Click here to load reader

Stabilité des chariots élévateurs – Élaboration d'un module de

  • View
    219

  • Download
    3

Embed Size (px)

Text of Stabilité des chariots élévateurs – Élaboration d'un module de

  • tudes et recherches

    RAPPORT R-696

    Denys DenisSylvie BeaugrandHenri Boudreault

    Christian Larue

    Stabilit des chariots lvateurslaboration dun module de formation laide

    dune dmarche de didactique participative

    Scurit des outils, des machines et des procds industriels

  • Solidement implant au Qubec depuis l980, lInstitut de recherche Robert-Sauv en sant et en scurit du travail (IRSST) est un organisme de recherche scientifique reconnu internationalement pour la qualit de ses travaux.

    MissionContribuer, par la recherche, la prvention des accidents du travail et des maladies professionnelles ainsi qu la radaptation des travailleurs qui en sont victimes.

    Offrir les services de laboratoires et lexpertise ncessaires laction du rseau public de prvention en sant et en scurit du travail.

    Assurer la diffusion des connaissances, jouer un rle de rfrence scientifique et dexpert.

    Dot dun conseil dadministration paritaire o sigent en nombre gal des reprsentants des employeurset des travailleurs, lIRSST est financ par la Commission de la sant et de la scurit du travail.

    Pour en savoir plusVisitez notre site Web ! Vous y trouverez une information complte et jour. De plus, toutes les publications dites par lIRSST peuvent tre tlcharges gratuitement.www.irsst.qc.ca

    Pour connatre lactualit de la recherche mene ou finance par lIRSST, abonnez-vous gratuitement au magazine Prvention au travail, publi conjointement par lInstitut et la CSST.Abonnement : 1-877-221-7046

    Dpt lgalBibliothque et Archives nationales2011ISBN : 978-2-89631-552-9 (PDF)ISSN : 0820-8395

    IRSST - Direction des communications505, boul. De Maisonneuve OuestMontral (Qubec)H3A 3C2Tlphone : 514 288-1551Tlcopieur : 514 [email protected] Institut de recherche Robert-Sauven sant et en scurit du travail,mai 2011

    NOS RECHERCHEStravaillent pour vous !

  • Denys Denis1, Sylvie Beaugrand2, Henri Boudreault3, Christian Larue2

    1Service de la recherche, IRSST2Service soutien la recherche et lexpertise, IRSST

    3Centre de recherche applique en instrumentation de lenseignement (CRAIE)

    www.irsst.qc.caCliquez recherche

    Cette publication est disponible en version PDFsur le site Web de lIRSST.

    Cette tude a t finance par lIRSST. Les conclusions et recommandations sont celles des auteurs.

    Avis de non-responsabilitLIRSST ne donne aucunegarantie relative lexactitude,la fiabilit ou le caractreexhaustif de linformation contenue dans ce document.En aucun cas lIRSST nesaurait tre tenu responsablepour tout dommage corporel,moral ou matriel rsultant de lutilisation de cette information.

    Notez que les contenus desdocuments sont protgs parles lgislations canadiennesapplicables en matire de proprit intellectuelle.

    tudes et recherches

    RAPPORT R-696

    Scurit des outils, des machines et des procds industriels

    Stabilit des chariots lvateurslaboration dun module de formation laide

    dune dmarche de didactique participative

  • Les rsultats des travaux de recherche publis dans ce document ont fait lobjet dune valuation par des pairs.

    CONFORMMENT AUX POLITIQUES DE LIRSST

  • IRSST - Stabilit des chariots lvateurs laboration dun module de formation laide dune dmarche de didactique participative

    i

    REMERCIEMENTS

    Nos remerciements sincres aux formateurs qui ont particip la dmarche daccompagnement et qui ont t trs gnreux de leur temps et de leurs commentaires sur lexprience quils ont vcue avec nous. Merci galement aux membres du comit de suivi et aux diverses organisations qui ont libr leur personnel pour participer cette tude : ASTE, Liftow, Prventex, ASPME, ASP imprimerie, ASFETM, ASP Mines, ASSPPQ, Kruger. Pour ne pas avoir compt leur temps et leurs efforts dans la mise en forme du matriel didactique et du site Internet qui labrite, un merci particulier Isabelle Boudreault et son quipe du CRAIE. Pour ses connaissances spcifiques de la dynamique des vhicules quil a gnreusement partages avec nous, nous remercions le professeur Denis Rancourt du Dpartement de gnie mcanique de lUniversit de Sherbrooke. Finalement, un merci tout spcial Laurent Gratton maintenant heureux retrait pour avoir assur la logistique des rencontres et avoir t lintermdiaire entre les diffrents groupes dacteurs impliqus dans ce projet.

  • IRSST - Stabilit des chariots lvateurs laboration dun module de formation laide dune dmarche de didactique participative

    iii

    SOMMAIRE

    Initie par une demande de membres du dfunt comit SISEC, qui disaient prouver des difficults enseigner et faire apprendre aux caristes les notions en lien avec la stabilit des chariots lvateurs, une dmarche daccompagnement leur a t propose. Cette dernire, dveloppe par un spcialiste en didactique lors de ses tudes doctorales et exprimente maintes reprises antrieurement au projet actuel, visait dvelopper en collaboration avec des formateurs impliqus dans ce type de formations un nouvel environnement didactique. La formation dont il est question est de nature thorique et porte sur la conduite scuritaire des chariots lvateurs. Treize formateurs, provenant de diverses organisations, se sont donc runis sept reprises sur une priode de plus dune anne pour dvelopper cet environnement, en collaboration avec le spcialiste en didactique, qui tait responsable danimer les rencontres. Lexpertise dun spcialiste en dynamique des vhicules a aussi t mise contribution. En parallle, chaque runion a fait lobjet dune valuation par les participants via des questionnaires auto-administrs et complts par des entretiens collectifs afin de documenter leur apprciation de cette dmarche et du matriel didactique dvelopp. Un objectif avou tait dvaluer le potentiel de cette dmarche daccompagnement comme outil supplmentaire mettre la disposition des conseillers en valorisation de lIRSST, dont un des mandats est de favoriser des rapprochements entre producteurs de connaissances et utilisateurs potentiels.

    Dune approche denseignement classique dite de la transmission base sur des exposs magistraux o le formateur transmet la connaissance aux apprentis qui coutent la majorit du temps, le nouvel environnement didactique est ax sur des mthodes actives dapprentissage qui sinscrivent dans le courant de la cognition situe et de la pdagogie de lappropriation. Lapprenti cariste et son processus dapprentissage devient ainsi au centre de la dmarche pdagogique, alors que le rle du formateur se transforme pour devenir celui qui favorise la mise en relation de lapprenant avec lobjet dapprentissage via diverses activits qui mettent les caristes en action. Le point de dpart nest pas la notion apprendre, mais la situation dans laquelle cette notion prend son sens et sa pertinence. Lenvironnement didactique est ainsi compos de quatre activits principales et de divers outils pouvant tre manipuls par les apprentis caristes, le tout tant hberg dans un site Internet la disposition des formateurs.

    Lapprciation de la dmarche et du matriel dvelopp telle quexprime par les formateurs a t trs positive, bien quelle ait connu des fluctuations. En dpit de ce niveau lev dapprciation et dune adhsion collective forte, seulement deux participants sur les treize ont expriment le nouvel environnement didactique. Ce rsultat parat en contradiction avec lapprciation gnrale des formateurs, bien que les entrevues collectives aient permis de pointer quelques facteurs pouvant lexpliquer. La discussion aborde cette question dappropriation et identifie trois conditions ayant jou un rle dans le fait que les formateurs aient t hsitants ou non se lancer dans lexprimentation. Bas sur cette exprience et dans loptique dtendre son utilisation dautres thmatiques de transfert, des pistes de rflexion sont proposes pour maximiser le rendement de cette dmarche daccompagnement. Une limite de cette tude est de ne reposer que sur un cas, le suivi de son application dautres cas tant souhaitable pour complter lvaluation de son intrt et de sa pertinence. Cette prcaution savre dautant plus fonde, compte tenu de la trs grande diversit des innovations issues des recherches menes dans le domaine de la SST et du souhait quelles fassent lobjet dune appropriation par les clientles pour lesquelles on les destine.

  • IRSST - Stabilit des chariots lvateurs laboration dun module de formation laide dune dmarche de didactique participative

    v

    TABLE DES MATIRES

    REMERCIEMENTS ........................................................................................................................ i

    SOMMAIRE .................................................................................................................................. iii

    LISTE DES TABLEAUX .............................................................................................................. vi

    LISTE DES FIGURES ................................................................................................................. vii

    1. INTRODUCTION ...................................................................................................... 1

    2. PROBLMATIQUE .................................................................................................. 3

    2.1 La complexit des notions en lien avec la stabilit ......................................................... 3

    2.2 La ralit des conditions dutilisation des chariots lvateurs...................................... 5

    2.3 Des modalits pdagogiques adaptes ............................................................................. 6

    2.4 La question plus large du transfert des connaissances .................................................. 7

    2.5 La dmarche propose ........................................

Search related