RESISTANCES AUX ANTIBIOTIQUES - amis-des amis-des- .Hémi-synthèse Synthèse * Pour 15 000 molécules

Embed Size (px)

Text of RESISTANCES AUX ANTIBIOTIQUES - amis-des amis-des- .Hémi-synthèse Synthèse * Pour 15 000...

  • ETAT DES LIEUXETAT DES LIEUX

    ET PERSPECTIVESET PERSPECTIVES

    RESISTANCES RESISTANCES AUX AUX

    ANTIBIOTIQUESANTIBIOTIQUES

    1

    A. A. MarmonierMarmonier

  • PREAMBULEPREAMBULE

    LA DECOUVERTE ET LLA DECOUVERTE ET L USAGE DES USAGE DES ANTIBIOTIQUES ONT REVOLUTIONNE ANTIBIOTIQUES ONT REVOLUTIONNE LIMPACT DES MALADIES INFECTIEUSES EN LIMPACT DES MALADIES INFECTIEUSES EN TERME DE MORBIDITE ET DE MORTALITE TERME DE MORBIDITE ET DE MORTALITE POUR LESPECE HUMAINE;POUR LESPECE HUMAINE;

    RAISON DE PLUS POUR FAIRE EN SORTE DE RAISON DE PLUS POUR FAIRE EN SORTE DE PERENNISER AU MIEUX LEUR ACTION PERENNISER AU MIEUX LEUR ACTION BENEFIQUE.BENEFIQUE.

    Lexpos propos se veut de bonne vulgarisation scientifique Lexpos propos se veut de bonne vulgarisation scientifique comme par exemple un article du journal comme par exemple un article du journal la Recherchela Recherche ;; Il fait appel certaines notions Il fait appel certaines notions de de base de biologie. Nhsitez base de biologie. Nhsitez pas poser des questions si vous avez des problmes de pas poser des questions si vous avez des problmes de comprhension. comprhension.

    2

  • PLAN DE LEXPOSEPLAN DE LEXPOSE

    1.1. INTRODUCTION, ETAT DES INTRODUCTION, ETAT DES LIEUXLIEUX

    2.2. ORIGINE, CLASSIFICATION ET MODE ORIGINE, CLASSIFICATION ET MODE DACTION DES ANTIBIOTIQUESDACTION DES ANTIBIOTIQUES

    3.3. METHODE DETUDE DE LA METHODE DETUDE DE LA SENSIBILITE AUX ANTIBIOTIQUESSENSIBILITE AUX ANTIBIOTIQUES

    4.4. RESISTANCE NATURELLE ET ACQUISERESISTANCE NATURELLE ET ACQUISE 5.5. EPIDEMIOLOGIE DE LA RESISTANCEEPIDEMIOLOGIE DE LA RESISTANCE 6.6. PERSPECTIVES ET CONCLUSIONPERSPECTIVES ET CONCLUSION

    3

  • Quand la Quand la rsistance rsistance bactrienne bactrienne aux aux antibiotiques antibiotiques fait la une fait la une des mdiasdes mdias

  • LE MONDE LE MONDE SCIENTIFIQUE ET SCIENTIFIQUE ET PHARMACEUTIQUE EST PHARMACEUTIQUE EST CONSCIENT DU CONSCIENT DU PROBLEMEPROBLEME

    5

  • EVOLUTION DE LA RESISTANCE DE EVOLUTION DE LA RESISTANCE DE Streptococcus pneumoniaeStreptococcus pneumoniae A LA A LA

    PENICILLINE G PENICILLINE G

    Source : C. N. R. du PNEUMOCOQUE Source : C. N. R. du PNEUMOCOQUE [ plus de 28 000 souches tudies][ plus de 28 000 souches tudies]

    0,5 1,13,8

    12

    20

    25

    3236

    42

    48

    0

    10

    20

    30

    40

    50

    84 86 87 90 92 93 94 95 96 97

    % de souches avec une CMI > 0,125 mg/L

  • Streptococcus pneumoniaeStreptococcus pneumoniae

    7

  • APPARITION DE LA RESISTANCEAPPARITION DE LA RESISTANCE

    MONDIALISATION DU PHENOMENEMONDIALISATION DU PHENOMENE

    8

  • PLAN DE LEXPOSEPLAN DE LEXPOSE

    1.1. INTRODUCTION, ETAT DES LIEUXINTRODUCTION, ETAT DES LIEUX

    2.2. ORIGINE, CLASSIFICATION ET ORIGINE, CLASSIFICATION ET MODE DACTION DES MODE DACTION DES ANTIBIOTIQUESANTIBIOTIQUES

    3.3. METHODE DETUDE DE LA METHODE DETUDE DE LA SENSIBILITE AUX ANTIBIOTIQUESSENSIBILITE AUX ANTIBIOTIQUES

    4.4. RESISTANCE NATURELLE ET ACQUISERESISTANCE NATURELLE ET ACQUISE 5.5. EPIDEMIOLOGIE DE LA RESISTANCEEPIDEMIOLOGIE DE LA RESISTANCE 6.6. PERSPECTIVES ET CONCLUSIONPERSPECTIVES ET CONCLUSION

    9

  • EXPERIENCE PRINCEPSEXPERIENCE PRINCEPS

    1928 : dcouverte 1928 : dcouverte fortuite par fortuite par Alexander Alexander Flemming de Flemming de lactivit lactivit antibactrienne antibactrienne sur sur S. aureusS. aureus dun dun composant de composant de Penicillium Penicillium notatumnotatum

    10

  • REHABILITATION DUN REHABILITATION DUN PRECURSEUR IGNOREPRECURSEUR IGNORE

    En 1898 Ernest Duchesne : 1874En 1898 Ernest Duchesne : 1874--1912 avait dcrit 1912 avait dcrit la concurrence la concurrence vitalevitale sans pouvoir aller au bout sans pouvoir aller au bout de la dmarchede la dmarche Il tudie dans sa thse l'interaction entre Il tudie dans sa thse l'interaction entre Escherichia coliEscherichia coli et et Penicillium Penicillium glaucumglaucum, , prouvant que ce dernier peut liminer prouvant que ce dernier peut liminer compltement la premire dans une culture compltement la premire dans une culture contenant ces deux seuls organismes. Il contenant ces deux seuls organismes. Il prouve galement qu'un animal inocul avec prouve galement qu'un animal inocul avec une dose mortelle de bacilles de la une dose mortelle de bacilles de la typhodetyphode est exempt de maladie s'il a t est exempt de maladie s'il a t pralablement inocul avec le Penicillium pralablement inocul avec le Penicillium glaucumglaucum..

    11

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Escherichia_colihttp://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Penicillium_glaucum&action=edit&redlink=1http://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Penicillium_glaucum&action=edit&redlink=1http://fr.wikipedia.org/wiki/Typho%C3%AFde

  • ORIGINE DES ANTIBIOTIQUESORIGINE DES ANTIBIOTIQUES

    ORGANISMESORGANISMES

    PRODUCTEURSPRODUCTEURS

    ChampignonsChampignons Penicillium

    BactriesBactries Streptomyces, Bacillus

    Synthse pure (Synthse pure (sulfsulf., trim., Q)., trim., Q)

    PREPARATIONPREPARATION

    CHIMIQUECHIMIQUE

    Purification Purification d'extraitsd'extraits

    HmiHmi--synthsesynthse

    SynthseSynthse

    * Pour 15 000 molcules tudies, 150 antibiotiques "utilisables"* Pour 15 000 molcules tudies, 150 antibiotiques "utilisables"

    12

  • CLASSIFICATION DES ANTIBIOTIQUES CLASSIFICATION DES ANTIBIOTIQUES II

    CLASSES /S CLASSES DCI

    B-Lactamines Pnicillines G, A, M

    Cphalosporines

    (CI, II, IIIG)

    Monobactam

    Pnms

    Pni. G, Amoxi., Carboxipni., Urdopni.

    Oxacilline

    Cfalotine, Cfuroxime, Cftriaxone,

    Cftazidime, Cefsulodine, Cfpime

    Aztronam

    Imipnme, Mropnme, Ertapneme

    Aminosides Gentamycine., Tobra., Ntil., Amikacine

    Ttracyclines Doxycycline., Minocycline, Tigcycline

    Phnicols Tiamphnicol

    MLSK Macrolides Lincosamides

    Synergistines

    Ktolides

    Erythro., Clarithromyc.

    Lincomicine, Clindamicine

    Pristinamycine, Dalfopristine-Quinupristine*

    Tlithromycine

    Glycopeptides Vancomycine, Ticoplanine, Daptomycine

    Polymyxines Colistine

    13

  • CLASSIFICATION DES ANTIBIOTIQUES CLASSIFICATION DES ANTIBIOTIQUES IIII

    CLASSES /S CLASSES DCI

    Sulfamides +

    Trimthoprime

    Sulfamthoxazole-Trimthoprime

    Imidazols Mtronidazole, Ornidazole

    Quinolones

    Et F.Q.

    Urinaires

    Loco-rgionale

    Systmiques

    Acide nalidixique, Acide pipmidique,

    Norfloxacine

    Ofloxacine, Ciprofloxacine

    Lvofloxacine, Moxifloxacine

    Antituberculeux Ansamycines Rifampicine Isoniazide

    Ethambuthol

    Divers Acide fusidique Fosfomycine

    Oxazolidinones Linzolide 1987 => 2005

    Lipopeptides Daptomycine 1984 => 2006

    14

  • HISTORIQUE DE LA HISTORIQUE DE LA DECOUVERTE DECOUVERTE

    DES ANTIBIOTIQUESDES ANTIBIOTIQUES Chloramphnicol

    Ttracycline

    Kanamycine

    Rifamycines

    Pnmes Mupi-

    rocine

    Sulfamides*

    Pnicilline**

    Erythromycine

    Isoniazide

    Ac. Nal. F.Q.

    Colistine Cphalosporine

    Fucidine

    CIIIG

    Inhibiteurs

    Streptomycine

    Furanes

    Virginiamycine

    Vancomycine

    Gentamicine

    Oxazolidinones

    Ampicilline Amikacine

    Lipopeptides

    1940-45

    45-50

    50-55

    55-60

    60-70

    70-80

    >80

    15

  • STRUCTURE DE LA PAROI STRUCTURE DE LA PAROI BACTERIENNEBACTERIENNE

    GRAM +GRAM + GRAM GRAM --

    16

  • MODE D'ACTION DES MODE D'ACTION DES ANTIBIOTIQUESANTIBIOTIQUES

    Ribosome

    Paroi

    ADN

    Gyrase

    Traduction de l'ARNm

    Aminosides, Cyclines

    MLS, Chloramphnicol

    ac. fusidique

    Synthse

    peptidogly.

    b-lactamines

    Glycopeptides

    Fosfomycines

    Bacitracine

    Rplication de l'ADN

    Quinolones

    Transcription

    de l'ADN

    Rifamycines

    Biosynthse

    mtab.

    Sulfamides

    Trimthoprime

    folates

    17

  • PLAN DE LEXPOSEPLAN DE LEXPOSE

    1.1. INTRODUCTION, ETAT DES LIEUXINTRODUCTION, ETAT DES LIEUX 2.2. ORIGINE, CLASSIFICATION ET MODE ORIGINE, CLASSIFICATION ET MODE

    DACTION DES ANTIBIOTIQUESDACTION DES ANTIBIOTIQUES

    3.3. METHODE DETUDE DE LA METHODE DETUDE DE LA SENSIBILITE AUX SENSIBILITE AUX ANTIBIOTIQUESANTIBIOTIQUES

    4.4. RESISTANCE NATURELLE ET ACQUISERESISTANCE NATURELLE ET ACQUISE 5.5. EPIDEMIOLOGIE DE LA RESISTANCEEPIDEMIOLOGIE DE LA RESISTANCE 6.6. PERSPECTIVES ETCONCLUSIONPERSPECTIVES ETCONCLUSION

    18

  • A. MARMONIER 19

    TECHNIQUES D'ETUDE DES ATBTECHNIQUES D'ETUDE DES ATB Etudes en point limite : dtermination de la CMI Etudes en point limite : dtermination de la CMI calcul de la CMBcalcul de la CMB

    T

    0 0,125 0,250 0,5 1 2 4 8 g/ml4

    5x102

    50 1 0

    SURVIVANTS

    C M I

    INOCULUM STANDARD

    5X105 CFU/MLCMB 50 / 5X105 =

    0,01 %

    GAMME ANTIBIOTIQUE

  • A. MARMONIER 20

    TECHNIQUES D'ETUDE DES ATBTECHNIQUES D'ETUDE DES ATB Aspects thoriques de la diffusion en Aspects thoriques de la diffusion en gloseglose

    20 2H

    10 8H

    16H

    0