L’INDUSTRIE DE LA METALLURGIE - oref. ?· L’industrie de la métallurgie - Juillet 2017 | Observatoires…

  • View
    212

  • Download
    0

Embed Size (px)

Transcript

  • LINDUSTRIE DELA METALLURGIE

    Cahier complmentaireAppui au contrat dobjectifs territorial - volet 1

    Juill

    et 2

    017

    tat des lieux

    m

    czca

    mac

    ho_p

    ixab

    ay

  • 2 Lindustrie de la mtallurgie - Juillet 2017 | Observatoires en Grand Est

    SOMMAIRE

    Avertissement : en raison des arrondis, la somme des composantes prsentes dans les graphiques ou les tableaux peut ne pas tre gale au total affich ou 100 %

    Tissu productif 3Six salaris de lindustrie sur dix travaillent dans la mtallurgie 3Un salari sur dix dans la construction de vhicules automobiles 4Une perte de plus de 34 400 salaris en sept ans 5Un tablissement employeur sur huit dans la mcanique industrielle 8400 tablissements employeurs de moins entre 2008 et 2015 9Prs dun tablissement sur deux ne compte aucun salari 11Un net ralentissement des crations dtablissement entre 2014 et 2015 13Prs de 70 % des dfaillances dentreprise de lindustrie 15

    Actifs occups 16Des actifs occups le plus souvent ouvriers 16Prs dun actif occup sur deux a entre 40 et 54 ans 18Une prsence fminine infrieure 15 % 20Des emplois prennes dans 94 % des cas 21Le temps partiel trs peu utilis 2143 % des actifs occups dtiennent au mieux un CAP ou un BEP 22

    March du travail 24Une demande demploi qui volue plus favorablement que dans le reste de lindustrie 24Un chmeur sur deux inscrit depuis plus dun an 26Les offres demploi 27

    Primtres 28Note mthodologique 35Contexte 40

  • 3Lindustrie de la mtallurgie - Juillet 2017 | Observatoires en Grand Est

    Tissu productif Six salaris de lindustrie sur dix travaillent dans la mtallurgieLa mtallurgie compte prs de 146 200 salaris dans le Grand Est en 2015, un volume qui fait de la rgion la deuxime de France de province. Reprsentant 61,5 % des salaris de lindustrie rgionale, le secteur sim-pose comme le premier employeur industriel et son poids apparat suprieur de 3,5 points celui relev au niveau national hors le-de-France et dpartements doutre-mer.

    Sur le plan gographique, on observe une concentration de cet emploi salari sur le territoire alsacien (41,5 %), ainsi que dans le seul dpartement mosellan (20,0 %). Sur ces territoires comme en dehors, on note une pr-sence plus forte des salaris de la mtallurgie autour des villes les plus peuples, telles que Mulhouse, Colmar, Strasbourg, Metz et Thionville.

    F Localisation des effectifs salaris de lindustrie de la mtallurgie par commune

    Source : Acoss, donnes au 31 dcembre 2015 (champ : secteur priv - dcoupage gographique au 01/01/2015 - carte PBS, 2014).

    Note : sont indiqus les noms des communes comptant plus de 2 000 salaris.

    Belgique

    Luxembourg

    Suisse

    Allemagne

    Hauts-de-France

    Bourgogne-Franche-Comt

    le-de-France

    Sausheim6 565

    Colmar3 074

    Obernai2 037

    Molsheim3 629

    Strasbourg2 226

    Haguenau4 823

    Metz2 057

    Trmery3 128

    Florange4 098

    Batilly2 099

  • 4 Lindustrie de la mtallurgie - Juillet 2017 | Observatoires en Grand Est

    Un salari sur dix dans la construction de vhicules automobiles

    1 Hors quipements lectriques ou lectroniques, lments base de caoutchouc, ou quipements pour moteur.

    travers une multitude dactivits sous-jacentes, lindustrie automobile occupe une place prpondrante dans lconomie du Grand Est.

    Avec plus de 14 800 salaris recenss fin 2015, la construction de vhicules automobiles est lactivit mtal-lurgique la plus prsente en rgion. Elle apparat plus fortement implante quailleurs, puisque ses effectifs reprsentent 10,1 % du secteur contre 6,0 % dans lensemble de la France de province. Pour autant, les salaris de cette activit apparaissent trs concentrs gographiquement. En effet, 95,4 % dentre eux sont implants dans cinq communes : Sausheim (Haut-Rhin), Trmery (Moselle), Batilly (Meurthe-et-Moselle), Metz et Hambach (Moselle).

    La deuxime activit en termes deffectifs est lie la premire puisquil sagit de la fabrication dautres qui-pements automobiles1, qui recense prs de 10 000 salaris, soit 6,8 % de lindustrie mtallurgique rgionale. Celle-ci montre une implantation plus diffuse sur le territoire, bien que les communes dHaguenau (Bas-Rhin), Florange (Moselle) et Strasbourg (Bas-Rhin) regroupent 44,3 % de ses salaris.

    Le Grand Est se distingue enfin par la prsence de 6 381 salaris dans la fonderie de fonte, en partie lie la construction automobile, qui reprsentent 67,1 % des effectifs nationaux. Cette activit affiche de fait un poids au sein du secteur cinq fois plus lev quau niveau national (4,4 % contre 0,8 %). Comme pour la construction de vhicules automobiles, on note une certaine polarisation des salaris de cette activit : 83,5 % sont capts par les bassins demploi de Charleville-Mzires (Ardennes), Saint-Dizier (Haute-Marne) et Pont--Mousson (Meurthe-et-Moselle).

  • 5Lindustrie de la mtallurgie - Juillet 2017 | Observatoires en Grand Est

    F Rpartition des effectifs salaris de lindustrie de la mtallurgie par activit

    Une perte de plus de 34 400 salaris en sept ansLa mtallurgie a vu ses effectifs salaris en Grand Est diminuer de 19,1 % entre 2008 et 2015, soit environ 34 400 salaris de moins en sept ans, une tendance ngative plus accentue quau niveau national (- 13,5 %). En moyenne, le volume de salaris du secteur en rgion a diminu de 3,0 % chaque anne. La baisse de 2,7 % constate entre 2014 et 2015 sinscrit donc dans le prolongement de cette tendance de long terme et reste suprieure ce quon observe en France de province dans le mme temps (- 1,5 %).

    Parmi les activits qui comptent plus de 2 000 salaris en 2015, plus de la moiti ont vu leurs effectifs se contracter dau moins 20 % entre 2008 et 2015, avec des variations absolues allant jusqu - 4 379 salaris dans la construction de vhicules automobiles. Quelques activits se dmarquent de ce courant ngatif,

    Source : Acoss, donnes au 31 dcembre 2015 (champ : secteur priv).

    Note : ne figurent que les activits comptant au moins 2 000 salaris en Grand Est.

    Grand Est France de province

    Effectif Poids Effectif Poids

    Tous secteurs confondus 1 356 715 - 12 879 751 -

    Industrie 237 819 - 1 984 309 -

    Mtallurgie, dont : 146 160 100,0 % 1 149 396 100,0 %

    Construction de vhicules automobiles 14 822 10,1 % 69 241 6,0 %

    Fabrication d'autres quipements automobiles 9 975 6,8 % 57 531 5,0 %

    Mcanique industrielle 6 508 4,5 % 65 092 5,7 %

    Fonderie de fonte 6 381 4,4 % 9 508 0,8 %

    Fabrication de matriel de distribution et de commande lectrique 5 220 3,6 % 26 494 2,3 %

    Fabrication de structures mtalliques et de parties de structures 4 946 3,4 % 44 009 3,8 %

    Sidrurgie 4 418 3,0 % 24 394 2,1 %

    Installation de structures mtalliques, chaudronnes et de tuyauterie 3 623 2,5 % 26 041 2,3 %

    Fabrication de moteurs, gnratrices et transformateurs lectriques 3 408 2,3 % 14 990 1,3 %

    Fabrication de machines agricoles et forestires 3 244 2,2 % 17 299 1,5 %

    Forge, estampage, matriage ; mtallurgie des poudres 3 022 2,1 % 10 659 0,9 %

    Fabrication de carrosseries et remorques 2 967 2,0 % 21 750 1,9 %

    Dcoupage, emboutissage 2 876 2,0 % 22 572 2,0 %

    Fabrication d'autres pompes et compresseurs 2 826 1,9 % 12 553 1,1 %

    Fabrication de matriel mdico- chirurgical et dentaire 2 688 1,8 % 32 342 2,8 %

    Rparation de machines et quipements mcaniques 2 591 1,8 % 25 679 2,2 %

    Traitement et revtement des mtaux 2 375 1,6 % 21 189 1,8 %

    Fabrication de machines pour l'extraction ou la construction 2 349 1,6 % 8 170 0,7 %

    Fabrication de serrures et de ferrures 2 174 1,5 % 6 437 0,6 %

    Fabrication d'instrumentation scientifique et technique 2 169 1,5 % 16 841 1,5 %

    Fabrication d'quipements arauliques et frigorifiques industriels 2 166 1,5 % 17 579 1,5 %

    Fabrication d'autres machines d'usage gnral 2 053 1,4 % 9 122 0,8 %

    Fabrication d'engrenages et d'organes mcaniques de transmission 2 006 1,4 % 11 683 1,0 %

  • 6 Lindustrie de la mtallurgie - Juillet 2017 | Observatoires en Grand Est

    comme la fabrication dautres machines dusage gnral2 et la fabrication de matriel mdico-chirurgical et dentaire, qui affichent une volution proche de la stabilit. La seule activit qui connat une progression est la fabrication de machines pour lextraction ou la construction, qui a vu ses effectifs augmenter de 2,5 % (soit environ 60 salaris) et se dmarque ainsi de lvolution enregistre au niveau national (- 22,7 %).

    court terme, les activits de la mtallurgie sont une nouvelle fois peu nombreuses se distinguer de la ten-dance rgionale du secteur. Cinq dentre elles affichent une augmentation de leurs effectifs entre fin 2014 et fin 2015, dont deux suprieures 3 % : la fabrication de moteurs, gnratrices et transformateurs lectriques (+ 4,3 %) et la fabrication dautres machines dusage gnral (+ 3,5 %).

    F volution des effectifs salaris entre 2008 et 2015 en Grand Est - base 100 en 2008

    2 Machines utilises dans un grand nombre dactivits diffrentes : appareils pour la filtration de liquides, la projection de liquides ou poudres, la distillation ou rectification, gnrateurs de gaz, calandres, laminoirs, centrifugeuses, joints dtanchit, distributeurs automatiques de pro-duits, matriel non-lectrique souder et braser, tours de refroidissement ; et parties de machines usage gnral.

    Source : Acoss, donnes au 31 dcembre de lanne (champ : secteur priv).

    146 160 salaris

    237 819 salaris

    1 356 715 salaris

    80

    82

    84

    86

    88

    90

    92

    94

    96

    98

    100

    2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015

    Mtallurgie Industrie Tous secteurs confondus

  • 7Lindustrie de la mtallurgie - Juillet 2017 | Observatoires en Grand Es