Precis de Sintaxe Francais-J. Draghicescu

  • View
    95

  • Download
    1

Embed Size (px)

Transcript

JANETA DRGHICESCU

PRCIS DE SYNTAXE FRANAISE I

Editura Fundaiei Romnia de Mine, 2007 Editur acreditat de Ministerul Educaiei i Cercetrii prin Consiliul Naional al Cercetrii tiinifice din nvmntul Superior Descrierea CIP a Bibliotecii Naionale a Romniei DRGHICESCU, JANETA Prcis de syntaxe franaise / Janeta Drghicescu Bucureti: Editura Fundaiei Romniei de Mine, 2007 2 vol. ISBN 978-973-725-984-4 Vol. 1. 2007 Bibliografie ISBN 978-973-725-985-1 811.133.1(075.8) Reproducerea integral sau fragmentar, prin orice form i prin orice mijloace tehnice, este strict interzis i se pedepsete conform legii. Rspunderea pentru coninutul i originalitatea textului revine exclusiv autorului/autorilor.

Redactor: Cosmin COMARNESCU Tehnoredactor: Laureniu Cozma TUDOSE Coperta: Cornelia PRODAN Bun de tipar: 10.12.2007; Coli tipar: 9,25 Format: 16/61x86 Editura Fundaiei Romnia de Mine Bulevardul Timioara nr. 58, sector 6 Tel./Fax: 444.20.91 www. SpiruHaret.ro e-mail: contact@edituraromaniademaine.ro

UNIVERSITATEA SPIRU HARETFACULTATEA DE LIMBI I LITERATURI STRINE

JANETA DRGHICESCU

PRCIS DE SYNTAXE FRANAISE I

Editura Fundaiei Romnia de Mine Bucureti, 2007

SOMMAIRE

Premire partie La phrase .. 1. Dfinition de la phrase 2. Critres de classification des phrases . Deuxime partie Les constituants immdiats de la phrase simple 1. Le Constituant Propositionnel (Cprop.) .. 1.1. La phrase interrogative .. 1.2. La phrase exclamative 1.3. La phrase imprative .. 1.4. La phrase ngative . 1.5. La phrase passive ... 1.6. La phrase impersonnelle 1.7. Lemphase .. Troisime partie Les constituants du noyau .. 1. Le Groupe Nominal premier (GN1) ... 2. Laccord du verbe avec le sujet .. 3. Lordre des termes dans la phrase minimale .. 4. Le Groupe Prdicatif (Gprd.) 4.1. Le prdicat nominal le groupe prdicatif de la phrase ternaire .... 4.2. Le Groupe Verbal (GV) de la phrase binaire . 4.2.1. Le GN2/COD (complment dobjet direct) .

7 9 23 27 29 31 40 44 47 53 55 58 61 63 69 80 82

84 92 98

5

4.2.2. Le GN3/COI (complment dobjet indirect, au datif) 4.2.3. Le Gprp (groupe prpositionnel/complment (dobjet) prpositionnel) 5. Le Groupe Adverbial (Gadv) les circonstants .. 5.1. Le circonstant de lieu . 5.2. Le circonstant de temps . 5.3. Les caractrisants du procs ... Bibliographie ..

112 115 128 130 136 142 147

6

PREMIRE PARTIE LA PHRASE

7

8

1. DFINITION DE LA PHRASE

Le terme de phrase est utilis pour dsigner des ralits relativement diffrentes suivant les principes sur lesquels repose le modle adopt pour la description. En grammaire traditionnelle on opre, en gnral, avec les termes de proposition et de phrase qui sopposent partiellement. La proposition est soit un ensemble de mots grammaticalement lis, soit mme, parfois, un seul mot exprimant un fait, une ide, un jugement, un sentiment ou une volont. La proposition peut former une phrase complte ou ntre quune partie de la phrase1. La grammaire Le Bon Usage de Maurice Grevisse (les ditions antrieures 1986) propose la mme dfinition pour la proposition: un mot ou tout systme de mots au moyen desquels nous manifestons un acte de notre vie psychique2. Mais il est prcis que la phrase peut sidentifier la proposition et, dans ce cas, il sagit dune phrase simple, ou quelle peut regrouper dans sa structure un systme de propositions et cest la phrase complexe3. En linguistique moderne (conception laquelle se rattache aussi Le Bon Usage dans sa variante renouvele (ldition de 1986) le concept de phrase est gnralis toute unit de communication linguistique la suite phonique minimale par laquelle le locuteur adresse un message un auditeur4), la proposition tant rserv le statut de membre ( fonction dtermine) dans la phrase. Lanalyse critique de la relation qui stablit entre les tiquettes de proposition et de phrase et la ralit dsigne, de mme que la priseM. Rat, Grammaire franaise pour tous, Paris, Editions Garnier, 1955, p. 313 2 M. Grevisse, Le Bon Usage, Paris-Gambloux, Duculot, 1980, chap.249 3 M. Grevisse, Op. cit., chap. 250, rem.2 4 M.Grevisse, Op. cit. 1988, chap. 210 91

en compte des critres de contenu, de structure et de fonction ont permis5 de retenir le seul terme de phrase. En grammaire structurale, on opre avec le concept de phrase appliqu toute construction centre sur un ou plusieurs noyaux verbaux. Les diffrentes orientations qui se sont dveloppes partir du structuralisme ont dcrit la phrase en partant des principes de base du modle. En grammaire gnrative, la phrase est conue comme une construction qui obit certaines rgles. Lanalyse de chaque phrase engage, en gale mesure, la structure profonde (les relations abstraites qui existent entre les constituants) et la structure supperficielle (la reprsentation phontique/graphique ou la manifestation linguistique concrte). Au niveau de la structure profonde, la phrase est dcrite comme une structure hirarchique dont les constituants immdiats sont reprsents par des symboles. Il sagit dun schma abstrait capable de permettre dengendrer tous les noncs de la langue. La phrase peut tre reprsente par un graphe, appel aussi arbre gnratif. Ph CProp. Type GN1 MN Pd. [+assertif Olivier5

Noyau Matriau GPrd. Dt. N MV GV Dt. GAdv. rel regardait ltiquette de la bouteille de vin blanc GN

M. Wilmet, Grammaire critique du franais, Louvain-la-Neuve, Hachette-Duculot, 1997, chap. 554/p. 436. 10

Dans cette reprsentation, la structure hirarchique, appele phrase, est mise en vidence par la sgmentation systmatique des parties lmentaires constitutives, parties qui ont le statut de constituants immdiats (CI)6. Ces constituants sont reprsents par des symboles, appels symboles catgoriels ou inventaire syntagmatique de base (ils reprsentent les fonctions syntaxiques de base de la phrase). On distingue plusieurs niveaux dans la constitution de la phrase. chaque niveau sont identifis les CI de lunit immdiatement suprieure et les relations qui stablissent entre ces constituants immdiats: # Ph # 1-er niveau choix du type et du matriau C.Prop.(Type) ralis en structure de surface par des morphmes spcifiques: dassertion Vous travaillez. Vous travaillez? Travaillez-vous? Travaillez! dinterrogation dinjonction

Noyau (Matriau linguistique)

dexclamation Comme vous travaillez bien! Tiens! Vous travaillez!Les constituants immdiats sont les lments dlimits par des dcoupages successifs oprs sur la phrase chaque niveau en respectant la hirarchie des lments. Le point de dpart de lanalyse est constitu par la phraseunit maximum de la langue et le point darrive le morphmeunim minimale pourvue de sens. A chaque niveau de lanalyse on distingue deux constituants, appels constituants immdiats parce quils constituent immdiatement lunit immdiatement suprieure (ils sont indispensables pour lexistence et le fonctionnment de lunit immdiatement suprieure). Le concept a t introduit en linguistique par R. Bloomfield et les linguistes amricains. Cf. N. Ruwet, Introduction la grammaire gnrative, Paris, Plon, 1967; J. Dubois et F. Dubois-Charlier, Analyse distributionnelle et structurale, in Langages nr.20. 116

de ngation

Vous ne travaillez pas. Ne travaillez-vous pas? Tiens! Vous ne travaillez pas!

demphase Lui, il ne travaille plus. Cest Marie qui vous appelera. de passif Ce texte a t traduit par Marie.

Le C.Prop. (types obligatoires lassertion, linterrogation, linjonction et lexclamation et types facultatifs la ngation, lemphase, le passif et limpersonnel) et le Noyau sont des CI de la Phrase, domins par le symbole Ph. Les types obligatoires sexcluent rciproquement. Chaque phrase est marque par un seul type obligatoire. Un type obligatoire se combinent avec un ou plusieurs types facultatifs. Vous ne travaillez pas. [+ assertion; + ngation] Lui, il ne travaille pas aujourdhui. [+assertion; +ngation; +emphase] Lui, il na pas t invit au spectacle.[+assertion; + ngation; +emphase; +passif] 2-me niveau choix des CI du Noyau Noyau GN1 Vous Vous Mes amis Mes amis GPrd. travaillez. travaillez lUniversit. tudient le franais lUniversit. sont invits au spectacle de ce soir.

Le Noyau est le CI domin par le symbole Ph. Il domine deux CI: le GN1 et le GPrd.. Entre le GN1 et le GPrd. stablissent des relations dinterdpendance (appeles aussi relations de double implication, de solidarit ou de complmentarit).12

3-me niveau choix des CI du GPrd.

GPrd.

GV GAdv. Vous travaillez la mairie. Vos amis arriveront bientt. Nous attendrons nos amis la gare. Le GPrd. est le CI domin par le Noyau. Il domine le GV et le GAdv. Entre le GV et le GAdv. stablissent des relations de dpendance (appeles aussi relations de slection) orientes du GAdv. vers le GV. Le GAdv. est un constituant facultatif. le 4-e niveau choix des CI du GV MV Vous Vous prparez offrez GV Dt. vos examens. des fleurs votre mre. de vos examens. tre invits la runion.

Vous parlez Ils sattendent

Le GV domine le verbe et les dterminants, des constituants qui sont conditionns par le thme du verbe. Ce sont des complments dobjet direct, dobjet indirect ou des complments prpositionnels. Ils sont demands par une certaine incompltude smantique du verbe. Entre le MV et ses Dt les relations qui stablissent sont dinterdpendance. Ce modle, appel aussi modle syntagmatique, a t ultrieurement reformul et complt par la notion de transformation, susceptible dexpliquer: (a) les phnomnes de discontinuit qui caractrisent la chane. Par exemple, la relation qui stablit entre la phrase passive et la phrase active. La phrase: Pierre sera bientt nomm ambassadeur par le Prsident de la Rpublique. est une phrase rsultant de la transformation de passivisation de la phrase:13

Le Prsident de la Rpublique nommera bientt Pierre ambassadeur. (b) les diffrences de signification entre des phrases de str