Click here to load reader

REVISIONS TROISIEME PARTIE DU PROGRAMME

  • View
    105

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of REVISIONS TROISIEME PARTIE DU PROGRAMME

  • Page 1
  • REVISIONS TROISIEME PARTIE DU PROGRAMME www.la-revanche-des-ses.fr
  • Page 2
  • PREMIERE QUESTION 1) Quelle est la ralit du commerce international aujourdhui? Cela a t trait dans le dossier 13.
  • Page 3
  • PREMIERE QUESTION Nous avons : 1) Vu comment mesurer les changes internationaux en construisant une balance des paiements, en sattardant sur: - la balance commerciale - et sur la balance des transactions courantes
  • Page 4
  • PREMIERE QUESTION 2) Montr comment se dterminaient les changes entre deux monnaies, en distinguant les rgimes de changes fixes des rgimes de changes flexibles.
  • Page 5
  • PREMIERE QUESTION 3) Montr quelles taient les grandes tendances du commerce international aujourdhui: - Une augmentation des changes plus rapides que celle de la production - Une augmentation de la part des changes de produits manufacturs - Une augmentation des changes intra- branches - Une tripolarisation des changes - Une augmentation des changes intra- zone
  • Page 6
  • PREMIERE QUESTION 4) Dcouvert que ces volutions entranaient lapparition dune nouvelle DIT, o les pays schangent principalement des produits manufacturs forte valeur ajoute contre des produits manufacturs faible valeur ajoute
  • Page 7
  • DEUXIEME QUESTION 2) Quels sont les avantages et les limites du libre-change? Cela a aussi t trait dans le dossier 13.
  • Page 8
  • DEUXIEME QUESTION Nous avons: 1) Montr les bienfaits du libre change qui: - Permet une rallocation optimale des facteurs de production, source de gains de productivit, suite une spcialisation des pays en fonction des avantages comparatifs (thorie de Ricardo) - Permet de profiter dconomies dchelles lies lextension des marchs
  • Page 9
  • DEUXIEME QUESTION - Permet daccrotre le pouvoir dachat via la rduction du prix des produits imports - Permet daccrotre la concurrence, source de diminution des prix - Permet daugmenter lemploi via la croissance, au prix dune volution de la structure des emplois - Permet la convergence des conomies
  • Page 10
  • DEUXIEME QUESTION Pour illustrer ces bienfaits, nous avons prsent le mode de dveloppement des NPI 2) Prsent les limites du libre-change: - Apparition dun chmage structurel - Possibilit de pertes en cas de dgradation des termes de lchange - Possibilit daugmentation des ingalits entre pays - Risque de dumping social (qui est relativiser)
  • Page 11
  • DEUXIEME QUESTION 3) Prsent les dbats portant autour de la mise en place de mesures protectionnistes, en: - Dfinissant le protectionnisme et en en donnant ses principales formes: tarifaire, non-tarifaire et montaire. - Montrant les arguments en faveur du protectionnisme:
  • Page 12
  • DEUXIEME QUESTION le protectionnisme ducateur de List le protectionnisme ducateur de List le protectionnisme des industries snescentes de Kaldor le protectionnisme des industries snescentes de Kaldor le protectionnisme des activits stratgiques le protectionnisme des activits stratgiques le protectionnisme pour contrer une concurrence dloyale le protectionnisme pour contrer une concurrence dloyale les politiques commerciales stratgiques les politiques commerciales stratgiques
  • Page 13
  • DEUXIEME QUESTION - Et enfin, nous avons dcouvert les limites du protectionnisme: les reprsailles potentielles des partenaires commerciaux les reprsailles potentielles des partenaires commerciaux la diminution du pouvoir dachat des consommateurs nationaux la diminution du pouvoir dachat des consommateurs nationaux lallocation inoptimale des ressources lies au maintien dactivits dans lesquelles le pays na pas un avantage comparatif. lallocation inoptimale des ressources lies au maintien dactivits dans lesquelles le pays na pas un avantage comparatif.
  • Page 14
  • TROISIEME QUESTION 3) Comment peut-on expliquer la multinationalisation des firmes? Cela a t vu dans le dossier 14.
  • Page 15
  • TROISIEME QUESTION Nous avons: 1) Dfinit ce qutait une FMN partir des IDE 2) Montr que FMN et dlocalisation nallaient pas forcment de pair. 3) Mesur lvolution quantitative et structurelle des IDE 4) Montr que cette volution entranait le dveloppement dchanges intra-firme et exerait une influence sur la DIT 5) Dcouvert que les FMN pouvaient tre motives aussi bien par une recherche de comptitivit- prix quune recherche de comptitivit structurelle dans leurs stratgies de multinationalisation
  • Page 16
  • TROISIEME QUESTION 6) Montr les grands dterminants de la multinationalisation des firmes: - La recherche de cots plus faibles - Limplantation proche de la demande - La recherche deffets dagglomration - Le contournement de barrires protectionnistes
  • Page 17
  • TROISIEME QUESTION 7) Enfin, nous avons analys les consquences de la multinationalisation des firmes: - Sur lemploi dans les PDEM - Sur lautonomie des Etats
  • Page 18
  • QUATRIEME QUESTION 4) Comment est organise la rgulation de la mondialisation? Cela a t vu dans le dossier 15.
  • Page 19
  • QUATRIEME QUESTION Nous avons: - Dfinit ce qutait la rgulation - Prsent les grands acteurs de la rgulation: - Les grandes instances de rgulation internationales (OMC, FMI) - Les Etats - Les unions rgionales (UE) - Les ONG - Les FMN
  • Page 20
  • QUATRIEME QUESTION 3) Prsent les checs actuels de la rgulation 4) Prsentez les grands enjeux venir de la rgulation: Quelle place pour les Etats ? Quelle place pour les Etats ? Quelle place pour les PED ? Quelle place pour les PED ? Quelle place pour la dmocratie ? Quelle place pour la dmocratie ? Quelle place pour lcologie ? Quelle place pour lcologie ? Une remise en question des bienfaits du libre- change ? Une remise en question des bienfaits du libre- change ? Faut-il mettre en place des normes sociales? Faut-il mettre en place des normes sociales? Faut-il mettre en place des normes environnementales? Faut-il mettre en place des normes environnementales?
  • Page 21
  • QUATRIEME QUESTION Sur ce dernier point, nous avons prsent la logique de la mise ne place dun systme pollueur- payeur et dun systme de droits polluer.
  • Page 22
  • CINQUIEME QUESTION 5) Se dirige-t-on vers une uniformisation culturelle mondiale? Cela a t vu dans le dossier 15.
  • Page 23
  • CINQUIEME QUESTION Nous avons: - Fait des grands rappels du programme de premire: - Culture - Normes, valeurs, socialisation - Acculturation - Integration, assimilation contre- acculturation - Ethnocide
  • Page 24
  • CINQUIEME QUESTION 2) Montr les arguments avanant quil existe une uniformisation culturelle mondiale: - Convergence des modes de vie - Convergence des modes de consommation - Convergence des valeurs - Convergences des modes de production
  • Page 25
  • CINQUIEME QUESTION 3) mais nous avons aussi montr quil fallait relativiser cette convergence: - Il existe toujours des cultures trs diffrencis - Une grande partie du monde na pas accs au mode de vie occidentale - Il ne faut pas confondre biens culturels et culture - Il existe un phnomne de rinterprtation important qui empche la convergence
  • Page 26
  • SIXIEME QUESTION 6) La construction europenne a-t- elle remis en question lautonomie des politiques conomiques nationales? Cela a t vu dans le dossier 16.
  • Page 27
  • SIXIEME QUESTION 1) Nous avons tout dabord prsent un historique de la construction europenne 2) Nous avons montr quelles taients les tapes vers la constitution dune UEM 3) Nous avons vu ensuite les conditions et les raisons de la mise en place de leuro 4) Nous avons montr les objectifs de la constructions europenne :
  • Page 28
  • SIXIEME QUESTION - La recherche de la paix (le doux commerce ) - La recherche dune convergence des niveaux de vie des diffrents pays membres de lunion 5) Nous avons montr que si lUE tait un espace de libre-change fond suer une harmonisation progressive des lois, lunion politique restait encore raliser 5) Nous avons montr que si lUE tait un espace de libre-change fond suer une harmonisation progressive des lois, lunion politique restait encore raliser
  • Page 29
  • SIXIEME QUESTION 6) Nous avons vu quil existait peu de politiques communes en Europe. Il y a principalement: - La politique commerciale - La politique de la concurrence - La politique de change - La politique montaire dans la zone euro
  • Page 30
  • SIXIEME QUESTION 7) Nous avons ensuite vu que, dans la zone euro: - La politique montaire tait mene par la BCE et tait indpendante des gouvernements - Cette politique avait pour objectif un taux dinflation annuel infrieur 2% - Elle tait ralise via le niveau des taux directeurs et une politique dopen- market - Elle tait dinspiration montariste
  • Page 31
  • SIXIEME QUESTION 8) Puis nous avons vu que dans la zone euro les politiques budgtaires: - Restaient du ressort des Etats - Etaient en cadres par les rgles du pacte de stabilit - Se devaient de prsenter terme un dficit public nul Et nous avons prsent les arguments en faveur dune rduction des dficits, puis nous avons montr que dans certaines circonstances il ntait peut-tre pas prfrable de lutter contre les dficits
  • Page 32
  • SIXIEME QUESTION 9) Nous avons ensuite vu les effets des politiques menes dans la zone e

Search related