Click here to load reader

Quelles unités prosodiques pour l’analyse de discours et l’interaction ?

  • View
    35

  • Download
    2

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Quelles unités prosodiques pour l’analyse de discours et l’interaction ?. Roxane Bertrand & Cristel Portes Aix-Marseille Universités, CNRS Laboratoire Parole et Langage France. Plan de l’exposé. Introduction La structure phonologique du français: points d’accord et difficultés - PowerPoint PPT Presentation

Text of Quelles unités prosodiques pour l’analyse de discours et l’interaction ?

  • Quelles units prosodiques pour lanalyse de discours et linteraction? Roxane Bertrand & Cristel PortesAix-Marseille Universits, CNRSLaboratoire Parole et LangageFrance

  • Plan de lexposIntroductionLa structure phonologique du franais: points daccord et difficultsVers la dfinition phonologique dune unit discursive?Phnomnes prosodiques orthogonauxDiscours et interactionConclusion

  • IntroductionPartir de lanalyse des 4 corpus proposs, choisis en raison de leurs diffrences, et vrifier si les units proposes dans la littratures sont applicables tous.Proposer une analyse discursives et interactionnelles du corpus INFOR-DIA.

  • Domaines mineurs et majeursDomaine mineurAccent final obligatoire = mouvement tonal + allongementAccent initial facultatif = syllabe initiale +ton haut + renforcement et allongement de lattaqueDomaine majeurFrontire (allongement+)Paradigme de contours disctinctifsSubordonne un ou plusieurs domaines mineursExemples dans les corpusFormelInformel

  • Domaines mineursCas typiquesUnipolaires = un seul accentBipolaires = 2 accents

    Cas problmatiquesMonosyllabesQuelle syllabe est accentue?

  • Domaines mineursDifficults lies au schwa

    Cas simple = schwa interne

    Schwa extramtrique

    Modulations

  • Domaines majeursProprits principalesContiennent et subordonnent un ou pls domaines mineursParadigmes de contours intonatifs distinctifs

    Parenthses hautes et basses

    Prennit des contoursMalgr les disfluences Malgr les pauses

    Downstep des domaines mineurs

  • Paragraphes prosodiques?Notion de Priode (Berrendonner, Hazal-Massieux) ou de paraton (Brown & Yule)Cas prototypique : chute intonativeAutre profilPoint commun : le downstep des Units majeures

  • Phenomnes orthogonaux: registre et tempoPrservent gnralement la structuration phonologique

    Tempo (ou dbit de parole)Allongement des syllabes ou adjonction de pauses = ralentissement (cf. plus haut)Acclration

    RegistreNiveauEtendue

    Effets pragmatiques et interactionnels

  • Units prosodiques et discoursPostulat frquent: les units classiques ne seraient pas pertinentes pour lanalyse des discours

    Rsultats divergents comparaison lecture/spontanTrs faible interrelation des niveauxSubordination de certains niveaux dautres: prminence des niveaux syntaxique et prosodique

    Intgrer a priori la dimension multimodale des discours: ds lors concevable dimaginer des units prosodiques inacheves, morceles, interrompues

  • Prendre en compte demble les phnomnes inhrents la conversation qui peuvent influer sur le droulement du discours tels que:

    Etat des connaissances partagesMnagement des faces en prsenceCo-construction et Co-nonciation des discoursRgulation (importance de tous les acteurs)etc

  • Extrait analys: INFOR-DIANH gpd_485c'est vrai/ que les les s- les les hritages/ c'est source/ deLL gpd_485mh//NH gpd_486hein//LL gpd_486de gros conflits/ de et mme/ de spa- enfin/NH gpd_487des ge[ns qui] ouais [qui se]LL gpd_487 [a][a s-] s- spare/ les [frres et surs]// [a] peut lesNH gpd_488[mh] [ouais]LL gpd_488ouaisNH gpd_489ah c'est fou a// ouais moi a me dpasse a mais bon//LL gpd_489oui// moi aussi// je dois te direeuh moi aussi//LL gpd_490mais//LL gpd_491euh mhLL gpd_492peut-tre/ que quand tu seras dedans// tuLL gpd_493 tu vas/ peut-tre pas comprendre/ ce qui se passe non plus// maisLL gpd_494a va/ peut-tre aussi/ euhNH gpd_490aprs dpend aussi des relations tu avais avec ton frre [ou ta s]oeur a-LL gpd_495 [ouais]NH gpd_491pen[dant j]e veux dire avant tous ces ces [trucs-l tu vois]LL gpd_496 [ouais]LL gpd_497[euh mais] euh mh tu vois// fra- Franoise me me disait// que euhLL gpd_498elle/ c'est ce qui s'est pass// autour de l'her- du la mo- enfin/ quand ses parents sont morts//LL gpd_499euh bien/ elle a -LL gpd_500i- e-LL gpd_501elle s'entendait/ trs trs bien/ avec ses frres et soeurs avant//NH gpd_492ouais//LL gpd_502et euh au moment/ de du dcs/ des des parents// beh aprs/ - ils se sont/ compltement spars// elle elle les voit/ mme plus//LL gpd_503alors qu'avant// elle me euh elle disait// mais on tait/ comme les cinq doigts de la main//

  • DisfluencesNH gpd_485c'est vrai/ que les les s- les les hritages/ c'est source/ de euh LL gpd_485mh// NH gpd_486hein// Phnomnes de performanceinterne lunit mineuremaintien de lunit en questionpas de pb de comprhension

    Finalit interactionnelleaprs unit mineureturn-taking cue (turn-yielding cue) => renforc par la prsence dun backchannel, non suffisant+ phatique: confirme lintention de NH de cder son tour

  • Disfluences

  • Co-construction des discoursNH gpd_485c'est vrai/ que les les s- les les hritages/ c'est source/ de euh..LL gpd_486de gros conflits/ de et mme de spa- enfin

    Achvement de lnonc initi par NHReprise de la prposition deUnit syntaxique constitue des interventions des 2 locutrices

    Phnomne de co-nonciation (Jeanneret, 1999)Les noncs co-noncs peuvent construire une unit prosodique majeure. Accent initial sur conflit? Programmation dune figure prosodique particulire sur un nonc du type gros conflits de famille? En loccurrence, linachvement dtermine un autre dcoupage.

    Linachvement, les disfluences renvoient en outre la question du mnagement des faces en prsence (cf diapo suivante)

  • Co-nonciation

  • Modulations et facesLL gpd_486de gros conflits/ de et mme/ de spa- enfin/NH gpd_487des ge[ns qui] ouais [qui se]LL gpd_487[a][a s-] s- spare/ les [frres et surs]// [a] peut lesNH gpd_488[mh] [ouais]LL gpd_488ouais

    Phase de Tension : mise en pril (potentiel) des faces Pivot:ensemble de phnomnes lexicaux (enfin), amorceslments prosodiques (pauses, allongements), euhBorn gauche par une unit majeure, et droite par une rinitialisation du discours au mme niveau mlodique qu la fin de la tensionPhase de modulation: (auto)-correction qui vise attnuer la menace en T

    (Bertrand & Casolari 1996)

  • Modulation

  • Signaux dcoute (backchannels) et phatiques: parfois assimils de la disfluenceOr lments essentiels => co-construction et russite de linteractionBC: Information sur le processus de comprhension mais aussi de production des discours (Fox Tree, 2002)contexte dapparition des BCs dpendant des units mineures et majeures; nature diffrente/type dunit (Bertrand et al. 2007).

    Chevauchements de parole considrs aussi comme de la disfluenceOr les chevauchements de nature cooprative, jouent le mme rle que les BCsDistinction comptitifs/coopratifs effectue notamment en fonction de leur place dans le tour de parolerle et validation des units prosodiques (Wells & MacFarlane, 1998)(cf.ex prcdent)

    Rgulation des discours

  • Phnomnes orthogonaux et interactionPrservent gnralement la structuration phonologiqueNH gpd_489ah c'est fou a// ouais moi a me dpasse a mais bon//

    Abaissement du registre + compression gammeEnonc de transition (born par deux longues pauses) entre deux squences lintrieur de lextrait tudiSquence valuative, frquente en fin de squence discursive ou thmatique (clture du thme)Lieu de transition privilgi (TRP) du tour de parole

    Elvation du registre + arc accentuel: cohsion et mise en relief de lunitSuccde diverses disfluences, amorcesElment dinformation principal du discours de LL

    LL gpd_502et euh au moment/ de du dcs/ des des parents/ beh aprs/ - ils se sont/ compltement spars// elle elle les voit/ mme plus//

  • Registre

  • La question des contoursNH gpd_489ah c'est fou a// ouais moi a me dpasse a mais bon//LL gpd_489oui// moi aussi// je dois te dire:: euh moi aussi//LL gpd_490mais//LL gpd_491euh mhLL gpd_492peut-tre/ que quand tu seras dedans//+ tuLL gpd_493 tu vas/ peut-tre pas comprendre/ ce qui se passe non plus// maisLL gpd_494a va/ peut-tre aussi/ euhNH gpd_490aprs dpend aussi des relations tu avais avec tonfrre [ou ta s]oeur a-LL gpd_495[ouais] NH gpd_491pen[dant j]e veux dire avant tous ces ces [trucs-l tu vois]LL gpd_496 [ouais] [euh]

  • Contours

  • LL gpd_492peut-tre/ que quand tu seras dedans// tuLL gpd_493 tu vas peut-tre pas/ comprendre ce qui se passe non plus// maisLL gpd_494a va/ peut-tre aussi/ euh

    Allongement des units// nonc prcdent (units trs brves)Nombre de syllabes similaireTempoContours de continuationSuivis de llment initiant lnonc suivantCohsion des trois noncs, dont le dernier est termin par une disfluence fonction de changement de tourCette squence cohsive se distingue discursivement de la prcdente: elle cherche moins prserver la face. Elle avance, mme si cela repose largement sur de limplicite, ses rserves dont NH va prendre une part, pas compltement satisfaisante pour LL (cf contours).

    Aspects rythmiques

  • Aspects rythmiques

  • ConclusionLes units proposes par les modles phonologiques sont pertinentes quel que soit le type de parole analys.Un modle spar des di(y)sfluences simpose, qui leur donne toute leur place dans lanalyse, y compris en termes de stratgie discursive et interactionnelle.La notion de paragraphe oral gagne tre dfinie plutt par le downstep des units majeures que par la cadence finale descendante.Sparer clairement les variations orthogonales du tempo et du registre de la structuration phonologique permet de rendre chacun sa place et sa fonction.Mme si les observables de surface mergent de linteraction entre les niveaux linguistiques, il reste mthodologiquement indispensable de les sparer lors de lanalyse.

  • Mineurs unipolaires

  • Mineurs bipolaires

  • Monosyllabes

  • Quelle syllabe est accentue?

  • Schwa interne

  • Schwa extramtrique

  • Modulations

  • Contour sur disfluence

  • Tempo