Poursuite d’exploitation sur la carrière Fulchiron de ...· Poursuite d’exploitation sur la carrière

  • View
    213

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of Poursuite d’exploitation sur la carrière Fulchiron de ...· Poursuite d’exploitation sur la...

  • 1

    OFFICE NATIONAL DES FORETS

    ___________

    SERVICE DE RESTAURATION DES TERRAINS EN MONTAGNE PYRENEES-ORIENTALES, AUDE

    AGENCE TERRITORIALE HERAULT - GARD

    Poursuite dexploitation sur la carrire Fulchiron de Vallabrix

    et demande dextension sur Saint-Victor-des-Oules

    Expertise ONF-RTM

    Avis technique

    Sommaire :

    Avant-propos

    Documents mis notre disposition

    Formulation de la problmatique

    Dcoupage du site en 5 secteurs

    Valorisation de ltude ONF de 1987

    Constats gnraux lissue de la journe de visite du site et dchanges

    Discussion sur les caractristiques de lexploitation en gradins

    Expos des problmes par secteurs et recommandations

    Avis et recommandations gnrales

    Conclusion gnrale

    Dcembre 2012

    Document prsent au prfet le 18/12/2012

  • 2

    Avant-propos

    Par courrier du 16 octobre 2012, Monsieur le Prfet du Gard a souhait que les services ONF

    (Agence territoriale Hrault - Gard et Service RTM) puissent lui donner un avis technique sur le

    dossier en cours, avec un double regard, valorisant lexprience acquise dans les projets de

    renaturation et sur les aspects alas et risques naturels.

    Le site de 60 ha sur Vallabrix a un long historique dexploitation, sous diffrents rgimes de

    dclaration puis dautorisation. Chaque secteur a aujourdhui ses caractristiques propres. Les

    documents mis notre disposition cits dans la liste ci-aprs, laquelle sajoute ltude de 1987 du

    bureau dtudes de lONF, relatent bien les problmes rencontrs au cours des phases successives

    et les modes successifs dexploitation. Il nest pas utile que nous reprenions ici de faon dtaille

    lhistorique du site et de son exploitation. Mais il est important den rappeler les tapes et

    phnomnes marquants.

    - Au commencement, exploitation des couches de surface de quartzite, de faon limite entre 1938 et les annes 1960, puis de faon intensive et gnralise dans les annes 1970.

    Mais de srieux problmes drosion et ravinement apparaissent vers la fin des annes

    1970, sous forme de canyons nombreux et ramifis, ne laissant aucune surface plane et

    incisant les couches de sable de manire dautant plus profonde que la pente est marque.

    La situation saggrave dans les annes 1980 avec certains canyons atteignant 15 45 mtres

    de profondeur [rf. 12 ci aprs].

    - La socit Fulchiron entreprend lexploitation en 2001, avec pour objectif notable de tenter de remdier aux problmes et pour exploiter les sables. Mais elle se rend compte quelle ne

    peut que partiellement traiter les phnomnes rencontrs. En effet le principe dexploitation

    adopt est proche de celui, classique, dune carrire de roche massive, en terrasses planes

    spars par des gradins. Ce systme ne convient pas car les sables siliceux en place, mme

    sils prsentent une cohsion leve, ne peuvent rsister au ruissellement et ne tardent pas

    sinciser de nouveau ds que sous leffet de pluies intenses et de la pente, des

    concentrations deau se forment et se chargent de sable jusqu rejoindre lmissaire aval,

    le ruisseau du Valadas.

    - Pendant une dizaine dannes, les migrations de sable vers le ruisseau du Valadas persistent et sont ressenties par ses usagers de faon trs ngative. Les bureaux dtudes se succdent

    et il faut attendre 2005 pour quun principe dexploitation diffrent soit propos [4],

    savoir la conservation des eaux pluviales sur les banquettes, moyennant des cordons de

    pourtour formant digues. La mise en uvre de ce nouveau mode dexploitation ne dmarre

    vritablement quen 2010. Auparavant, des bassins de rtention avaient t mis en place

    pour protger le Valadas.

  • 3

    Documents mis notre disposition

    [1] Note de lInspecteur des Installations Classes, Roger Fontanille, concernant le principe de

    gestion des eaux pluviales de la carrire de Vallabrix 20 septembre 2012, avec 5 annexes.

    - [2] Annexe 1 : Avis INERIS du 2 mars 2000 - gotechnique - [3] Annexe 2 : Plan de prsentation du projet - [4] Annexe 3 : Etude CFEG de juin 2005 - [5] Annexe 4 : Avis INERIS du 2 aot 2005 - modification du profil dexploitation vis--vis

    du risque drosion

    - [6] Annexe 5 : Plan de remise en tat

    [7] Lettre du 21 octobre 2012 de M. Bruno Julien, reprsentant des associations, au prfet du

    Gard.

    [8] Accompagne du compte-rendu par lassociation Vitae de la visite de la carrire du 11

    octobre 2012 par Mait Loones, en prsence du dput Christophe Cavard et du maire de

    Vallabrix, Bernard Rieu.

    Transmis par le carrier :

    [9] Des extraits du diaporama ralis par les associations lors de la runion du 18 septembre

    2012 (page 12 sur le paysage et page 26 sur la dangerosit du site long terme, aprs

    exploitation).

    [10] Les relevs de pluviomtrie depuis janvier 2010

    [11] Un fichier numrique sous DAO comprenant des couches de topographie et les pourtours des

    ouvrages du site relevs par le cabinet Lesenne-Martinez, valant tat des lieux en dcembre 2011.

    Retrouv dans les archives du service RTM :

    [12] Etude prliminaire de fixation du sol et reverdissement de la carrire Le Brugas, en fort communale de Vallabrix, tablie par ONF- Bureau dtudes rgional pour le compte du centre

    ONF de Nmes -Juin 1987- rapport de 4 pages et 9 annexes.

    Visite des lieux

    Le 13 novembre 2012, de 9h15 17h30, les reprsentants ONF-RTM se sont rendus sur site et ont

    pu dialoguer avec les reprsentants de la St Fulchiron, du bureau CFEG et de la DREAL.

    Etaient prsents :

    Socit Fulchiron - Andr Capelli, directeur du site

    - Ccile Malaval, ingnieur environnement

    CFEG - Grard Pappini

    - Christine Rey

    DREAL - UT 30-48 - Roger Fontanille, inspecteur des installations classes

    - Sandrine Iliou, inspecteur des installations classes

    Agence territoriale ONF Hrault-Gard

    - Thierry Desboeufs

    Service RTM - Simon Carladous, ingnieur responsable ingnierie-travaux

    - Roland Claudet, chef de service

  • 4

    Formulation de la problmatique

    Quelles sont les attentes damlioration, quels sont les objectifs sur le site ?

    Il est utile notre sens de formuler la problmatique dans son ensemble, telle que nous lavons

    perue la lecture et lcoute des observations, critiques et propositions formules. En effet alors

    que certaines attentes sont clairement formules, dautres sont davantage implicites.

    Les objectifs damlioration nous paraissent cibler les trois points essentiels suivants :

    Acclrer le processus dintgration environnementale et paysagre des secteurs exploits Supprimer tout risque d'export des sables vers le cours d'eau aval Confrer aux diffrents secteurs une stabilit offrant les conditions ncessaires la

    renaturation, ce qui suppose de parvenir moyenne ou longue chance sur chaque

    secteur :

    o un niveau de scurit satisfaisant, o une matrise leve des phnomnes d'rosion et de ravinement.

    Il nous semble aussi quun objectif complmentaire important est que le site, au terme de la

    concession et aprs dpart du carrier, revenant sous statut ordinaire de fort communale, devra tre

    gr voire exploit avec des moyens techniques et un niveau de contraintes supportables.

    En dautres termes, aprs exploitation et rhabilitation, le site serait rendu aux communes avec

    lexigence :

    que les communes, avec lappui du gestionnaire ONF, le site nayant pas t distrait du rgime forestier, puissent intervenir avec des moyens standard et en toute scurit pour

    entretenir la vgtation mise en place, dont le rle de protection est dans les circonstances

    avr,

    que les alas mtorologiques ne provoquent pas de grands dsordres.

    Notons quen fonction de la rponse aux points prcdents et en particulier selon le degr de

    scurit atteint, les communes pourraient tre amenes tre trs limitatives voire ne pas autoriser

    la frquentation du site par le public.

    Dcoupage du site en 5 secteurs

    Les dnominations de secteurs tant nombreuses et parfois imprcises, nous avons opt pour le

    dcoupage suivant (Figure 1 en A3 ci aprs) qui respecte l'ordre des visites du 13 novembre 2012.

    Il sagit dentits dont les modes dexploitation et les problmes sont assez homognes, dont les

    impluviums sont en principe indpendants les uns des autres.

    Sur Vallabrix Secteur 1, dnomm aussi Est bois

    Secteur 2, central, en cours dexploitation avec gradins de 10 m

    Secteur 3, ouest, de recul des fronts, anciennement avec canyons proccupants

    Sur Saint-Victor-des-Oules

    Secteur 4, sud-ouest, dnomm ancienne carrire SPIR

    Secteur 5, sud-est, en vue de lextension demande.

  • 5

    Figure 1

  • 6

    Valorisation de ltude ONF de 1987

    Evolution de lexploitation de la carrire entre 1946 et 1986

    Ltude prliminaire de fixation du sol et reverdissement de la carrire Le Brugas, en fort

    communale de Vallabrix, tablie par ONF - Bureau dtudes rgional pour le compte du centre ONF

    de Nmes en juin 1987 [document 12] est trs instructive car elle fait tat ds cette poque de

    problmes cruciaux.

    En particulier, son annexe 7 prsente lchelle 1/25 000 (Figure 4 ci aprs) lanalyse de sept

    photographies ariennes IGN successives : 1946 1963 1970 1975 1979 1981 1986. Et

    lannexe 8 (Figure 2 ci aprs) mentionne lemplacemen