Quand l’économie sociale et la solidarité internationale se rencontrent 7 novembre 2008

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Quand l’économie sociale et la solidarité internationale se rencontrent 7 novembre 2008. Présentation des entreprises du cluster « Connexio-NS » et des enjeux d’un rapprochement. Marc Totté, Inter-Mondes Belgique. Bernard Goffinet, CF2D. Ce que l’on voudrait partager …. - PowerPoint PPT Presentation

Text of Quand l’économie sociale et la solidarité internationale se rencontrent 7 novembre 2008

  • QUAND LCONOMIE SOCIALE ET LA SOLIDARIT INTERNATIONALE SE RENCONTRENT 7 NOVEMBRE 2008Prsentation des entreprises du cluster Connexio-NS et des enjeux dun rapprochement

    Marc Tott, Inter-Mondes BelgiqueBernard Goffinet, CF2D

  • CE QUE LON VOUDRAIT PARTAGER Ce que lon sait : lancrage local des OES au Nord Ce que lon sait moins : La grande diversit et crativit des activits au Nord et au Sud Les aptitudes articuler ressources et acteurs Nord et SudMais lisolement Ce que lon voudrait promouvoir : Des articulations et interdpendancesLOES partenaire privilgi dune co-opration dcentralise articulant local et international

  • LE CLUSTER CONNEXIO-NSUne exprience tout rcente

    Une tentative de renforcer les logiques de double ancrage nord-sud

    Une plateforme pour rendre visible des pratiques intressantesPouvoirs publicsFinanceurs

  • PRCISION DENTRE DE JEU : POUR NOUS LES nest pas rduite aux mutuelles, micro-finance,

    Cest plus une dmarche particulire dentrepreu-nariat conjuguant les 3 piliers du DD

    En Belgique lconomie sociale est dfinie par 4 principes

    Au sud : ncessit dadaptation aux ralits culturelles

  • SOMMAIREPrsentation des formes dentrepreunariat dconomie sociale Nord-SudModlisation de leur positionnement sur le Nord-SudLe cas particulier de CF2DPrsentation des principaux problmes FinancementsGestion de PartenariatsLogiques de dloppement (aide vs entrepreunariat)Les enjeux dun rapprochement avec les communes et les autres acteurs de la coopration dcentralise !

  • LES ENTREPRISES DU CLUSTER CONNEXIO-NSDes entreprises de Services (< 10 pers) ? DROIT ET DEVOIR FOBAGRA (12 16 p.)SELF-RELIANCE Des entreprises interface migrant ? AID TUBIZE (10 p.)Des entreprises humanitaires? WELTLADEN LOGISTIK (2 p.)Des entreprises haute intensit technologique : (~10 p.) ?GIGA SERVICES (8,5 p.)XYLOWATT (25 p. 45 p.)Des entreprises nord-sud ? GROUPE TERRE : 1 asbl, 4 SFS, 1 ONG (286 personnes) ;CF2D (12,5 personnes)

  • LES ENTREPRISES ORIENTES SERVICES

    Partent de manques au nordLogiques dducation permanenteFinancements mixtesExemples de projets Sud :Self-Reliance avec Inades-formation Afrique de lOuestFobagra/Chomhier/CF2m RDCONGOFormationsAssemblageValorisationCration de soft, installation de rseaux et systmes dexploitationParticularits :Investissement Nord-Sud limit en termes quantitatif, mais proccupation importante de dveloppement durable au NordDroits et devoir, Fobagra, Self-reliance

  • LES ENTREPRISES DE FORMATION EN LIAISON AVEC LA MIGRATION (EXEMPLE AID TUBIZE) Logique institutionnelle : formation/ insertion NAID Tubize : projets au Maroc avec migrantsNature particulire des projets

    Enjeux : comment transformer ses relations personnelles et capacits en stratgies plus institutionnelles

    Particularits (AID-Tubize) :Interface entre migrants ici et communes ou associations l-basMenuiserieEco-constructionAide mnagresRessourcerie

  • LES ENTREPRISES ORIENTEES HUMANITAIRES : WELTLADEN LOGISTIK Part du commerce quitable (4 magasins)Dactions humanitaires (irruption volcan Rwanda)Et des projets ONG (coopratives KIAKA (180 personnes)En passant par la rcupration de machines-outils ici et le transport de container (logistique)Importance du volontariatMagasins Aide humanitaireLogistiqueAppuis coopratives au sud Particularits :Dmarche humanitaire couple avec rcupration au Nord avec perspectives demploi

  • LES ENTREPRISES HAUTE INTENSIT TECHNOLOGIQUE ET ENVIRONNEMENTALEGIGA-Services une entreprise spcialise dans la VALORISATION de cartouches dimprimantes. Dispose de sa propre marque de fabrique. Investi en Afrique Centrale et de lEst pour dvelopper entreprises et filires autour des dchets informatiques

    Xylowatt : Spin-off de lUCL spcialise dans la fabrication dunits (centrales) de production dlectricit et de chaleur par gazification de bois. Particularits :Accent sur la technologie mais dans perspective de dveloppement durable au Nord. Rapport au Sud plus rcent

  • *ENTREPRISES ARTICULANT N-SGROUPE TERREAu Nord, 285 emplois stables, dont 50% p. fragilises dans des entreprises en gestion participativeAu Sud, 15 Projets suivis par long Autre Terre asbl (200 bnvoles), CF2DEnjeu : articuler proccupations Nord et Sud

    ATONGTerreasblCOSAFSPANSAFSTRISAFSRECUSAFSDGCDPPCommuneParticularit de TERRE:Larticualation entre logique dONG (professionnalisation, intrt du Sud) et logique dentreprise. Gestion des contraintes de financement

  • ESSAI DE MODLISATION DU POSITIONNEMENT GNRALIniti partir dune technologieServicesBnvolatCentr sur un champ de besoins nord et sudAID-TTERREXILOWATTWELTLADENCF2DGIGAFOBAGRAD&DEmploiInsertionSELF-RELIDiversit

  • MODLISATION DU POSITIONNEMENT VIS--VIS DU SUDHUMANITAIREDEVELOPPEMENT ECONOMIQUE INTERDEPENDANT (Nord et Sud)AID-TTERREXILOWATTWELT_LCF2DGIGAFOBAGRAD&DSOCIAL(Insertion)SELF-RELIDEVELOPPEMENT DURABLE (Nord puis Sud)

  • MODLISATION DU POSITIONNEMENT VIS--VIS DU SUDSudConvergences au moins en terme potentielCluster = opportunit de mettre en processus cette convergence

  • LE CAS PARTICULIER DE CF2D Recherche dune articulation systmatique entre dveloppement Nord et dveloppement SudParticipation la conception dune nouvelle conomie sociale de dveloppementArticulation production conomique et Recherche&Dveloppement (lES comme lieu dexprimentation et dalimentation de la R&D pour de nouveaux projets)

  • PRSENTATION HISTORIQUE DES ACTIVITSA lorigine 1986 : Cration dun centre de formation et dinsertion socioprofessionnelle dans les nouvelles technologies (NTIC)Depuis 1998 : Dveloppement dactivits de remploi informatique liant projets conomiques au Nord et au Sud (BelgiqueAfrique)2005 : Cration dune ILDE de remploi IT au NordPerspectives 2009 - 2012Cration dune unit de dmantlement des DEEE : ILDE et E.I. (cooprative) en complment du remploi informatique, dans le contexte dun Eco-Ple rgional.Etude dune unit de remploi de cellules photovoltaques pour favoriser laccessibilit lnergie Nord et SudArticulation du ple Recherche & Dveloppement avec la cration dun tissu de partenariat et dentreprises dans la perspective dune conomie sociale de dveloppement

  • DMARCHE : ADAPTATION PERMANENTE AUX BESOINS/OPPORTUNITSAteliers de formationAteliers de remise en tat d'ordinateursDveloppement de solutions technologiquesEtude de faisabilit ateliers de transformation de panneaux solairesEtude faisabilit usine DEEEProjet FEDER d'co-pleCration dune ILDECration dune ILDE et EIParticularits :Logique de dveloppement par essaimageA partir danalyses de situation, de missions et dtudes de faisabilit technologiquesArticulation des logiques et des ressources

  • RALISATIONSAU NORDActivits :Remploi informatique, Formation, Promotion doutils TICE (www.pedagotheque.be)En partenariat avec CPAS, universits, villes, communes, hpitaux

    Institutionnel :Cration dune ILDE de remploi 2005(prvu) Cration dune ILDE de dmatralisation des DEEE 2009(prvu) Cration dune Unit de remploi de cellules photovolaques

    Perspectives (R&D) Etude pour la ralisation dun ple dco-design avec le commune de Forest (produits industriels) Articulation R&D tissu de partenariat (entreprises, Hautes Ecoles, Communes)

  • RALISATIONS AU SUDUnits productives Dakar, Rabat, Kinshasa, Niamey, Ouagadougou et Bninet perspectives en construction au Rwanda-Burundi et Togo

    Formation de techniciens populaires Import de matriel IT (quipement dcoles, ONG,)Unit de maintenance informatique pour les ONG et colesCo-cration dune unit de dmantlement des DEEE avec commune de Keur Massar (Sngal)

  • EXEMPLESExemples Dakar : 3 Groupements dIntrt Economique au service des acteurs du dveloppement localPerspectives sur commune I de Niamey avec ONG nigriennePerspectives avec ville de Rabat

  • ECONOMIE SOCIALE DE DVELOPPEMENT : APPORT DE CF2D CONNEXIO-NS Cette conomie sociale nest ni Nord, ni Sud car elle co-construit des rponses plus globales des besoins dfinis en commun. Elle a un effet stimulant. Il y a dans cette manire denvisager lconomie sociale un rservoir important de rponses construire, qui unissent Nord et Sud, conomie sociale et conomie non formelle.

    Cette manire de penser permet de dpasser le champ particulier de chaque entrepreneur du cluster. Pour intgrer aussi des catgories particulires dacteurs de la co-opration du dveloppement local Soulignons que dans un tel cadre le rle des migrants (travailleurs et partenaires) pourrait tre particulirement valoris

  • LES DIFFICULTS RENCONTRES FinancementGestion de partenariatsLogique de dveloppement

  • LES DIFFICULTS GNRALES DE FINANCEMENT Cloisonnements des guichets Difficults de financer le remploi Difficult de financer des investissements de dparts

  • LIMPORTANCE DU PARTENARIAT NS ET LES DIFFICULTS DIDENTIFICATION ET DE GESTIONDifficults didentification de partenaires rpondant aux critresOpposition dans la gestion sur logiques ONG et logiques dESIl faut du temps pour la mise en place dun bon partenariat et linvestissement est relativement lourd

    partager les partenariats (conomies dchelle) disposer dun bureau de reprsentation sur place toffer par des partenariats long type jumelages entre communes

  • LES DIFFICULTS ENTRE LOGIQUE DE COOPRATION ET ENTREPREUNARIAT Programmation troite soppose adaptation aux opportunits (Profession-nalisation de laide par lingnierie projet) Opposition entre conomique et solidarit Conditionnalits des financements limitent financement de petites et moyennes entreprises ; renforcent concurrences

  • APPORT DUN CLUSTER D ES LA CO-OPRATION DCENTRALISEMutualiser et valoriser les ressources matrielle