Plan de Protection de l’Atmosphère de l’agglomération lyonnaise

  • View
    26

  • Download
    0

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Plan de Protection de lAtmosphre de lagglomration lyonnaise. Runion dinformation mars 2007. Plan de Protection de l'Atmosphre de l'agglomration lyonnaise. POINTS ABORDES > Contexte rglementaire > Dmarche dlaboration > Etat des lieux > Prospectives 2010 - PowerPoint PPT Presentation

Transcript

  • Plan de Protection de lAtmosphrede lagglomration lyonnaiseRunion dinformation mars 2007

  • Plan de Protection de l'Atmosphrede l'agglomration lyonnaise

    POINTS ABORDES

    > Contexte rglementaire

    > Dmarche dlaboration

    > Etat des lieux

    > Prospectives 2010

    > Les actions envisages

    > Calendrier

  • Plan de Protection de lAtmosphrede lagglomration lyonnaise

  • Les Objectifs de La loi sur lair et lutilisation rationnelle de lnergie

    (n 98-1266 du 30 dcembre 1996)

    PPA Contexte rglementaire Surveiller la qualit de lair sur l'ensemble du territoire

    Informer en continu la population

    Elle sarticule autour de 3 outils locaux de planification et dactions :

    - Le PRQA de la rgion Rhne Alpes approuv en fvrier 2001 - Le PPA rglements par le dcret n 2001 - 449 du 25 mai 2001 - Le PDU (rvis) de lagglomration lyonnaise approuv en juin 2005

  • PPA Contexte rglementaireLes valeurs limites et valeurs cibles

  • Un tat des lieux de lagglomration (gographie, topographie, climatologie, population, occupation des sols, infrastructure et flux, activits conomiques, qualit de lair et sources de pollution)

    Des objectifs de qualit de lair dfinir avec une obligation de :

    Ramener lintrieur de lagglomration la concentration en polluants dans latmosphre un niveau infrieur aux valeurs limites

    Des mesures prventives ou correctives dapplication temporaire ou permanente pour atteindre les objectifs retenus

    Les PPA (rglements par le dcret n 2001 - 449 du 25 mai 2001)sarticulent autour de 3 axes :

    PPA Contexte rglementaire

  • Plan de Protection de lAtmosphrede lagglomration lyonnaise

  • Le PPA de lagglomration lyonnaise est labor par MM. les Prfets des dpartements de lAin, de lIsre et du Rhne.

    Une commission compose de 4 collges a t constitue en avril 2003

    3 groupes de travail ont t constitus :

    Le GT Coordination anim par la DRIRE Le GT Emissions anim par le Grand Lyon Le GT Qualit de lair et impact anim par COPARLY

    Une consultation des CODERST puis des collectivits territoriales et une enqute publique

    PPA Dmarche dlaborationLes tapes du PPA

  • Plan de Protection de lAtmosphrede lagglomration lyonnaise

  • Le dpartement du Rhne (293 communes)

    La Ctire de l'Ain soit (22 communes)

    La commune de Chasse sur Rhne

    Lagglomration lyonnaise reprsente 1.310.000 habitants

    Le primtre dtat des lieux reprsente 1.640.000 habitants

    Le primtre retenu pour ltat des lieux PPA Etat des lieuxLe territoire de surveillance de COPARLY :

  • Les 7 polluants rglements par le dcret n 98-362 du 6 mai 1998 qui fixe des seuils lis la pollution chronique et/ou aux pics de pollution :

    Le benzne (C6H6) Le dioxyde dazote (NO2) Le dioxyde de soufre (SO2) Le monoxyde de carbone (CO) Lozone (O3) Les particules en suspension (PM10) Le plomb (Pb)Des polluants en cours de rglementation ou ayant un impact environnemental ou sanitaire avr :

    Les composs organiques volatils (COV) Les mtaux lourds Les hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) Les dioxines et les furannes Les particules fines en suspension (PM2.5)

    PPA Etat des lieuxLes polluants tudis

  • Les missions sur le territoire du PPA (agglomration lyonnaise en 2003)

    PPA Etat des lieuxNB : les donnes dmissions de HAP sont nationales car le cadastre des missions de la rgion Rhne Alpes est actuellement en cours de ralisation.

  • Particules en suspensionDioxyde d'azoteParticules en suspensionOZONEPPA Etat des lieux

    Qualit de lair sur le territoire du PPA en 2004

    Le Dioxyde dazote (NO2)Dpassement de la valeur limite 2004 (52 g.m-3) pour 4 sites de typologie traficDpassement de la valeur limite 2010 (40 g.m-3) pour lensemble des sites de typologie trafic et un site urbain

  • Qualit de lair sur le territoire du PPA en 2004

    Les particules en suspension PM10Dpassement des valeurs limites journalires 2004 (55 g.m-3) et 2005 (50 g.m-3) pour 2 sites traficsPPA Etat des lieux

  • Qualit de lair sur le territoire du PPA en 2004

    LOzone O3Nombre de jours de dpassement en ozone du seuil de 120 g.m-3 de la moyenne sur 8 heuresDpassement de la valeur cible 2010 (25 jours calculs sur 3 ans) pour lensemble des sites de surveillance ozonePPA Etat des lieux

  • Synthse de la qualit de lair sur lagglomrationPPA Etat des lieux

  • Amlioration durable de la qualit de l'air vis--vis du dioxyde de soufre, du plomb et du monoxyde de carbone engendre par lvolution des rglementations europennes et nationales.

    Consquence de ltalement urbain : au coeur de lagglomration, une qualit de lair amliorer vis--vis du dioxyde d'azote et des particules en suspension

    Une problmatique ozone qui affecte tout le dpartement et lagglomration lyonnaise

    Des Composs Organiques Volatils et des Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques dont les premires mesures indiquent un dpassement de la future rglementation.

    Des projets dinfrastructures de transport collectif qui devraient avoir un impact positif sur la qualit de l'air

    Une augmentation de 300.000 habitants attendue dici 2030

    PPA Etat des lieuxSynthse de ltat des lieuxUne agglomration avec des points forts et des points faibles

  • Plan de Protection de lAtmosphrede lagglomration lyonnaise

  • Rappel des objectifs et des enjeux du PPAViser, conformment au dcret n2002-449 du 25 mai 2001, ramener les niveaux de concentration en polluants dans latmosphre un niveau infrieur aux valeurs limites fixes lannexe 1 du dcret n98-360 du 6 mai 1998

    Essayer, dans la mesure du possible, de prendre en compte des polluants non rglements par le dcret n98-360 du 6 mai 1998 tels que les composs organiques volatils, les hydrocarbures aromatiques polycycliques dont les dioxines et les furannes, les mtaux lourds, les particules fines en suspension PM2.5.

    Vrifier, dans quelle mesure il est possible que la rduction de la pollution chronique (niveau ambiant hors pic de pollution) soit porte au del du respect des valeurs limites fixes l'annexe 1 du dcret n98-360 du 6 mai 1998, en tenant compte notamment de limpact sanitaire.Les enjeux Les objectifsLenjeu majeur du PPA est la matrise de la qualit de lair au cur de lagglomration vis--vis de la circulation automobile (NOx, particules en suspension, )

    Des rejets atmosphriques des industries ayant nettement diminu et de nouvelles diminutions sont attendues dans les prochaines annes (SO2,, NOx et COV). Quelques cas particuliers en cours de rglement (Benzne, HAP).

    La ncessit dapprofondir la surveillance des COV et des HAP dont les dioxines et les furannes

  • Programme national de rduction des missions de polluants atmosphriques

    Traitement de la pollution ambiante

    Programmes europens pour rduire les missions des sources fixes et mobiles

    Plans nationaux (soleil, vhicules propres, air, sant environnement, climat)

    Programme national de rduction des missions de polluants atmosphriques

    Rappel des programmes et plans nationaux et europens

  • Les prospectives 2010

    PPA Prospectives 2010Mission confie COPARLYFournir aux groupes de travail des informations prcises sur lvolution attendue de la qualit de lair sur lagglomration lyonnaise lchance 2010

    Actions ralises- Simulations de lvolution des missions- Simulation de lvolution de la qualit de lair- Exposition potentielle de la population

  • Prospective dvolution du trafic et des missions associes

    Les prospectives fournies par la DDE prvoient une augmentation du trafic de 10 % au cur de lagglomration et de 25 % en priphrie par rapport lanne 2003Avec lvolution du parc roulant, les missions de NOx diminuent en centre ville et augmentent en priphriePPA Prospectives 2010

  • Scnario tendanciel 2010 - NOx Baisse des missions de NOx entre 2004 et 2010 : 5 575 tonnes Elle concerne principalement les secteurs de lindustrie et du transport routier. La part des missions en 2010 du transport augmente en lien avec la hausse attendue du traficZone PPAPPA Prospectives 2010

  • Scnario tendanciel 2010 - NOxLyon-Villeurbanne La part des missions en 2010 du transport reste inchange ; celle de lindustrie diminue Baisse des missions de NOx entre 2004 et 2010 : 1 450 tonnes Elle concerne principalement les secteurs de lindustrie et du transport routier.PPA Prospectives 2010

  • PPA Prospectives 2010Prospective 2010 pour le dioxyde dazote (NO2)Etat de base

  • Seuil dinformation (180 g.m-3 sur une heure)Seuil dalerte (240 g.m-3 sur une heure) Prospectives 2010 pour lozone (O3)PPA Prospectives 2010 Impact visible sur une anne type 2003

    Peu dimpact lchelle dpartementale

  • Plan de Protection de lAtmosphrede lagglomration lyonnaise

  • PPA Actions envisagesLes actions proposes

    Deux cueils identifis pour dfinir les actions de rduction des missions :

    Pas de solution unique mais un ensemble de solutions diffrentes chelles

    Eviter les vraies fausses solutions (circulation alterne, .)

    Des mesures deux chelles :

    Agglomration lyonnaise : Baisse des missions tous polluants dont en particulier les NOx et COV

    Au coeur de lagglomration : abaisser environ 1000 tonnes par an les missions de NOx pour la circulation automobile et routire

    3 familles dactions :

    15 actions pour rduire les missions de polluants

    6 actions pour amliorer les connaissances

    1 action de coordination avec la planification urbaine

    Et un plan de communication pour accompagner le PPA

  • Actions du secteur IndustrielsPPA Actions envisagesI1 : Applicat