Click here to load reader

Loi fédérale sur l'impôt fédéral direct 642.11

  • View
    220

  • Download
    3

Embed Size (px)

Text of Loi fédérale sur l'impôt fédéral direct 642.11

  • 1

    Loi fdrale sur limpt fdral direct (LIFD)

    du 14 dcembre 1990 (Etat le 1er janvier 2014)

    LAssemble fdrale de la Confdration suisse, vu les art. 41ter et 42quinquies de la constitution1,2 vu le message du Conseil fdral du 25 mai 19833, arrte:

    Premire partie Introduction

    Art. 1 Objet de la loi Au titre de limpt fdral direct, la Confdration peroit, conformment la pr-sente loi:

    a. un impt sur le revenu des personnes physiques; b.4 un impt sur le bnfice des personnes morales; c. un impt la source sur le revenu de certaines personnes physiques et mora-

    les.

    Art. 2 Perception de limpt La taxation et la perception de limpt fdral direct sont effectues par les cantons, sous la surveillance de la Confdration.

    RO 1991 1184 1 [RS 1 3; RO 1971 907, 1975 1205, 1977 1849, 1982 138, 1994 258 263 265 267].

    Aux disp. mentionnes correspondent actuellement les art. 128 et 129 de la Cst. du 18 avril 1999 (RS 101).

    2 Nouvelle teneur selon le ch. I de la LF du 8 oct. 1999, en vigueur depuis le 1er janv. 2000 (RO 2000 324; FF 1999 5286).

    3 FF 1983 III 1 4 Nouvelle teneur selon le ch. I 1 de la LF du 10 oct. 1997 sur la rforme 1997 de

    limposition des socits, en vigueur depuis le 1er janv. 1998 (RO 1998 669; FF 1997 II 1058).

    642.11

  • Impts

    2

    642.11

    Deuxime partie Imposition des personnes physiques Titre 1 Assujettissement limpt Chapitre 1 Conditions de lassujettissement Section 1 Rattachement personnel

    Art. 3 1 Les personnes physiques sont assujetties limpt raison du rattachement person-nel lorsque, au regard du droit fiscal, elles sont domicilies ou sjournent en Suisse. 2 Une personne a son domicile en Suisse au regard du droit fiscal lorsquelle y rside avec lintention de sy tablir durablement ou lorsquelle y a un domicile lgal sp-cial en vertu du droit fdral. 3 Une personne sjourne en Suisse au regard du droit fiscal lorsque, sans interruption notable,

    a. elle y rside pendant 30 jours au moins et y exerce une activit lucrative; b. elle y rside pendant 90 jours au moins sans y exercer dactivit lucrative.

    4 La personne qui, ayant conserv son domicile ltranger, rside en Suisse uni-quement pour y frquenter un tablissement dinstruction ou pour se faire soigner dans un tablissement ne sy trouve ni domicilie ni en sjour au regard du droit fis-cal. 5 Les personnes physiques domicilies ltranger qui y sont exonres totalement ou partiellement des impts sur le revenu en raison de leur activit pour le compte de la Confdration ou dautres corporations ou tablissements de droit public suisses, sont galement assujetties limpt dans leur commune dorigine raison du ratta-chement personnel. Lorsque le contribuable possde plusieurs droits de cit, il est assujetti limpt dans la commune dont il a acquis le droit de cit en dernier lieu. Si le contribuable na pas la nationalit suisse, il est assujetti limpt au domicile ou au sige de son employeur. Lassujettissement stend galement au conjoint et aux enfants, au sens de lart. 9.

    Section 2 Rattachement conomique

    Art. 4 Entreprises, tablissements stables et immeubles 1 Les personnes physiques qui, au regard du droit fiscal, ne sont ni domicilies ni en sjour en Suisse sont assujetties limpt raison du rattachement conomique lors-que:

    a. elles sont propritaires ou usufruitires dune entreprise en Suisse ou y sont intresses comme associes;

    b. elles exploitent un tablissement stable en Suisse;

  • Impt fdral direct

    3

    642.11

    c. elles sont propritaires dun immeuble sis en Suisse ou quelles sont titulai-res de droits de jouissance rels ou de droits personnels assimilables cono-miquement des droits de jouissance rels, portant sur un immeuble sis en Suisse;

    d. elles font commerce dimmeubles sis en Suisse ou servent dintermdiaires dans des oprations immobilires.

    2 On entend par tablissement stable toute installation fixe dans laquelle sexerce tout ou partie de lactivit dune entreprise ou dune personne exerant une profes-sion librale. Sont notamment considrs comme tablissements stables les succur-sales, usines, ateliers, comptoirs de vente, reprsentations permanentes, mines et autres lieux dexploitation de ressources naturelles, ainsi que les chantiers de cons-truction ou de montage ouverts pendant douze mois au moins.

    Art. 5 Autres lments imposables 1 Les personnes physiques qui, au regard du droit fiscal, ne sont ni domicilies ni en sjour en Suisse sont assujetties limpt raison du rattachement conomique lors-que:

    a. elles exercent une activit lucrative en Suisse; b.5 en leur qualit de membres de ladministration ou de la direction dune per-

    sonne morale qui a son sige ou un tablissement stable en Suisse, elles reoivent des tantimes, jetons de prsence, indemnits fixes, participations de collaborateur ou autres rmunrations;

    c. elles sont titulaires ou usufruitires de crances garanties par un gage immo-bilier ou un nantissement sur des immeubles sis en Suisse;

    d. en suite dune activit pour le compte dautrui rgie par le droit public, elles reoivent des pensions, des retraites ou dautres prestations dun employeur ou dune caisse de prvoyance qui a son sige en Suisse;

    e. elles peroivent des revenus provenant dinstitutions suisses de droit priv ayant trait la prvoyance professionnelle ou aux formes reconnues de pr-voyance individuelle lie;

    f. en raison de leur activit dans le trafic international, bord dun bateau, dun aronef ou dun vhicule de transports routiers, elles reoivent un salaire ou dautres rmunrations dun employeur ayant son sige ou un tablissement stable en Suisse.

    2 Lorsque, en lieu et place de lune des personnes mentionnes, la prestation est ver-se un tiers, cest ce dernier qui est assujetti limpt.

    5 Nouvelle teneur selon le ch. I 1 de la LF du 17 dc. 2010 sur limposition des participations de collaborateurs, en vigueur depuis le 1er janv. 2013 (RO 2011 3259; FF 2005 519).

  • Impts

    4

    642.11

    Section 3 Etendue de lassujettissement

    Art. 6 1 Lassujettissement fond sur un rattachement personnel est illimit; il ne stend toutefois pas aux entreprises, aux tablissements stables et aux immeubles situs ltranger. 2 Lassujettissement fond sur un rattachement conomique est limit aux parties du revenu qui sont imposables en Suisse selon les art. 4 et 5. Au moins le revenu acquis en Suisse doit tre impos. 3 Ltendue de lassujettissement pour une entreprise, un tablissement stable ou un immeuble est dfinie, dans les relations internationales, conformment aux rgles du droit fdral concernant linterdiction de la double imposition intercantonale. Si une entreprise suisse compense, sur la base du droit interne, les pertes subies ltranger par un tablissement stable avec des revenus obtenus en Suisse et que cet tablisse-ment stable enregistre des gains au cours des sept annes qui suivent, il faut procder une rvision de la taxation initiale, concurrence du montant des gains compenss auprs de ltablissement stable; dans ce cas, la perte subie par ltablissement stable ltranger ne devra tre prise en considration, a posteriori, que pour dterminer le taux de limpt en Suisse. Dans toutes les autres hypothses, les pertes subies ltranger ne doivent tre prises en considration en Suisse que lors de la dtermina-tion du taux de limpt. Les dispositions prvues dans les conventions visant viter la double imposition sont rserves. 4 Les personnes imposables conformment lart. 3, al. 5, doivent limpt sur leurs revenus qui sont exonrs des impts sur le revenu ltranger en vertu de conven-tions internationales ou de lusage.

    Section 4 Calcul de limpt en cas dassujettissement partiel

    Art. 7 1 Les personnes physiques qui ne sont que partiellement assujetties limpt sur le revenu en Suisse se voient appliquer le taux auquel leur revenu serait impos si tous les lments taient imposables en Suisse. 2 Toutefois, les contribuables domicilis ltranger qui sont imposables en raison dune entreprise, dun tablissement stable ou dun immeuble sis en Suisse, ne sont imposables qu un taux correspondant au moins au revenu acquis en Suisse.

  • Impt fdral direct

    5

    642.11

    Chapitre 2 Dbut et fin de lassujettissement

    Art. 8 1 Lassujettissement dbute le jour o le contribuable prend domicile en Suisse ou y commence son sjour au regard du droit fiscal ou encore le jour o il y acquiert un lment imposable. 2 Lassujettissement prend fin le jour du dcs du contribuable, de son dpart de Suisse ou le jour de la disparition de llment imposable en Suisse. 3 Lassujettissement ne prend pas fin en cas de transfert temporaire de sige ltranger ou en cas dapplication de toute autre mesure en vertu de la lgislation fdrale sur lapprovisionnement conomique du pays.

    Chapitre 3 Rgles particulires concernant limpt sur le revenu

    Art. 9 Epoux; partenaires enregistrs; enfants sous autorit parentale6 1 Les revenus des poux qui vivent en mnage commun sont additionns, quel que soit le rgime matrimonial. 1bis Les revenus des partenaires enregistrs qui vivent en mnage commun sont additionns. Dans la prsente loi, les partenaires enregistrs ont le mme statut que des poux. Ce principe vaut galement pour les contributions dentretien durant le partenariat enregistr ainsi que pour les contributions dentretien et la liquidation des biens dcoulant de la suspension de la vie commune ou de la dissolution du partena-riat.7 2 Le revenu des enfants sous autorit parentale est ajout celui du dtenteur de lautorit parentale, lexception du revenu de lactivit lucrative sur lequel les enfants sont imposs sparment.

    Art. 10 Hoiries, socits de personnes et placements collectifs de capitaux8 1 Chacun des hritiers ou des associs ajoute ses propres lments imposables sa part du revenu de lhoirie, de la