PARLEZ-MOI CأˆDRE du - Les visiteurs ont pu jouer au bowling أ  partir de la Kinect avec la participation

  • View
    0

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of PARLEZ-MOI CأˆDRE du - Les visiteurs ont pu jouer au bowling أ  partir de la Kinect avec la...

  • T R I M E S T R I E L N ° 4 2 • J A N V I E R 2 0 1 2

    PARLEZ-MOI du CÈDRE

    2011 aura vu l’aboutissement d’un projet essentiel et structurant pour la Clinique : la fin du déploie- ment de l’informatisation du dossier patient dans les services d’hospitalisation et la généralisation de la prescription informatisée. De nombreux écueils techniques ont été levés notamment les problèmes liés aux échanges d’information avec le logiciel administratif.

    La réservation des séjours est désormais opérationnelle. Beaucoup d’adaptations ont été réalisées et il est raisonnable de penser que d’autres seront légitimement nécessaires.

    Je tiens à remercier tous ceux qui se sont investis sans faille malgré des périodes de doutes, praticiens, soignants, administratifs qui nous ont permis de construire les solides fondations d’un système de gestion globalisé autour du patient.

    Nous allons poursuivre ce gigantesque défi notamment par l’informatisation du Service des Urgences (presque finalisée), la gestion du Bloc Opératoire, le brancardage et bien d’autres modules qui doivent vous permettre d’optimiser davantage notre organisation.

    Au niveau de l’activité de l’établissement, 2011 nous confirme le développement de la chirurgie ambulatoire au détriment de l’hospitalisation complète. Les conséquences sur nos pratiques et nos habitudes sont majeures et nous contraignent à revoir notre organisation.

    L’HAD poursuit son développement en atteignant un niveau d’activité très satisfaisant.

    Dans un contexte de crise mondiale et de tempête dans le paysage sanitaire, nous devons être prêts à changer de cap et surtout à nous adapter rapidement. De nombreuses réflexions sont en cours pour nous permettre de passer sans encombre cette instabilité ambiante.

    Plusieurs grands sujets vont guider nos objectifs 2012 :  Le plan sénior qui concerne les plus de 45 ans.  Le diagnostic de la pénibilité au travail qui nous interpelle pour éventuellement mettre en place un plan d’actions.  L’informatisation de la prise de commande des repas.  La construction de la maison médicale qui doit démarrer en avril 2012. Pour des raisons réglementaires, elle devra changer de nom :

    Centre de Consultations Spécialisées du Cèdre ?  Le recrutement de nouveaux praticiens indispensable à notre avenir.  La révision de notre schéma directeur et de nos orientations stratégiques qui s’étendaient de 2007 à 2011. Elle devra prendre en compte les

    orientations du futur Projet Régional de Santé (PRS) et des différentes thématiques du Schéma Régional d’Organisation Sanitaire (SROS). Nous devons actualiser tous les volets : projet médical, social, de soins infirmiers, du système d’information, financier, pharmacie, qualité et gestion des risques.

     Le développement durable qui peut paraitre comme un effet de mode mais qui doit plutôt être considéré comme un levier de performance : une réelle nécessité écologique et économique.

     La préparation de la Certification en juin 2013 qui s’inscrit dans la continuité de notre démarche qualité. Nous avons confiance et nous savons que nous parviendrons à maitriser ensemble tous ces sujets même si cela ne va pas être facile. Le Docteur ADRIAN se joint à moi pour vous présenter tous nos meilleurs vœux pour 2012 à partager avec ceux qui vous sont chers.

    Richard OUIN, Directeur

    EDITORIALEDITORIAL

    Accès Internet aux patients

    Le service d'accès Internet pour les patients par l'intermédiaire de notre réseau WIFI est désormais opérationnel.

    L’utilisateur (patient ou visiteur) devra apporter son propre équipement informatique (Ordinateur portable, Tablettes, Netbook, Téléphone Wifi, etc.), il pourra aussi choisir une option en fonction de ses besoins et devra adhérer à la charte d’utilisation d’Internet à destination du public.

    * Deux possibilités sont mises à sa disposition :

    Il permet d’accéder à Internet pendant une durée limitée. La durée de chaque connexion est décomptée sur le crédit temps.

    La période de validité du crédit temps est de 30 jours après sa date d’achat.

    nn 1 heure : 3,50 € nn 4 heures : 5 € nn 12 heures : 12 €

    Le forfait débute à la 1ère connexion, dont la période sera définie en fonc- tion des propositions suivantes :

    nn 1 jour : 10 € nn 3 jours : 15 € nn 1 semaine : 30 € nn 2 semaines : 40 € nn 3 semaines : 50 €

    NOTA : La loi n°2006-604 du 23 janvier 2006 impose aux établisse- ments proposant au public une connectivité Internet (Payante ou gratuite), l'enregistrement et la conservation des informations de navigation (Sessions et Trafic) pendant une année.

    Bertrand LAISNEY, Gestionnaire du Système d’Information.

    CREDIT TEMPS :

    FORFAIT :

  • Notre grand reporteur Jean-Marie THOREL «parlez-moi du Cèdre», nous revient avec un reportage de l’extrême pour nous en exclusivité.

    Sagarmatha, on m’appelle Sagarmatha, du moins sur mon versant népalais car de l'autre côté vers le Tibet, mon nom est Chomolungma. Je suis la plus haute des montagnes du monde et aussi une des plus belles dit-on.

    Les Européens eux, avec leur tendance naturelle à penser que jamais rien n’a existé avant eux, m’ont baptisée plus récemment le mont Everest. Tout dernièrement, j'en ai vu arriver deux, médecins paraît-il dans une clinique lointaine et qui sont venus disaient-ils, pour me rendre hommage. L’un parlait de gastro-entérologie, il avait le souffle un peu court m’a-t-il semblé, l'autre se disait anesthésiste et c’était son genou qui ne me paraissait pas bien solide. En tout cas, ils ont escaladé une petite montagne à mes pieds qu'on appelle Kala Pattar, la Montagne Noire, parce qu'elle n'est pratiquement jamais couverte de neige. De là, sans fausse modestie aucune, je crois qu’ils ont pu admirer toute ma souveraine splendeur. Il faut dire que ce jour là pour eux, j'avais revêtu mes plus beaux atours, littéralement je brillais de mille feux. Il m’arrive souvent d’être cachée dans les nuages mais là, ils en sont restés éblouis, il parait qu’ils en parlent encore. Ils m’ont même prise en photo pour leur journal, je crois bien que c’était la 4.707.592 éme fois, mais que voulez vous quand on est une star !

    Depuis des millénaires, je régnais comme cela en maîtresse sur toutes les montagnes de la terre, vénérée par les petits hommes de la vallée. Or depuis 50 ans, quelques uns, courageux certes, en parvenant à mon sommet, ont prétendu m'avoir vaincue. Ils oublient peut-être que sans ma grande bienveillance, ils n’auraient jamais pu atteindre mes 8850 m d'altitude. Ils arrivent alors, totalement épuisés, restent quelques instants puis redescendent, disparaissent et je retrouve bien vite ma solitude éternelle, mes seuls vrais compagnons, le vent, la glace, les tempêtes et le froid. Alors au fond, je me demande bien lequel des deux a vraiment vaincu l’autre !

    Il m’arrive aussi de garder avec moi quelques victimes, emprisonnées à jamais dans mes pentes verticales. Parfois, lorsque mon humeur s’y prête, j’en libère une ou deux après 100 ou 200 ans en ma compagnie, cela me distrait et laisse les autres humains bien perplexes quand ils la retrouvent. Il faut dire que bien souvent ils me manquent du plus élémentaire respect, allant même jusqu'à laisser derrière eux d’ignobles détritus, vieille tente déchirée, sac de plastique ou paquets de cigarettes sacrilèges. Quelle honte !

    Les Népalais sont en général plus respectueux. Je vois souvent leurs moines dans un monastère, à Thiangboche, le plus haut du monde lui aussi mais c’est le pays qui veut cela. Ils prient pour moi, me font des offrandes pour éviter mes terribles colères. Eux aussi quand les touristes sont repartis, connaissent la solitude et le froid de l’hiver. Alors en général j’essaie d’être clémente avec eux, quand c’est possible.

    Et toi, lecteur patient arrivé au terme de ce récit, si d’aventure il te prenait l’envie de venir à ton tour me rendre visite, sache que ce n’est pas très difficile, un peu d’entrainement, de bonnes chaussures et voilà. Tu pourras alors à mon contact approcher le sublime et engranger des souvenirs merveilleux que tu auras envie de partager au retour. Ensuite, comme tous les autres et secrètement, peut-être tu rêveras de repartir vers… Sagarmatha.

    Dr Jean-Marie THOREL Gastro-entérologue.

    QUELQUE PART EN HIMALAYA

    G G

    G

    G G

    G

    G

    G G

    G

    GG

    G

    G G

    G

    G

    G G

    G

    G G G

    G

    G

    G G

    G

    GG

    G G

    G

    G

    G G

    G GG

    G

    G G

    G

    G

    G G

    G

  • La JOURNEE MONDIALE DU DIABETE a eu lieu le LUNDI 14 NOVEMBRE 2011, le Comité de Liaison Alimentation Nutrition de la Clinique du Cèdre avait décidé de sensi- biliser et d’informer les patients, visiteurs et personnels sur ce thème.

    Différents stands ont été mis en place dans le hall d’accueil de l’éta- blissement, 124 personnes sont venues sur nos stands (92 femmes / 32 hommes) :

    Un stand d’information : - Toutes les questions sur le diabète et sur le traitement du diabète

    (partie thérapeutique – partie diabétique) ont trouvé leurs réponses sur ce stand.

    Un stand de dépistage : - Dépistage du diabète avec lecture de la glycémie capillaire, avec