais plutôt une sortede passeport de voyage pour le produit àl'intérieur de l'UE. Il indique que les normesEN relatives à la sécurité du produit sont res-pectées et que le produit fait l'objet d'unecertification. Le chiffre après le symbole CEdéfinit l'office de certification (par exempleCE 0123 pour TÜV Munich).

ISO

L'ISO (International Organization forStandardization) réunit sur le plan mondial lesorganisations nationales établissant des nor-mes. La norme ISO 9001 définit les règles pourle management de la qualité pour tout proces-sus, sans distinction de départements. Elleassure une qualité égale dans la durée desproduits et des services. La certification est réa-lisée par un office externe, par exemple le TÜV.

EN

Les Euro-Normes sont adaptées spécialementaux produits qu'il s'agit de standardiser. Pourcette raison, ce sigle est toujours accompa-gné du numéro de la norme (pour les cordesdynamiques donc EN 892). Les produits arbo-rant le sigle de la norme UE remplissent lesexigences de sécurité et doivent avoir réussile >contrôle d'échantillons de fabricationpar un office de contrôle notifié.

UIAA

Ce sigle est attribué à des produits qui remplis-sent les exigences des normes UIAA. L'UIAA,l'Union Internationale des Associations d'Alpi-nisme, fait depuis des décennies figure de pré-curseur et de pionnier dans le développementde normes adaptées à la pratique. Ceci expliquepourquoi les normes UIAA sont le plus souventun peu plus sévères que les normes européen-nes. Toutes les cordes de Mammut satisfont auxdernières exigences de l'UIAA.

NO

RM

ES

EN 892

Page 28: les cordes [document Mammut]

C E Q U I E S T T E S T É

Qu'est-ce qui est testé au juste et comment –et qu'est-ce que signifient les résultats pourles performances de la corde dans la pra-tique?

Le poids au mètre

Les cordes à simple courantes pèsent 60 à 85grammes par mètre, les cordes à double autourde 50 grammes et les cordes jumelées autourde 45 grammes. Les cordes Mammut de la Challenge Line,traitées par Coating Finish, sont particulière-ment légères. La corde à simple Infinity pèse 58 grammes pour 7 chutes normées, la corde àdouble Phoenix 42 grammes et la corde jumeléeTwilight 38 grammes avec deux chutes sur arête vive. Deux grammes seulement dans lepoids au mètre réduisent déjà le poids du sac à dos de 100 grammes avec une corde de 50 mè-tres – le poids d'une plaque de chocolat ou uneéconomie de passablement de forces.

Le diamètre

Le diamètre d’une corde est toujours mesurésous une charge définie. (Quelques cordesprésentes sur le marché s’écartent notable-ment dans les tests des indications du fabri-quant.) Le diamètre de la corde a peu d’influencedans la pratique. Dans le cas de cordes min-ces, il faudra juste vérifier l’efficacité de cer-tains >freins ou >bloqueurs avec un con-tre-assurage. Les cordes plus minces sontagréables, grâce notamment à leur poids nor-malement inférieur et le frottement qui estnettement réduit.

Page 29: les cordes [document Mammut]

26 · 27

NO

RM

ES

Le nombre de chutes

Le test de chute fournit l'essentiel de l'intérêtdes tests des cordes. Il s'agit de mesurer lenombre de chutes normées que la corde peutsupporter. La chute normée avec un >facteurde chute de 1.75 représente une sollicitationextrêmement dure qui ne devrait passe pro-duire dans la pratique. Le test est exécutédans ces conditions afin de garantir uneréserve de sécurité. Pour cela, on fait tomberun poids de 80 kg (pour cordes à simple etjumelées) ou de 55 kg (pour cordes à double)dans un seul brin (corde à simple ou àdouble) ou dans un double brin (cordejumelée). Les cordes à simple et à double doi-vent supporter au moins 5 chutes normées,les cordes jumelées en double brin au moins12. Les cordes à simple retenant 5 à 9 chutesnormées sont également désignées par cor-des à chutes normée, celles avec plus de 9 chutes >cordes multi chutes.Le nombre de chutes constitue une mesuredirecte pour la >réserve de sécurité d'unecorde. Une corde neuve ne se casse pas lorsd'une chute, sous réserve de bonnes conditi-ons et d'une disposition correcte de la corde.Cependant, la capacité de travail d'une cordediminue: le >vieillissement et >l'abrasionaffaiblissent sa résistance, l'humidité et sur-tout le gel peuvent la réduire de plusieurschutes normées.

La force de choc

La >force de choc est la force maximale rési-duelle qui agit sur le corps en chute, lorsquela corde a déjà absorbé par son allongement>l’énergie de chute. Elle est la mesure pourla «dureté» de la chute. Au moment de stop-per la chute, les cordes avec une grande force de choc provoquent une secousse plusimportante sur le corps de la victime et sur la>chaîne d’assurage. La force de choc lors dutest de chute ne doit pas dépasser 1200 >daNpour les cordes à simple et jumelées, pour lescordes à double 800 daN (env. 800 kg).La signification de la force de choc est relati-vement faible dans la pratique, car elle estmesurée dans la chute normée de façon sta-tique sur la corde à tester, qui est fixée demanière rigide. Dans la réalité en revanche,une chute est presque toujours freinée demanière dynamique: le dispositif d’assurage(HMS, «huit», ATC, etc.) laissant coulisserquelque peu la corde et la fixation sur le pointcentral du harnais produisent un effet dyna-mique. Une grande partie de l’énergie dechute est absorbée par >l’assurage dynami-que, diminuant ainsi la force de choc. Desmesures effectuées par Mammut avec des chu-tes typiques pour l’escalade sportive ontdémontré qu’avec l’assurage dynamique les dif-férences de la force de choc entre deux cordes se réduisent à une valeur à peine en-core perceptible. L’importance d’un assu-rage vraiment dynamique est ainsi prouvée.

Page 30: les cordes [document Mammut]

C E Q U I E S T T E S T É

L'allongementà l'usage

L'allongement à l'usage indique l'élasticitéde la corde sous une charge statique. Un boutde corde est soumis à une charge préalablede 5 kg, puis chargé avec 80 kg: l'allonge-ment ne doit pas excéder 10% pour les cordesà simple et jumelées, 1% pour les cordes àdouble.L'allongement statique à l'usage déterminesurtout le confort dans la >moulinette ou enhissant des charges («to haul» dans leBigwall): dans ces exercices, il est agaçant devoir le travail fourni s'évaporer sous formed'allongement – ou si, ayant maîtrisé unmouvement difficile en moulinette, on s'as-seye dans la corde pour se reposer et l'on seretrouve de nouveau en-dessous du passage!Plus important pour la sécurité est l'allonge-ment lors d'une chute (voir ci-après), parcequ'il est un des facteurs déterminant le risquepour la victime de heurter, par exemple, unevire. Dans les grandes lignes, on peut trouverune relation entre les deux valeurs pour l’al-longement statique à l’usage et l’allongementdynamique lors d’une chute.

L'allongement lors de la première chute

Ce paramètre mesure l'allongement de lacorde lors de la première chute normée.L'allongement maximal acceptable dans cetest est de 40%. Cet allongement dynamiquelors d'une chute caractérise mieux le com-portement d'une corde dans un freinage quela valeur statique de l'allongement à l'usage.Un allongement plus important augmente lerisque de heurter dans la chute des vires oustructures rocheuses semblables. Toutes les

cordes Mammut satisfont aux exigences de la norme EN. Avec des valeurs de 28 à 32%, elles se situent même loin audessous du maximum accepté de 40%.

Page 31: les cordes [document Mammut]

28 · 29

NO

RM

ES

Déplacement de la gaine

Pour ce test, un bout de corde de deux mè-tres de long est tiré cinq fois à travers unappareil de test, un tambour métalliquecaractérisé par une disposition de la cordedécalée en zigzag. Dans celui-ci, gaine et âmesont foulées fortement en va-et-vient. La gainene doit pas se déplacer de plus de 20 milli-mètres lors de ce test.Si gaine et âme se décalent à l’usage, la cordepeut présenter des bourrelets et des ren-flements; si les extrémités ne sont pas sou-dées proprement, la gaine ou l’âme peuventdépasser l’un par rapport à l’autre. Les dépla-cements de la gaine sont presque inexistantsdans les cordes de montagne modernes.

Facilité de nouer

Un nœud confectionné sur la main est serréavec 10 daN, puis déchargé à 1 daN. Aprèsquoi, le diamètre intérieur du nœud ne doitpas mesurer plus de 1,1 fois le diamètre de lacorde. La facilité de nouer donne une indication surla rigidité de la corde: le nœud ne peut pasêtre serré aussi étroitement dans une corderigide que dans une corde plus souple. Il estaussi possible que le passage au travers dudispositif d'assurage se trouve entravé. Lapertinence de cette valeur ne doit toutefoispas être surestimée, car la souplesse d'unecorde est aussi déterminée par les >soinsvoués à la corde et les conditions atmo-sphériques.

Page 32: les cordes [document Mammut]

L E X I Q U E

AAbrasion 6, 9, 21, 27Acide 19, 20Allongement à l'usage 28Allongement par une chute 28Angles rocheux >Résistance aux arrêtes vives 10Arêtes vives 10Assurage dynamique 11, 20, 27Assurage sur le corps

Méthode d'assurage, pour laquelle le disposi-tif de freinage est accroché directement aupoint d'encordement du harnais de l'assureur.Elle favorise >l'assurage dynamique, maispeut comporter des risques de blessures parle soulèvement brusque de l'assureur.

BBalanced Rope Concept 2Bloqueur (de corde) 26

Dispositif mécanique qui coince la corde sta-tiquement et la bloque, par exemple pourremonter sur une corde fixe ou pour le sauve-tage improvisé (remplaçant la cordelettePrusik), par exemple Tibloc, Ropeman, Jumar.

Brûlure de fusion 22

CCE – Sigle de conformité 25Chaîne d'assurage 27

Tous les éléments techniques qui participent àenrayer une chute: >frein, corde, assuragesintermédiaires, harnais. L’élément le plus fai-ble détermine la solidité globale. Le point d’as-surage intermédiaire le plus haut subit la plusforte sollicitation, car les forces exercées parla victime et l’assureur s’additionnent.

Chute normée 22, 27Coating Finish 4, 7Construction âme / gaine

Mode de construction usuel des cordes dyna-miques de montagne, qui se composent de«l'âme» porteuse et de la «gaine» protectrice.Fabrication > 3

Contrôle 18Corde à double (Synonyme: demi-corde) 13Corde à simple 12

Corde dynamique(Synonymes: corde de montagne respective-ment d'escalade)Cordes qui sont construitespour absorber >l'énergie de chute par allon-gement et ainsi réduire la >force de choc.Pour l'assurage du premier de cordée, il faututiliser exclusivement des cordes dynamiques.

Corde jumelée 13Corde multi chutes 13, 27Corde raccourcie 17Corde statique (plus correctement: corde semi-

statiques) 11Cordes caractérisées par un faible allonge-ment, idéales pour le sauvetage ou pour hisserdes charges. Ne doivent pas être utilisées pourl'escalade en tête!

DdaN 27

Unité technique pour la force. Correspondapproximativement à un poids de 1 kg.

Déplacement de la gaine 29Dérouler 15Diamètre 26Duodess 5Durée de vie 24

EEliminer une corde 24

>Détériorations de la corde 20 à 23Energie de chute 27

L'énergie libérée par un corps en chute, selonla formule E = m * g * h (= poids du corps enchute * accélération terrestre * hauteur de lachute). Elle est absorbée par le travail de frot-tement (dans le dispositif d'assurage, lesassurages intermédiaires et sur le rocher), letravail d'allongement (élasticité de la corde,qui produit la force de choc) et le travail dedéformation (par exemple par l'impact sur lerocher).

Erosion (salissures) 22Abrasion mécanique. «L’érosion intérieure»des fibres de l’âme par les grains de sable oude quartz qui ont pénétré à l’intérieur est par-ticulièrement dangereuse pour la corde.

Exigences des différentes normes 2, 25 ff

Page 33: les cordes [document Mammut]

30 · 31

LE

XIQ

UE

FFacteur de chute 20, 27

C’est une valeur pour indiquer la dureté d’unechute. On détermine le facteur de chute endivisant la hauteur de la chute par le nombrede mètres de corde entre l’assureur et l’as-suré. Les chutes à partir du facteur 1, avec unehauteur de chute dépassant 5 à 7 mètres, sontconsidérées comme chutes dures. Le facteurde chute 2 (chute sur le relais) représente l’ac-cident maximal prévisible en escalade avecdes sollicitations brutales pour l’assureur et lavictime; c’est la raison pour laquelle il fautaménager un assurage intermédiaire le plustôt possible après avoir quitté le relais. Desfacteurs de chute dépassant 2 peuvent se pro-duire en Via ferrata (chute de plusieurs mètresdans le bout de corde de freinage d’environ1 m); ce qui explique l’importance vitale dufrein Via ferrata pour un assurage dynamique.

Fibres de corde 4 >FilamentsFilaments 2, 4

Les minces �bres qui composent la corde: deux àsix brins forment un fuseau, quatre à six fuseauxforment un toron, plusieurs torons formentl’âme. Mammut utilise du polyamide 6 (nylon).

Force de choc 27Frein 26

Mousqueton ou dispositif spécial utilisé pourl'assurage (mousqueton HMS, ATC, «huit»,Grigri etc.); il influence la force de freinage etl'usure de la corde.

Frottement 13, 21

HHandling (maniabilité) 6

Notion désignant les propriétés d'une corde àl'usage: tenue en main, souplesse, rugosité.Impossible à fixer par des normes et dépen-dant des préférences personnelles.

IISO Normes 2, 25

JJournal de corde 24

Un journal de corde facilite, particulièrementpour des cordes utilisées commercialement ouen prêt, d'avoir une vue d'ensemble sur l'in-

tensité d'utilisation. On y consigne les joursd'utilisation, les mètres escaladés (multipliéspar 0,33) et les mètres en rappel actif ou pas-sif et en moulinette (multipliés par 1,66). Il enrésulte le nombre des «mètres d'utilisation».Les cordes supportant 5 à 7 chutes norméespeuvent être utilisées sur environ 1500 à 5000mètres d'utilisation, celles supportant 7 à 9chutes sur 5000 à 10000 mètres d'utilisation,celles supportant plus de 9 chutes sur 10000 à20000 mètres d'utilisation.

LLap Coiling 19Lavage 19, 22Lésions chimiques 20Longueur de corde 10

a) La longueur d'une corde. b) La distanceséparant deux relais. Dans un terrain quidemande de fréquents relais (par ex. terrainaccidenté, blocs, vires d'éboulis), une cordeplus courte suffit et économise du poids.

MManagement de la qualité 2, 25Moulinette (Top Rope) 10, 28

Escalade avec assurage par la corde venant duhaut, habituellement passée dans un >renvoi.Elle occasionne une usure accrue de la corde.

NNombre de chutes 4, 27

Le nombre de >chutes normées auquel unecorde résiste lors du test normé.

Norme Euro 25Norme ISO 9001 2, 25Normes UIAA 25

PPart de la gaine 6Plier la corde / rouler 19Poids au mètre 26Pression du pas >Lésions mécaniques 21 PTFE (revêtement de) 4

Le PTFE est une synthèse de fluor et d'éthy-lène, empêchant l'adhésion (collage). Dans leprocédé >Coating Finish de Mammut, il dimi-nue le frottement entre les fibres de la corde.

Page 34: les cordes [document Mammut]

7

Rappel passif 17, 21L'assureur fait descendre le grimpeur enfreinant la corde, éventuellement au traversd'un >renvoi. Augmente l'abrasion et le vieil-lissement de la corde.

Rayonnement UV 23Redondance 13, 21

Réassurage d'un système par un second systè-me parallèle, comme par exemple des bretel-les et une ceinture. Un principe recommandédans un environnement comportant des dan-gers, comme l'alpinisme. Ce principe est parexemple à la base de la technique de >cordejumelée.

Renvoi 11, 22Ancrage (mousqueton, maillon rapide, ouAnneau scellé), dans lequel coulisse la cordepour le rappel passif ou pour la moulinette.L’ancrage doit être solide, le renvoi libre d’arê-tes vives et protégé contre un décrochementinvolontaire de la corde. Deux cordes ne doi-vent jamais coulisser dans un seul renvoi – ris-que de brûlures de fusion.

Réserves de sécurité 20, 27Résistance aux arêtes vives 7 >sollicitation

par une chute 20Rétrécissement (longueur de la corde) Rigidité (facilité de nouer) 29

SSac à corde 15Saleté 22Soins

Conseils pour un traitement ménageant lacorde >p. 14 à 23

Sollicitation par une chute 20Sollicitation sur arêtes 20Superdry (imprégnation) 6

TTemps de récupération 16Test de chute 27Torons 3Travail intensif de voies 10

Etude des passages d'une voie d'escaladesportive, mouvement après mouvement, ponc-tuée par des chutes et suspensions. Stylehabituel pour voies d'escalade sportive à lalimite personnelle. Provoque une usure accruede la corde.

UUIAA Normes 25Ultrasons 6

Ondes de fréquence trop élevée pour êtreaudibles; elles permettent de chauffer et desouder les fibres synthétiques.

Usure 14

VVieillissement 21, 27

Le vieillissement d'une corde est déterminépar de nombreux facteurs: utilisation, sollici-tations, terrain, facteurs de l'environnement(>journal de corde, >durée de vie)

Vrilles 17, 23

Mammut Sports Group AGBirren 5, 5703 Seon, Switzerland

e-mail [email protected] www.mammut.ch

© Mammut Sports Group AG, Switzerland

Art

.-Nr.

2030

535

FR

AN

CA

IS

RRappel (actif) 17, 21, 22

Se laisser descendre soi-même sur une cordeà l'aide d'un descendeur.