Revue de presse - Septembre 2011

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Revue de presse - Septembre 2011

Text of Revue de presse - Septembre 2011

  • Septembre 2011

    Revue de presse

    France Allemagne Italie Espagne Pologne Ukraine Web Marketing

  • March franais

    1

    France Allemagne Italie Espagne Pologne Ukraine Web Marketing

    Encore trop de paille en carafe Le manque de logistique freine lacheminement de la paille des zones cralires vers les rgions dlevage. Les pluies de lt ont t une vritable bouffe doxygne pour les leveurs. Elles ont relanc la pousse de lherbe mais cela ne compensera pas le manque de fourrages pour cet hiver. Pour beaucoup dexploitants, la scheresse ne se terminera quau printemps 2012. Grce aux nombreuses oprations paille, les leveurs ont russi trouver des volumes. Mais il reste un problme de taille : comment transporter cette paille avant lhiver dans les zones dlevage ? Xavier Beulin a annonc dernirement que seul du million de tonnes contractualises entre les dpartements offreurs et demandeurs avait t achemin. Lunostra, une union de syndicats de transporteurs routiers, estime quil manque dix mille camions. Quant au train, ils nacheminera pas plus de 5% des volumes. Il est rserv aux longues distances. Mais l aussi les cadences ne sont pas la hauteur des besoins. La Chambre d'agriculture des Bouches-du-Rhne rclame des mesures structurelles pour rendre la filire nouveau comptitive.

    Biocarburant, les algues prennent la troisime vague Avec le projet Green Stars annonc le 27 Septembre, la France doit se doter dun dmonstrateur industriel 120 millions deuros trs attendu par la filire. Mais la course aux algocarburants nest pas gagne davance. Rendements lhectare hors du commun, utilisation des missions de gaz effet de serre des usines, valorisation des eaux uses, non comptition avec les surfaces agricoles Sur le papier, les algocarburants ont tout pour plaire. Ils se revendiquent mme de la troisime gnration, celle qui doit enterrer la deuxime (qui valorise les plantes terrestres entires) avant mme quelle nait vu le jour et remiser au rayon des accessoires la premire gnration de biocarburant base de produits alimentaires.

    Cot du travail, la taxe sodas devrait profiter aux employeurs agricoles Le dput des Bouches-du-Rhne Bernard Reyns (ump) continue dfendre son projet de taxer les sodas pour abaisser le cot du travail permanent en agriculture. Cette proposition consiste dnoncer une niche fiscale car ces produits ne sont pas issus de la production agricole et ne devraient pas bnficier dune TVA 5,5%. La recette attendue slve 310 millions deuros.

  • Bl tendre la Pallice

    -4 /t214 /t

    Bl tendre Rouen

    -3 /t209 /t

    Colza Rouen

    -1 /t436 /t

    Colza Moselle

    -1 /t447 /t

    Mais Creil

    -1 /t204 /t

    Mais Bordeaux

    1 /t215 /t

    Orges fourragres Rouen

    -5 /t202 /t

    Orge hiver Rouen

    -2 /t225 /t

    Orge printemps Moselle

    -2 /t270 /t

    Tournesol St Nazaire

    -3 /t385 /t

    Bl dur Dpart Sud-Ouest

    +5 /t330 /t

    Pois fourrager Creil

    =0 /t228 /t

    Pois alimentaire Creil

    =0 /t228 /t

    Observatoire des marchs

    March franais

    2

    France Allemagne Italie Espagne Pologne Ukraine Web Marketing

  • Actualit Web Marketing

    3

    France Allemagne Italie Espagne Pologne Ukraine Web Marketing

    Mois d'aot en demi-teinte pour les investissements publicitaires

    Aprs un mois de juillet en demi-teinte, la tendance se confirme en aot: les investissements publicitaires ont progress de 3,1% en valeur le mois dernier, selon Kantar Mdia. C'est la tlvision nationale qui chute le plus, avec une baisse de 12,2% compar aot 2010. La TNT gagne 27,1%, les chanes nationales thmatiques, 5%. La presse progresse de 2,1%, la radio, de 4,2% tandis qu'Internet perd 0,6%. Enfin, la publicit extrieure a progress de 14,3% quand les investissements publicitaires au cinma ont bondi de 28,2%.

    Facebook embarque des mdias et des partenaires musicaux

    Mark Zuckerberg, CEO de Facebook, a annonc des volutions de taille lors de la confrence annuelle des dveloppeurs du rseau social, jeudi 22 septembre, au nombre desquelles l'ouverture d'une plate-forme d'applications partenaires, directement intgres Facebook, incluant les mdias (musique, vido, presse) et le divertissement. Facebook a annonc plusieurs partenariats: avec Spotify, Rdio, le franais Deezer ou Rhapsody pour la musique; Hulu, Netflix et les franais Dailymotion, TF1 ou l'INA pour la vido; The Guardian, le Huffington Post, Yahoo News ou encore Les Echos, L'Equipe ou Le Monde pour la presse; Air BNB ou Ticket Master pour la billetterie.

    IBM sort une nouvelle version de sa solution de web analytics IBM sort une nouvelle version de sa solution de web analytics afin que les entreprises puissent optimiser leurs campagnes marketing en ligne sur lensemble des canaux digitaux et mobiles : sites Web, rseaux sociaux et tlphones portables. Cette solution permet en effet de raliser un tracking web approfondi, de mesurer lapptence des visiteurs pour les produits et services en ligne, de dfinir les campagnes marketing et dlaborer des offres personnalises en temps rel. Exemple : lentreprise peut analyser le trafic sur Facebook ou Twitter pour, ensuite, proposer ses clients des promotions sur mesure directement sur leurs terminaux mobiles. Cette nouvelle version sintgre dans la dmarche Smarter Commerce dIBM dont lobjectif consiste aider les entreprises commercialiser plus efficacement leurs produits et amliorer leur fidlisation.

  • Actualit Web Marketing

    4

    France Allemagne Italie Espagne Pologne Ukraine Web Marketing

    Les mdias pros, pros du " streching de marque "

    L'association Presse Pro a demand Seprem Etudes et Conseil de raliser une tude quantitative en ligne permettant de dresser un panorama de " La diversification des marques de presse professionnelle ". Ses rsultats vont surprendre : c'est en effet la presse pro qui est le mdia le plus en avance sur la diversification des ses marques. L'investigation conduite par Seprem Etudes et Conseil porte sur 270 titres reprsentant 80 % du C.A. de la presse professionnelle . Il en ressort que les diteurs de mdias spcialiss nont pas attendu que les quotidiens et magazines sintressent au streching de marque pour se diversifier et disposent sur ce point d'une belle longueur d'avance. - Tous sont prsents sur Internet, souvent avec plusieurs sites. - 69 % ditent dj des produits non priodiques imprims et en ligne. - 47 % organisent des vnements, dont des trophes professionnels. - 37 % pratiquent la VAD et commercialisent des bases de donnes. - 27 % sont dj prsents sur le march des confrences et formations. - 25 % organisent des salons et congrs. - 20 % coproduisent des tudes et proposent du publishing et de la production audiovisuelle. - Enfin, 16 % tirent des revenus des licences de leurs marques et des droits sur leurs contenus. Ces diversifications reprsentent 15 20 % du C.A. des entreprises qui les mettent en uvre, soit beaucoup plus que ce que lon observe aujourdhui dans les autres formes de presse ainsi que dans laudiovisuel. Et il est intressant de noter quelles sont le fait dditeurs de toutes tailles, dont beaucoup de TPE, qui les mettent le plus souvent en uvre avec des moyens internes. Comme Monsieur Jourdain faisait de la prose sans le savoir, les diteurs de mdias pros ont dvelopp des stratgies de marque sans en avoir toujours conscience. Ils lont fait naturellement et avec un indniable succs pour des raisons qui tiennent leurs trois spcificits : -Une trs bonne connaissance des lecteurs et annonceurs auxquels ils sadressent. - Une capacit produire des contenus experts forte valeur ajoute, qui a pour consquence une trs forte crdibilit de leurs diversifications. - Un vrai rle dacteur et danimateur (et pas seulement de tuyau ) au sein des communauts auxquels ils sadressent. Les mdias grand public de proximit et les magazines qui traitent de centres dintrt pointus disposent vraisemblablement des mmes potentiels. Small is beautiful !

  • Actualit Web Marketing

    5

    France Allemagne Italie Espagne Pologne Ukraine Web Marketing

    Yahoo mise sur les alliances

    Le filiale franaise du gant amricain compte sur l'innovation technologique et de nouvelles offres publicitaires pour attirer les annonceurs. Malgr les remous de ces dernires semaines, entre l'viction de Carol Bartz, sa directrice gnrale, et les rumeurs de rapprochement avec AOL, Yahoo continue de plancher. Voil le message que sa filiale franaise voulait faire passer, le 15 septembre, lors de la prsentation de sa grille de rentre, autrement dit ses nouveaux contenus. Avec pour ambition d'attirer les internautes, mais aussi les annonceurs dans un contexte tendu. D'aprs le cabinet Emarketer, sur le march amricain, Facebook devrait atteindre 17,7% de part de march, devant Yahoo (13,1%) et Google (9,3%). Au menu: une couverture spciale de la Coupe du monde de rugby, l'lection prsidentielle via un partenariat avec l'institut LH2, l'arrive de Pascal Rich, de Rue 89, et d'lisabeth Lvy, de Causeur.fr, pour des dbats sur le portail. Yahoo assure aussi qu'il demeure au cur de l'innovation technologique. Nous lanons de nouveaux produits qui vont rvolutionner la manire dont on consomme les contenus, estime Blake Irving, responsable produits monde. Avec, par exemple, Livestand, une application pour mobiles et tablettes, qui proposera d'ici quelques semaines en France le contenu de Yahoo et de partenaires sous HTML 5 (qui permet notamment d'afficher des contenus sous format Flash, y compris sur les Ipad). Yahoo s'apprte aussi lancer une application de reconnaissance automatique de son (dans une publicit, un single, etc.), et proposera des contenus lis celui-ci sur le mobile. Vente de l'inventaire publicitaire S'y ajoute une incursion dans l