PEP's newsletter - Visions #30

  • View
    216

  • Download
    0

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Découvrez la newsletter N°30 du PEP - Centre Technique de la Plasturgie et des Composites et son supplément technique dédié aux composites

Text of PEP's newsletter - Visions #30

  • VISIONS La Lettre du centre technique de La pLasturgie et des composites

    # 30Juin 2013

    Aprs trois annes dune fructueuse collaboration, les quatorze parte-naires europens(1) du projet IMPRESS ont prsent leurs rsultats, le 26 avril dernier, une trentaine dindustriels et dinstitutionnels vive-ment intresss par les possibilits quoffrent la micro et la nano struc-turation de surfaces.

    Ddi la fonctionnalisation des pices plastiques, ce projet innovant et porteur a permis notamment de dmontrer toute la potentialit de cette technologie dans des domaines trs varis comme le stockage de donnes ou la micro fluidique pour les plus connus, mais gale-ment le mdical, loptique, lanti-contrefaon et mme la dcoration de pices pour profiter des effets dirisation de la lumire

    Les objectifs dfinis lorigine ont tous t atteints. Ils sarticulaient autour de trois axes :1. dveloppement de technologies permettant la micro et nano

    structuration dinserts mtalliques,2. mise en place et optimisation dune plateforme incluant des

    quipements innovants amliorant la qualit de la rplication et la reproductibilit des structurations,

    3. dveloppement dun module dintelligence du procd.

    Suite la ralisation dun dmonstrateur qui aura permis de se familiariser avec les diffrentes technologies, les deux partenaires moulistes (Compose et Moldetipo) ont conu et ralis trois moules pour des applications industrielles, dont la ralisation de micro-aiguilles entrant dans la composition dun patch mdical.

    Ce patch a la particularit de dlivrer et de diffuser des doses de mdicaments par intermit-tence grce lintgration dun systme lectronique, explique Stphane Dessors, chef de projet. Celui-ci est pilot par un quipement informatique extrieur qui envoie lordre dinjecter une dose. cette sol-licitation, le dispositif rpond

    en expansant le matriau thermo-ractif qui comprime la dose mdica-menteuse alors propulse par le canal lintrieur de la micro-aiguille. Un prototype fonctionnel a dj t ralis. Les phases de validation vont se poursuivre et il est probable que le produit soit commercia-lisable dici fin 2015.

    Les participants cet vnement ont pu assister aux dmons-trations de la plateforme IMPRESS : la cellule au complet tait en fonctionnement notamment pour linjection des micro-aiguilles transfres sur le systme de contrle optique laide dun robot 6-axes. En fonction du rsultat de la mtrologie, les pices taient soit dposes sur un tapis roulant, soit mises au rebut. Le robot procdait alors au nettoyage de lempreinte laide de la buse CO2.

    Les deux autres applications dveloppes dans le cadre dIMPRESS (botes de Ptri nanostructures pour culture bactrienne et sur-moulage de cellules photovoltaques) ncessitent encore quelques mises au point, mais nous sommes confiants quant une possible industrialisation dans les prochains mois pour lune et dans les pro-chaines annes pour lautre , complte Mal Moguedet, responsable de la BU plastronique et micro-nano structuration du PEP.

    Il est trs encourageant de penser que ces trois cas concrets donneront des ides de nombreux industriels pour leurs propres applications, dans des domaines trs varis conclue Stphane Dessors. Mais si IMPRESS est termin, la plateforme demeure pour donner vie vos projets...(1) Crospon, Cardiff university, ACP micron, IPA, Carl Zeiss, CSEM, Kistler, Moldetipo, Billion, CEA, Compose, PEP, Plastipolis, Sillia energie.

    laffichePlus de valeur ajoute grce la technologie de micro et nano structuration des surfaces plastiques

    Membrane tirable

    Membrane perable

    Mdicament

    Dispositif de chaue

    Matriau thermo-expansant

    Micro-aiguille

    Pointe

    Cartridge bay

    12 needle array

    Schma de fonctionnement du patch mdical.

  • En directNews

    Achev en juillet 2012, le projet COFAHE a t retenu par le jury des JEC Europe innovation awards qui r-compense chaque anne des ralisations composites novatrices en fonction de leur intrt technique, de leur potentiel de march, des partenariats mis en uvre, de leur impact financier et environnemental et de leur originalit.

    Alors que la rglementation europenne sur lisolation thermique de lenveloppe des btiments se fait de plus en plus stricte (RT 2005 2012), lisolation thermique des com-posants de faade constitue la meilleure solution pour rduire les besoins en nergie des bti-ments. Les panneaux de faade actuels, constitus de profils en aluminium intgrant des isolants thermiques en poly-amide, ne rpondent quaux limites infrieures de cette r-glementation. En outre, les ma-triaux classiques imposeraient des paisseurs de panneau de plus en plus importantes. Face cette problmatique, les partenaires du projet ont d-cid dtudier, de concevoir et

    de prparer lindustrialisation dune solution permettant de satisfaire la nouvelle rgle-mentation thermique dans les btiments neufs et anciens de moins de 10 tages.Baptise COFAHE, cette solu-tion globale est le fruit dun par-tenariat entre plusieurs grands acteurs industriels. Elle repose sur des panneaux constitus de plusieurs composants et matriaux diffrents. Le profil fait appel aux composites pour remplacer lisolant en PA et une partie de laluminium.Cet lment en composite pr-sente plusieurs avantages : une solution (panneau) qua-

    siment prte lemploi qui modifie trs peu la tech-nologie et les quipements existants et naltre pas les-thtique de la faade ;

    une conductivit thermique r-duite et de meilleures propri-ts isolantes tout en conser-vant de bonnes proprits mcaniques, grce lassocia-tion composite/aluminium ;

    une solution capable dvo-luer dans le temps pour sadapter au durcissement attendu de la rglementa-tion thermique, par opposi-tion aux solutions actuelles, qui ont atteint leurs limites.

    Owens Corning et Goyer ont valu lintrt de remplacer les isolants en PA et une partie de laluminium par du vinylester renforc par du verre et ralis en pultrusion (renforcement par verre H Xstrand dans ce cas). Ce changement est motiv par lamlioration des propri-ts mcaniques et de lisolation thermique.En outre, lassociation des profils composites avec des panneaux isolants sous vide extrmement minces, plutt que de la laine minrale clas-

    sique, contribuera augmenter la surface habitable commer-cialisable lintrieur des bti-ments. Au niveau europen, le march potentiel des panneaux de faade COFAHE reprsente 4 5 millions de mtres carrs, dans les btiments neufs et les projets de rnovation nexc-dant pas 28 mtres de hauteur.Partenaires : CSTB, ADEME, Exel Composites, Goyer, ENPC, Owens Corning, PEP.

    1 COFAHE : Composants de faade haute per-formance nergtique.

    Pour remplacer le cristallin, les ophtalmologistes procdent la pose dun implant intrao-culaire laide dun injecteur qui permet son introduction au travers dune fine entaille (1.8mm) au coin de loeil. Le dfi de cet injecteur consiste

    introduire un implant souple, mais relativement volumineux ( 6 mm, paisseur de 0.2 0.9mm) dans cette entaille sans dtriorer ses qualits optiques et sans introduire dagents pa-thognes explique Laurent Pivard, chef de projet.

    Le projet COFAHE1 prim aux JEC Europe Innovation Awards

    On ne change pas une quipe qui gagne !

    VISIONS #30

    Grard Tardy, Owens Corning et Xavier Brancaz, PEP.

    Philippe Vallera, directeur commercial et Laurent Pivard, chef de projet.

    Aprs le JEC, les quipes du PEP remontent sur le podium, cette fois au salon Medtec de Lyon pour recevoir lAward de linnovation du dispositif mdical en rcompense du dveloppement dun injecteur ophtalmique prt lemploi facilitant la pose dimplants intraoculaires.

  • En directNews

    Roland Durand, Responsable dveloppement applicatif composite chez Solvay

    Solvay lance sur le march Evolite une gamme innovante de rsines de composites thermoplastiques dveloppe avec le PEP, tablissement du Bourget-du-Lac.

    Quelles sont les caractristiQues de la gamme evolite?Il sagit dun matriau base de polyamide hautes performances (PA6 et PA 6.6) renforc en fibres continues (verre ou carbone). Grce la haute fluidit du polymre utilis, ce nouveau composite recyclable offre des proprits mcaniques inatteignables avec des polyamides standards .

    Quelles ont t les modalits de la collaboration avec le PeP ?Le PEP nous a apport une comptence technique au niveau de la mise au point des matriaux et paramtres de moulage par compression chaud (essais raliss sur presse Pinette 50 T plateau chauffant temprature maxi 450 C).

    Au-del, nous faisons galement appel son centre de formation pour dvelopper la comptence composites de nos collaborateurs et recruter des apprentis chefs de projet.

    Le beau succs dEvolite nous incite poursuivre notre partenariat pour le dveloppement de nouvelles rsines.

    Quels marchs est destin ce nouveau Produit ?La gamme Evolite trouve ses applications dans les secteurs de lautomobile, du btiment et des sports et loisirs. Elle apporte notamment une rponse concrte la pro-blmatique de rduction de lempreinte carbone des vhicules pour laquelle les constructeurs sont en perp-tuelle recherche de matriaux lgers, mais rsistants et offrant une grande libert de design.

    VISIONS #30

    Actuellement la plupart des injecteurs disponibles sur le march sont livrs sparment de limplant qui est lui-mme contenu dans un emballage strile et sec pour les implants hydophobes (silicone), mais aqueux pour les implants hy-drophiles (acrylique). Au mo-ment de lutilisation, limplant est positionn minutieusement dans linjecteur par lassistant du chirurgien juste avant lim-plantation, ce qui augmente les risques de contamination. Nous avons t sollicits pour dvelopper un injecteur prt lemploi pour deux raisons, pr-cise Laurent Pivard. La premire est la suppression de ltape onreuse de chargement de limplant dans linjecteur, qui est