Click here to load reader

Societe Transport Gabon

  • View
    42

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of Societe Transport Gabon

2011

Business Plan

Cration dune ligne de transport par Bus de Libreville Bitam (Gabon)

dit le 22/03/2013 - Page 1/39

SOMMAIREI.UN PAYS : LE GABON1.1Les atouts dune croissance 1.1.1 Une dmographie en croissance 1.1.2 Une population urbaine et jeune 1.1.3 Un style de vie moderne 1.1.4 Rpartition du PIB par secteur 1.1.5 Ptrole, manganse et bois : sources de croissance conomique 1.1.6 Balance commerciale positive 1.2 Un environnement favorable aux affaires 1.2.1 Favoriser les investissements trangers 1.2.2 Augmenter les volumes d'investissement 1.2.3 Encourager de nouveaux partenaires 1.3. Les Rseaux de communication 1.3.1 Le RESEAU ROUTIER 1.3.2 Le RESEAU FERROVIAIRE 1.3.3 Les PORTS 1.4. Les Relations France-Gabon 1.4.1Les moyens de paiementsdit le 22/03/2013 - Page 2/39

1.5 Les Rseaux de communication 1.5.1 Le RESEAU ROUTIER 1.5.2 Le RESEAU FERROVIAIRE 1.5.3 Les PORTS

II UN PROJET2.1Une Ide : Le transport terrestre 2.2 La liaison Libreville-Bitam 2.3 La concurrence 2.4- La coupe Africaine des Nations une opportunit

III LES ACTIONNAIRES3.1 Le dirigeant 3.2 Les Associs

IV LES ELEMENTS FINANCIERS V DIVERS

I.LE GABON1.1Les atouts dune croissance 1.1.1 Une dmographie en croissance

Superficie : 267 667 km Population : 1 545 255 habitants

dit le 22/03/2013 - Page 3/39

Croissance dmographique : 2,025 % par an Esprance de vie (en 2009) : - hommes : 52 ans - femmes : 55 ans Taux de natalit: 35,57 (en 2009) Taux de mortalit : 12,76 (2009) Taux de fcondit: 4,6 enfants/femme (en 2009) Principaux groupes ethniques : Les Fangs, les Etsiras, les Bapounous, les Myenes, les Bandzabis, les Batks. Le Gabon na pas (ou peu) de flux migratoire.

1.1.2 Une population urbaine et jeune

Population urbaine : - en 2008 : 85 % - estim en 2015 : 87,7% - Libreville : 518 156 habitants - Port-Gentil : 120 600 habitants - Franceville : 80 000 habitants Densit : 5,3 hab/km

1.1.3 Un style de vie moderne

Taux dquipement des mnages : - Radio : 73% - Tlvision : 50%dit le 22/03/2013 - Page 4/39

- Rfrigrateur : 48% - Magntoscope : 20% - Voiture : 14%

Internautes : 90 000

1.1.4 Rpartition du PIB par secteur

PIB nominal : 4972.8 milliards FCFA (2007) PIB nominal hors ptrole : 2249.3 milliards FCFA (2007) PIB par Habitant (2007) : 2 491 022 F CFA Monnaie: 1 euro = 656 francs CFA (parit fixe) Croissance conomique 2009 : + 2,6% - dont croissance secteur non-ptrolier : + 6,2% - avec une inflation moyenne de + 2,6%

dit le 22/03/2013 - Page 5/39

1.1.5 Ptrole, manganse et bois : sources de croissance conomiqueProduction en 2009 :

ptrole : 12,6 MT manganse : 3,25 MT bois : 3 350 678 m3

1.1.6 Balance commerciale positive

Balance commerciale : 3 104,1 milliards de FCFA (2008) Taux dinvestissement (en 2009) : 33,7%

1.2 Un environnement favorable aux affaires 1.2.1 Favoriser les investissements trangers

Le Gabon, pour assurer l'exploitation de ses ressources naturelles, a mis en place ds l'origine un cadre juridique et fiscal favorable aux investissements trangers. La prosprit conomique du pays, sa situation gographique privilgie, la stabilit politique et sociale qu'il garantit et les infrastructures d'accueil proposes ont dj encourag de nombreux investisseurs trangers, tous secteurs confondus, s'implanter au Gabon. Deux initiatives illustrent la volont de donner une nouvelle impulsion la promotion des investissements trangers :

La cration, dbut 2002, de l'Agence de Promotion des Investissements Privs (APIP), dote des missions d'information et de conseil aux investisseurs, et de facilitation des dmarches administratives lies la cration d'entreprise. La cration en 2005 d'une Zone Franche Mandji (Port-Gentil) ; elle offrira des conditions fiscales attractives comme une exonration d'impts pendant 10 ans ou des crdits d'impts lis l'investissement et l'emploi. La seconde transformation du bois, les industries navales et para-ptrolires sont les cibles privilgies du projet.

dit le 22/03/2013 - Page 6/39

La Gabon est entirement ouvert aux investisseurs trangers qui sont effectivement, Franais en tte, prsents dans tous les secteurs de lconomie. Ce pays nest pas considr comme une nation difficile. On notera une trs grande stabilit politique et une paix sociale qui favorisent un climat gnral propice aux affaires et une prsence sur place des services de conseils fiables reconnus internationalement (Deloitte Touch et Ernst & Young) Scurit des IDE Le Gabon a adhr lagence multilatrale de garantie des investissements (MIGA) et au centre international pour le rglement des diffrents relatifs aux investissements (CIRDI). Ces diffrents organismes permettent dapporter une scurit aux investisseurs dance ce pays. Le Prsident Ali Bongo Ondimba entend favoriser les investissements en facilitant encore davantage les dmarches administratives : Un cadre juridique et rglementaire favorable aux partenariats publics privs sera rapidement mis en place pour favoriser une forte implication du secteur priv national et international dans tous les projets . Pour cela, l'Etat doit acclrer les rformes sectorielles, renforcer les politiques d'appui aux entrepreneurs et leur faciliter les formalits et procdures administratives .

1.2.2 Augmenter les volumes d'investissementLes volumes d'investissements directs trangers (IDE) sont encore modestes compars aux flux des IDE mondiaux. Le Gabon attirait tout de mme en 2001, 1,2% des flux destins la seule Afrique, montant d'investissement reprsentant presque 4% du PIB. Le secteur ptrolier est de trs loin le premier secteur bnficiant des IDE. La mise en valeur des gisements connus prenant le pas en 2002 sur les dpenses d'exploration menes en offshore ultra-profond. La volont du Gabon de dvelopper de nouveaux secteurs conomiques constitue une opportunit relle pour les investisseurs oprant dans les secteurs du tourisme, de l'exploitation minire, de la filire bois, des travaux publics ou des tlcommunications.

1.2.3 Encourager de nouveaux partenairesLa France, avec 1 241 millions d'euros d'investissements directs, tait, fin 2000, le premier investisseur tranger au Gabon. La prsence franaise est visible dans tous les secteurs de l'conomie : ptrole, exploitation forestire, extraction du manganse, BTP, agroalimentaire, services et distribution.

Les investissements de pays tiers se dveloppent sensiblement, principalement dans les secteurs conomiques en dveloppement. L'attitude vis--vis des investisseurs trangers, au-del de la politique gouvernementale, est un fait culturel rel : un tranger qui est suppos apporter une contribution l'conomie du pays sera gnralement accueilli dedit le 22/03/2013 - Page 7/39

faon positive par les reprsentants de l'Administration avec lesquels il aura traiter.

1.4 Les Relations France-GabonDepuis son lection, Mr Nicolas Sarkozy sest dj rendu au Gabon trois fois pour les raisons suivantes: -le Gabon est le seul pays africain sur la faade atlantique qui possde une base militaire franaise -Total-Gabon est le premier oprateur ptrolier du pays - Arva y prospecte la recherche duranium -Bollor sintresse aux activits portuaires

Le Gabon est le 74me partenaire de la France dans le monde, la structure des changes Franco-Gabonaises se caractrise par des exportations franaises dans tous les domaines. Le Gabon est le 9me pays africain o la France investit le plus derrire lAfrique du sud. La prsence franaise est globalement ancienne et reprsente une centaine de filiales donc les activits couvrent lensemble des secteurs conomiques. Le conseil Franco-Gabonais des affaires. Pour accompagner plus efficacement possible le Gabon sur la voie de l'mergence prne par le nouveau gouvernement Gabonais. Le prsident Nicolas Sarkozy lors de sa visite officielle le 24 Fvrier 2010 au Gabon sign un plan d'action pour la mise en oeuvre d'un partenariat stratgique entre la rpublique Franaise et la rpublique Gabonaise. Dans cette perspective, le plan d'action prvu de faciliter la participation active des entreprises Franaises. Accrotre les flux d'investissements Franais au Gabon. La mise en place d'un conseil Franco-Gabonais des affaires.

Ce conseil permettra aux investisseurs Franais tablis au Gabon de rencontrer tous les trimestres les membres du gouvernement comptence conomique. il doit permettre galement de faire concrtement le point sur les forces et les faiblesses d'un ct et de l'autre. ( A ce jour 160 socit Franaise oprent au Gabon avec 10 000 salaries )

1.4.1 Les moyens de paiementsdit le 22/03/2013 - Page 8/39

Le Gabon dispose dune monnaie fixe par rapport leuro : cest le franc CFA. 1=655fCFA La convertibilit avec la monnaie europenne est illimite et garantie par le trsor franais. Le Gabon prsente : - Une stabilit politique et sociale indispensable au dveloppement et la croissance. - Un environnement gographique favorable, donnant accs un nouveau march et dnormes potentialits commerciales - Des ressources naturelles abondantes - Un rseau bancaire fiable.

1.5 Les Rseaux de communication 1.5.1 Le RESEAU ROUTIERLe rseau routier a longtemps souffert de l'absorption des ressources lie la construction du Transgabonais. Depuis 1992, un vaste Programme d'Amnagement du Rseau Routier (PARR) a t initi. Il prvoit le bitumage progressif des grands axes, le renforcement des voies bitumes endommages et l'ouverture de routes dans les zones enclaves. Entre 1999 et 2025, le PARR devrait amnager 1266 Km de routes bitumes.

1.5.2 Le RESEAU FERROVIAIRELe dveloppement du rseau ferroviaire gabonais a repos principalement sur la construction du chemin de fer Transgabonais, qui a dmarr en 1975. Les enjeux sous-jacents ont t nombreux : monte en puissance de Franceville, rorientation des exportations de minerais par le port d'Owendo, haus