Click here to load reader

Méthode de diagnostic utilisée dans le cadre de la démarche « industrielle »

  • View
    26

  • Download
    0

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Méthode de diagnostic utilisée dans le cadre de la démarche « industrielle ». Le diagnostic de vulnérabilité : un outil mobilisable (séquence 5). Le diagnostic de vulnérabilité : un outil mobilisable. Plan de l'intervention. Un diagnostic pour quel type d’entreprise ? - PowerPoint PPT Presentation

Text of Méthode de diagnostic utilisée dans le cadre de la démarche...

Diapositive 1(séquence 5)
*
*
Méthodologie développée par le groupement Bureau VERITAS-SOGREAH consultants
*
*
Sont regroupées sous le terme « d'activités économiques » dans le cadre de la démarche « industrielle », et donc éligibles à un diagnostic de vulnérabilité au risque inondation :
L'ensemble des entreprises, filières et zones d'activité
(y compris agricoles)
*
*
Plan de l'intervention
2) Méthodologie développée par le groupement Bureau VERITAS-SOGREAH consultants
*
*
s’appuie sur 3 axes principaux :
Développement d’une méthodologie et d’un logiciel support à la réalisation de diagnostic de vulnérabilité
Formation des diagnostiqueurs
Méthode de diagnostic
*
*
Une méthodologie aboutissant à des diagnostics homogènes :
Intégration dans le logiciel support de questions communes mais intégrant néanmoins les spécificités nécessaires pour s’adapter à la nature et la taille de l’entreprise.
Par exemple pour déterminer la liste des dommages matériels :
Le diagnostic de vulnérabilité : un outil mobilisable
Une méthodologie spécifique et homogène
Questions activités agricoles
Questions entreprises
Quelles sont en superficie les pertes de cultures que vous subiriez en cas d’inondation? Quels sont les équipements fixes et non évacuables sur les surfaces de production qui risqueraient d’être détruits en cas d’inondation ?
Quels sont vos biens / équipements et stocks stratégiques ?
*
*
Un diagnostic de vulnérabilité en 6 étapes
Phase 1 : Qualification du scénario inondation et acquisition de connaissances sur le territoire
Phase 2 : Prise de contact avec le diagnostiqué
Phase 3 : Visite de terrain
Phase 4 : Hiérarchisation des vulnérabilités par gravité
Phase 5 : Identification par le diagnostiqueur des mesures les plus adaptées aux vulnérabilités de l’établissement
Phase 6 : Présentation au diagnostiqué des vulnérabilités identifiées et proposition de mesures associées
Méthode de diagnostic
*
*
Phase 1 : Qualification du scénario inondation et acquisition de connaissances sur le territoire
Définition de l’exposition à l’aléa du site diagnostiqué
Description des principaux mécanismes d’inondation
A partir du scénario décidé en lien avec la collectivité (scénario majorant conforme à AZI le plus souvent) :
Méthode de diagnostic
*
*
Première prise de contact par téléphone :
Cibler la personne clé de l’établissement qui sera à même d’accompagner le diagnostiqueur
Convenir d’une date de rendez-vous pour le diagnostic sur site
Répertorier l’ensemble des documents nécessaires pour établir le diagnostic
Envoi d’un courrier officiel, du prestataire au diagnostiqué, pour rappeler les principes de la démarche et du diagnostic de vulnérabilité.
Méthode de diagnostic
*
*
Phase 3 : Visite de terrain
Premier pas vers la sensibilisation du diagnostiqué au risque inondation sur son site
Présentation de la démarche « industrielle »
Contextualisation de l'aléa (historique et hydraulique)
Identification et évaluation des dommages directs, indirects
et des vulnérabilités particulières.
Source : EP Loire
Évaluation des dommages matériels pour chacun des biens/équipements et stocks stratégiques fonction de :
L’estimation approximative du coût de remplacement
Du degré d’endommagement
Du coût des biens, équipements et des stocks
Du degré de dépendance de l’activité par rapport à ses biens, équipements et stocks
Du temps de réparation ou de remplacement des biens/équipements et stocks stratégiques endommagés
Méthode de diagnostic
Source : EP Loire
L’ampleur des dommages matériels
Le coût des dommages matériels
L’impact des dommages matériels sur le fonctionnement de l’activité
1) Mesure de la gravité des dommages matériels
2) Identification et évaluation des vulnérabilités particulières
Mesurer ou estimer la dépendance de l’activité aux réseaux
Mesurer le délai nécessaire pour stopper correctement l’activité
Identifier les vulnérabilités organisationnelles
Évaluer la perte d’exploitation
Méthode de diagnostic
*
*
Les réseaux indispensables à l’activité
L’estimation de la durée d’arrêt de l’activité et de la perte d’exploitation
3) Hiérarchisation
Source : EP Loire
*
*
Phase 5 : Identification des mesures les plus adaptées aux vulnérabilités de l’entreprise au sein du catalogue de mesures prédéterminées au sein de la méthode
Méthode de diagnostic
Source : EP Loire
Exemples de mesures
Avant l’inondation
Élaborer un PCA.
Dès l’alerte
Mise en marche du PCA. Évacuation du matériel de production et des stocks susceptibles d’être endommagés.
Pendant l’inondation
*
*
Phase 6 : Présentation au diagnostiqué des vulnérabilités identifiées et propositions de mesures associées
Cette étape est menée en collaboration avec le chef d’entreprise.
1) Présentation des vulnérabilités :
Définition d’un plan d’action :
Intitulé de la mesure
Dommages qu’elle réduit
Coût approximatif
2) Remise au chef d’entreprise
du rapport de diagnostic
*
*
Le diagnostiqueur fournira également à l’issue de chaque diagnostic le coût des dommages évitables.
Le chef d’entreprise estimera la ou les mesures
qui lui semblent les plus appropriées
à partir des éléments de décision fournis
par le diagnostic de vulnérabilité.
Méthode de diagnostic
*
*
L’Établissement public Loire et ses partenaires veilleront à :
Assurer le suivi administratif des diagnostics.
Relancer les entreprises diagnostiquées pour faciliter la décision sur le développement de mesures effectives.
Mettre en place la procédure d’assistance dans le choix des mesures effectives :
Disponibilité des cofinancements
*