of 5/5
Pierre Ageneau, chef du service « exploita- tion des installations » à la régie de l'eau de Nantes Métropole. Journal des Fludes S EPT/OCT 10 Bimestriel BP 16 29560 TELGRUC SUR MER - 02 98 27 37 66 Surface approx. (cm 2) : 2464 Page 3/7 N antes Métropole Nantes et son eau, assistées par une GMAO Le passage à la GMAO de ses équipements de traitement de l'eau a été une réussite pour la communauté urbaine de Nantes. Le logiciel gère cinq mille « ensembles fonctionnels ».12outil est perçu comme « fédérateur » par les techniciens. En attendant de nouvelles évolutions pour 2013. Nantes Métropole ne devrait jamais man- quer d'eau. Ce qui est préférable avec 580 000 habitants dans vingt-quatre com- munes depuis la création d'une com- munauté urbaine en 2001. En amont de l'estuaire de la Loire, l'agglomération se trouve sur un territoire caractérisé par son grand nombre de cours d'eau. Une qua- rantaine au total, en plus de l'Erdre, de la Sèvre nantaise et du fleuve royal. À la régie de l'eau de Nantes, la maintenance des équipements — dont ceux de l'usine de traitement d'eau de la Roche — a béné- ficié depuis 2006 d'une informatisation de ses pratiques particulièrement réussie, selon la direction des projets informati- ques de la métropole. Tirant au début de l'été le bilan de quatre années de gestion de maintenance assistée par ordinateur (GMAO) des installations traitant l'eau de la communauté urbaine, Claudine Baron, de la direction des projets infor- matiques de Nantes Métropole, s'est réjouie du « choix, parmi trois offres, de la solution de Carl Software pour sa bonne connaissance du métier de l'eau, son approche fonctionnelle des besoins et son coût acceptable. » Culture du papier Le développement de l'activité de main- tenance dans le service de l'explottation des installations de la régie de l'eau pres- sait les responsables d' agir. « Nous dispo- sions pour nos types d'actions — préventi- ves, curatives et d'améliorations — de plus en plus de documents tous plus comple- xes les uns que les autres. Exemple : les documents traitant les « demandes de tra- vaux », les « bons de travaux », le « suivi des temps de chantier », les « fiches de vie », les « fiches techniques », le « planning de co-activité ». Nous avions mis au point un système qui rendait diffi- cile la gestion prévisionnelle — plannings d'interventions, plan de charges, etc. En 2004, poursuit Claudine Baron, la direc- tion de l'eau de la communauté urbaine a souhaité acquérir un outil qui permette - une meilleure maîtrise de l'utilisation des équipements de l'usine de traitement de l'eau, de leurs coûts et de leur mainte- nance. » Malgré quelques obstacles, tels que le respect d'une démarche de qualité déjà définie, une « culture du papier » et la mise en place d'une gestion du temps « informatique » auprès de personnes peu habituées aux nouvelles technologies, un cahier des charges a été défini. Avec un certain succès. Une fois mise en place, la GMAO autorise la réalisation d'opé- rations qui par la méthode traditionnelle, requièrent de l'énergie et du temps : inventaire des équipements, enregistre- ment des demandes de maintenance dans les trois catégories d'actions « préyenti- ves », « curatives » et « améliorations ». Elle permet de planifier les travaux en fonction de l'activité des intervenants ; de suivre l'exécution des demandes d'in- terventions ; d'obtenir des indicateurs et des tableaux de bord de l'activité de maintenance et d'évaluer ses coûts. 80 postes concernés Parmi les motifs de satisfaction, la régie de l'eau de l'agglomération nantaise reconnaît avoir obtenu « un paramétrage d'écran très poussé, une séparation entre les demandes de travaux et les demandes de mise à disposition réalisées à partir des ordres de travail et de nombreux tableaux de bord développés en interne ». Opérationnel depuis mars 2006 le logi- ciel de Carl Software, Carl Master, gère « cinq mille ensembles fonctionnels et équipements ». En 2009, 2 185 ordres de travaux ont été transmis. Quatre-vingts postes sont concernés, dans les ateliers (mécanique, électricité, métallerie, auto- matisme), chez les agents de maîtrise, les techniciens et à la direction des services informatiques. « Le logiciel est stable. Toutes les équipes ont approuvé la solu- tion informatique retenue. Nous savons exactement ce que coûtent les chantiers, résume Claudine Baron. Nous voulons RECLAM 5105685200501/RBV/ATF/3 Eléments de recherche : /

Nantes et son eau, assistées par une GMAO

  • View
    214

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of Nantes et son eau, assistées par une GMAO

  • Pierre Ageneau, chef du service exploita-tion des installations la rgie de l'eau de Nantes Mtropole.

    Journal des Fludes

    S EPT/OCT 10 Bimestriel

    BP 16 29560 TELGRUC SUR MER - 02 98 27 37 66

    Surface approx. (cm 2) : 2464

    Page 3/7

    N antes Mtropole

    Nantes et son eau, assistes par une GMAO Le passage la GMAO de ses quipements de traitement de l'eau a t une russite pour la communaut urbaine de Nantes. Le logiciel gre cinq mille ensembles fonctionnels .12outil est peru comme fdrateur par les techniciens. En attendant de nouvelles volutions pour 2013.

    Nantes Mtropole ne devrait jamais man-quer d'eau. Ce qui est prfrable avec 580 000 habitants dans vingt-quatre com-munes depuis la cration d'une com-munaut urbaine en 2001. En amont de l'estuaire de la Loire, l'agglomration se trouve sur un territoire caractris par son grand nombre de cours d'eau. Une qua-rantaine au total, en plus de l'Erdre, de la Svre nantaise et du fleuve royal. la rgie de l'eau de Nantes, la maintenance des quipements dont ceux de l'usine de traitement d'eau de la Roche a bn-fici depuis 2006 d'une informatisation de ses pratiques particulirement russie, selon la direction des projets informati-ques de la mtropole. Tirant au dbut de

    l't le bilan de quatre annes de gestion de maintenance assiste par ordinateur (GMAO) des installations traitant l'eau de la communaut urbaine, Claudine Baron, de la direction des projets infor-matiques de Nantes Mtropole, s'est rjouie du choix, parmi trois offres, de la solution de Carl Software pour sa bonne connaissance du mtier de l'eau, son approche fonctionnelle des besoins et son cot acceptable.

    Culture du papier

    Le dveloppement de l'activit de main-tenance dans le service de l'explottation des installations de la rgie de l'eau pres-sait les responsables d' agir. Nous dispo-sions pour nos types d'actions prventi-ves, curatives et d'amliorations de plus en plus de documents tous plus comple-xes les uns que les autres. Exemple : les documents traitant les demandes de tra-vaux , les bons de travaux , le suivi des temps de chantier , les fiches de vie , les fiches techniques , le planning de co-activit . Nous avions mis au point un systme qui rendait diffi-cile la gestion prvisionnelle plannings d'interventions, plan de charges, etc. En 2004, poursuit Claudine Baron, la direc-tion de l'eau de la communaut urbaine a souhait acqurir un outil qui permette - une meilleure matrise de l'utilisation des quipements de l'usine de traitement de l'eau, de leurs cots et de leur mainte-nance. Malgr quelques obstacles, tels que le respect d'une dmarche de qualit dj dfinie, une culture du papier et la mise en place d'une gestion du temps informatique auprs de personnes peu

    habitues aux nouvelles technologies, un cahier des charges a t dfini. Avec un certain succs. Une fois mise en place, la GMAO autorise la ralisation d'op-rations qui par la mthode traditionnelle, requirent de l'nergie et du temps : inventaire des quipements, enregistre-ment des demandes de maintenance dans les trois catgories d'actions pryenti-ves , curatives et amliorations . Elle permet de planifier les travaux en fonction de l'activit des intervenants ; de suivre l'excution des demandes d'in-terventions ; d'obtenir des indicateurs et des tableaux de bord de l'activit de maintenance et d'valuer ses cots.

    80 postes concerns

    Parmi les motifs de satisfaction, la rgie de l'eau de l'agglomration nantaise reconnat avoir obtenu un paramtrage d'cran trs pouss, une sparation entre les demandes de travaux et les demandes de mise disposition ralises partir des ordres de travail et de nombreux tableaux de bord dvelopps en interne . Oprationnel depuis mars 2006 le logi-ciel de Carl Software, Carl Master, gre cinq mille ensembles fonctionnels et quipements . En 2009, 2 185 ordres de travaux ont t transmis. Quatre-vingts postes sont concerns, dans les ateliers (mcanique, lectricit, mtallerie, auto-matisme), chez les agents de matrise, les techniciens et la direction des services informatiques. Le logiciel est stable. Toutes les quipes ont approuv la solu-tion informatique retenue. Nous savons exactement ce que cotent les chantiers, rsume Claudine Baron. Nous voulons

    RECLAM 5105685200501/RBV/ATF/3

    Elments de recherche : /

  • Le bournal des Fl tfides

    S EPT/OCT 10 Bimestriel

    BP 16 29560 TELGRUC SUR MER - 02 98 27 37 66

    Surface approx. (cm2 ) : 2464

    maintenant amliorer la co-activit et la gestion du prven-tif grce un planning et une certaine automatisation. La construction d'une nouvelle usine de traitement de l'eau en 2013 devrait contribuer faire voluer la dmarche informatique de la communaut urbaine. D' ici deux ans nous pensons migrer vers le nouveau logiciel de Carl Software, Carl Source. Nous allons revoir la gestion des plans. Nous avons besoin d'une interface avec le logiciel de gestion financire. La mobilit et une intgration de la mtrologie sont l'tude.

    Indicateurs communs

    l'usine de la Roche, seule unit de production d'eau potable de l'agglomration nantaise, Pierre Ageneau, chef du service exploitation des installations la rgie de l'eau, est satisfait de ce que l'informatique a apport la gestion des matriels. Sur le site, chaque quipement de traitement d'eau est doubl. Cela implique une organisation rigoureuse des mthodes de

    Page 4/7 maintenance et de production relevant de services qui, depuis la certification ISO 9001, ont t intgrs pour partager leurs comptences et avoir une vision identique des chantiers d'entre-tien . Dans ce cadre, la GMAO se rvle tre une passerelle indispensable entre les techniciens qui, de fait, disposent d' in-dicateurs communs, ont une vision commune des oprations d'entretien, avec des plannings de co-activit qui permettent d'optimiser les travaux . Pierre Ageneau rappelle que, partir de 1999, la prparation de la certification ISO 9001 obte-nue en 2001 a jou un rle dterminant dans l'organisation gnrale de la rgie de 1 'eau de Nantes. Nous avons t vers plus de rationalisation de nos services par la modernisation de notre systme d'information. Comme par exemple l'opti-misation des cots des chantiers. Nous avons pu dfinir avec exactitude les besoins en GMAO de la rgie. Jusqu'au choix en mars 2006 du logiciel Carl Master de Carl Software. tel point qu'aujourd'hui, Carl Master matrise une arborescence gographique totalisant cinq mille quipements dans l'usine,

    _ _ ------

    La comptence eau de Nantes Mtropole remonte 2001 avec la mise en place de la direction de l'eau de la communaut urbaine. Chaque anne, fait-on remarquer la rgie de l'eau, plus de 580 000 personnes dans l'agglomration consomment 30 millions de m3 d'eau potable. t!eau est distribue par trois opra-teurs : le groupe Saur, Veolia et la rgie de l'eau de Nantes Mtropole. Celle-ci, rattache la direction de l'eau assure l'exploitation du systme de production d'eau potable : d'une part le pompage de l'eau de la Loire Mauves-sur-Loire, la production de l'usine de la Roche, le transfert et le stockage de l'eau dans des rservoirs ; d'autre part, l'exploitation du rseau de distribution sur huit communes, la gestion d'environ 107 000 clients, la mise en service de branchements neufs, la rnovation des branche-ments en plomb ainsi que le renouvel-lement des quipements de station ou de rseau. En chiffres, l'eau Nantes reprsente, au total : 170 968 abon-ns pour 595 000 habitants, 184 408 branchements, 37,4 millions de m 3

    d'eau distribue, deux usines de pro-duction partir d'eau de surface, vingt-cinq rservoirs pour une capa-cit totale de 178 000 m 3, neuf sta-tions de pompage ou surpression et

    La rgie de l'eau de Nantes 3 082 km de rseaux. La Loire et sa nappe alluviale constituent une rserve abondante et suffisante pour les besoins de l'agglomration, indi- que-t-on avec satisfaction la rgie de l'eau. L'.usine de potabilisation de l'eau de la Roche fournit 32 millions de 111 3 par an. Celle de Basse Goulaine, 2,4 millions de m3 . Au total, Nantes dispose de 87 % de ressources pro- pres et importe les 13 % restants. Pompe Mauves-sur-Loire, 15 km de l'agglomration, l'eau subit plu- sieurs traitements l'usine de la Roche, Nantes, qui la rendront potable. Dans l'ordre, la pr-ozona- tion injection d'ozone optimise la dcantation et l'limination les algues. La filtration sur sable retient les particules fines ayant chapp la dcantation. La post-ozonation nouvel apport d'ozone supprime les micro-organismes. Laffinage sur charbon actif retient par absorption des micropolluants comme les pesti- cides. Ladjonction de soude corrige l'agressivit de l'eau. Avant la dsin- fection finale au chlore qui assure sa qualit bactriologique. La rgie de l'eau de Nantes Mtropole exploite onze sites ddis la production, au stockage et au relevage de l'eau. En particulier la station de pompage de l'eau dans la Loire, construite en

    1989, comprend trois pertuis d'as-piration alimentant Nantes grce 14 km de canalisations. La station de pompage de secours sur l'Erdre, en centre-ville garantit l'alimenta-tion en eau de l'usine de la Roche au cas o il deviendrait ncessaire de puiser dans les eaux de l'Erdre. l'usine de la Roche, certains mat-riels sont anciens. C'est le cas des pompes axe long pour les eaux brutes installes en 1948, et des pompes double entre pour les eaux traites qui ont t modernises avec une garniture mcanique et des dmarreurs lectroniques : Sur ces pompes, la maintenance s'effectue par une analyse vibratoire et le linage s'opre grce une techni-que laser . noter que la mainte-nance de la rgie de l'eau s'occupe galement des chteaux d'eau et des rservoirs, impliquant un nettoyage annuel et la dsinfection des cuves de stockage : Ces interventions, souligne-t-on, ncessitent des com-ptences en mtrologie mesure de la concentration de chlore, en mcanique vannes et clapets, et en mtallerie lutte contre la corro-sion de l'acier revtu.

    D.-J. L.

    RECLAM 5105685200501/RBV/ATF/3

    Elments de recherche : /

  • le Journal des Fluldes SEPT/OCT 10 Bimestriel BP 16 29560 TELGRUC SUR MER - 02 98 27 37 66

    Surface approx. (cm2) : 2464

    Page 5/7

    neuf stations de pompage, des rservoirs, le tout rparti sur 27 secteurs, dans 791 locaux mstalls dans 143 lieux distincts. Les quipements principaux, explique Pierre Ageneau, ont des fiches de vie qui retracent l'historique des interventions et leurs caractristiques techruques. Sur l'arborescence fonc-tionnelle, les quipements sont prsents selon 59 activits, 391 fonctions et 940 sous-ensembles fonctionnels.

    Planning de co-activit

    En 2009, 2 185 ordres de travail et 2 447 bons de travail ont t enregistrs ; 285 demandes de mise disposition d'un qui-pement ont t gres par la production Nous distinguons les DDIS demande de mise disposition , qui sont tablies par la maintenance afin de planifier la mise disposition d'un quipement pour raliser une opration de maintenance , prcise Pierre Ageneau. En matire de planification, le logiciel fournit un planning de co-activit tabli partir des demandes de mise disposition hors production d'un matriel donnant une vision globale et simultane de l'ensemble des travaux pouvant concerner plusieurs services. Son niveau de dtail permet d'optimiser la gestion des travaux en lieu et en temps

    Canal d'amene, de la Loire l'usine de traitement de l'eau de la Roche, Nantes.

    Carl Software n1 franais de la GMAO Carl Software est devenue en France le premier diteur de progiciels spcialiss dans le secteur de la gestion de mainte-nance assiste par ordinateur (G MA0). Lentreprise, base Limonest, dans le Rhne, avec 68 salaris, affiche une croissance continue depuis treize ans , selon Eric Bonnet, directeur gn-ral et fondateur de Carl Software. Sur le march de l' asset management , autre appellation de la GMAO, le chiffre d'affaires a atteint 7,3 millions d'euros, en hausse de 6 % en 2009, devant des entreprises telles que le groupe Siveco (Coswin) et Site Alpha (Sam, Sysbio). Depuis sa cration en 1985, l'entreprise s'est fait connatre par des produits comme Carl Pro, Carl Master et plus rcemment Carl Source, qui font rfrence. Nous en sommes la troi-sime gnration de logiciels , souligne Eric Bonnet. Sur le plan technologique, l'entreprise est passe de rassociation des systmes Dos et Memsoft (base de donnes), pour mettre au point Carl Pro en 1986, Windows et Oracle pour Carl Master en 1997, puis Java et Multi-Bases en 2008 pour lancer le dernier-n Carl Source. C'est la suite logique de Carl Pro et de Carl Master

    en mieux, affirme Eric Bonnet, propos de Source. Nous avons investi plus de 5 millions d'euros pour cela. Le logiciel a t compltement rcrit. La vertica-lisation a t amliore, de mme que la personnalisation. Le logiciel prend en compte la gestion globale des qui-pements, pas uniquement la probl-matique de leur maintenance. Carl Source, disponible dans la version 3.0, intgre un module SIG (systme d'in-formation gographique). Le logiciel est dclinable en fonction des mtiers aux-quels il s'adresse, comme Carl Source Factory pour la maintenance dans les entreprises industrielles, par exemple. Trois priorits de stratgie produit figurent l'agenda de Carl Software : le dveloppement des fonctions SIG, le facility management et une GMAO mobile pour les techniciens de mainte-nance (Carl Touch). Les objectifs d'un logiciel de GMAO sont multiples. Ses fonctions peuvent porter sur : l'identification, le tra-age et la valorisation d'un parc d'quipements dans le temps ; la faon d'optimiser ses cots de possession, de rduire les frais de stockage des pices de rechange. En plus des interventions

    dans les domaines de la scurit et de la traabilit, le logiciel peut planifier des oprations prventives sur les mat-riels, documenter au plan technique un dpannage, organiser et suivre les contrats avec les fournisseurs, conser-ver la mmoire du pass mais aussi faire de la golocalisation via le SIG. Dans le secteur de reau, Carl Software assure l'organisation de la mainte-nance de l'ensemble du patrimoine de la Communaut d'agglomration de Chambry Mtropole pults, rser-voirs, vannes et la gestion des stocks. Lentreprise est prsente auprs des communauts d'agglomration d'An-necy, du Havre, de Reirns. Elle se charge de la maintenance du rseau hydraulique et de la gestion des mar-chs de prestations pour la Socit du canal de Provence et d'amnagement de la rgion provenale (SCP), ou encore du Syndicat interdpartemental pour rassainissement de l'agglomra-tion parisienne (Siaap), qui utilise ses applications.

    D.-J. L

    RECLAM 5105685200501/RBV/ATF/3

    Elments de recherche

  • Ozoneur l'usine de traitement de l'eau de la Roche, Nantes.

    Pompes Siemens de distribution de l'eau traite sur le rseau, avec un dbit de 1 200 m 3/heure.

    Les trois bassins de dcantation de l'usine de traitement de l'eau de la Roche, Nantes.

    Ze Ipurnal des

    SEPT/OCT 10 Bimestriel

    BP 16 29560 TELGRUC SUR MER - 02 98 27 37 66 Surface approx. (cm 2 ) : 2464

    Page 6/7

    RECLAM 5105685200501/RBV/ATF/3

    Elments de recherche /

  • BP 16 29560 TELGRUC SUR MER - 02 98 27 37 66

    Surface approx. (cm 2 ) : 2464

    Page 7/7

    Salle de contrle de l'usine de traitement de l'eau de la Roche, Nantes. La construction de l'usine remonte aux annes 70. Des chantiers de modernisation sont prvus entre 2013 et 2016. Sur le tableau, 5 300 points d'intervention sont possibles sur les 700 points o il se passe quelque chose dans l'usine.

    Le Journal des Fluides SEPT/OCT 10 Bimestriel

    selon plusieurs paramtres, notamment les services impacts par les travaux. Par exemple, le dpotage de produits chimiques. Le logiciel prend en charge le suivi des occupations sur les chantiers des six ateliers de la rgie (mcanique, automatisme, lectricit, mtallerie, travaux d'eau, entretien des btiments). Il suit les demandes d' achats elles ne concernent pour le moment que les pices dtaches stockes dans le magasin. 7 200 arti-cles sont stocks dans le magasin principal. Ces articles sont constitus pour moiti par des pices rserves au rseau de distribution et pour moiti par des pices destines aux ateliers. Les demandes de fourniture de pices, faites par 320 personnes, sont gres dans le logiciel par les magasiniers.

    Valorisation des savoir-faire

    la rgie de l'eau de l'agglomration nantaise, on considre que la GMAO est un outil d'information important de mesure de la performance de l'activit de maintenance . L'dition de rapports permet une approche globale de la gestion du parc : bilans annuels financiers, techniques, cot horaire des chantiers, calcul de l'amlioration du rapport maintenance prventive/ curative. L'objectif tant, rpte Pierre Ageneau, un meilleur pilotage des quipements et des procdures techniques, finan-cires, rglementaires et une rationalisation des cots de main-tenance. La GMAO est perue comme un outil fdrateur par les techniciens de la maintenance et ceux de la production puisqu'ils organisent ensemble, sur Carl Master, leurs inter-

    ventions . Comme outil central du systme d'information, le logiciel est exploit par une centaine de personnes des services de la rgie de l'eau (exploitation, distribution, clientle, tudes spcifiques, services gnraux, etc.) qui mettent des demandes de travaux et consultent ses indicateurs. La GMAO contribue l'amlioration de la qualit des oprations effectues par le ser-vice de la maintenance. Sur le plan du travail, la rgie observe que les techniciens ont bien adhr l' utilisation de la GMAO. Les agents s'appuient prsent sur le logiciel pour valoriser leur savoir-faire technique . Voire, la GMAO est comprise comme un facteur d'amlioration des relations entre les services. Cette anne, l'exploitation de Carl Master sera renforce par une interface avec le logiciel de gestion du temps Temptation de Nantes Mtropole. Dans un souci de faciliter la planification du travail, Carl Master aura accs aux informations personnel-les de chaque agent (congs, formations, maladies, etc.). Le dploiement des fiches de donnes de scurit et des fiches de procdure indexes sur le logiciel est en cours de ralisation, affirme Pierre Agerfeau. Il s'agit de fiches d'valuation des ris-ques selon le poste de travail. La GMAO intgrera les relevs de mesure et de temps de fonctionnement des quipements grce au lien avec le logiciel de supervision. Nous nous appuierons sur certains indicateurs de Carl Master pour marquer l'volution de la dmarche qualit vers une mthode ABC. .

    Dominique-J. Lefebvre

    RECLAM 5105685200501/RBV/ATF/3

    Elments de recherche : /

    Page 1Page 2Page 3Page 4Page 5