Click here to load reader

Q2 : Qui était Takamatsu Sensei ? Q3 : Qui est Hatsumi ...bujinkan- · PDF fileQ1 : Qu’est ce que le Bujinkan ? Le Bujinkan est une école d’arts martiaux Japonais créée par

  • View
    232

  • Download
    1

Embed Size (px)

Text of Q2 : Qui était Takamatsu Sensei ? Q3 : Qui est Hatsumi ...bujinkan- · PDF fileQ1 :...

  • Q1 : Quest ce que le Bujinkan ?

    Le Bujinkan est une cole darts martiaux Japonais cre par Masaaki Hatsumi pour promouvoir lenseignement du Ninjutsu au Japon et dans le monde.

    Le Bujinkan regroupe 9 coles anciennes de Ninjutsu et de Bujutsu et les enseigne dans un programme commun le Ten Chi Jin Ryaku no Maki.

    Arriv la ceinture noire, llve apprend les techniques de chacune des coles et le maniement avanc des armes qui les composent.

    Le mot Bujinkan signifie littralement la maison (Kan) du Dieu de la Guerre (Bujin) .

    Mais cest aussi un rappel du nom donn par les Chinois Takamatsu Sensei qui lavait surnomm Wu Sen (prononciation Chinoise de Bujin) cause de son excellence au combat. Enfin, au Japon on appelle Bujin un Etre Humain vrai, quelquun de spirituellement avanc.

    Q2 : Qui tait Takamatsu Sensei ? Takamatsu Sensei (10 mars 1887-2 avril 1972) a t le professeur de Matre Hatsumi pendant plus de 15 ans. Au dbut du 20 sicle il partit pour la Chine alors considre comme le far-west du Japon (Mandchoukouo). Form aux diffrentes coles actuelles du Bujinkan par son grand-pre Toda Shinryuken Masamitsu, puis par Ishitani Sensei et Mizuta Yoshitaro Tadafusa Sensei, il pu mettre en pratique ses connaissances martiales pendant les 10 annes que dura son sjour en Chine. Rentr au Japon en 1919, il enseigna quelques lves. Il enseigna mme le Bjutsu du Kukishinden Ry Kano Sensei et aux lves du Kodkan. De son vivant, il fut considr comme lun des derniers vrais Ninja du Japon. Vers la fin de sa vie, il rencontra Hatsumi Sensei. Il lui transmit la totalit de ses connaissances et lui fit partager ses expreinces du combat rel. On pense mme, quil nettoya le contenu de certaines coles dont les techniques avaient perdues le sens de la ralit du combat. Takamatsu Sensei a reu les coles suivantes : Shinden Fud Ry, Koto Ry, Gyokko Ry, Togakure Ry, Kumogakure Ry, Takagi Yshin Ry, Kukishinden Ry, , Gikan Ry, Gyokushin Ry.

    Q3 : Qui est Hatsumi Masaaki ?

    Masaaki Hatsumi est n Noda (nord est de Tokyo, le 2 dcembre 1931. Grad dans plusieurs arts martiaux modernes et anciens (Jd, Jjutsu, Boxe, Karated il comprit que les versions modernises des arts martiaux ne refltaient que peu la ralit des Kobud (arts martiaux anciens) pratiqus aux sicles prcdents.

    Connaissant la rputation de Takamatsu Sensei, il le contacta. Invit le rencontrer lautre bout du Japon, il devint son lve. Il mit de ct tout ce quil avait apprit ce jour et se consacra ltude des 9 coles. Hatsumi Sensei fit le dplacement en train, tous les week-ends pendant quinze ans jusqu la mort de son professeur.

    Un an avant la mort de Takamatsu Sensei celui-ci le dsigna comme son seul hritier dans les 9 traditions. Il est aujourdhui le Ske (hritier) des 9 traditions que nous tudions au sein du Bujinkan.

    Ske Hatsumi se dfinit surtout comme un artiste. Ostopathe de formation, il est aussi peintre, crivain, scnariste pour le cinma et la tlvision. Il cra et joua dans une srie tl destine aux jeunes. Cette srie nomme Giraya fut diffuse en France dans les annes 90.

    Sa comprhension profonde du Bud Japonais en fait lun des derniers grands matres Japonais vivant.

    Il enseigne aujourdhui dans sa ville de Noda au Bujinden (le Hombu Dj du Bujinkan) et au Budkan de Ayase, en proche banlieue de Toky 3 fois par semaine. Chaque anne, au Budkan est organis un Taikai de trois jours pour son anniversaire. Environ 300 participants Japonais et trangers se regroupent cette occasion.

  • Q4 : Pourquoi y a-t-il 9 coles dans le Bujinkan ?

    Le Bujinkan regroupe 9 coles anciennes de combat : Shinden Fud Ry Dakentaijutsu, Koto Ry Koppjutsu, Gyokko Ry Kosshijutsu, Togakure Ry Ninjutsu, Kumogakure Ry Ninjutsu, Takagi Yshin Ry Jtaijutsu, Kukishinden Ry Happ Bikenjutsu, Gikan Ry Koppjutsu, Gyokushin Ry Ninjutsu.

    Cres du 9 sicle au 15 sicle ces mthodes de combat ont su sadapter leur poque et lvolution des armes et stratgies nouvelles.

    Par exemple lcole Gyokko Ry a donn naissance au Gyokushin Ry et au Gikan Ry. Les coles Takagi Yshin et Kukishinden furent regroupes sous la mme autorit faute de successeur comptent, il en a t de mme avec les coles Koto et Gyokko.

    Cest pourquoi ces coles se sont regroupes. Toda Sensei, Ishitani Sensei et Mizuta Sensei enseignrent chacun plusieurs coles Takamatsu Sensei. Ce sont ces coles quil transmit Hatsumi Sensei et cest pourquoi nous avons 9 coles diffrentes au sein du Bujinkan

    Un jour jai demand Hatsumi Sensei pourquoi il ne faisait pas une seule cole avec les 9 Ry. Il me rpondit que chaque cole avait ses particularits et que par consquent il tait ncessaire de les tudier toutes sparment. Mais il ajouta que lorsque lon travaille une technique dune cole spcifique, nous ragissons avec les connaissances de toutes les coles tudies ce jour.

    Lapprentissage des 9 coles est trs long et peu de pratiquants ont le courage daller jusquau bout. Dans els annes 70 Hatsumi Sensei cra un programme commun donnant les bases de toutes les coles : le Ten chi Jin Ryaku no Maki. Cest ce programme de base qui est enseign dans les Dj jusqu la ceinture noire.

    Q5 : Quels sont les fondamentaux du Bujinkan Ninjutsu ?

    Le Ten Chi Jin Ryaku no Maki est un tronc commun aux 9 coles permettant aux lves dapprhender la complexit des diffrents systmes dune manire simple et plus adapte notre mentalit occidentale.

    Ce programme technique cr par Hatsumi Sensei dans les annes 70, emprunte ses bases aux diffrentes coles du Bujinkan et donne ainsi accs la totalit des coles.

    Nanmoins, avant que de pouvoir comprendre lensemble des techniques de ce programme, le pratiquant est invit travailler intensment les cinq modules fondamentaux qui sont dun accs relativement plus simple.

    Ces fondamentaux ou bases se composent de : Kamae (postures), Ukemi (chutes et roulades), Uke Nagashi (blocages), Sanshin no Kata (les 5 lments), Kihon Happ (les 8 enchanements de base).

    La comprhension correcte de ces 5 modules est suffisante pour aborder ltude de toutes les autres techniques du Bujinkan.

    Les Kamae enseignent lattitude corporelle et mentale correcte. Elles servent construire le corps et permet de dvelopper le mouvement et la fluidit.

    Les Ukemi nous apprennent nous recevoir dans toutes les chutes et nous prparent tout les types de roulades. Noublions pas que le verbe Ukeru veut dire (se) recevoir.

    Les Uke Nagashi permettent de recevoir) les attaques de Uke. Globalement on peut tablir 5 types de Uke Nagashi : Absorber, Bloquer, Contrer, Dvier, Eviter. Ces cinq faons de recevoir (Uke) de faon adapte (Nagashi) sont applicables dans toutes les situations.

  • Le Sanshin no Kata ou Gogy no Kata nous enseigne nous dplacer en prenant en compte les 5 lments Japonais : Chi, Sui, Ka, F, K ou terre, eau, feu, air et vide.

    Les Kihon Happ nous apprennent attaquer et nous dfendre dans 8 situations basiques, 3 sur attaque de poing (Sanp no Kata) et 5 sur saisie de la manche ou du revers (Goh no Kata).

    La matrise de ces 5 modules donne un accs plus facile au Ten Chi Jin puis aux coles.

    Q6 : Pourquoi y a t-il autant de grades dans le Bujinkan ?

    Le Bujinkan nest pas un art martial moderne (19 sicle : cration du Jd, Karated, Aikid). Il suit donc une logique diffrente.

    Au Japon, les arts comme le Go ou lIkebana sont grads aussi en Dan. Lchelle de Dan va parfois jusqu 40 ou 50 ! Cest Kano Sensei qui a utilis pour la premire fois dans les arts martiaux les Dan pour dsigner lvolution dun lve dans la technique du Jd. Son systme comprenait 15 Dan mais il na pu en dcerner que 10 avant sa mort.

    Le Bujinkan reprend aussi cette dcoupe en 15 niveaux. Les autres arts martiaux sont souvent limits 10 Dan.

    Avant les Dan, llve passe des Ky. Ces deux mots de "Ky" et de "Dan" veulent tous les deux dire degr ou niveau en Japonais.

    Les Ky, grades avant la ceinture noire, sont au nombre de 9. On les compte en ordre dcroissant de 9 1. Ils sont symboliss au Dj par le port dune ceinture verte (homme) ou rouge (femme) et de lajout dtoiles or ou argent pour diffrencier les diffrents niveaux.

    Avant lobtention de la ceinture verte llve porte une ceinture blanche, il est Muky (sans grade).

    Il y a ensuite 15 Dan, rpartis de 1 15. Les badges changent tous les 5 grades. Il y a le badge de ceinture noire de 1 4, le badge de Shidshi de 5 9 et le badge de Jdan jusqu la fin. Les diffrences entre les grades sont indiqus, comme pour les Ky, par des toiles or.

    Ces 15 Dan reprsentent aussi, symboliquement, lge du jeune Samurai qui 15 ans, tait autoris partir la guerre.

    Le 15 Dan est donc symboliquement la fin de lapprentissage et lentre dans le monde rel.

    Les grades ne doivent pas tre compars avec ceux des autres arts martiaux. Comparer des grades de Jd, de Karate et de Ninjutsu reviendrait comparer des thermomtres gradus en Celsius, Fahrenheit et Kelvin, la mme temprature ne donnerait pas le mme nombre.

    De toutes faons, le grade ne concerne que celui qui le porte et ne sert qu lui montrer son volution dans le systme du Bujinkan Ninjutsu.

    Q7 : Quest ce quun Shidshi ?

    Une fois obtenue la ceinture noire, le vritable apprentissage peut commencer. Laboutissement de cette tape est lobtention du titre de Shidshi (instructeur) et donne accs au 5 Dan..

    On appelle Shidshi tout membre du Bujinkan ayant pass avec succs lpreuve du Sakki test avec Hatsumi Sensei. Le Sakki est la capacit naturelle de lindividu sentir le danger. Cette capacit sentir le danger, se dveloppe au fur et mesure de lapprentissage du pratiquant.

  • Pour prsenter lexamen, le postulant se met genoux, dos tourn vers Hatsumi Sensei qui est arm dun sabre en bambou. A un moment donn Hatsumi Sensei descend le sabre sur la

Search related