Click here to load reader

Les environnements d’apprentissage

  • View
    32

  • Download
    0

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Les environnements d’apprentissage. Interfaces et Scénarisation (COM2571) 26 novembre 2013 Grégory Petit http://lrcm.com.umontreal.ca/greg/COM2571/. La semaine dernière. Qu’est qu’un jeu? Théorie sur les jeux Théorie sur les jeux vidéos De nouveaux modes d’interaction - PowerPoint PPT Presentation

Text of Les environnements d’apprentissage

Les environnements dapprentissage

Les environnements dapprentissageInterfaces et Scnarisation (COM2571)26 novembre 2013Grgory Petithttp://lrcm.com.umontreal.ca/greg/COM2571/1La semaine dernireQuest quun jeu?

Thorie sur les jeux

Thorie sur les jeux vidos

De nouveaux modes dinteraction

Retour sur les structures dynamiques

Benjamin FranklinTu me dis, joublieTu menseignes, je me souviensTu mimpliques, japprendsEt donc on fait quoi aujourdhui?Un prof vs. un ordinateur

Thories sur lapprentissage

La motivation

Apport de ces thories

Types denvironnements informatiss dapprentissageLes environnements dapprentissageOn apprend o?coles, cours distance, Internet, etc.MusesServices publics vos droits, procdures suivreDocumentation des logicielsSupport la clientle

On y fait quoi?Besoin dinformation rassemblerBesoin de connaitre les tudiants et les professeurs!Types dapprentissages : quelle pdagogie employer?

Quest-ce quenseigner? Un prof vs un systme informatique

Un prof vs. un ordinateurLa question qui tue!Peut-on remplacer un prof par une machine?

Peut-on complter un prof par une machine?Un prof et une interfaceCe sujet pose beaucoup de questions :Comment reproduire ou complter la relation prof-lves?Comment rendre cette interface transparente?Comment maintenir lintrt des lves (et du prof)?Comment apporter les connaissances?Comment savoir si quelque chose rentre dans la petite tte des lves?Est aussi difficile pour le prof que pour les lves?Thories sur lapprentissageApprendre, cest quoi?Quest-ce quapprendre ?Comment apprend-t-on ?

La pdagogie suggre des faons denseigner, mais lapprentissage reste un processus individuel.

La comprhension suppose que lapprenant intriorise,quil reconstruit ce qui lui est expos et mme plus!

Quest-ce qui les pousse apprendre?Quels systmes et quelles interactions aident?Apprendre cest dvelopper sa comprhension des chosesCest sadapter, samliorer,extraire dune exprience ce qui est important,organiser les informations dune faon utile et gnrale,apprendre les solutions que dautres ont trouves,pratiquer,laccommodation et lassimilation (Atherton, 2003),rpter, gnraliser, transfrer devenir meilleur.Behaviorisme

Stimulus A

Stimulus B

Stimulus CComportement A

Comportement B

Comportement CBehaviorismetude objective du comportement, refusant l'introspection, ramenant les conduites une chane de comportements observables.

Doctrine en psychologie qui limite son champ d'tude aux seuls comportements extrieurs, enregistrables et mesurables, et tente d'tablir des lois entre les stimuli et les ractions.

Auteurs : I. Pavlov, J.B. Watson, B.F. Skinner

BehaviorismeConditionnement stimulus-rponse

Effet de la pratique

Rle de lexploration

Renforcement positif > renforcement ngatifThe big bang theory14Le chien de PavlovPavlov = papa du behaviorisme

Pour lui, un organisme rpond par un comportement bien tabli un nouveau stimulus.

Il a entrain un chien saliver au son dune clocheParler de Skinner et de sa boite : chocs lectriques sur les rats15

Cognitivisme

Stimulus A

Stimulus B

Stimulus CComportement A

Comportement B

Comportement CProcessus de traitement de linformationCognitivismeThorie en psychologie qui fait ltude scientifique et exprimentale des processus de traitement dinformation et du comportement en ayant recours aux mthodes scientifiques, mais pas aux explications dordre physiologique.CognitivismeImportance de la rflexion, de la rationalisation dans le processus dassimilation.

Lactivit de ltre humain se base sur des reprsentations mentales.

Ces reprsentations sont en fait des reconstructions personnelles de la ralit par le sujet sur la base des affrences de ses systmes perceptifs et des connaissances antrieures.

Jean PiagetIl sest consacr ltude du dveloppement de lintelligence chez les enfants et a mme fait des expriences sur ses propres enfants

Il a compar des enfants de diffrents ges dans des oprations cognitives complexes comme la catgorisation, la conservation de la matire, etc.

Par exemple, on prsente lenfant 2 images de chiens et 5 images de lapins, et on lui demande sil y a plus de lapins que danimaux.

Lvolution de lintelligence humaine selon PiagetChaque individu est oblig de passer par 4 stades et chaque stade conditionne le suivant :

Lintelligence sensori-motrice (de la naissance 2 ans)L'intelligence propratoire (de 2 6 ans)Les oprations concrtes ou l'intelligence opratoire (de 6 10 ans)Les oprations formelles (de 10 16 ans)Lenfant prend conscience de ses sens et de son corps. Cela passe des reflexe au contrle de ses mouvements.Lenfant prend conscience de la notion despace et de temps. Dveloppement important du langageConservations physiques (matire, poids, volumes) + Conservations spatiales (classification, srialisation, et combinaison de ces 2 trucs)Met en place des raisonnements quasi-dfinitifs quil utilisera tout au long de sa vie. Lenfant ne se contente plus du concret et du logique formulation dhypothses.20Cognition distribueLa cognition est distribue entre :

les personnes et/ou les agents informatiques (systme expert) qui ralisent un travail, et entre

les lments de la situation: les objets prsents dans lenvironnement incluant linfo sur les crans et autres dispositifs de prsentation dinfos, les pense-bte, les listes de commandes ou mots cls, les documents papier, etc.

Cognition distribueOn sintresse une plus grande unit que le seul individu: le groupe et toutes les formes de reprsentations utilises dans le travail.

Cela permet danalyser la faon dont les diffrentes composantes dun systme sont coordonnes.

Le cadre danalyse est plus large que lindividu.

On reconnat le rle cognitif dterminant des objets prsents dans lenvironnement.Apprentissage par imitation (Bandura, 1986)Lapprentissage est naturel Pourquoi et comment apprennent les enfants en ralit?

Quest-ce qui dclenche et soutient lapprentissage?

Il ne faut pas ngliger les processus dobservation, dimitation, de pratique.

Lintrt, lattention, la valorisation sont essentiels pour soutenir lapprentissageAssimilation (Atherton, 2003)Rpter une solution connue dans toutes les situations o elle sapplique.

Associer la ralit la thorie

RalitRalitThorie

On mlange diffrents lments de la ralit pour former de la thorie24Accommodation (Atherton, 2003)Dvelopper une nouvelle solution (inspire des anciennes) face une situation nouvelle.Dvelopper une thorie inspire de la pratique.

Exemple : aspirateur DysonThories constructivistesLa connaissance ne se diffuse pas seulement, elle se construit.Linformation est diffuse, mais cest le traitement de linformation qui permet la construction des connaissances.La connaissance se dveloppe dans laction, lapprenant doit tre actif, ce sont ses activits quil construit. Spirale - difficult gradueDpasser les conceptions errones (un homme nest pas fait pour voler si!). Conflit cognitif (trouble maker, Aimeur et Frasson)

Comment organiser le contenu apprendreApprentissage des modles mentaux ex : composantes dun systme Apprentissage procdural ex : montrer les squences, les procduresBastien, et al. 95 Linformation dans un environnement dapprentissage doit tre organise de faon rationnelle (en fonction du domaine, indpendamment des actions et des tches) et non pas de faon fonctionnelle (lies la ralisation dune tche)

La motivationApproche sur les motivationsQuest-ce qui motive les gens ? Quest-ce que la connaissance vient y faire?

On distingue diffrents niveaux de motivation, diffrents besoins satisfaire.

Motivation et besoinsTableau des diffrentes thories de la motivation http://netrover.com/~darveau/th-motiv.htm

Hirarchie des besoins de Maslow (1954)

Besoins pouvoir accomplissement estime de soi sociaux et daffiliation scurit physiologiques Motivation et besoinsLes besoins dterminent ce qui nous intresse.

Il faut suivre la pyramide des besoins, mais l encore tous les individus ne suivent pas le mme moule.Pour certains la scurit prime tre sr de passerlaccomplissement prime devenir quelquunle pouvoir prime faire ce quon veutla socialisation prime sintgrer dans une communautMotivation et besoinsEn clair, cest :limportance dans la vie de tous les jours,la reconnaissance par les autres,la progression personnelle,la crativit et lautonomie personnelle,lattribution de rle, dindpendance, de pouvoir sur soi.

Les besoins font ressortir quel point les relations personnelles sont importantes dans lapprentissage.

32Pourquoi les autres sont importants?Parce quelles viennent reconnatre notre accomplissement!

Si personne napprouve on nest pas certain de savoir.

La comptition ou la collaboration sont essentielles pour donner cette rtroaction sociale notre apprentissage pour fournir une rtroaction et une valuation sur ce quon a appris.

Donc, pour avancer, il faut Savoir o on va

Savoir quoi faire

Pouvoir le faire

Savoir si on avance (modles : prof, parents, etc.)

Essayer plus dune fois

tre valoris pour le faireApport de ces thoriesImplications pour la formationPour quils apprennent, il faut placer les apprenants dans des situations o :ils feront des expriences,la rponse sera utile ou importante,ils pourront valuer ce quils ont fait,ils pourront ajuster leur rponse,les lments importants seront mis en relief,si la rponse a du tre donne, ils devront la gnraliser,ils pourront pratiquer, dmontrer et profiter de ce quils savent.Donc que doit faire le tuteur?tude des transactions mre-enfant visant dvelopper

Search related