of 78/78
QUELLES ENERGIES POUR DEMAIN ? QUELLES ENERGIES POUR DEMAIN ? Jean-Charles ABBE Jean-Charles ABBE http:// jcabbe.online.fr

QUELLES ENERGIES POUR DEMAIN ? Jean-Charles ABBE

  • View
    110

  • Download
    1

Embed Size (px)

Text of QUELLES ENERGIES POUR DEMAIN ? Jean-Charles ABBE

  • Page 1
  • QUELLES ENERGIES POUR DEMAIN ? Jean-Charles ABBE http://jcabbe.online.fr
  • Page 2
  • nergies Scurit approvisionnement Efficacit conomique Impacts environnementaux HumanitairesTechniques PolitiquesSocitaux Gopolitiques DES ENJEUX MULTIPLES nergies pour demainJean-Charles ABBE
  • Page 3
  • nergies pour demain ENERGIE OU ENERGIE S ?
  • Page 4
  • DE SACRO-SAINTS PRINCIPES NIMBY (Not In My Backyard) NIMBY (Not In My Backyard) : pas dans mon jardin ! BANANA (Build Absolutely Nothing Anywhere Near Anybody) : ne rien construire o que ce soit proximit de quiconque Le principe de prcaution Le principe de prcaution et le risque de ne rien faire
  • Page 5
  • Jean-Charles ABBEnergies pour demain ENERGIE : du JOULE au WATT-heure et au Tep 1 Wh = 3600 Joules TONNE PTROLE (Tep)1 CHARBON TONNE0.7 LECTRICIT0.2* GAZ NATUREL0.07 * quivalence la production associant llectricit disponible en sortie, la quantit dnergie primaire ncessaire pour la production par un autre moyen. 1 baril = 159 litres
  • Page 6
  • Jean-Charles ABBEnergies pour demain nergie change par unit de temps Watt = Joule / seconde kiloWattheure = 1 000 W / 1 h PUISSANCE Un Franais consomme en moyenne : 1 500 kwh lectrique /an pour usages domestiques 6 000 kwh pour une famille de 4 personnes ; cest lnergie consomme par un TGV sur le trajet Paris/ Nantes. 5 tep/ an Consommation lectrique en France en 2005 : 480 TWh
  • Page 7
  • Jean-Charles ABBEnergies pour demain COURBE DE CHARGE/ JOURNEE
  • Page 8
  • Jean-Charles ABBEnergies pour demain PUISSANCES MAXIMALES APPELEES
  • Page 9
  • Jean-Charles ABBEnergies pour demain DEMOGRAPHIE La population crot de 3 milliards dindividus tous les 50 ans ! le plus grave des problmes que le monde ait jamais eu rsoudre. E.Pisani (Vive la rvolte)
  • Page 10
  • Jean-Charles ABBEnergies pour demain CHANGEMENTS GEOPOLITIQUES
  • Page 11
  • Jean-Charles ABBEnergies pour demain URBANISATION
  • Page 12
  • Jean-Charles ABBEnergies pour demain CONSOMMATIONS EN NERGIE PRIMAIRE PAR HABITANT (tep) DANS DIFFERENTS PAYS
  • Page 13
  • Jean-Charles ABBEnergies pour demain CONSOMMATION ELECTRIQUE vs NIVEAU DE VIE
  • Page 14
  • Jean-Charles ABBEnergies pour demain STRUCTURE de la CONSOMMATION Monde 2002 FRANCE
  • Page 15
  • Jean-Charles ABBEnergies pour demain EVOLUTION INTENSITE ENERGETIQUE PAR PAYS France Consommation nergtique / PIB exprim en Tep/1 000 $
  • Page 16
  • Jean-Charles ABBEnergies pour demain EVOLUTION INTENSITE ENERGETIQUE PAR SECTEUR
  • Page 17
  • CONSOMMATION DENERGIE PAR SECTEUR
  • Page 18
  • Jean-Charles ABBEnergies pour demain EVOLUTION DE LINDEPENDANCE ENERGETIQUE (%) France Royaume Uni tats Unis
  • Page 19
  • Jean-Charles ABBEnergies pour demain IMPACT ENVIRONNEMENTAL, EFFET DE SERRE
  • Page 20
  • Jean-Charles ABBEnergies pour demain
  • Page 21
  • Jean-Charles ABBEnergies pour demain Hydraulique4 Nuclaire6 olien3 22 Photovoltaque60 150 Cycle combin427 Gaz naturel (TAC pointe)883 Fuel891 Charbon978 missions compares de CO 2 en g/kWh lectrique (analyse du cycle de vie)
  • Page 22
  • Jean-Charles ABBEnergies pour demain EMISSION DE CO 2 Kg quivalent CO 2 /habitant
  • Page 23
  • Jean-Charles ABBEnergies pour demain EMISSION INDUSTRIELLE DE CO 2 / habitant dans lUE
  • Page 24
  • Jean-Charles ABBEnergies pour demain EUROPE : DES VOLUTIONS IMPORTANTES LIBRALISATION DES MARCHS LIBRALISATION DES MARCHS : 19.12.96 : lectricit 22.06.98 : gaz 1.07.04 libralisation de llectricit pour artisans, PME, professions librales 2007: libralisation totale du march de llectricit CONSQUENCES : concurrence partout en Europe et recomposition du secteur de lnergie qui doit rpondre aux dfis dadaptation une crise majeure et au respect des engagements sur les missions de CO 2.
  • Page 25
  • Jean-Charles ABBEnergies pour demain DIVERSIT DES SITUATIONS NERGTIQUES ET DIFFICULTS : ENTIT STRATGIQUE (SCURIT) ORGANISATIONS PRODUCTION, TRANSPORT, DISTRIBUTION GOGRAPHIE, GOLOGIE, CLIMAT, NIVEAU DE VIE, NIVEAU DE DVELOPEMENT, CULTURE DU SERVICE PUBLIC, HISTOIRE ET FACTEURS SOCIO-CONOMIQUES
  • Page 26
  • Jean-Charles ABBEnergies pour demain PETROLE : PRODUCTION 2002
  • Page 27
  • Jean-Charles ABBEnergies pour demain
  • Page 28
  • 40 % USA 85 % Japon 60 % EU 80 ptroliers chaque jour !
  • Page 29
  • Jean-Charles ABBEnergies pour demain Variations de PRIX du PETROLE
  • Page 30
  • Jean-Charles ABBEnergies pour demain GAZ : PRODUCTION 2002
  • Page 31
  • Jean-Charles ABBEnergies pour demain APPROVISIONNEMENT EN GAZ
  • Page 32
  • Jean-Charles ABBE nergies pour demain PETROLE et GAZ : Rserves mondiales
  • Page 33
  • Jean-Charles ABBEnergies pour demain PETROLE et GAZ : Rserves mondiales
  • Page 34
  • Jean-Charles ABBEnergies pour demain CHARBON : PRODUCTION 2002
  • Page 35
  • Jean-Charles ABBEnergies pour demain Rserves importantes et bien distribuesRserves importantes et bien distribues PolluantPolluant gaz carbonique, soufre, cendresncessit - daugmenter les rendements - de piger les polluants - de traiter les fumes CHARBON
  • Page 36
  • Jean-Charles ABBEnergies pour demain nincite pas prconiser le parc de centrales au charbon en France, sauf en cas dabandon du nuclaire. La mauvaise performance du charbon en matire dmission de gaz carbonique nincite pas prconiser le parc de centrales au charbon en France, sauf en cas dabandon du nuclaire. Les centrales avec gazification intgre et celles lit fluidis seront alors candidates Mission dvaluation conomique CHARBON
  • Page 37
  • Jean-Charles ABBEnergies pour demain ENERGIES RENOUVELABLES
  • Page 38
  • Jean-Charles ABBEnergies pour demain HYDROLECTRICIT 14% de la production lectrique GRANDE HYDROLECTRICIT Barrages et lacs de montagne (Mont Cenis : 600 GWh/an) Barrages sur fleuve (Rhin : 700 GWh/ an) Usine marmotrice (Rance : 600 GWh/an - Consommation agglomration Rennes) 90 % des sites potentiels quips PETITE HYDROLECTRICIT ( 8 MW) 1 500 petites centrales (PCH) 7,5 TWh/an soit 6% production nationale Potentialit : 5 TWh/ an
  • Page 39
  • Jean-Charles ABBEnergies pour demain Thermique direct Actif : Chauffe eau, chauffage Passif : ChauffageThermodynamique lectricit, Pompage, FroidPhotovoltaque Sites autonomes (petite puissance) Reli au rseau (moyenne et grande puissance)Biologique Production de biomasse Combustibles solides, liquides, gazeux SOLAIRE
  • Page 40
  • Jean-Charles ABBEnergies pour demain CENTRALE SOLAIRE (nergie thermique) - Sville 624 miroirs de 120 m 2 sur 20 hectares. Puissance : 11 MW.
  • Page 41
  • Jean-Charles ABBEnergies pour demain
  • Page 42
  • Jean-Charles ABBEnergies pour demain Avantages Avantages : durable abondant divers propre (sauf intgrer llaboration du Si) sur gratuit dcentralis universel SOLAIRE
  • Page 43
  • Jean-Charles ABBEnergies pour demain SOLAIRE Dsavantages FORTE VARIABILIT Heure (passages nuageux) Journe (cycle diurne) Semaines, mois (squences climatiques) Anne (cycle saisons) RENDEMENTS DE CAPTAGE LIMITS ET FORT VARIABLES (1 000 W/m 2 ) APPLICATIONS DOMESTIQUES, PEU COMPATIBLES AVEC APPLICATIONS INDUSTRIELLES
  • Page 44
  • Jean-Charles ABBEnergies pour demain NERGIE EOLIENNE
  • Page 45
  • Jean-Charles ABBEnergies pour demain VITESSE DES VENTS
  • Page 46
  • Jean-Charles ABBEnergies pour demain Pas de puissance garantie (systmes coupls) Puissance instantane fonction de la vitesse du vent [P=f(v 3 )] Grande dilution dans lespace : 1 TWh/ an : 25 65 km 2 ( 1% espace rellement occup) Aspect visuel Nuisance sonore EOLIEN
  • Page 47
  • Jean-Charles ABBE Patrimoine naturel trs riche Potentiel acceptable : sur terre : 70 TWh/ an offshore : 230 TWh/ an (consommations UE, 1900 Twh/an, et France, 400 Twh/ an) France : EOLE 2005 Dmontrer la comptitivit olien Offrir des industriels une vitrine technologique juillet 96 : 50 MW mars 98 : 100 MW 2005 : 250 500 MW EOLIEN
  • Page 48
  • Jean-Charles ABBEnergies pour demain ENERGIE EOLIENNE FRANCE FIN 2006
  • Page 49
  • Jean-Charles ABBEnergies pour demain PUISSANCE / VITESSE DU VENT
  • Page 50
  • PaysPuissance Installe (MWh) 2001 2002 Production 2002 (TWh) quivalent heures pleine puissance (sur 8 760 h/an) Allemagne8 75012 00019,41 870 Espagne3 3374 8307,61 875 Danemark2 4172 8895,92 230 Italie6977851,52 000 R.U4745521,52 884 Total EU17 25023 05939,771 973 2 000/ 8 760 = 22 % quivalent temps plein olien : puissance installe et production effective France (1 er semestre 2006) : 150 parcs, 1050 machines, P inst : 1000 MW
  • Page 51
  • Jean-Charles ABBEnergies pour demain Energie 2003 : 1 000 MW 2010 : 4 000 MW dont 450 offshore 2030 : 4 000 MW offshore changes prvus avec la Norvge pourvue en installations hydrolectriques EOLIEN au DANEMARK
  • Page 52
  • Jean-Charles ABBEnergies pour demain Problme essentielProblme essentiel pour - nergie intermittente (olien, solaire) - amnager les fluctuations production et demande SolutionsSolutions - hydrolectricit - compression de gaz - volants (sustentation magntique) - hydrogne STOCKAGE DE LENERGIE
  • Page 53
  • Jean-Charles ABBEnergies pour demain BIOMASSE Transformation en nergie ou en matire nergtique de la biomasse Bois Produits de lagriculture Dchets urbains
  • Page 54
  • Jean-Charles ABBEnergies pour demain BIOMASSE Trois filires Chimiques Hydrolyse : thanol Liqufaction : carburants Biologiques : micro-organismes Biologiques : micro-organismes Production directe mthane, thanol Fermentation mthanique (biogaz) Thermochimiques Thermochimiques Production de chaleur
  • Page 55
  • FilireCultureTcarb / HaTep/T% territoire % terres cultives HuileColza1.37 0.87 166 104 232 365 HuileTournesol1.06 0.77 186 118 300 413 thanolBetterave5.78 0.76 0.6923 120 80 420 thanolBl2.55 0.04 0.6952 2700 183 9400 Source : DIDEM/ ADEME En noir : surface brute En rouge : surfaces pondres (nettes) Surface mobiliser pour remplacer le ptrole dans les transports (50 Mtep) Les villes dvorent la campagne : lquivalent dun dpartement aval tous les 10 ans !
  • Page 56
  • Jean-Charles ABBEnergies pour demain BIOGAZ PROCHE PARENT DU GAZ NATUREL FOSSILE Production Actuelle : 15 ktep/ an Potentielle : 3 Mtep/ an Origines Stations purations urbaines purations industries Dchets Digesteurs agricoles
  • Page 57
  • Jean-Charles ABBEnergies pour demain Extraction de lnergie thermique accumule dans le sous sol Haute temprature (> 150 C)Haute temprature (> 150 C) Moyenne temprature (90/150 C)Moyenne temprature (90/150 C) (lectricit, chauffage collectif) Basse temprature (30/90 C)Basse temprature (30/90 C) (chauffage collectif) Trs basse temprature (