Sortir, janvier 2012

  • View
    213

  • Download
    0

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Sortir, janvier 2012

Transcript

  • Ce mois-ci :

    Gil Kether Danse Koto 2 Evans Studio 66 HandballJeune public

    Lagenda de toutes les sorties culturelles, sportives et festives

    ChampignyDu 1er au 31 janvier 2012

    Boxe BoxeDimanche 5 fvrierau thtre Grard-Philipe

    Les PetitesFormes

    Festival

    M

    . Cav

    alca

  • Lart lyrique sinvite Champigny avec une slection des meilleurs ex-traits de La Vie Parisienne ou encore de La Belle Hlne de Jacques Offen-bach, interprts par la compagnie Lyric'Armor. Rencontre avec le tnor Gil Kether, qui incarne, entre autres, le baron de Gondremarck.

    Gil Kether

    Loprette est un artscnique majeur

    P.2/3 - SORTIR Champigny - N 435 - janvier 2012

    Champigny

    Votre compagnie sattache rapprocher lart lyrique du public ?Lyric Armor a t cr en 2002 pour apporter lart lyrique dans des villes et des lieux o il nest plus ou peu reprsent. Nous composons des spec-tacles dimension humaine, du concert scnographi aux extraits dopra. Notre format permet de mettre loprette la porte de tous : pour inviter le public lvasion. Loprette, cest comme faire sauter une bouteille de champagne : deux heures de bonheur et de bonne humeur partager !

    Quel est le thme du spectacle que vous donnez Champigny ?Pour notre troisime venue Champigny, le spectacle est entirement ddi Offen-bach. Nous invitons le public explorer ses plus grandes uvres la rencontre de personnages clbres comme le baron de Gondremark ou le Vice-Roi. Nous faisons aussi un clin dil historique Champigny, car nous avons

    dcouvert que Marie-Franoise de Beauharnais, belle-sur de lpouse de Napolon 1er, a sjourn Champigny. Nous sommes donc ses invits et cest elle, par lintermdiaire de la pianiste Amandine Duchnes, qui sert de fil rouge entre les scnes chantes et joues par Nicole Kuster et moi-mme : comme un trait dhumour. Nous essayons de personnaliser nos reprsenta-tions, de crer une interactivit ; cest plus plaisant pour le spectateur.

    Loprette est-elle destine tousles publics ?Bien sr, et la jeune gnration adore ! Lop-rette sadresse tous grce son carac-tre ludique. Loprette est souvent dni-gre par sno-bisme social.

    Dimanche 8, 15h au centre Olivier-Messiaenwww.lyric-armor.comTarifs : 5 (enfant), 8 (rduit) et 12 (plein)Dure : 1h30Renseignements et rservations au

    01 45 16 91 07

    Cest un art considr comme secondaire. Pourtant, loprette de la grande poque est un art majeur qui ne souffre pas la mdiocrit. Lopra bouffe ou loprette nest pas de lopra au rabais , car lartiste doit pouvoir chanter aussi bien que dans un opra, tout en jouant la comdie et, parfois, tout en dansant. Cest une approche artistique complte, linstar du music-hall, qui sduit toutes les gnrations.

    Propos recueillis par Sophie Durat

  • Les PetitesFormesse fontune scne

    Derrire la porte de votre voisin,les artistes vous reoivent en petitcomit pour des reprsentationsformat court. Ldition du festivaldes Petites Formes vous appartient, partout dans la ville, et vous retrouvepour le final avec le spectacleBoxe Boxe. Rideau !

    Lvnement

    Dans des lieux publics insolites, chez lhabitant Le festival des Petites Formes se font une scne se glisse partout pour rapprocher la culture du plus grand nombre. Pas question de passer ct de ldition 2012, un millsime tout en diver-sit qui sadresse aux enfants comme aux plus grands avec du thtre, du conte, de la musique, du chant, des performances, de la danse, des clowns, des marionnettes... dcouvrir, entre autres ppites : une heure pour voyager avec les contes traditionnels de Priscile de Nidal Qannari ou les contes traditionnels africains de Bibata Roamba, pour dcoller avec le duo guitare/violoncelle, rigo-ler avec le thtre dobjet de Guillaume Hunout Attention la vl et sinterroger avec la pice Fantaisies LIdal fminin nest plus ce quil tait ! Version 3, fermer les yeux sur

    Vivaldi et Piazzola lors du concert Saisons, swinguer avec lHommage Django, ou sva-der avec la danse voix nues de lassociation K(1) Immersion galement dans lvolution de lhistoire du personnage du clown avec une confrence drolatique Le Gai savoir du clown, ou celle baptise Collier de nouilles, sur la crativit en milieu scolaire avec une ton-nante collection de cadeaux de fte des mres Sans oublier les interventions dcales de la compagnie OPUS, avec les soires participatives ! Et hop, le final !Festivaliers, accueillants, artistes et publics se retrouvent pour le grand final avec le spectacle de danse hip-hop Boxe Boxe cr par la compa-gnie Kfig. Du ring la scne, la boxe et la danse jouent de leurs connivences dans leffort, la chorgraphie, lexcitation du

    combat ou le trac de lartiste, le gong ou le lever de rideau parce que la boxe, cest dj de la danse . Une clture du festival toute en lgret et en posie qui propose une vision dcale de lart martial accom-pagne par le Quatuor Debussy.Astuce de ldition 2012, le pass festival 18 euros ouvre tous les spectacles et offre une invitation pour Boxe Boxe : des moments rares, coups srs !(1) Lassociation K est lhonneur aux Rendez-vous de Grard-Philipe, vendredi 13 de 19h30 20h30, avec une carte blanche lartiste Karim Sebbar.

    Du 20 janvierau 5 fvrier partoutdans la villeTarifs : 3 (enfant) et 5 (adulte) Pass festival 18 Boxe boxe, dimanche 5 17h au thtre Grard-Philipe.contact@lespetitesformes.fr 01 41 77 10 39 et 01 48 80 05 95 (Boxe Boxe)

    Festival

    M

    . Cav

    alca

  • ExpositionLee Chong-HyockLartiste coren, remarqu la FIAC,soumet ses toiles puissantes et la forcede ses couleurs lil des amateurscampinois : une uvre contemplative qui croise figures gomtriques et lan spirituel.De Soul Paris, Lee Chong-Hyock, n en 1938 et diplm des Beaux-Arts, incarne une certaine cole de Paris au fil de dizaines dexpositions salues pour la sensibilit et la puissance de ses uvres. Dans ses toiles abstraites, des construc-tions immatrielles qui conjuguent figures gomtriques et formes en libert, la lu-mire explose, discrte et sereine, pour donner corps sa pense contemplative. Un halo ? Ici, de la nostalgie, de la dou-ceur en arabesque, un lan spirituel vers le ciel Un travail qui appelle la sim-plicit et la franchise des formes pour des uvres denses qui semblent des rves inaccessibles. Champigny, le peintre livre la force de ses toiles lors de son exposition Lumires blanches et les cou-leurs dans lespace , ne dune volont de recherche de vrit et dexigence crative.

    Champigny

    CafConcThe Lgende !Le plus campinois des clubs de blues rock reprend du service le samedi 14 16h avec le groupe mythique Les Zoo-zoos : un son rock la Tom Waits, des textes de tradition populaire, une batte-rie qui frappe fort rejoignez la bande pour un enzoozootage dans la plus pure rgle festive ! Vendredi 20 21h, cest la sance cin avec la projection du 26e nu-mro de Vido sur Marne. galement, un hommage Serge Bastille un grand de la chanson samedi 21 16h, avec les artistes et amis Pascal Bret, Philippe Mouton, Michel Herv, Tichot, La Mor-due et Gilles Langoureau.Au BelvdreEntre libre + conso (majoration de 1 e pour Vido sur Marne)

    Encore lafficheLes expositions : Nous qui sommes encore vivants, Andr Ulman, Ebensee, 1944 La Rsistance dans les camps nazis , jusquau 31 aot 2012 au muse de la Rsistancenationale ; Amandine Chenot jusquau lundi 9 janvier 2012, la Maison des arts plastiques

    Spectacles, expos, concerts

    Zoozoos

    Jusqu'au 31 mars 2012au centre Jean-VilarVernissage vendredi 13 janvier 19hEntre gratuite

  • P.4/5 - SORTIR Champigny - N 435 - janvier 2012

    La compagnie Chantier majeur propose une variation motionnelle et sensorielle du mouvement et de lespace. Une cration pour danseurs et danseuses entre mouvance et posie : un change dempreintes

    RencontreParlons-en !Aprs la diffusion du film Les Neiges du Kilimandjaro, de Robert Guediguian, jeudi 12 au Studio 66, les membres du club se retrouvent pour une discussion critique et claire ouverte tous les curieux : on en parle, on parle de tout et avec tous en toute libert !Samedi 14 17h30 au caf La Terrasse(place du march)

    ExpositionLe travail en Val-de-MarneDe la Prhistoire jusquaux annes 1970, le labeur, la production, le savoir-faire comme les matriaux et techniques ont construit le Val-de-Marne dans ses spcificits et dans sa relation Paris. Une thmatique qui dbute par le premier volet dune exposition Le travail en Val-de-Marne et une table ronde sur le rapport des artistes au travail. Jusquau 29 juillet 2012 ; table ronde, mercredi 25 19h30.Maison de lHistoire et du Patrimoine.Renseignements : 01 41 79 27 90

    Danse contemporaineDe la pousserythmique delespace sur unepomme et zroRendre visible les sensations et les mo-tions, celles relatives aux surfaces et aux es-paces Par un travail de recherche original, la chorgraphe Frdrique Robert, la scno-graphe Monica Mariniello portent le mou-vement comme une matire lmentaire dimension potique. Dans De la pousse rythmique de lespace sur une pomme et zro, danseurs et danseuses dhorizons dif-frents font la part belle aux ressentis et aux nuances pour rendre palpable, justement, la perception. Prouesse dune qute de sensa-tions singulires, retrouves ou imagines, qui provoquent une succession de climats, de rsonances et dinfluences mutuelles : la danse est cet change, compos de super-positions dempreintes. saisir comme une bulle qui va et qui vient.Samedi 14 20h30 et dimanche 15 15hau centre Olivier-MessiaenTarifs associatifs : 5 e (enfant), 8 e (rduit)et 12 e (plein)Rservation : 01 45 16 91 07

    cration

    M

    . Mar

    inie

    llo

  • P.6/7 - SORTIR Champigny - N 435 - janvier 2012

    ChampignySpectacles, expos, concerts

    MusiqueKoto 2 EvansCuriosit jazzy jetant un pont entre les uvresde Bill Evans et la musique traditionnellejaponaise : un tri