Les semaines de l’Attention

  • View
    34

  • Download
    0

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Caméra de bienveillance La personne attentionnée Parole Donnée N° 107 Mercredi 11 avril 2012 – 19 heures. Les semaines de l’Attention. Espace Culture et Paix, 27 rue de Domrémy 75013 Paris 09 54 36 89 95 www.culture-et-paix.org. Première partie. Discussion par tables. Définir les termes. - PowerPoint PPT Presentation

Text of Les semaines de l’Attention

  • Les semaines de lAttention

    Camra de bienveillanceLa personne attentionne

    Parole Donne N 107Mercredi 11 avril 2012 19 heures

    Espace Culture et Paix, 27 rue de Domrmy 75013 Paris09 54 36 89 95 www.culture-et-paix.org

  • Discussionpar tablesPremire partie

  • attentionintrtSynonymes dattention: application, concentration, conscience, curiosit, tude, intrt, rflexion considration, dlicatesse, gard, obligeance, sensibilit, soin, sollicitude diligence, effort, rgularit, tension, zleQuand un objet suscite un intrt chez le sujet, ce dernier rpond en faisant plus ou moins attention.

  • Habitue-toi tre attentif ce quun autre dit, et autant que possible entre dans lme de celui qui parle. Marc-Aurle

    Pensez-vous tre sensible aux autres, les comprendre, les couter ? Comment cultivez-vous cette aptitude, et pourquoi ?

  • Sensible aux autres : coute les gens, par curiosit, pour comprendre, naime pas parler delle-mme (refuge). a peut aider dtre une personne lcoute des autres. On nest pas sensible tout le monde. Sensible diffrentes situations. Les mettre laise, simpliquer mais en respectant. Certains gestes touchent telle personne, pas telle autre. Attention ne pas blesser. Faire attention aux mots quon emploieSensible = naturel. A grandi comme cela. Laisse les gens sexprimer librement pour mieux les comprendre. Vient de lducation.Trs sensible par rapport son vcu (difficile) => vouloir couter. Ne pas tre trop intrusif. Ne pas violer lintimit, respecter une certaine frontire. Montrer par des actes (servir)

  • la froideur le manque de naturel la timidit la paresse la maladresse linconstance le manque de maturit les prjugs lorgueil la frivolit lgosme la maladresse autres

  • Quand on a un but, on prend a trs au srieux, au risque de ne pas assez prter attention aux autresParfois timide. Porter des masques, pas trs naturel dans des grands groupes. Trop proccup, pas assez attentionn Trop dorgueil, trop passionne par la posieTrop spontane, naturelle, manque de tactCertaines personnes doivent tre prises avec des pincettes. Il faut de la maturit.

  • Prsentation de Laurent Ladouce, directeur de Culture et Paixdirecteur@Culture-et-paix.org

  • Une expression double sens en franais. Peut signifier aussi bien se soucier dautrui et lui prter attention que tenir autrui distance et se mfier, tre sur ses gardes. Hte et hostileProtagoniste et antagonisteConcorde et Discorde

  • Nous ne devenons nous-mmes que dans la mesure o lautre devient lui-mme.(Karl Jaspers)

    tre libre, cest avoir accs de nombreux liens dinterdpendance. Cest linclusion qui amne la scurit appartenir plutt que sapproprier.(Jeremy Rifkin)

    La libert nest pas quelque chose que lhomme a pour lui, mais quelque chose quil a pour autrui. Ce nest pas une possession, une prsence, un objet, mais une relation et rien dautre. . . . Il ny a que dans les relations avec autrui que je suis libre (Dietrich Bonhoeffer)

    Imprimer cette fiche

  • corpscorpsespritespritLamour est une motion de lme qui lincite se joindre de volont aux objets qui semblent lui tre convenables imaginer un tout dont on est seulement une partie et que la chose aime en est une autre. Ren Descartes

  • La rvlation de lamour est un clair qui fait cder dun coup notre volont et nous remplit le cur dune joie infinie. Lamour est une rvlation, la dcouverte de la valeur dun individu unique quon ne peut confondre avec aucun autre ()

    Francesco Alberonicorpscorpsespritesprit

  • Dans lamour, le vivant sent le vivant Le processus est unit, sparation des opposs, runion. G.W. HegelReconnaissanceRciprocit des consciences

  • 2. Sphre du cur des frres et surs 3. Sphre du cur des poux

  • Lattention de lenfant

  • Lattention des frres et surs, des amis

  • Lattention conjugale

  • Llu (e), lincomparable. Le mari retrouve parfois sa mre et sa sur dans son pouse, mais celle-ci est totalement distincte. Savoir surprendre et enchanter.

  • Amour parental

  • Les parents revoient leur vie dans leurs enfants, et peuvent aussi mieux comprendre leur conjoint. Rendre les enfants attentionns les uns aux autresRendre les enfants attentionnes aux trangers.Aimer chaque enfant personnellement

  • Veillons les uns sur les autres, pour nous stimuler dans lamour et les bonnes uvres. N'abandonnons pas notre assemble, comme c'est la coutume de quelques-uns () Hbreux 10.24lautre, cest moi !

  • Israel Zangwill (1864-1926) The Melting Pot, dont le message tait que tous les immigrants arrivs aux tats-Unis pouvaient devenir amricains, un peuple form dans un creuset de dmocratie, de libert et de responsabilit civique.Le melting pot avait pour but daccorder la mme attention tous comme citoyens gaux dune mme rpublique, sans faire attention aux origines ni particularits de chacun. la russite de lun est vue comme la russite de tous.Je fais attention ce que tu seras, pas do tu viens.La socit amricaine contemporaine tend plutt vers le salad bowl. Le corps social nest pas uniforme mais est constitu de multiples organismes vivants.

  • Ces dernires annes, les Etats-Unis sloignent du Melting Pot, pour aller vers le salad bowl, plus propice, selon certains sociologues, favoriser lattention autrui. Melting Pot (masse dindividus Indiffrencis)intgrationjuxtaposition

  • Cest en soi que chacun trouve la motivation quil recherche ... chercher tous les jours mieux connatre et respecter les autres - en nous disant : lautre, cest moi ! Les proches, les mres surtout, les matres et les professeurs ... tous doivent concourir la diffusion de modles universels. Pour apprendre, il est bon de disposer du matriel appropri. Mais rien ne peut remplacer la parole amie du matre, la caresse et le sourire des parents. Il nest de pdagogie que de lexemple. Et de lamour. La paix possde un riche contenu culturel, politique, social et conomique. Nous devons procder une rvision des principes qui sous-tendent lactuelle mondialisation, pour que ltre humain devienne le destinataire et le protagoniste de toute stratgie. Federico Mayor ancien directeur de lUNESCO

    Comment permettre au slogan Lautre, cest moi ! de sincarner ?

  • Lautre, cest moi : la famille, savoir-vivre avec les frres et surs. Famille, cole pour tre attentionnVie quotidienne. Mthodes : coute, penser aux autres, poser des questions, plaisanteries, partager de la bonne humeurLes projets, les sorties, rassembler des gens autour dun butLautre, cest moi. Pourquoi est-ce difficile. Agrandir la port de notre attention. Lautre qui est loin. Passer par Dieu. Si Dieu est triste pour quelquun de lointain, cela nous rend tristeducation, habitude. Des gens qui vivent isols peuvent aussi tre trs hospitaliers. Joie communicative. Les soucis nous empchent dtre sensibles aux autres. Servir les autres. Dlguer les responsabilits.Profil altruiste valoris. Rle des media. Se croire tout seul. Bonne concurrence. Peur de faire du bien. Ne pas sous-estimer notre capacit de changer le monde. Accorder du temps

    *