MENJOLLE VINCENT DESS Droit des Assurances et .Initiée par le droit maritime, elle fut consacrée

  • View
    213

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of MENJOLLE VINCENT DESS Droit des Assurances et .Initiée par le droit maritime, elle fut consacrée

  • Mmoire 2001 / 2002

    MENJOLLE VINCENT DESS Droit des Assurances et de la Responsabilit, Facult de Droit de PARIS XII

    Vices et tentations de

    lassurance pour compte dans les assurances de

    choses

    1 1 JANUS, dieu Romain des portes reprsent avec deux visages parce que chaque porte ouvre sur deux possibilits

    Consultez galement ce mmoire sur Internet : www.20x100.fr.st

  • Rfrences

    Diplme prpar : DESS droit des Assurances et de la responsabilit (apprentissage)

    Universit de droit : PARIS XII Val de Marne

    Anne dtude : 2001 / 2002

    Entreprise :

    TUTEUR Pdagogique

    M. FAGES Directeur du DESS et professeur lUniversit Paris XII

    MAITRE Dapprentissage

    M. DUONG Directeur et vice-prsident dARCELOR Insurance Consultants S.A.

    tudiant M. MENJOLLE CV, rapports de stages, mmoire et autre sur www.20x100.fr.st

    2

  • Remerciements

    Je tiens remercier avant toute chose les personnes qui mont permis de faire ce DESS et de travailler au sein du dpartement assurances dUSINOR.

    Merci M. FAGES pour mavoir permis de suivre lenseignement du DESS.

    Merci tout le corps enseignant du DESS pour leur disponibilit, leur professionnalisme et leurs apprentissages

    Merci M. DUONG, sans qui tout cela ne serait pas arriv. Et qui ma donn got au mtier de lassurance en me permettant de travailler dans sa formidable quipe. Il ma appris la rigueur et ma donn confiance en moi dans les tches que jaccomplissais

    Merci M. SEMERIA, qui ds le dbut ma fait confiance et ma permis de travailler sous sa direction.

    Merci M. CHAOUCH, qui par sa pdagogie et son amiti sest rvl comme un vritable guide et un modle professionnel et humain.

    Merci Mme ROUSSEAU, pour ses conseils, sa pdagogie, sa gentillesse et son professionnalisme.

    Merci Mme NAVARRO et Mme MALIFATRE, pour leur aide et leurs prcieux conseils.

    Enfin, je remercie Lionel CHEVALIER pour mavoir permis de faire relier mon mmoire au sein des services dUSINOR.

    3

  • Table des matires

    Introduction 5

    CHAPITRE I 8 CHAPITRE II 27Incertitudes originelles de lassurance pour compte

    Difficults pratiques pondrables de lassurance pour compte

    SECTION I 9 SECTION I 28La dualit de lassurance pour compte Turpitude prvisible de lassurance pour compte

    1. constat de la bicphalie

    de lassurance pour compte 9 1. le risque de lassurance

    cumulative 28 A. Assurance dommage et assurance

    responsabilit 9 A.Le principe indemnitaire, rempart lassurance cumulative 28

    B. Distinction et combinaison des deux assurances 11 B.

    Lapprciation du cumul dassurance 30 2. diagnostique juridique

    insatisfaisant 13 2. Les critres de lassurance

    cumulative 32 A. Qualification juridique

    insatisfaisante 13 A. Lidentit dintrt et de risques 32

    B. Nature des assurances 15 B. La simultanit des contrats et la pluralit dassureurs 37

    SECTION II 17 SECTION II 39Le fonctionnement alatoire de lassurance pour compte

    Justification pratique de lassurance pour compte

    1. existence sibylline de

    lassurance pour compte 17 1. La flexibilit de lassurance

    pour compte 39 A. Souscription ou assurance pour

    compte ? 17 A. La libert contractuelle des parties 39

    B. Assurance pour compte tacite 19 B. La dtermination de ltendue de lassurance pour compte 41

    2. volution versatile de

    lassurance pour compte 22 2. intrts supra-juridiques de

    lassurance pour compte 43 A. La souplesse de gestion de

    lassurance pour compte 22 A. Lassurance pour compte, une

    scurit conomique 43 B. Lopposabilit contagieuse des

    exceptions 24 B. Lassurance pour compte, une

    confusion dintrts 45

    Conclusion 47

    Annexes : USINOR / ARCELOR 48

    BIBLIOGRAPHIE 62

    4

  • INTRODUCTION Las urance pour compte LLaasssssuurraannccee ppoouurr ccoommppttee

    L

    assurance pour compte de qui il appartiendra, plus

    communment appele assurance pour compte

    est une de ces polices que lon rencontre

    frquemment dans le monde industriel et commercial mais pour laquelle

    peu dintrt y est port sur le plan doctrinal et pdagogique.

    Pourtant au-del de son utilit pratique, lassurance pour compte

    dmontre une richesse et une complexit juridique qui mritait une

    attention particulire.

    Cette assurance trouve son origine dans le droit maritime, elle fut

    notamment utilise par la Marine Nationale, mais rapidement ses

    attraits ont sduit les assurances terrestres avec en particulier les

    contrats de dpt de marchandises appartenant autrui, mais aussi le

    domaine bancaire quand la banque assure les valeurs mobilires

    dposes. Lapplication de lassurance pour compte ne trouve

    finalement plus de limite et stend tous les domaines activits, du

    secteur primaire (chantiers navals, sidrurgie, etc) au tertiaire.

    Le succs de cette assurance rside dans sa capacit couvrir tout

    la fois la responsabilit du souscripteur et en mme temps procurer

    aux bnficiaires une garantie srieuse.

    Initie par le droit maritime, elle fut consacre en assurance terrestre

    par larticle 6 de la loi du 13 juillet 1930 qui dispose que L'assurance

    peut tre contracte en vertu d'un mandat gnral ou spcial ou mme

    sans mandat, pour le compte d'une personne dtermine. Dans ce

    dernier cas, l'assurance profite la personne pour le compte de

    laquelle elle a t conclue, alors mme que la ratification n'aurait lieu

    qu'aprs le sinistre.

    5

  • L'assurance peut aussi tre contracte pour le compte de qui il

    appartiendra. La clause vaut, tant comme assurance au profit du

    souscripteur du contrat que comme stipulation pour autrui au profit du

    bnficiaire connu ou ventuel de ladite clause.

    Le souscripteur d'une assurance contracte pour le compte de qui il

    appartiendra est seul tenu au paiement de la prime envers l'assureur ;

    les exceptions que l'assureur pourrait lui opposer sont galement

    opposables au bnficiaire du contrat, quel qu'il soit. 2

    Lassurance pour compte repose sur le mcanisme de la stipulation

    pour autrui rgi par larticle 1121 du code civil qui dispose que l on

    peut pareillement stipuler au profit dun tiers, lorsque telle est la

    condition dune stipulation que lon fait pour soi-mme, ou dune

    donation que lon fait lautre. Celui qui a fait cette stipulation ne peut

    plus la rvoquer, si le tiers a dclar vouloir en profiter.

    Un souscripteur sengage pour le compte de bnficiaires dtermins

    ou non et comme lcrit M. BESSON lassureur (quant lui) sengage,

    non pas envers tout intress, mais envers le souscripteur et ceux pour

    lesquels celui-ci a explicitement stipul 3

    Pour que le bnficiaire soit recevable il suffit quil ait un intrt

    (matriel ou moral) dans lopration. En gnral cest un intervenant

    dans un processus de fabrication (fournisseurs4, sous traitants, etc)

    Quelques tudes ont t faites sur lassurance pour compte, mais le

    plus souvent noyes, comme un point de dtail dans lanalyse gnrale

    du contrat dassurance5. Pourtant cette police nest pas sans poser

    dimportants problmes et interrogations, comme nous le dmontrerons

    au fil de nos propos.

    2 Article L.112-1 du code des assurances 3 Les Assurances terrestres en droit franais de M. PICARD et A. BESSON, Tome Premier LE CONTRAT DASSURANCE (dition LGDJ, quatrime dition 1975, page 427). 4 Notamment voir lAssurance Pour Compte des Fournisseurs (APCF) dUSINOR tudie ci aprs (chap. II, Section 2, B) 5 La majorit des ouvrages traitant de droit des assurances ne sarrte que trs rapidement sur lassurance pour compte, seul le LAMY ASSURANCE dveloppe plus que les autres ditions son analyse de lassurance tudie ici.

    6

  • Des incertitudes demeurent encore quant la nature mme de

    lassurance pour compte et cela mme si le code des assurances

    essaye de rgler les difficults. Si lexistence de cette assurance peut

    poser problme son fonctionnement est quant lui tout aussi troubl.

    Convaincu de lutilit pratique de lassurance pour compte dans le

    monde industriel en particulier, il nous semble opportun den cerner les

    vicissitudes tout en dgageant ses points positifs. Car aprs avoir

    tudi en particulier lassurance pour compte des fournisseurs de la

    socit industrielle USINOR6, il nous parat primordial de savoir

    matriser une telle assurance afin de ne point tomber dans certains

    cueils qui comme nous le verrons sont nombreux. Lassurance pour

    compte nous parat tre un formidable instrument de gestion des

    risques et de garantie commerciale.

    Dans cette optique, par le prsent crit, afin dtablir une mthodologie

    dutilisation de cette tonnante assurance, je dmontrerai que malgr

    ses nombreux vices sa pratique en est plus que recommande.

    Dun point de vue strictement juridique, lexistence mme de

    lassurance pour compte pose problme, ces incertitudes originelles de

    lassurance pour compte (Chapitre I) pourraient tre fortement pnalisante pour la vie de cette assurance, mais ces difficults mme si

    elles existent sont pondrables en pratique (Chapitre II) et mme au-del, lassurance pour compte dmontre ici tous ses attraits.

    6 Voir supra (n4