Special PROS #16

  • View
    248

  • Download
    10

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Le magazine des mtiers de la piscine et du spa

Transcript

  • Sp

    ci

    al P

    RO

    S -

    Le

    mag

    azin

    e de

    s mt

    iers

    de

    la p

    iscin

    e et

    du

    spa

    - Jan

    vier

    / F

    vrie

    r 201

    6

    16

    ww

    w.eu

    rosp

    apoo

    lnew

    s.com

    Espace convivialit

    ENTREPRISESActualits, rencontres, formations, vie syndicale

    NOUVEAUTSInnovations, produits, quipements p.20

    p. 50

    Le triphas

    p.46

    UN MOMENT AVECAlain GASCIOLLI

    p.10

    Les piscines bton

    p. 14

    Service ConsommateursClichy Pouchet - Bt A

    92-98 bd Victor Hugo - 92115 Clichy

    Pastilles base de sel conforme la norme

    BVCert. 6181559

    La Rfrence du Traitement de l'Eau parle Sel pour prendre soin de votre piscine

    pour le traitementdes piscines par lectrochloration

    DCOUVREZ

    Pour plus d'informations, visitez notre site piscine.experts-eau.com

    3 fonctions en 1- Sel

    - Anticalcaire- Anticorrosion

    4 fonctions en 1- Sel

    - Stabilisant- Anticalcaire

    - Anticorrosion

  • Imaginer avec votre client lintgration idale de la piscine, son environnement, cest le dbut dune vente russie.Effectivement, penser en-semble dehors (et non lintrieur de la maison), son projet dans sa globalit, implique un long moment y consacrer, o tout doit sanalyser, tre rflchi.Vous le savez, la piscine est devenue plus que jamais une vritable pice vivre , accueillante et cha-leureuse.Judicieusement claire, la piscine sera tout aussi belle, bien que diffrente le jour de la nuit.

    Jinsiste sur lnorme valeur commerciale que repr-sente ce premier contact avec votre client. Je viens encore de le constater et de le vivre dune faon inattendue.Il y a peu de temps, jai rencontr chez des amis un client de plus de 25 ans, que je navais jamais revu, car trs loign de mon im-plantation. Il ma rappel la manire dont nous avions rflchi, longuement, son projet sur le terrain.

    Lorsque son pouse tait arrive accompagne de sa grande fille, les avis fort divergents avaient mis tout le projet par terre et, pa-tiemment, aprs de longs moments dcoute, il avait fallu reconstituer nouveau tout le puzzle du projet. Une fois leurs souhaits ras-sembls, javais repens le bb comme sil tait pour moi !Souvent, ce nest pas vident : les ncessits tech-niques, les ides du client qui ne sont pas encore bien dfinies ou au contraire trop bien arrtes !Votre exprience, mais aussi, la manire de vivre

    du client, ltat des lieux et ses finances, doivent doucement faire voluer positivement ce projet.Cet ancien client de 25 ans ma remmor ce long moment de patience et de rflexion commune. Effectivement, beaucoup dlments allaient chan-ger lexistant : abattage darbres (ombrage, pollu-tion de leau, racines...), nouvelle chaudire proche de la piscine permettant ainsi la pose dun chan-

    geur de temprature, int-gration de la plage avec la terrasse (niveau, style, sur-face), barbecue, store mai-son et beaucoup dautres choses encore.Grce ce long travail sur le terrain, aujourdhui le client et son pouse mont dit combien chaque anne ils se flicitent et me remercient de tout ce que nous avons accompli ensemble.Ce fut ce travail prpara-toire en commun qui justi-fia la signature du march. Des concurrents, nayant pas compris limportance de cette premire phase, pourtant essentielle la

    vente, avaient rapidement t carts.Si la piscine est un crin ren-fermant leau et ses plaisirs, encore faut-il que son int-gration tienne compte des impratifs des lieux et de la manire de vivre du client sur ce nouveau site.Pour arriver ce rsultat, concevons notre travail comme nous le ferions pour nous-mmes. Chaque fois, soyons passionns par ce que nous ralisons.

    Guy MminRdacteur en chef

    redaction@eurospapoolnews.com

    dito

    Pourquoi limplantation de la piscine est-elle la base de la russite dune vente ?

    4 - Spcial PROS n 16

    " Une fois leurs souhaits rassembls, javais repens le bb comme sil tait pour moi !

  • SOMMAIREReprez bien cette page pour retrouver un sujet, un article...

    DITO Pourquoi limplantation de la piscine est-elle la base

    de la russite dune vente ? ............................................ p.4

    CHRONIQUE La saison 2016 promet dtre passionnante ............... p.8

    RENCONTRE / DIALOGUE Un moment avec... Alain GASCIOLLI ............................. p.10

    Entretien avec Filtrinov ................................................. p.58

    DOSSIER TECHNIQUE Des concepts de piscines : le bton ............................. p.14

    Plus quun logiciel, achetez un rsultat ! ......................p.40

    Chimie de l'eau : le pH ..................................................p.44

    A propos du triphas.....................................................p.46

    TENDANCES Parlons vrai : Ne mlangeons pas piscine et paysage.. p.16

    Espace de rception prvoir dans votre showroom p.50

    NOUVEAUTS ..................................................... p.20 Pensez-y ......................................................................... p.31

    FICHES PROS Salins du Midi / AquaSwim ACTI+ ............................... p.38

    Dom Composit / Pretty Pool & Mini Pool .................. p.39

    ENTREPRISES Lactualit des entreprises ........................................... p.60

    La page syndicale ......................................................... p.70

    Les formations ............................................................. p.86

    Chronique des mtiers de la vente ............................. p.92

    RENDEZ-VOUS Foires, salons, congrs ................................................ p.90

    LES PETITES ANNONCES .............................p.96

    LISTE DES ANNONCEURS ............................p.98

    Spcial PROS n 16 - 7

  • Les lches et horribles attentats barbares perptrs Paris le 13 novembre, ont plong les Franais dans la peur, langoisse, et notre conomie, dans une situation dlicate. Les transports, htels, restaurants, brasseries, magasins de toutes sortes ont subi des baisses importantes de chiffre daffaires, de 15 30 % !Alors que nous sortions peine de cette crise conomique qui nous rongeait depuis des annes, ces horreurs feront-elles replonger lconomie franaise dans la rcession ?Avec ce bel t 2015, qui fut bien chaud, nous lavions dj oubli, les demandes de devis chez tous les professionnels de la piscine ont t trs nombreuses. Avant le 13 novembre, certains pisciniers taient mme dbords !

    Puis, une psychose instinctive bien comprhensible, sest installe chez ces clients potentiels, qui ont stopp net leur projet de faire construire chez eux une piscine !

    Cela peut paraitre surprenant, mais les experts observent une division entre le sentiment personnel des consommateurs et leur comportement comme acteurs conomiques.Il est alors permis desprer tout de mme un redmarrage de lconomie en 2016. En effet, nous observons depuis la mi- dcembre un net rveil du secteur de lim-mobilier, une augmentation trs sensible des commandes de voitures neuves et doccasion, un taux de rservation de plus de 80 % dans les htels pour les vacances de fin danne, alors mme que la profes-sion htelire sattendait la brzina !La volont de nos compatriotes de continuer vivre normalement est porteuse despoir !

    Il ny a malheureusement plus beaucoup de pays mditerranens trs srs pour promettre des vacances au soleil dans une eau belle et saine !Cependant, il reste notre foyer, notre chez soi , dans notre jardin, o nous sommes si bien, avec notre famille et nos amis, en toute quitude, en toute scurit.Alors, on pense de nouveau la construction ou la rnovation de sa piscine, lieu privilgi de bien-tre, de dtente et de convivialit !Lembellie que nous avons connue en fin de saison 2015 doit se prolonger, car nous avons dans notre mtier, une grande marge de progression.La saison 2016 pourrait tre passionnante et mme, nous permettre denvisager un avenir radieux pour la profession Cest mon souhait le plus cher !

    Richard CHOURAQUIConsultant Piscine / MABIS Consulting

    rc.mabis@gmail.com

    Chronique

    LA SAISON 2016 promet dtre passionnante

    " Tant quil y a de la vie, il y a de lespoir, et inversement : sans espoir, plus de vie!Oksa Pollock : le cur des deux mondes de Anne Plichota et Cendrine Wolf.

    8 - Spcial PROS n 16

  • 10 - Spcial PROS n 16

    UN MOMENT AVEC Alain GASCIOLLI

    QUESTIONNAIRE DE PROUST

    1 - Votre premier geste le matin en arrivant au bureau ?Je mets en route lensemble de linstallation lectrique et je fais le tour de lusine.

    2 - Dans votre journe de travail, la tche la plus agrable ?Le moment o mes collaborateurs arrivent le matin pour le briefing.

    3 - Et la tche la plus dsagrable ?Ladministratif.

    4 - Votre qualit n1 ?Le courage.

    5 - Celle que vous recherchez chez les autres ? Lhonntet et lintgrit.

    6 - Votre pire cauchemar professionnel ?Linsatisfaction dun client.

    7 - Votre meilleur souvenir professionnel ?Je crois que cest chaque fois que nous crons un nouveau produit et lors de son lancement.

    8 - Quavez-vous fait avec votre premier salaire ?Je me suis achet une R16 TX.

    9 - Que faites-vous pour vous ressourcer ?Je prends le temps de madonner ma passion, laviation.

    10 - Lautre mtier que vous auriez aim exercer ? Pilote de ligne.

    11 - Un inventeur, un patron ou un scientifique pour illustrer un nouveau billet de banque ?Je dirais Lonard de Vinci.

    12 - Quelle est la technologie qui vous passionne ? Le rapport entre linformatique et les outils de travail.

    13 - La technique que vous dtestez le plus ? Celle que je ne matrise pas.

    14 - Votre concurrent le plus estimable ?LPW B