Click here to load reader

Sport Boutique - · PDF file francis cabrel, les paroles en espagnol conservaient son caractère mémorable. c’est une chanson magnifique, un cadeau àmadisposition. Pour étienne

  • View
    0

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of Sport Boutique - · PDF file francis cabrel, les paroles en espagnol conservaient son...

  • Sorties, loisirs, bons plans au Mans et dans l’aggloGRATUIT N° 114 - du 21 au 27 février 2018

    Sport À la découverte du Vibes Dance avec Céline Hervé

    page 14

    L.T.

    C’est les vacances ! Sorties en famille ou ateliers, faites vos jeux.

    Bérénice, 11 ans, a opté pour les activités manuelles proposées par Vanessa Fredj de la boutique Ô Comptoir de mes Rêves. Pages 8 et 9

    Photo L.Tréguier

    Le RAFAL’FLASH Club - DiscothèqueN

    OU VE AU

    au MA

    NS THÉ DANSANT

    de 15h à 22h

    TOUS LES DIMANCHES

    Entrée13 € Tout compris**

    /PERS.

    **Une consommation, un goûter et un buffet campagnard

    de 23h à 6h OUVERT les vendredis et samedis

    TOUS LES VENDREDIS NUIT DES

    ANNIVERSAIRES pour tous ceux qui sont né(e)s

    dans la semaine en cours

    ENTRÉE GRATUITE* et

    UNE BOUTEILLE BULLES OFFERT valable de 23h00 à 1hh

    SOIRÉE À THÈME TOUS LES SAMEDIS

    ttttttt DE TE hhhhhh00

    A

    *Pour un groupe de 5 personnes minimum et sur présentation d’une pièce d’identité L ’ A B U S D ’ A L C O O L E S T D A N G E R E U X P O U R L A S A N T É . A C O N S O M M E R A V E C M O D É R A T I O N .

    123 avenue de la Libération - LE MANS - Infos et renseignements au 07 84 18 21 26

    U

    d

    Dimanche 18 mars Présence de

    L’ACCORDÉONISTE GILOU

    et son orchestre

    Boutique Le costume façon Beaux Garçons chez Florian Soulacroix

    page 12

    L.T.

    Concert

    Luz Casal rend hommage à Dalida

    page 2

    E. Outumuro

    À table

    Jean-Franck Lenfant et ses salons de thé éphémères

    page 11

    S.P.

  • LE MANS MAVILLE - MErcrEdI 21 féVrIEr 2018

    Le Mans sorties 2

    Les dictons…

    … de la semaine

    Mercredi 21 Il est trop tard à la saint Pé- pin, pour planter les arbres à pépins.

    Jeudi 22 Neige à la sainte Isabelle, fait la fleur plus belle.

    Vendredi 23 Souvent à la saint Lazare, le froid gagne ou file à la mon- tagne.

    Samedi 24 Qui se signe à la saint Ma- thias, un an de santé il aura.

    Dimanche 25 Il vaut mieux voir un loup dans le troupeau, qu’un mois de février trop beau.

    Lundi 26 Vents forts à la saint Nestor, bon vin à la saint Marcellin.

    Mardi 27 À la sainte Honorine, bour- geonne l’aubépine.

    38, bd d’Estienne d’Orves - 72000 LE MANS

    Lysiane Tréguier Journaliste 02 43 51 70 44

    Sophie Pams Journaliste 02 43 51 70 41

    [email protected]

    [email protected]

    Publicité : PRECOM [email protected] 06 89 88 44 32 38, bd d’Estienne d’Orves - 72000 Le Mans

    Distribution : Samuel Poussin 02 43 83 72 17 [email protected]

    Site Internet : www.lemans.maville.com

    SAS Loire Hebdos

    Directeur de la publication : Matthieu Fuchs

    Dépôt légal : à parution N°ISSN de «lemans.maville.com : 2428-1840 Imprimerie du «Courrier de l’Ouest» Tirage : 30 000 exemplaires

    Imprimé sur du papier produit en Allemagne à partir 52 % de fibres recyclées. Ce papier fourni par UPM sous le n° FI/011/001 est porteur de l’écolabel européen. Eutrophisation : 0,003 kg/tonne.

    E. Outumuro E. Outumuro

    « Remercier le public français » Lysiane tréguier [email protected]

    L’envoûtante chanteuse ibérique à la voix puis- sante, Luz casal, dédie son 18e album à la légende dalida. Avec des chansons méconnues interprétées en espagnol et en français, elle retrace les étapes mar- quantes de la vie de la na- tive du caire et retrouvera le public manceau le jeudi 22, sur la scène du Palais des congrès.

    depuis combien de temps prépariez-vous cet album hom- mage à dalida ?

    Luz Casal : Il y a deux ans et demi, je me suis décidée à faire ce disque. Je voulais re- prendre des chansons qu’elle avait interprétées avant moi : « Je voudrais tant que tu comprennes », « Je reviens te chercher » ou encore « Il venait d’avoir 18 ans ». Tous ces titres forment une sorte de lien avec elle à travers son répertoire. J’ai décidé d’en faire un album complet.

    Que représente-t-elle ?

    c’est une artiste que j’ai beau- coup écoutée, je me souviens d’elle grâce à la télévision, en Espagne. c’était une belle femme, classe et élégante. Je pense que c’est davantage son image qui m’a marquée. Mal- gré le fait que nous sommes de générations différentes et que nous n’avons pas vécu les mêmes étapes. Nous nous res- semblons un peu en quelque sorte car nous avons toutes les deux pris le chemin de la chanson populaire.

    comment avez-vous choisi 11 titres de son répertoire ?

    cela m’a pris beaucoup de temps pour choisir les chansons qui me touchaient le plus. Je n’ai pas voulu reprendre ses grands succès. Je voulais vraiment chanter les morceaux que j’écoutais personnellement et que per- sonne ne connaît ou presque. Je voulais que cet hommage

    soit une façon de présenter des titres peu connus comme des chansons nouvelles. ce travail m’intéresse davantage que des succès. J’ai fait en sorte que chaque morceau représente une étape de sa vie musicale et intime comme « À ma manière », « Aimez-moi » et « Parlez-moi d’amour ».

    Quels ont été les critères pour traduire certaines chansons en espagnol ?

    Je crois que la traduction des titres représente d’une manière claire, fière et précise le travail que je fais avec mes collaborateurs et réalisateurs. Je travaille sur des chan- sons de différentes époques

    mais avec une sonorité plus actuelle. Le morceau « À ma manière » représente tout : pourquoi j’ai choisi des titres méconnus et la sonorité parti- culière de l’album.

    Avant dalida, vous aviez repris Francis cabrel, Gilbert Bécaud et Étienne daho. comment les artistes français se sont impo- sés dans votre univers musical ?

    La france et mes collègues musiciens sont très impor- tants dans ma carrière depuis plus de 20 ans. Lorsque j’ai découvert « Octobre » de francis cabrel, les paroles en espagnol conservaient son caractère mémorable. c’est une chanson magnifique,

    un cadeau à ma disposition. Pour étienne daho, nous nous sommes rencontrés lors d’une émission de radio et depuis, il est toujours dans ma vie tant privée que musicale. Au moment où j’avais le projet du disque, je lui ai demandé son avis car nous sommes très proches. c’est une chose naturelle pour moi d’aller à la rencontre du public français, c’est une façon de le remer- cier de me faire une place en tant que chanteuse.

    Justement, quel genre de public avez-vous ?

    c’est un mélange entre les fans de dalida, de mon réper- toire classique et des per- sonnes qui connaissent mon nom et en profitent pour venir me voir. Le public français est très attentif à ma carrière.

    Vous avez touché à beaucoup de styles parmi vos 18 albums. savez-vous dans quel registre s’inscrira le prochain ?

    Oui, il sortira le 2 mars pro- chain et s’intitule « Que corra el aire ». ce ne sont que de nouvelles chansons que j’ai écrites, je les trouve plutôt bonnes (rires). cet album est l’expérience de ces quelques dernières années : le désir, la frustration, l’amour… Les mor- ceaux racontent les derniers moments phares vécus depuis le disque « Almas Gemelas », sorti en 2013.

    Jeudi 22 à 20 heures Palais des Congrès

    Rue d’Arcole Contact : 02 43 43 59 59 Tarifs : de 23 à 35 euros

    À 59 ans, Luz Casal sort son 18e album, consacré à Dalida.

    E. Outumuro

    Bio express 1977. Sortie de son premier album « la Guapa ». 1991. révélée au grand pu- blic par sa chanson « Piensa en mi » dans le film « Talons aiguilles » de Pedro Almo- dóvar. 2007. reçoit la Médaille d’or du mérite des beaux- arts de france. 2017. Sortie de « Luz casal chante dalida ».

  • LE MANS MAVILLE - MErcrEdI 21 féVrIEr 2018

    Le Mans sorties 3

    Le Voleur de Couleurs Après quatre ans de travail, le duo HDW

    livre son nouveau projet musical. « Le Voleur de Couleurs » mêle les textes et la voix

    d’Alexandre Sepré aux notes du piano de Louise

    Gravez, pour célébrer la poésie urbaine. Le

    groupe fêtera la sortie de son album ce samedi 24, à EVE. À cette occasion, cinq de leurs musiciens

    studio se joindront à eux, pour un concert

    collectif unique.

    Samedi 24 À 20 h 30

    EVE - Scène universitaire Avenue René Laënnec

    Réservations : 02 43 83 27 70 Tarifs : de 4 à 12 euros

    Jonas Missaye

    TRIO LA RÉVÉRENCE CHRISTOPHECOIN

    violoncelle

    YOKOKANEKO pianoforte

    MARIATECLA ANDREOTTI flûte

    Pointsdevente : Palais des Congrès, Office de Tourisme

    à La Chapelle de l’Oratoire

    samedi 17mars

    20h30

    ■Oeuvres de Schubert, Hummel et Weber illustrant Vienne, sur unmagnifique

    pianoforte fabriqué en 1815.

    ■ Mille-feuilles : le festin des lecteurs

    La médiathèque de L’espal propose aux lecteurs un rendez-vous pour échanger leurs coups de cœur avec les bibliothécaires, autour de grigno- tages. À chacun d’amener un plat sucré ou salé, qu’il pourra partager avec les autres participants, en même temps que ses pistes de lecture.

    Mardi 27 à 18 h 30 Médiathèque de L’espal

    60-62 rue de l’Estérel Inscription : 02 43 47 39 97

    GRATUIT

    Ville du Mans

    ■ Prendre le cancer de vite

Search related