Special PROS #17

  • View
    262

  • Download
    13

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Le magazine des métiers de la piscine et du spa

Text of Special PROS #17

  • COUV

    Sp

    ci

    al P

    RO

    S -

    Le

    mag

    azin

    e de

    s mt

    iers

    de

    la p

    iscin

    e et

    du

    spa

    - Avr

    il / M

    ai 2

    016

    17

    ww

    w.eu

    rosp

    apoo

    lnew

    s.com

    Nettoyage automatique

    ENTREPRISESActualits, rencontres, vie syndicale

    NOUVEAUTSInnovations, produits, quipements p.26

    p.47

    p.14

    p.58

    La coque polyester

    Dshu et chauffage

    UN MOMENT AVECFranck GEORGE p. 10

    p.60

  • Oui, aujourdhui, tout est bio. Dans ma jardinerie, je voulais prendre un sac de graines tournesol pour mes petits oiseaux du jardin (msanges, moineaux, rouges-gorges). Et bien ! Ces graines sont aussi devenues bio !Mme chose dans le floral, o les orchides sont galement bio ! Le Franais serait-il devenu compltement c?!Non, le terme nest pas trop fort, car en arriver de telles actions commerciales, cest grave.Mais, ne rions pas, cela arrive aussi en piscine, l o notre sant doit tre protge. Quelques futurs clients sont effectivement convaincus que tout produit de traitement dans leau est prohiber comme dans les vignes ! Qu cela ne tienne, il y a de quoi les satisfaire !Ce furent dabord les piscines naturelles, avec leurs fameuses plantes aquatiques puratives (roseaux, massettes, menthes aquatiques, carex) avec zones de filtration et dpuration, et bien sr, cascade pour oxygner leau. Mais, toutes ces plantes et cette conception prennent de la place (environ 50 % en plus de la zone natation), aussi on narrte pas les gnies du bio qui ont vite trouv la solution, en remplaant cet encombrement vgtal par un systme de filtration biologique associ un appareil UV. Dans tout cela, on oublie la rgle de base dfinie par lAFNOR : une piscine doit tre dsinfecte et dsinfectante. Ainsi, leau ne peut rester saine que si son traitement dispose dune rmanence, c'est--dire que, 24h/24h, elle doit tre protge, entre autres, de tous les germes pathognes qui arrivent

    dans leau. Cette pollution vidente vient bien sr de tout lenvironnement du bassin et de ce que les baigneurs apportent. A ce sujet, rappelons que danciennes recherches amricaines ont dmontr quun corps humain propre pollue environ 6 m3 deau !

    Cest pourquoi leau du bassin doit contenir quelque chose qui assure sa dsinfection permanente, que ce soit un chlore, un brome ou un oxygne actif.Cest ainsi que le fabricant bien connu Bio-UV associe son traite-ment linjection automatique dun

    peroxyde dhydrogne liquide (BIO-UV oxygne rmanent), pour assurer cette dsinfection perma-nente tout en restant dans le bio.Alors, si certains de vos clients recherchent une piscine non traite , il faut bien leur prciser que la peau du baigneur, ses

    muqueuses, sa sant en gnral ne craignent rien en prsence dune eau bien quilibre (pH, TAC, TH). Une rponse vidente pour ces clients anti-chlore : quiper leur piscine dun systme UV (ou ozone) avec, bien sr, le complment indispensable, linjection dun oxygne actif liquide. Rappelons que cette molcule chimique cest : H2O2. Ainsi, lorsque lun des 2 atomes doxygne a fait son travail de dsinfection, il ne reste que H2O : de leau, donc du bio !Bonne saison.

    Guy MminRdacteur en chef

    redaction@eurospapoolnews.com

    dito

    VOUS QUI TES PRO Ne tombez pas dans le pige bio !

    4 - Spcial PROS n 17

    " Une piscine doit tre dsinfecte

    et dsinfectante. Sac de graines tournesol / biopour les oiseaux

    Des orchides / bio

  • SOMMAIREReprez bien cette page pour retrouver un sujet, un article...

    DITO Vous qui tes pro

    Ne tombez pas dans le pige bio ! .............................. p.4

    CHRONIQUE Vouez au client un culte de la personnalit ...................... p.8

    RENCONTRE / DIALOGUE Un moment avec Franck GEORGE ................................. p.10

    Entretien avec WOOD ...................................................... p.53

    DOSSIER TECHNIQUE Des concepts de piscines : La coque polyester .............. p.14

    Chimie de leau : le TAC ..................................................... p.18

    La dsinfection par ultraviolets (BIO-UV) ........................p.20

    Les solutions Pool Technologie ........................................p.22

    Analysez leau des piscines (Ocedis) ................................p.24

    Les nettoyeurs automatiques .......................................... p.47

    Dshumidification et chauffage en piscine (Procopi) .....p.58

    NOUVEAUTS ........................................................ p.26 Pensez-y ........................................................................... p.40

    FICHES PROS DLW delifol / Membrane arme 150/100e .................... p.42

    Salins du Midi / AquaSwim Universel............................. p.43

    Dom Composit / Pretty Pool & Mini Pool ...................... p.44

    Mediester / Piscines polyester ...................................... p.45

    ENTREPRISES Lactualit des entreprises .............................................. p.60

    La page syndicale ............................................................ p.88

    Chronique des mtiers de la vente ................................ p.94

    RENDEZ-VOUS Foires, salons, congrs ................................................... p.90

    LISTE DES ANNONCEURS ...............................p.98

    Spcial PROS n 17 - 7

  • Pour dmarrer la saison 2016, je vous recommande dadresser vos clients et prospects, vos tarifs de produits et accessoires, faisant apparaitre une promotion sur un produit, ou bien un petit cadeau. Privilgiez le cadeau si vous en avez la possibilit, pour cela faites-vous aider par vos fidles fournisseurs. Ce cadeau, votre client se le verra remettre dans votre boutique, pour 50 dachats par exemple !

    Votre mailing doit obligatoirement tre person-nalis au nom de votre client. Evitez la circulaire Il faut de plus en plus flatter lego des consomma-teurs Stimulez lachat dimpulsion pour faire grim-per les ventes.

    En effet, le but rechercher est daugmenter le trafic dans votre espace de vente. Naturellement, votre showroom doit tre bien signal, correctement amnag, il doit aussi sentir le propre et surtout, tre bien fourni en produits et matriels, judicieusement exposs et rangs.Dautre part, vos vhicules sont votre carte de visite sur la route, ils reprsentent en effet limage de votre entreprise.Alors, exigez quils soient tous impeccables en permanence !

    Jean-Claude DECAUX lorsquil a dmarr son activit une petite chelle, avait ce sens aigu du rigorisme, de la propret et de linnovation. Voyez vers quelle belle russite internationale cela la men !

    Vous connaissez ces deux proverbes, issus de la sagesse populaire.

    Dune part, ils signifient que lon ne prte de l'argent qu' ceux qui sont capables de rembourser.

    Dautre part, cela sous-entend tout simplement que l'argent va, l o il y a de l'argent. En clair, cest un cercle vicieux, ou plutt vertueux dans laffaire qui nous proccupe, le commerce Rien na chang depuis des lustres, ltre humain que nous sommes a besoin dtre flatt, dtre honor, dtre considr. Plus quailleurs, dans le domaine

    de la vente, cest tout de mme lui qui dcide, qui commande et qui paye !

    Dans la fable du corbeau et du renard, Jean de LA FONTAINE avait fort bien compris et imag ce trait du genre humain Certes, vous ne voulez pas avaler votre client, mais vous vous efforcer de le sduire, de le flatter, pour mieux lui vendre vos services, vos produits. Et, comme vous tes srieux en tant que professionnel confirm de la piscine, le client sera bientt fier non plus de lui, mais de vous !

    Sa confiance en vous sera rcompense !

    Marquez le respectAujourdhui, lorsque je dispense des cours de ventes et de maintien aux rceptionnistes dhtels par exemple, je leur conseille de toujours appeler le client par son nom. Monsieur ou Madame doit tre suivi du nom du client. Ce dernier, ou cette dernire, sera flatt(e) et fier(e). Ainsi, il ressentira automatiquement le respect, ainsi que le srieux de ltablissement. De ce fait surtout, il reviendra satisfait, ce qui est le but recherch.

    Il en va de mme pour un technicien piscine, qui doit saluer son client en le nommant par son nom de famille. La relation deviendra tout de suite plus cordiale. Si, en plus, aprs avoir termin son intervention, le technicien passe un coup de chiffon sur le matriel, le client sera ravi. Non seulement il restera fidle lentreprise, mais il deviendra votre nouvel ambassadeur, prescripteur inconditionnel de vos services !

    Motivez vos troupes !Le chef dentreprise, en plus de toutes ses responsabilits, doit sans cesse motiver, remotiver, toute son quipe en lui rappelant certains principes de la vente. Le personnel est souvent limage de sa direction

    Ces choses simples sont toujours trs efficaces en matire de vente. Seul le rsultat atteindre est important et doit demeurer grav dans lesprit de tous les salaris de lentreprise.

    Je vous souhaite une saison 2016 pleine de soleil, de russite, avec, lissue, un beau bilan positif !

    Richard CHOURAQUIConsultant Piscine / MABIS Consulting

    rc.mabis@gmail.com

    Chronique

    VOUEZ AU CLIENT un culte de la personnalit

    8 - Spcial PROS n 17

    " Il pleut toujours o cest mouill " On ne prte quaux riches

  • 10 - Spcial PROS n 17

    En 2015, nous avons ralis un chiffre daffaires de 5 millions deuros. Nous esprons laugmenter 7 ou 8 millions deuros dans les prochaines annes. Actuellement, le nombre d'adhrents au rseau se maintient 35 ou 40 points de vente Virginia. Un revendeur Virginia na pas dobligations extrmes. Lentente quil y a entre eux et nous, implique que si lune des 2 parties nest